Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Personnalité Auvergnate:Jules Vallès

20 Mars 2016, 06:24am

Publié par Papou Poustache

Personnalité Auvergnate:Jules Vallès

Jules Vallès

Journaliste et écrivain français,
membre de la Commune de Paris

1832-1885

Personnalité Auvergnate:Jules Vallès

Biographie de Jules Vallès

Source du texte ci-Joint    

              http://www.toupie.org/Biographies/Valles.htm

 


Né au Puy-en-Velay, Jules Vallès vit une enfance malheureuse, marquée par la pauvreté, entre un père instituteur intransigeant et une mère possessive et violente. Il devient un révolté permanent contre l'injustice et l'ordre établi. Alors qu'il est lycéen à Nantes, il prend part avec enthousiasme aux manifestations de la révolution de 1848.

Après avoir raté son baccalauréat, Jules Vallès mène à Paris, sous le second Empire, une vie de bohème et défend les idées révolutionnaires. En 1857, il publie son premier livre, "L'argent" et se fait remarquer par un article dans le Figaro, "Dimanche d'un jeune homme pauvre", qui lui ouvre des portes pour une activité de journaliste et de chroniqueur. Durant cette période, Jules Vallès fonde plusieurs journaux, dont "La Rue" et "le Peuple", et se bat pour la liberté de la presse. Il est emprisonné à plusieurs reprises et se présente sans succès aux élections législatives de 1869. Polémiste sans concession, il fait preuve d'une verve pleine de sensibilité et d'un enthousiasme passionné dans la défense des gens du peuple.

Jules Vallès est emprisonné comme pacifiste au début de la guerre de 1870. A sa libération, il s'engage dans l'Internationale et fait paraître "Le Cri du Peuple". Pendant la Commune de Paris (1871), Jules Vallès est élu dans le quinzième arrondissement et devient l'un des chefs de file de l'insurrection, siégeant à la commission de l'enseignement, puis à celle des relations extérieures. Favorable à la liberté d'expression, il fait partie de la minorité opposée à la dictature d'un comité de salut public. Il combat jusqu'à l'écrasement de la Commune ("La Semaine sanglante" où 20 000 insurgés sont fusillés) et parvient à s'enfuir en Angleterre.

Condamné à mort par contumace en 1872, Jules Vallès est contraint de rester réfugié à Londres où il vit dans la misère. Tout en envoyant de nombreux articles à Paris, publiés sous des pseudonymes, il met à profit son exil pour écrire son chef d'oeuvre, à la fois romanesque et autobiographique, plein de sensibilité, la trilogie "Jacques Vingtras" : "L'Enfant", "le Bachelier" et "l'Insurgé".

Amnistié par les lois de 1880, Jules Vallès ne retourne à Paris qu'en 1883. Il reprend ses activités de journaliste et fait à nouveau paraître "Le Cri du Peuple" pour y défendre avec passion la cause du prolétariat. Mort en 1885, épuisé par le diabète, il est accompagné au Père-Lachaise par presque cent mille personnes parmi lesquelles beaucoup d'anciens communards.

Personnalité Auvergnate:Jules Vallès
Personnalité Auvergnate:Jules Vallès
Personnalité Auvergnate:Jules Vallès

 

Principales oeuvres :

  • L'argent (1857)
  • Les réfractaires (recueil d'articles, 1866)
  • Un Gentilhomme (1869)
  • Les Enfants du Peuple (1879)
  • L'Enfant (1879)
  • Le Bachelier (1881)
  • Les Blouses (1881)
  • L'Insurgé (1886)
Personnalité Auvergnate:Jules Vallès

Jules VALLES

Né(e) Jules VALLEZ

Journaliste, écrivain et homme politique français

Sources :  Jacques CHANIS

Né(e) : le 11 juin 1832 à Le Puy-en-Velay, France

Décédé(e) : le 14 février 1885 à Paris, France

Les citations


"J'ai toujours été l'avocat des pauvres, je deviens le candidat du travail, je serai le député de la misère ! La misère ! Tant qu'il y aura un soldat, un bourreau, un prêtre, un gabelou, un rat-de-cave, un sergent de ville cru sur serment, un fonctionnaire irresponsable, un magistrat inamovible ; tant qu'il y aura tout cela à payer, peuple, tu seras misérable !"
Jules Vallès - 1832-1885 - lors de l'élection législative de 1869

"Le Capital mourrait si, tous les matins, on ne graissait les rouages de ses machines avec de l'huile d'homme."
Jules Vallès - 1832-1885 - Jacques Vingtras

"Dans tout homme qui tient une plume... le bourgeois voit un inutile; dans chaque bourgeois, l'homme de lettres est un ennemi."
Jules Vallès - 1832-1885 - Les Réfractaires

"Il existe de par les chemins une race de gens qui, au lieu d'accepter une place que leur offrait le monde, ont voulu s'en faire un tout seul, à coup d'audace ou de talent."
Jules Vallès - 1832-1885 - Les Réfractaires

"Les gens disent: "il est intelligent", parce que vous êtes de leur avis."
Jules Vallès - 1832-1885 - Le bachelier

Commenter cet article

micromick 20/03/2016 16:25

Eh ben! Voilà un homme engagé qui n'a jamais arrêté son combat pour la liberté.

Marie Paul 20/03/2016 09:29

j'ai partagé ; encore une fois merci

Marie Paul 20/03/2016 09:26

les parents n'étaient pas riches avec des ressources aléatoires et 4 de leurs enfants vont décéder en bas âge ; on imagine très facilement toutes ces difficultés vont marquer le caractère tourmenté du jeune Jules et sa volonté de trouver des échappatoires à sa sombre existence ; d'autant que la maman était exigeante et très possessive (elle aussi avec la perte successive de ses 4 gosses a des circonstances atténuantes. Son père, Jean-Louis, avait peur de perdre son emploi de fonctionnaire à cause des idées que défendait Jules.

Marie Paul 20/03/2016 09:19

mes livres de chevet entre 13 et 16 ans ! mon écrivain préféré !
Vallès a conne neuf années d’exil difficilement supportables du point de vu matériel autant que moral. Il pense souvent à sa ville natale comme le montrent ses correspondances. Durant cette période il écrit « L’Enfant », « Le Bachelier » et « L’Insurgé » aujourd'hui traduits dans de nombreuses langues.