Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

22 Avril 2015, 05:49am

Publié par Papou Poustache

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Voici au hasard de ma promenade un joli château j'ai eu la chance de rencontrer le jardinier qui m'a donné la permission de faire le tour de la demeure .

Ce château n'est pas visitable il est en indivision auprès de plusieurs propriétaire de descendance .

Les festivités de mariages familiaux ont au lieu souvent au château et le grand escalier se prête au photos de famille .

 Les premiers documents où apparaissent Lamothe datent du XIVe siècle, période de construction de certaines parties du château, comme la tour du milieu coiffée d’un toit en oignon. Il a appartenu à la famille de Roquefort qui l’a transmis au XVe siècle, par mariage à la famille de Gausserand. La famille de Bonnafos arrive à Lamothe, toujours par mariage, en 1713, elle en est toujours propriétaire aujourd’hui. N’ayant pas eu de rôle militaire et la famille propriétaire n’ayant jamais été proche de la cour royale, le château n’a pas été le témoin de grands faits de l’histoire de France. Le château de Lamothe et ses dépendances ont été construits en plusieurs siècles, chaque génération apportant son évolution. Il n’y a pas de véritable unité dans la réalisation, mais de cette diversité ordonnée, se dégage un charme dans le paysage de la Châtaigneraie dont nous ne pouvons que remercier les artisans...

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Voici quelques photos des dépendances.

 

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet

La Chapelle du chateau

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Voici le grenier à grains du château

 

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Queques cartes postales

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Commenter cet article