Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.

07 May

Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols

Publié par Papou Poustache  - Catégories :  #patrimoine auvergnat, #chateau, #région du Puy

Le Château de Bouzols.

Ce château nous l'avons découvert lors d'une randonnée organisée par notre club "Bon pied Bon Œil" ce dimanche du début de Mars 2014.

Les photos présentes sont d'hier sauf la photo avec les genêts en fleurs qui a été prise en 2010.

Dans cet article en plus des photos récentes vous verrez son histoire, des photos anciennes,une vidéo, des documents anciens et un peu de lecture.

Le texte ci dessous provient de:

Commune d'Arsac en Velay

Le château de Bouzols occupe à la fois une situation très pittoresque et très forte. Construit sur le roc, il est placé à l’extrémité d’un promontoire inaccessible au nord et à l’ouest, relié au plateau au sud-est par une bande de terrain où l’on avait multiplié les obstacles pour en rendre l’approche difficile et l’attaque dangereuse. Situé dans la commune d’Arsac-en-Velay, il domine la vallée de la Loire dont il est certainement le château le plus ancien encore aujourd’hui habité.

Tel qu’il se présente à l’heure actuelle, il se compose de deux parties bien distinctes et d’âge différent : le château primitif ou donjon et les bâtiments d’habitation.

Le château primitif date du XI° siècle. En plan, il a la forme d’un trapèze, il est construit en blocs de basalte assemblés à joints assez épais. Les murs ont trois mètres d’épaisseur.

Dans le donjon actuellement en ruines, on remarque encore un four, une cave à provisions à l’angle nord ouest et, au sud une très curieuse citerne creusée dans le roc.

Une petite chapelle romane est située dans ce qu’on appelait « la basse - cour ». Cet édifice à nef unique voûtée en berceau plein cintre terminé par un chevet plat, semble remonter à la fin du XI° siècle.

Pour la partie d’habitation, il est à peu près certain que la première construction date du XIII° siècle. Plusieurs éléments architecturaux l’attestent : le premier et le plus déterminant est la présence de la tour d’angle nord ouest entièrement intacte. C’est la seule partie de l’édifice qui ait conservé son revêtement en pierres de taille, celles-ci sont assemblées en joints fins et quelques unes portent des marques de tacherons en forme de L ou de t renversés. La plus ancienne mention connue de la seigneurie remonte au mois de mars 1046 lorsque l’évêque du Puy, Etienne De Mercoeur, inféoda la terre de Bouzols à son neveu Ithier.

On trouve ensuite parmi les possesseurs du château et de la baronnie les familles de saint Romain, Polignac, Poitiers, Beaufort Turenne, Armagnac, la Tour d’Auvergne et Montagu Bouzols.

La forteresse connut certainement une période faste à l’époque de la famille de Beaufort entre 1347 et 1427. Antoinette de Beaufort, femme de Jean Le Meingre dit Boucicaut, Marechal de France mort en captivité en Angleterre, y vécut au début du XIV° siècle. Sa qualité de nièce du Pape Clément VI, ancien abbé de la Chaise-Dieu lui permit sans doute de faire procéder à d’importants travaux de restauration et notamment d’aménager une petite chapelle intérieure.

Au cours de cette période, la forteresse eut à subir en 1400 un siècle mémorable de la part de Pons de Langeac, Chambellan du Duc de Berry qui s’opposait à la famille de Beaufort au sujet de certains héritages légués à cette maison par la reine Jeanne épouse de Charles V.

Durant la seconde moitié du XVI° siècle, il fut le théâtre de nombreux et vigoureux affrontements entre protestants et catholiques puis entre royalistes et ligueurs. Sa position lui conférait en effet une grande importance stratégique dans la défense de la cité ponote toute acquise à la ligue. Ainsi le baron de Lestrange gouverneur du Puy l’occupait-il avec ses troupes entre 1585 et 1598.

Peu à peu négligé puis abandonné au cours du XVIII° siècle par ses possesseurs qui vivaient à la cour, il fut vendu comme bien national le 21 primaire an V, mais les acheteurs se désistèrent en faveur d’Anne Paule Dominique de Noailles, épouse Montagu ( cette dernière était la sœur de Madame De Lafayette ).

En 1808, il fut acquis à l’état de ruine par la famille Beaud de Brive installée dans la région depuis de nombreuses générations.

Restauré entre 1880 e 1900 par Albert de Brive dans le respect de ses formes et matériaux d’origine ( pierres volcaniques de la commune ), Bouzols apparaît aujourd’hui comme l’un des derniers survivants d’une architecture militaire de premier ordre qui savait utiliser complètement les ressources du sols et concevoir une forteresse défensive en fonction du terrain et surtout d’un point stratégique absolument supérieur.

Propriété privée, conservée et entretenue par ses occupants dans le souci du maintien et de la protection d’un patrimoine historique inestimable, Bouzols vit aujourd’hui en étroite harmonie avec une communauté villageoise dynamique et fière de son trésor.

Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789
Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789

Ci dessous 2 gravures une de 1830 l'autre de 1789

Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols
Patrimoine Auvergnat: Le Chateau de Bouzols

Texte pris sur région Auvergne.

http://www.auvergne.fr/article/chateau-bouzols

Situé sur la commune d’Arsac-en-Velay (Haute-Loire), le château de Bouzols fait partie des châteaux de la Loire dont il domine la vallée. Loin de la notoriété des illustres châteaux, fleurons de la Renaissance, le château de Bouzols n’en demeure pas moins intéressant tant sur le plan architectural qu’historique.

Perché sur un promontoire, il constituait jadis une base de défense idéale. La bâtisse originelle de forme trapézoïdale date du XIe siècle. Les blocs de basalte constituant la structure en font une place forte imposante. Quant aux parties habitables, elles furent construites au XIIIe siècle.

Comme beaucoup de châteaux forts, Bouzols connut des périodes mouvementées au cours de son histoire, notamment au XVIe siècle où de nombreux affrontements eurent lieux entre catholiques et protestants.

La seigneurie est mentionnée pour la première fois en 1046 ; par la suite, de nombreux propriétaires se succédèrent comme les familles de Saint-Romain, Polignac, Poitiers, Beaufort Turenne, Armagnac, la Tour d’Auvergne, Montagu Bouzols.

Abandonné au cours du XVIIe siècle, le château fut vendu comme Bien national en 1797 et acquis par Anne-Paule Dominique de Noailles épouse Montagu et sœur de Madame de La Fayette, l’épouse du marquis et général.

Au début du XIXe siècle, la famille Beaud de Brive l’acheta et procéda à sa restauration à la fin du XIXe siècle. Des travaux de restauration avaient déjà été entrepris au XIVe siècle par Antoinette de Beaufort, nièce de l’ancien abbé de la Chaise-Dieu devenu par la suite le pape Clément VI ; une chapelle intérieure avait alors été aménagée.

Jean-Louis de Brive, l’actuel propriétaire, a, depuis cette année, ouvert le château à la visite. Pour la première année d’ouverture au public en juillet et août, le château de Bouzols a attiré 700 personnes. Le guide-châtelain fait découvrir aux visiteurs le donjon du château primitif, le four restauré, une cave à provisions et une citerne creusée à même le roc. Une chapelle romane située dans la basse-cour daterait du XIe siècle. Une curiosité : des boulets catapultés posés sur les murailles.

Une bâtisse médiévale méconnue, qui, forte du succès rencontré cette année, donne rendez-vous aux amateurs de sites historiques pour une prochaine saison de visites guidées.

Site à consulter : Le chateau de bouzols

Ils en parlaient.

Géographie du département de la Haute-Loire / par Adolphe Joanne,... -Hachette (Paris)-1881 Informations détaillées Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

Commenter cet article

Archives

À propos

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.