Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

La voie romaine à Chamalières

9 Février 2017, 18:14pm

Publié par Papou Poustache

Chemin de randonnée la voie romaine

En partant de Chamalières vers le Tennis club se trouve une voie romaine pavée qui serpente dans les bois Jusqu'au hameau du Cheix une promenade agréable en sous bois.

Voici quelques photos de cette balade.

En fin d'article vous aurez un peu d'histoire sur Chamalières

La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières
La voie romaine à Chamalières

Lien du texte ci-dessous

http://www.villechamalieres.fr/article.php3?id_article=1176

 

 

Augustonemetum

 

 

CHAMALIERES,

 

prolongement d’AUGUSTONEMETUM

 

Un peuplement préromain

L’homme a très tôt occupé le territoire chamalièrois, son implantation étant favorisée par l’abondance des eaux de sources comme des riviéres. Les premiers vestiges datent de l’âge du fer (vers 800 avant J.-C.) et ont été découvert sur le terroir de Fontmaure (tessons et pièces de monnaie gauloises). Mais les vestiges les plus nombreux datent de l’époque gallo-romaine, période ou Chamalières était intégré dans l’agglomération plus vaste d’AUGUSTONEMETUM (Clermont). Le territoire Chamalièrois était ainsi la porte d’entrée Ouest de la cité antique des arvernes. La voie romaine et l’origine du nom de Chamalières

On évoque plusieurs d’origine pour le nom de Chamalières. Plusieurs pistes sérieuses viennent de la période antique. On a aussi supposé qu’il y avait eu à Chamalières un temple dédié à mercure, rattaché à celui plus important du Puy-de-Dôme, appelé aussi CAMELLUS. On appelait CAMELI ce qui était attachés au service du temple. Pourtant l’hypothèse d’un dépôt de chevaux (CABALLUS + ARIA), le long de l’importante voie romaine, à l’entrée d’AUGUSTONEMETUM, la Voie Aggrippa qui allait, est en ouest, de LUGDUNUM (Lyon) à MEDIOLANUM SANTONUM (Saintes) semble la plus plausible. La voie romaine des Colombiers semble bien en être le vestige.

 

L’Aqueduc

Pour alimenter en eau AUGUSTONEMETUM, un aqueduc souterrain puis aérien permettait d’alimenter en eau un réseau de galeries enfoui dans la butte clermontoise. L’aqueduc captait ainsi les eaux de Villars et de plus haut, puis au niveau de l’actuel Collège TEILHARD DE CHARDIN, l’aqueduc devenait aérien. Il passait donc au-dessus du territoire chamalièrois comme l’atteste la toponymie des lieux au XIéme siécle avec les « chemins de Voûtes » (actuels avenue Joseph Claussat ; rue Torrilhon) et le terroir « des Arcs » prés de Jaude.

 

Les thermes gallo-romains

Assez vastes, ils se composaient de 3 piscines alimentées par un réseau de canaux en briques. Luxueuses, elles étaient recouvertes de mosaïques et de plaques de marbre.

 

 

 

« Les Thermes gallo-romains de Chamalières » Classé monument historique en 1889.

 

La lourde gallo-romaine

Lors des fouilles de 1968 à 1971 sur l’emplacement de la source Desroches, plus de 7000 ex-voto furent découverts. Ces statuettes de pèlerins, ces milliers de figurations de membres inférieurs ou supérieurs, de bustes montrent que cette source faisait l’objet d’un culte très important à l’époque gallo-romaine et que de nombreuses boutiques d’ex-voto entouraient cette source miraculeuse. Ces ex-voto sont aujourd’hui exposés au musée Bargoin à Clermont-Ferrand.

 

 

« Exemple d’ex-voto retrouvé dans la source des roches »

-> En savoir plus sur les ex voto de Chamalières

Commenter cet article

micromick 09/02/2017 19:54

Excellent! J'ai appris plein de choses merci.
Ton lien sur les ex voto de Chamalières ne fonctionne pas...
Passe une belle soirée.
Michel

micromick 09/02/2017 20:47

Merci.
Les archéologues font un sacré travail!
J'ignorais tout ça.

Papou poustache 09/02/2017 20:01

Bonsoir Michel
ça y est j'ai corrigé le lien.
Bonne soirée.
Jean