Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Les palhas

3 Mars 2017, 19:57pm

Publié par Papou Poustache

Les Palhas pour illustrer cet article nous parleront des Palhas de Molompize.

Les Pàlhas, en occitan, sont des cultures en terrasses soutenues par des murs en pierres sèches.

Les paysages des anciennes terrasses (Palhàs) dévoilent une intense activité passée de constructions en pierres sèches pour retenir la terre et valoriser au maximum l’ensoleillement. Le patrimoine bâti est aujourd’hui le témoignage de ces activités passées.

Les piérres séches.

Ce procédé de toujours consiste à ajuster entre elles les pierres brutes. Il n’y a aucun liant (ni ciment, ni chaux, ni terre, ni résine…) La solidité est assurée par les frottements, la pesanteur et la juste imbrication des pierres de parement (pierres visibles de l’extérieur) et de calage (à l’intérieur).
Cette technique qui utilise les matériaux pris sur place, a permis la constitution des terrasses de cultures, dites palhàs en Auvergne, sur les adrets, versants ensoleillés de la vallée.

Les palhas
Les palhas

L'histoire des terrasses

La vallée de l'Alagnon et ses laves, qui ont incisé le massif volcanique du Cézallier et modelé le relief particulier du « Pays coupé», ont condamné les hommes paysans à un travail opiniâtre, pour vaincre les lois de la gravité.

La recherche de l'exposition la plus favorable et l'altitude de moyenne montagne ont incité les hommes à terrasser les coteaux pour en faire de « bons pays ». Avec la vigne sur l'adret, il y avait aussi les arbres fruitiers, les céréales et quelques prés et jardins maraîchers.

La fonction première de la terrasse est de freiner l'érosion : on transforme un plan incliné en une suite de gradins horizontaux, reliée par des escaliers de pierres ; pour se faire, on construit des murets de pierre sèche avec le matériau trouvé sur place, dans la terre. Ces platebandes, de largeur et de hauteur très variables, réalisent à elles seules une véritable création de terre cultivable qui sera enrichie d'apports à dos de « berthe » * au fil des années.

La nature de la roche n'arrête pas la volonté du bâtisseur. L'agencement et l'appareillage du mur de soutènement empruntent beaucoup à la nature de cette roche.

Aujourd'hui les coteaux ont été envahis par la friche et la forêt de chênes pubescents. Les terrasses ne sont plus visibles dans le Paysage.

Cependant, vous pouvez les découvrir lors de vos randonnées ; elles sont encore présentes, entre autres, sur tout le territoire de la vallée de l'Alagnon.

- Le site de Molompize au-dessus de Massiac, dans le Cantal, avec une réalisation de remise en culture d'un hectare de vigne.

Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas

Commenter cet article