Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.

22 Dec

Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes

Publié par Papou Poustache  - Catégories :  #les sources dAuvergne, #région Langeac

 

A saint Julien des Chazes existait une source dénommée "la source des orgues" comme en témoigne l'extrait d'un document de 1898 .

Archives générales d'hydrologie, de climatologie et de balnéothérapie : paraissant une fois par mois -[s.n.?] (Paris)-1898 Informations détaillées Périodique

  •  
  • 341 ■ Saint-Raphael 21 Saint-Victor (Source Notre-Dame) , 303. ' Saint-Jullen-des-Chazes (Source des Orgues 271 — - Roux. 271 .—..-'■: — Saint-Abel.... 271 Saint-Yorre (Source Bon-Pasteur

Grace à Alain on en sait plus sur cette source

L’historique des Sources de Prades et de ses eaux minérales
Les Eaux Minérales naturelles de Prades étaient connues des Romains, soit en boisson, soit en bains.
Ils avaient construit à l’émergence des sources, des thermes dont les piscines étaient creusées dans le roc
Au moyen Age , l’histoire de la Seigneurie de Prades donne des récits très détaillés dont les principaux remontent en 1194 sur l’usage que devaient en faire les habitants de Prades, des eaux minérales dites « Eaux sales du ravin de César ».
Situées sur la rive droite de la rivière Allier, qui traverse les gorges profondes et hérissées d’énormes rochers basaltiques… Abritées par les montagnes de la Margeride et bordant la plus belle plaine de Prades, pays très fertile… Position topographique, climatologique, agglomération de plusieurs sources d’Eaux minérales, des plus distinctes et des plus riches en principe thérapeutiques, et également la proximité de la voie ferrée (100 m de la gare de St Julien des Chazes) expliquent l’exploitation et l’exportation des Eaux Minérales en toutes saisons.
Les Eaux Minérales de Prades sont classées comme les premières alcalines, ferrugineuses et gazeuses du monde : deux sources sont emménagées pour l’exploitation : LA SOUVERRAINE et LA MERVEILLEUSE approuvées par l’ Académie de Médecine de Paris et autorisées par l’Etat.

Leurs meilleurs effets se sont répandus rapidement, les principales villes de France et de l’étranger en possèdent des dépôts.
LA SOUVERAINE est une Eau Médicinale des plus agréables, belle et brillante
La limpidité de cette eau ferrugineuse ne laisse rien soupçonner du proxide de fer qu’elle contient, ni des flacons rouges qu’elle dépose dans son bassin.
La pellicule irisée qui surnage indique clairement sa composition métallique et ses propriétés toniques contre l’anémie, la chlorose, l’albuminurie, le diabète etc. etc..
Les Eaux de la SOUVERAINE sont spécialement utiles aux individus qui ne tolèrent pas les préparations ferrugineuses ou des eaux trop chargées de bicarbonate.
Coupées avec du vin, elles font une boisson fortifiante par excellence.
LA MERVEILLEUSE est une Eau de Table sans égale, claire, limpide, agréable à boire, saturée d’une grande quantité de gaz carbonique.
Elle dégage de nombreuses bulles dès qu’elle est au contact de l’air.
Ce grand principe de gaz en fait une eau d’une grande légèreté.
Elle guérit et préserve des maladies engendrées par la vie sédentaire et le manque d’exercice surtout dans les pays chauds.
En 1938, une nouvelle demande d’exploitation sera déposée en préfecture par Monsieur Jean BOULET
Celle-ci sera acceptée pour la source dénommée « LA SOUVERAINE »
Cette source sera exploitée et commercialisée tant en France qu’à l’étranger, notamment en Algérie, en Tunisie et en Angleterre
Dans les années 1950, un incendie ravagea le bâtiment qui servait de dépôt et d’usine d’embouteillage … et, hélas, l’activité ne sera pas reprise.
C’est alors que commence la grande aventure du « Chalet de la Source », qui, d’une simple guinguette imaginée et bâtie par un des fils de l’exploitant de l’époque, Monsieur MOLLON deviendra un des hauts lieux de la gastronomie de Haute Loire.
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes

Photos et documents d'Alain Raffier

Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Les sources oubliées:Saint Julien des Chazes
Commenter cet article

Archives

À propos

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.