Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Saint Germain l'Herm

23 Mars 2017, 14:58pm

Publié par Papou Poustache

Saint-Germain-l'Herm est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne Rhône Alpes .

Les photos ont été prises en Janvier 2012

Le village de Saint-Germain-l'Herm appartient à l'arrondissement d'Ambert et au canton de Saint-Germain-l'Herm. Le code postal du village de Saint-Germain-l'Herm est le 63630 et son code Insee est le 63353. Les habitants de Saint-Germain-l'Herm se nomment les Saint-Germinois et les Saint-Germinoises.

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Histoire

 

Il semble que les plus vieux souvenirs remontent à la bataille entre Crassus et le Grand Pontife des Gaules (le grand prêtre Dissard) en 56 avant Jésus Christ !!!

Cette bataille eut sans doute  lieu autour de Tuniac (ancien nom de St Germain l’Herm). Tuniac semble avoir pour origine les tuniques que portaient les druides des environs, à moins que cela ne provienne de Dieu Teut, Teutates = Teutniac ? D’autres sources évoquent « Runiac » (Runiacus=Lieu désertique et isolé).

Quoiqu’il en soit, si l’histoire de St Germain commence ici, elle commence bien mal… Romains et druides gaulois se livrèrent des batailles sanglantes (Champmort=champ des morts en atteste à proximité). La ville sainte et son oppidum (site retranché) fut entièrement détruite et la tribu sacrée des druides fut massacrée…

Mais c’est en 1052 que Henri 1er (roi de France de 1031 à 1060) donne à Saint Robert le bourg de Tuniac qui devient alors Saint Germain l’Herm et que commence l’histoire contemporaine de ce village auvergnat…

Vous pourrez suivre le texte complet dans

http://saintgermainlherm.com/stg/accueil/histoire/

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

St Germain l'Herm en hiver (63)

Le texte qui illustre cet article a été pris sur le lien ci-dessous

St germain l'Herm

Le pays de Saint-Germain-l'Herm a une certaine unité : à la fois par son altitude relativement élevée, entre 800 et 1200 mètres, son climat aux hivers longs, très enneigés, ses paysages d'herbe et de bois sombres ou dominent les résineux (sapins ou épicéas). Etendu sur un bon tiers du Livradois, il laisse les dépressions de Saint-Amant, Cunlhat et Saint-Dier au nord ainsi que la bordure orientale de ce massif qui tombe rapidement sur le fossé d'Ambert et les pentes plus douces qui descendent à l'ouest vers le bassin de l'Allier. La partie centrale forme un vaste plateau bosselé à l'altitude moyenne de 1000 mètres, incliné dans les trois directions : Est, sud, ouest, qui en font un centre de dispersion des eaux : Dolore, Dore, Doulon, ruisseaux de Châteauneuf  et du Lastroux. De nombreux étangs subsistent, tels ceux de la Colombière, la Fargette, le Pin, Marchaud (aménagé en plan d'eau pour loisirs). Le sol granitique (granite, granulite, sables, quartz et améthystes) n'est guère favorable aux cultures, de plus en plus abandonnées au profit d'un reboisement si étendu qu'aux environs de Saint-Germain le pays semble être devenu une immense forêt.
Origine du nom : Saint-Germain doit son nom à un saint évêque d'Auxerre au Ve siècle, Herm signifie lieu désert. Sous la révolution Saint-Germain porta le nom de Germain-la-Montagne. Les habitants sont les saint-germinois.
Au milieu du plateau du Livradois, Saint-Germain en est le chef-lieu de canton le plus élevé. Son bourg apparaît dans une vaste clairière entre la forêt domaniale au sud et les bois de Pommerel et de Saulzet au nord ; il s'étage en face du bois du Fraisse, à l'est, depuis le pont du Doulon jusqu'au col que franchit la route allant à Issoire, à 32 kilomètres, Ambert étant à 25 kilomètres.
Dans les environs on aurait signalé au XIXe siècle des traces de monuments celtiques.
Au XIe siècle, les bénédictins de La Chaise-Dieu fondèrent un prieuré à Saint-Germain.
Son prieur nommait aux cures de Saint-Germain, Saint-Martin-des-Ollières. Il possédaient les domaines du Pin et de Marchaud (paroisse de Saint-Bonnet-le-Bourg) ainsi qu'une réserve forestière évaluée à 274 arpents (environ 140 hectares).
Du Moyen Age au XVIIe siècle : Saint-Germain était au carrefour de plusieurs chemins : De la Chaise-Dieu à Issoire, d'Ambert à Nonette, du Puy à Billom. Très tôt les moines créèrent un marché hebdomadaire et une foire le 19 octobre ; au XVIe siècle Louis XII en fonda deux autres en juin et septembre. On y percevait les droits de leyde, de "corretage" (droit sur les ventes) et des "taules" (droit de place). En 1683 ces droits étaient affermés pour 210 livres à trois receveurs ; les consuls en remettaient 100 que la ville devait aux religieuses d'Ambert et employaient le reste à l'entretient de l'horloge et de la fontaine. Les marchands formaient une association dont la fête se célébrait le jour de Notre-Dame de février.
Le bourg ainsi que le prieuré et l'église furent fortifiés ; de ces fortifications renforcées au XIVe siècle seules restent deux tours, une à l'angle nord de l'église, l'autre à l'emplacement de l'ancien prieuré. Saint-Germain conserve plusieurs maisons anciennes à étages en encorbellement avec quelques sculptures, à un angle de rue, dans une niche se trouve une statue de la vierge (MH 1961).
Au XVIe siècle le protestantisme eut des adeptes ; on voit un certain Gerfaud, de Saint-Germain, parmi les dix signataires d'une lettre adressée aux "messieurs de Genève" pour obtenir l'envoi d'un prédicateur. Comme partout à la fin du XVIIe, Saint-Germain-l'Herm connut une grande misère.
Le XVIIIe siècle : Dans un pays au sol peu fertile le blé était inconnu et le seigle lui-même ne donnait que de faibles rendements, un des plus faibles d'Auvergne. Une ressource importante était l'exportation des forêts, les plus beaux arbres étaient destinés à servir de mâts pour la marine royale, les autres servaient à la construction des "sapinières", bateaux plats descendant l'Allier. Le grand problème restait celui du transport jusqu'à l'Allier à Nonette ou à Parentignat.
La révolution : elle ne connut pas d'événements graves. Comme dans tout le canton aucun volontaire ne répondit à l'appel de juillet 1791 pour former le premier bataillon de volontaires, c'est ce que déclare le maire, l'abbé Roussel.

Les fontaines et la place a St Germain l'Hem(Puy de Dome)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Colonie à St Germain l'Herm (63)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Les hotels à St Germain l'Herm (63)

 

Les photos ont été prises le19 février 2012

 

 

 

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Au hasard dans st Germain l'Herm

 

 

 

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Enseignes,statues,cadran à St Germain l'Herm (63)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

St germain l'Herm dans les années 1900

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Généalogie

 

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/saint-germain-l-herm-63353.html

 

AHOND Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1706 - 1761

MAGAUD Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1571 - 1792

ROUSSEL Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1648 - 1730

NIGON Saint-Germain-l'Herm, 63630 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1740 - 1840

AHOND Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1785 - 1897

BARRIERE Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1804 - 1910

BEAL Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1823 - 1876

DONDON Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1773 - 1823

MOURDON Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1876 - 1936

ROUSSEL Saint-Germain-l'Herm, 63630 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1685 - 1715

Commenter cet article

Edith Bidoire 01/04/2017 22:29

Merci pour ces jolies photos et l'historique. j'y ai vécue de 1984 à 1989 (Gendarmerie) Edith Bidoire ( Prelat )

Marie-françoise 24/03/2017 09:28

Merci pour ces belles photos, j'ai une maison au Vernet mais je passais souvent à St-Germain pour ses bois à champignons.

Vigier 23/03/2017 17:32

je connais bien ce village , j'étais loué chez les paysans pendant lles 3 moi s d'été dans un hameau à quelques kilométres "Recolle" et à chaque féte on allait au village ! à pied à travers la forét !! cela dans les années 57;58;59 !! salutations .

CHRISTIANE 23/03/2017 14:11

Bonjour, c´est très intéressant le sujet sur Saint-Germain-L´herm mais c´est dommage qu´on ne puisse pas voir toutes les photos car elles ne s´ouvrent pas !

CHRISTIANE 23/03/2017 14:11

Bonjour, c´est très intéressant le sujet sur Saint-Germain-L´herm mais c´est dommage qu´on ne puisse pas voir toutes les photos car elles ne s´ouvrent pas !