Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Eglise de Sansac Veinazes

29 Avril 2015, 19:21pm

Publié par Papou Poustache

Eglise de Sansac Veinazes

Église du 19ème siècle apparemment reconstruite si on en renfère aux écrits ci dessous

Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes

Sansac Veinazès  en 1894

(Morceaux choisis des notes de l’abbé Vaissière, curé à Sansac Veinazès le 04 février 1894)

L’église :

         L’église de Sansac est une des plus anciennes du canton de Montsalvy. Elle fut donnée sous le règne de Raoul (922-936) au monastère de Conques. Elle était avant la révolution de 1789 un prieuré de luxe. Après la révolution les registres désignent notre église sous le nom de Notre Dame de Sansac. Originairement, notre petite église devait consister dans la seule nef, dans la suite et à différentes époques deux chapelles latérales ont été construites. Du côté nord la chapelle remonte à un temps assez éloigné, quant à la chapelle du côté opposé elle fut construite avec la sacristie en 1848-1849.

          Pendant la révolution, le clocher même ne fut pas épargné. Il fut dépouillé de ses quatre cloches. L’unique cloche qui a vu la révolution est due d’après la tradition à un fort et courageux habitant de Sansac qui a eu la hardiesse de se présenter devant le district d’Aurillac pour réclamer nos cloches, insistant pour en avoir au moins une, afin d’appeler disait-il, les citoyens sous les armes en cas de besoin. Il lui fut répondu de l’emporter sur ses épaules et de faire vite. Notre homme ne recula pas, il saisit la première venue et eut  la force de la transporter jusqu’au dehors de la ville où il pu la cacher et trouver ensuite le moyen de la faire arriver à Sansac, où elle se trouve aujourd’hui. Cette cloche qui pèse environ 150 kg avait été enlevée de Quézac comme on peut s’en assurer par les inscriptions qui la décorent. En 1789, nous lui avons donné deux compagnes qui lui font honneur et qui se plaisent à rehausser et embellir son chant.

          La loi du 27 Brumaire de l’an 2 obligea les communes à se regrouper pour former des communautés d’au moins mille habitants. Labesserette qui comprend alors le territoire de Lapeyrugue est rattaché à Sansac. Sansac réuni à Labesserette après la révolution ou du moins au Concordat en a été séparé civilement en 1836.

Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes
Eglise de Sansac Veinazes

Commenter cet article