Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Abbaye de Mégemont

9 Janvier 2017, 20:00pm

Publié par Papou Poustache

Ancienne abbaye de Mègemont à Chassagne Puy de Dome.

Cette merveille qui était abandonnée servait de bergerie une épaisseur de plus de 2m de paille recouvrait le sol .

Si vous vous promenez dans la région elle se situe à une vingtaine de KM à l'ouest d'Issoire sur la commune de Chassagne.

Ancienne abbaye de Mègemont, Abbaye cistercienne fondée par les Comtes d'Auvergne au 13e siècle (1274). L'église date du 13e siècle et les bâtiments conventuels du 18e siècle. Vendue comme bien national à la Révolution. De l'église, seuls subsistent le chœur et le transept, en mauvais état (la nef a disparu au début du 20e siècle). Les bâtiments conventuels conservent des salles aux voûtes d'arêtes et une salle avec des décors de stuc. Chassagne, Puy de Dome

L'abbaye de Mégemont, située près de Vodable, est appelée Medius mons, dans les anciens titres, à cause de sa situation sur la déclivité des hautes montagnes qui avoisinent les Monts-Dores; elle a été fondée par les dauphins d'Auvergne. Dauphine, soeur de Robert, dauphin, l'a ainsi reconnu par un acte approuvé, en l'année 1322, par Charles-le-Bel. Cette abbaye dépendait directement de Cîteaux. En l'année 1612, Françoise de Nerestang, abbesse de Mégemont, échangea ce monastère avec celui de Bénissons-Dieu (même ordre), situé dans le Forez, dont était abbé Claude de Nerestang, son frère, qui devint abbé de Mégemont.

Les bâtiments de l'ancienne abbaye, qui paraissent dater du dix-septième siècle, sont encore debout, mais prêts à tomber en ruines. L'église, qui est de l'époque de transition, subsiste également, mais la toiture ainsi que la voûte de la nef sont tombées. L'abside est carrée et les chapiteaux sans aucun ornement.

La situation de Mégemont, au milieu de hautes montagnes, en faisait un lieu d'abri pour les voyageurs surpris par quelques-unes de ces tourmentes si communes en Auvergne, dans lesquelles périssent malheureusement chaque année un grand nombre de personnes. L'hospitalité accordée aux voyageurs par les religieux de Mégemont avait fait considérer ce monastère ainsi que celui des Minimes de Bort, comme étant d'une si grande utilité, que Monseigneur de la Garlaye, évêque de Clermont, insista pour leur conservation, lorsqu'il s'agit, en 1767, de réclamer la suppression de plusieurs couvents.

Source : Histoire de l'Eglise d'Auvergne par Resie 1855.

Abbaye cistercienne fondée par les Comtes d'Auvergne au XIIIe siècle (1274). L'église date du XIIIe siècle et les bâtiments conventuels du XVIIIe siècle. Vendue comme bien national à la Révolution. De l'église, seuls subsistent le choeur et le transept, en mauvais état (la nef a disparu au début du XXe siècle). Les bâtiments conventuels conservent des salles aux voûtes d'arêtes et une salle avec des décors de stuc.

Source : Ministère de la culture.

En fin d'article pour les avides de culture plusieurs liens vous mèneront vers des documents anciens.

Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont
Abbaye de Mégemont

Ils en parlaient

Histoire de la ville, du pays et de la baronnie d'Herment, en Auvergne / par Ambroise Tardieu,... -C. Estienne (Clermont-Ferrand)-1866 Informations détaillées Afficher le texte brut
Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  •  
  • Extrait 1 :

Remarquons que le titre d'abbaye royale conférait certains priviléges, ce qui faisait qu'un grand nombre de monastères ne manquait jamais de se donner eette origineMêgemont, près de Vodable, établie en 1210 par Robert 1, d'Auvergne, comte de Clermont

Extrait 2 :

deux gentilshommes de la maison de nos rois un syndic de la noblesse d'Auvergne un pannetier de France en 1556 un grand nombre de chevaliers de Malte des capitaines de 100 et db 50 hommes d'armes un chambellan du duc d'Alençon un abbé d'Issoire des abbesses de Mègemont et de Brageac, une série continue d'ofEciers supérieurs d'armée, parmi lesquels nous remarquons un maréchal de camp en 1801 un lieutenant des maréchaux de France à Moulins un page du roi Louis XV en sa grande écurie des

Extrait 3 :

Bernard Robert (Rotberti), bourgeois, était consul d'Herment en 1265 Pierre Robert, frère de Me André, chanoine, percevait une dîme dans la paroisse de Perpezat il en fit don à l'abbaye de Saint-Allyre en 1285

Le Moyen âge : bulletin mensuel d'histoire et de philologie / direction MM. A. Marignan, G. Platon, M. Wilmotte -A. Picard (Paris) E. Bouillon (Paris) H. Champion (Paris) Éd. Albert (Paris) Éd. Albert (Paris) la Renaissance du Livre (Bruxelles) De Boeck université (Bruxelles)-1921 Informations détaillées
Périodique

  •  
  • Extrait 1 :

Enfin elle demande à être ensevelie à l'abbaye'de Megemont dans le sépulcre de Robert de Saint-Floret son seigneur

Extrait 2 :

Il veut être enseveli au monastère de Megemont, fait des legs à, l'église de Saint-Floret et à la chapelle du château de Saint-Floret de même pour la reconstruction (ad reficiendam) de la chapelle de Creste et enfin à l'église de Vodable

Extrait 3 :

Recueil d'armoiries des familles de l'abbaye et de la ville de Tournus, de l'abbaye de la Ferté-sur-Grosne, de l'archiprétré de Lancharre et de la chàtéllenie de Brancion

 

La Révolution dans l'Aube. Bulletin d'histoire moderne et contemporaine, publ. par la Société d'histoire départementale de la Révolution -[s.n.?] (Troyes puis Arcis-sur-Aube)-1910 Informations détaillées
Périodique

  •  
  • Extrait 1 :

PAROISSE DB DAUZAT SOUS VAUDABLE Môme Département L'abbé d'Aurillac jouit dans la paroisse de Dauzat, y compris l'annexe de Ternant, d'une dixme en froment, seigle et bled de mars, savoir les deux tiers en seigle, un sixième en froment et le surplus en bled de mars, plus, de quatre cartonnées de pré, d'un champ contenant quatre cartonnées, un bâtiment en trois étages presque en ruines, et quatre livres dix sols en argent que lui paye l'abbaye de Mégemont, le tout du produit annuel de dix-huit

Extrait 2 :

Plus à la même abbaye pour de la cire 30 I. Plus pour huit boisseaux de bled pour des hosties... 'il 1l'abbaye de .Notre-Dame une redevance d'uu seplier d'avoine estimé 16 1

Extrait 3 :

Il dépend de ladite abbaye un pré appelle le prô Monjols, contenant quinze oeuvres et un tiersD'une pension annuelle de soixante-six septiers de froment, mesure d'Aurillac, que le Chapilre de'cette ville doit à l'abbaye

 

Commenter cet article

bondurri 30/01/2015 07:30

superbe photos merci papou triste journée .amitié bises a vous 2!!