Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Saint Jean en Val

22 Septembre 2015, 05:33am

Publié par Papou Poustache

Saint Jean en Val

Voici les photos du village de Saint-Jean-en-Val prises au mois de Septembre 2015
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Jean-en-Val est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de l’Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 12.09 km ² pour une population de 328 habitants. La carte de France du village de Saint-Jean-en-Val est présente en bas de page ainsi que le monument aux morts avec les noms

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté les noms de Enval et deVal-sur-Usson..

 

Saint-Jean-en-Val est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne. Le village de Saint-Jean-en-Val appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Sauxillanges. Le code postal du village de Saint-Jean-en-Val est le 63490 et son code Insee est le 63366. Les habitants de Saint-Jean-en-Val se nomment les Jeanvalaisiens et les Jeanvalaisiennes.

Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val

Les Hameaux de Saint Jean

 

La commune de Saint-Jean-en-Val est installée sur la rive gauche de l'Eau-Mère, rivière affluent de l'Allier. Les hameaux et écarts sont situés à l'est de cette rivière. L'énumération des hameaux et écarts qui suit est faite du nord au sud et toujours en partant de la plaine pour aller vers une altitude plus élevée :

  • Locagne : une ferme et une maison d'habitation.
  • Le Malfournier : 4 maisons,
  • Séjole : 3 fermes dont 1 élevage de volailles et 4 maisons d'habitation.
  • Pranly : situé entre bief et rivière, compte un ancien moulin et 2 maisons d'habitation.
  • La Plaine : 1 maison proche de Pranly.
  • Les Cothards : ferme habitée par 2 agriculteurs retraités.
  • Le bourg de Saint-Jean-en-Val : situé le long de la départementale Sarpoil-Sauxillanges, il compte la mairie, la salle des fêtes et l'école, une église, le cimetière, une croix de mission, une exploitation agricole et une vingtaine de maisons d'habitation.
  • À proximité du bourg, au lieu-dit Champ Pie, un lotissement compte 6 maisons et 2 individuelles ont été bâties récemment.
  • La Libeyre : 2 maisons d'habitation, puis Montroy : 1 ferme et 5 maisons d'habitation, puis Le Mas : 1 ferme, 3 ou 4 maisons habitées et 5 ou 6 résidences secondaires,
  • Salamot : le hameau situé le plus en altitude de la commune avec 1 exploitation agricole, 5 maisons d'habitation et 3 ou 4 résidences secondaires.
  • Le Paradis : 1 résidence secondaire.
  • Le Mouy : 6 maisons d'habitation.
  • Fontenille : 1 ferme occupée par un retraité, 3 maisons d'habitation, 5 maisons en restauration ou en construction, 2 résidences secondaires, puis La Combe : 2 résidences secondaires, puis Tréville : 1 exploitation agricole, 3 maisons d'habitation et 1 résidence secondaire.

Eglise de Saint Jean

Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val

Maquis FTP est basé au lieu-dit Sarpoil en décembre 1943. Le 27 décembre 1943, le maquis est attaqué. Le sergent FTP de Cannes (Alpes-Maritimes) Jean Casanova, alias Gaston, meurt brûlé vif dans le véhicule qu'il occupait. René Crozet, alias lieutenant Jimmy, est grièvement blessé. La véritable identité de Jean Casanova n'est pas connue. Son corps est inhumé par les habitants au cimetière de la commune comme résistant inconnu. L'ANACR et René Crozet enquêtent après-guerre et découvrent l'identité du jeune résistant. Facteur, il rejoint la résistance communiste cannoise puis les maquis du Massif Central. Une plaque commémorative est donc apposée sur sa tombe. Depuis 1949, une rue des frères Casanova honore à Cannes sa mémoire ainsi que celle de son frère, maquisard arrêté le 19 octobre 1943 lors de l'attaque du camp FTP deTréminis (Isère), torturé par Klaus Barbie à Lyon, interné à la prison Montluc et finalement fusillé le 23 décembre 1943 à Villeurbanne (Rhône) au pied d'une butte du champ de tir militaire de La Doua alors occupée par l'armée allemande.

Monument aux morts de St Jean

Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val
Saint Jean en Val

Commenter cet article

fleur de sel 30/09/2015 17:23

tres beau village et belles photos