Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.

10 Apr

Auvergne thermale: Royat

Publié par Papou Poustache  - Catégories :  #thermalisme, #Royat

Auvergne thermale: Royat

Le thermalisme à Royat

Voici un article avec des photos récentes et documents anciens sur la station de Royat.

Royat est essentiellement connue pour ses eaux thermales, depuis l'installation de bains romains, qui furent utilisées notamment par Napoléon III et l'Impératrice Eugénie et qui demeurent l'un des principaux attraits de la ville.

On y soigne les affections cardiaques. La technique de la carboxythérapie a été mise au point à Royat, dans les années 1930.

Liens pour visiter les diverses sources

les-sources-d-auvergne-source-eugenie

les-sources-d-auvergne-velleda-a-royat

les-sources-d-auvergne-cesart-st-mart-victor-les-roches.

Lien du texte qui suit

http://tourisme-royat-chamalieres.com/histoire-d%E2%80%99une-station-thermale#.U0YYVqIq84k

Histoire d’une Station Thermale

La découverte de la Grande Source en 1844 marque la naissance de la station thermale. Suite au passage de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie en juillet 1862, la station s’embellie et s’agrandie d’année en année, attirant l’aristocratie du monde entier.

La station thermale possède cinq sources : la source Eugénie (anciennement Grande Source), la source César, la source Saint-Mart, la source Saint-Victor et la source Auraline. Certaines sont exploitées dès l’époque gallo-romaine, comme l’attestent les nombreux vestiges découverts au 19ème siècle. La source César est la première a être localisée en 1822. L'abbé VÉDRINE met au jour la Grande Source en 1844. Son débit très élevé permet d’envisager une exploitation à grande échelle.

En moins d'un demi-siècle, la station thermale acquiert toute l'infrastructure nécessaire à son bon fonctionnement. Au cœur de la vallée verdoyante de la Tiretaine, le paysage naturel peint par Jean-Baptiste Camille COROT dans les années 1830 se transforme peu à peu en un lieu de cure et de villégiature.

Toute une architecture luxuriante se développe afin d’accueillir comme il se doit l’aristocratie et la bourgeoisie du monde entier. En 1862, la visite de NAPOLÉON III et l'Impératrice EUGÉNIE donne une caution officielle au renouveau thermal de Royat-Chamalières. Pour l'occasion, la Grande Source est rebaptisée du nom de l'Impératrice. L’aristocratie et la bourgeoisie de l’Europe, ainsi que les artistes les plus célèbres viennent alors prendre les eaux à Royat : le Prince de Galles (futur Edouard VII), Léopold II le roi des Belges, la reine d’Italie, les frères Goncourt, Geoges Sand, Sarah Bernard, Colette, Stéphane Mallarmé, Félix Faure, Maurice Barrès...

Le chemin de fer permet aux baigneurs et aux touristes de se rendre en grand nombre dans la station. Soucieux de satisfaire une clientèle exigeante, les hôteliers investissent dans une architecture fastueuse dès 1865.

Durant les années 1912-1914, la station est le théâtre de nombreux embellissements. Auguste ROUZAUD, propriétaire de la chocolaterie La Marquise de Sévigné et concessionnaire de la station thermale de 1901 à sa mort en 1934, fait appel à l’architecte Louis JARRIER pour les réaliser.

En 1938, la Régie des eaux devient municipale. Malgré la baisse de fréquentation liée à la perte des colonies, la station thermale n’a de cesse de se moderniser. Des extensions sont construites. L’année 2007 voit l’ouverture de Royatonic, centre thermoludique permettant à chacun de profiter des bienfaits de l’eau thermale.

Lien de cet autre texte

http://www.thermes-de-royat.com/historique#content

La Station Thermale posséde plusieurs sources, la source César est la première à être découverte en 1822, puis la Grande Source en 1844. Cette dernière grâce à un débit élevé permet immédiatement d'envisager une exploitation à grande échelle.

En 1845 Buchetti et Lhuer, premiers concessionnaires des Eaux de Royat, chargent l'architecte départemental du Puy de Dôme Agis Ledru d'élever un établissement confortable et digne de ce nom. Les travaux se déroulent de 1852 à 1856. La façade totale atteint plus de 80 mètres. L'édifice se compose d'un corps de bâtiment flanqué de deux galeries se terminant par un pavillon.

En moins d'un demi-siècle, la Station Thermale acquiert l'infrastructure nécessaire à son bon fonctionnment.Toute une architecture se développe afin d'accueillir comme il se doit l'aristocratie et la bourgeoisie du monde entier.

En 1862, la visite de Napoléon III et l'Impératrice Eugénie donne une caution officielle au renouveau thermal de Royat/Chamalières. Pour l'occasion, la grande source est rebaptisée du nom de l'Impératrice.

De nombreux aménagements, agrandissements et restructuration se succèdent jusqu'à nos jours. On peut notamment citer l'extension des Thermes par Louis Jarrier en 1913/1914. Il conçoit à ce moment deux ailes de styles italianisant. Quelques années plus tard les trois grandes verrières du pavillon central sont ornées d'un vitrail figuratif signé par les "Entreprise Damon, Paris"

En 1938, La Régie des Eaux devient Municipale, et malgré les aléas de l'histoire la station de Royat/Chamalièeres reste fortement marquée par le thermalisme et n'a de cesse d'évoluer. Aujourd'hui pas moins de 9 000 curistes fréquentent chaque année la cité thermale pour des affections rhumatologiques et les maladies cardio-artérielles.

Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat
Auvergne thermale: Royat

Ils en parlaient

Note sur les thermes romains de Royat, par le Dr Fredet -impr. de A. Davy (Paris)-1883 Informations détaillées
Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  • NOTE SUR LES THERMES ROMAINS DE ROYAT NOTE SUR LES THERMES ROMAINS DE ROY AT (1) J'ai l'honneur de mettre sous vos yeux quelques planches représentant les piscines romaines de Royat (Puy-de-Dôme), dans l'état où les ont laissées les fouilles de l'année 1882, et donnant la représentation exacte de poteries, conduites, marbres divers, chapiteaux, plinthes, etc., trouvés dans ces fouilles (2La planche n° 1, obtenue d'un lieu élevé, du viaduc du chemin de fer Clermont-Tulle qui passe au-dessus de ces ruines, vous représente l'ensemble

    Extrait 1 :

    Extrait 2 :

    Extrait 3 :

    La plupart de ces chambres formaient les hypocaustes ou fourneaux souterrains qui chauffaient les bains et fournissaient dans les thermes romains de l'air chaud au laconicumles fourneaux en briques à plat, la plupart cintrés, et les gaines des cheminées sont en briques creuses de dimensions différentes, avec ouvertures latérales et recouvertes de rainures faites avec un instrument spécial, rainures que l'on retrouve sur toutes les briques ayant servi à la construction des thermes de Royat .

    Précis sur les eaux thermales... de Royat (Puy-de-Dôme), par le Dr C. Allard,... -A. Delahaye (Paris)-1861 Informations détaillées
    Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

    • 11 — hydro-minérale de Saint-Mart, et qui accueillirent avec tant de faveur l'annonce de l'ouverture des thermes actuels de Royatmaire de Royat, fournira dès cette saison, aux malades et aux touristes, une des plus ravissantes promenades de France Les sources de Royat ont été concédées par la commune à MM. Buchetti et Lhuer, à la charge par eux de construire un vaste établissement thermalGrâce à l'intelligente activité des concessionnaires, les thermes actuels, fondés par eux en 1852 d'après les plans de M. Agis Ledru, ont été ouverts au public en 1854 Delarbre montrent que dans l'antiquité il existait à Saint-Mart et dans les environs des sources d'eaux minérales et des thermes, qui ont été délaissés à la fin de l'époque galloromaineL'existence de ces anciennes constructions était oubliée, lorsque la rectification de la route de Royat permit de faire, dans le chemin abandonné, des observations qui mirent sur la voie d'une importante découverte

      Extrait 1 :

      Extrait 2 :

      Extrait 3 :

Commenter cet article

Archives

À propos

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.