Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

La collégiale St Laurent d'Auzon

4 Décembre 2015, 14:20pm

Publié par Papou Poustache

La collégiale St Laurent d'Auzon

Collégiale st Laurent d'Auzon

Aujourd'hui vient de s'ouvrir une souscription pour aider à la rénovation de ce monument unique .

Voici le lien

https://www.fondation-patrimoine.org/fr/auvergne-3/tous-les-projets-206/detail-collegiale-saint-laurent-d-auzon-41554

N'oubliez pas pour 10€ donnés les impôts vous remboursent 6.6€ vous pouvez versez directement avec votre carte bancaire le justificatif vous sera envoyé immédiatement dés le paiement réalisé.
Vous pourrez également télécharger le bon de souscription pour payer par Chèque.

Détails des travaux

.

Les travaux de restauration urgents et indispensables porteront principalement sur les extérieurs, concerneront la toiture ,les pierres et sculptures,le clocher.

Les travaux d'un montant de 950 000€ subventionné à près de 86% mais malgré tout la collectivité devra faire face à de lourdes charges certains travaux certes nécessaires mais pas prioritaires seront délaissés (Vitraux,porche sud) d'où l'ouverture de cette souscription tripartite entre la Fondation du Patrimoine ,l'Association du Viel Auzon et la mairie afin de mener le projet dans son intégralité et de pas mettre en péril le budget de la municipalité.

La collégiale St Laurent d'Auzon

Église Saint-Laurent d'Auzon

L'église Saint-Laurent d'Auzon est une ancienne collégiale bénédictine entièrement d'architecture romane d'influence languedocienne construite à l'apogée de l'art roman auvergnat à Auzon (Haute-Loire). Elle possède, comme la basilique Saint-Julien de Brioude, un porche sud que l'on appelle ganivelle dans l'architecture romane auvergnate.

L'église d'Auzon fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 11 août 1906.

Architecture

Cet édifice roman du XIIe siècle est bâtie sur un plan très simple. Il se compose de quatre travées sans bas-côtés. Le chœur, voûté en cul-de-four reposant sur un mur avec trois absidioles intégrant les chapelles non-rayonnantes, circulaire à l'intérieur, il présente cependant à l'extérieur par un chevet à cinq pans.

D'une architecture caractéristique de la région, les archivoltes des arcatures qui décorent chacune des faces sont ornées de sculptures ainsi que de modillons sur la corniche. Un porche ouvert est bâti contre l'entrée latérale. Il est élevé sur piliers et colonnes avec des chapiteaux portant des sculptures d'animaux, des devises et des scènes de la vie du Christ (Annonciation et Nativité). Des inscriptions sont gravées sur les marches de la porte d'entrée byzantine. Cette porte est garnie de ferrures du XIe ou XIIe siècle, en fer forgé et ciselé, elle est encore partiellement couverte de cuir. L'édifice a été agrandi au nord par trois chapelles bâties au XVe siècle. Le clocher, élevé sur la troisième travée, est également du XIIe siècle. L'ensemble de l'édifice repose sur une excroissance rocheuse qui domine la place environnante. Les matériaux utilisés sont l'arkose, le grès houiller, et la leptinite.

  • Les deux chapelles superposées, ajoutées à l'époque gothique, sont ornées de peinture dont l'iconographie complexe est très intéressante : Association des thèmes du Jugement Dernier, du Triomphe de la Croix, le cycle de l'Enfance et la passion de Christ. Au-dessus, la chapelle dédiée à Saint-Michel que l'on retrouve souvent sur les sites castraux, conserve aussi son histoire.
  • Cette église possède une acoustique remarquable et de nombreuses ressemblances avec l'église de Mailhat.
    • Au XVe siècle, La famille Montmorin St Hérent fit don d'un orgue à l'église.
  • Peintures 14 éme et 15ème siècle

Le mobilier

  • Table d'autel en granit roman
  • Porte authentique cuir et fer forgé du XIIe siècle
  • Christ reliquaire roman en bois du XIIe siècle ou XIIIe siècle.
  • Statues XVe XVIe siècle: Notre- Dame-du-Portail et Saint-Pierre
  • Reliquaire Pre-roman

Les origines du chapitre

L’origine du chapitre et la fondation de l'église Saint-Laurent d'Auzon sont des évènements qui restent encore obscures aujourd’hui. Il est tout de même envisagé qu'une communauté cléricale antérieure occupa les murailles du vieux castrum, avant que les moines de la maison casadéenne desservirent le sanctuaire Saint-Laurent. Cette communauté devait primitivement être dépendante du chapitre de Saint Julien de Brioude.

Le 20 décembre 1091, Bernard d'Auzon, donne le jour de sa mort, la dîme de toutes ses terres à l'abbaye de la Chaise-Dieu. Cet acte de donation marque peut être le début d'un conflit. En date du 1er septembre 1117,

Histoire du village

■ Juchée comme un nid d'aigle sur un promontoire rocheux, la ville d'Auzon, dont le nom remonte à la période préceltique, conserve une épitaphe gallo-romaine, gravée dans le mur de l'église. Depuis plusieurs siècles, cette ville a le privilège de posséder une précieuse cassette en os de baleine, fabriquée en Northumbrie vers l'an 700, mondialement connue sous le nom de coffret d'Auzon. La première habitante que mentionnent les écrits se nomme Gireldis, dame du castrum d'Auzon. Vers 900, elle donna une terre au monastère de Sauxillanges. Le nom de son époux n'est pas connu, mais il appartenait, selon toute vraisemblance, à la famille seigneuriale des Bompar d'Auzon qui possédèrent cette terre jusqu'à la fin du XIIIème siècle. D'autres familles importantes lui succédèrent et notamment les Montmorin, Polignac, Peirenc de Moras, Gireldis étant sûrement chrétienne, une église, dédiée à Saint-Laurent, doit donc déjà exister en ce lieu. Au XIIème siècle, une autre église fut construite au même emplacement. Elle constitue un vrai joyau, le monument de la ville le plus visité, attirant chaque année des milliers de personnes.

Dès le début probablement, le clergé desservant vivant en communauté, se réunit à l'église pour chanter ensemble l'office et célébrer les saints mystères. Cette collégiale haussa le niveau intellectuel et culturel de la paroisse (certains chanoines possédant un doctorat en théologie, une licence en droit, et entretiendra une école).

Au XIIème siècle, peut-être même avant, un mur d'enceinte protégeait le château, l'église et ses dépendances. Toute la ville fut ensuite fortifiée. Vers le milieu du siècle, un différent survenu au sein de la famille comtale d'Auvergne, entraîna un conflit entre le roi de France et celui d'Angleterre. A la suite de ces hostilités, la place forte d'Auzon entra en partie dans le domaine royal, y resta jusqu'en 1537 et figura parmi les 'treize bonnes villes d'Auvergne'. Le roi de France eut son château en ce lieu (le château Bourbon), et posséda une partie importante de cette seigneurie.

Vers 1260, Alphonse de Poitiers et Bompar d'Auzon accordèrent aux bourgeois alzoniens leurs franchises communales. Auzon possède sa communauté de marchands, arts et métiers. Nombreux sont les artisans et les professions libérales.
En 1537, François de Montmorin acheta le château Bourbon. Au siècle suivant, le bâtiment céda la place à un monastère de bénédictines. Parmi les personnalités remarquables, il faut citer Henri Doniol (1818-1906), qui fut préfet de Grenoble, Nantes, Marseille et Bordeaux. Il publia le Cartulaire de Brioude et celui de Sauxillanges. La pittoresque ville d'Auzon conserve son aspect médiéval avec ses murs d'enceinte, ses rues étroites et quelques maisons anciennes. Les Alzoniens peuvent être fiers du prestigieux passé de leur ville.

PATRIMOINE RELIGIEUX

- Église Saint-Laurent, ancienne collégiale romane XIIème, perchée sur un rocher au cœur du village : fragment d'inscription latine (mur méridional), clocher à baies géminées, porche "ganivelle", vantaux romans revêtu de cuir, nef unique à 3 travées, chevet à pans coupés, chapiteaux, peintures murales XVIème dans des chapelles, ferronnerie, chaire XVIème, Christ en croix roman; cloche 1569, trésor.
- Couvent XVIIème.
- Hospice fondé au XVème.

La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
La collégiale St Laurent d'Auzon
Notre Dame du Portail

Notre Dame du Portail

Saint Michel

Saint Michel

Mon préféré St Verny patron des vignerons

Mon préféré St Verny patron des vignerons

L'intérieur du clocher avec une  vue sur le chateau  au travers des clairevoies de la toiture
L'intérieur du clocher avec une  vue sur le chateau  au travers des clairevoies de la toiture
L'intérieur du clocher avec une  vue sur le chateau  au travers des clairevoies de la toiture
L'intérieur du clocher avec une  vue sur le chateau  au travers des clairevoies de la toiture

L'intérieur du clocher avec une vue sur le chateau au travers des clairevoies de la toiture

Commenter cet article

vincent LEJOLY 22/11/2014 08:20

Merci pour ce reportage bien documenté. Voilà une église qui n'a pas pris la grosse tête comme tant d'autres (St Nectaire et ses copines). Elle donne envie d'être visitée. Ce village ne doit pas être loin de l'A75. Il me semble voir le nom du cours d'eau en l'empruntant. Une question. En région Lyonnaise une rivière porte le nom d'OZON. sais tu si ce nom à une signification précise?
Bravo pour la visite. Je suis fou des églises Romanes.

Papou poustache 27/01/2016 07:40

Elle n'est pas le long de l'autoroute ce n'est pa le même Auzon pour venir chz nous vous devez sortir soit à Charbonnier soit à Lempdes 43

Papou poustache 03/02/2015 05:17

Merci pour l'info je possède le livre de Pierre Cubizolles un excellent ouvrage complet sur Auzon.

romania 02/02/2015 23:16

Il y a un livre très complet sur l'histoire d'Auzon dans lequel est expliquée l'origine du nom. Ainsi, l'auteur nous apprend que "Auzon", ainsi que les nombreux dérivés tels que "auze", "auzon", "oze", "ozon"... proviendraient de la racine "ausa", "awsa" qui signifie eau, cours d'eau, eau courante, source. Les noms comportant cette racine sont très présents, ils sont souvent liés à des petits cours d'eau..
Voilà !

cf. livre ""AUZON Ville Royale Fortifiée - Une des treize "bonnes villes" d'Auvergne"" de Pierre Cubizolles (Éditions Créer - 2000)

bondurri 08/10/2014 22:24

en 38ans mariages enfants baptèmes petitset arrière pt enfant et enterrement mon roger et tout cela avec notre curé dédé sabadel dans une aussi belle église c'est exceptionnel .c'est pourquoi j'aime my retrouver!! merci pour ses belles photos bises a vous 2 amitié