Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Yssingeaux

10 Juin 2016, 05:11am

Publié par Papou Poustache

Yssingeaux

Voici les photos de la ville de Yssingeaux et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Yssingeaux est situé dans le département de la Haute-Loire de la région Auvergne Rhône Alpes .

La superficie de la commune d’Yssingeaux est l’une des plus importantes de l’Hexagone : 8.057 ha, presque l’étendue du sol parisien intra muros. Et dans ce pays de moyenne montagne, sa population se partage entre le bourg et plusieurs dizaines de lieux dits dont l’altitude varient de moins de 800 mètres à près de 1300 mètres. Ces particularités sont sources de richesses naturelles, une symphonie à la dimension du cadre exceptionnel que composent les petits monts en pain de sucre d’origine volcanique qui l’environnent et que l’on désigne sous le nom de « sucs ». Yssingeaux leur doit un panorama insolite et remarquable qui mériterait une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco… Cheminer au cœur de la cité des cinq coqs et sur les chemins de traverse de la campagne environnante prend alors une dimension singulière pour une population de 6 931 habitants.
La carte de France de la ville de Yssingeaux est présente en bas de page.
Voici des liens pour faire un voyage dans le passé dans le village.

http://www.cpauvergne.com/2014/12/c-etait-hier-yssingeaux-en-haute-loire.html
http://www.cpauvergne.com/2014/12/yssingeaux-de-nos-grand-parents.html

 

 

 

Yssingeaux est une ville du centre de la France.

La ville de Yssingeaux appartient à l'arrondissement de Yssingeaux et au canton de Yssingeaux. Le code postal de la ville de Yssingeaux est le 43200 et son code Insee est le 43268. Les habitants de Yssingeaux se nomment les Yssingelais et les Yssingelaises.

Histoire

http://www.yssingeaux.fr/yssingeaux.php?_page=decouvrir_ville_yssingeaux

En fait, tous les historiens locaux sont d’accord pour affirmer que le curieux toponyme existait bien avant le blason. Des invasions barbares avaient touché tout le Velay au Vème siècle et le nom serait tout simplement lié à la demeure ou au domaine du premier occupant des lieux, un certain Isingaud : il est mentionné en l’an 985 dans le cartulaire de Chamalières puis avec des variantes dans celui d’Ainay en 1106 et de Cluny en 1109 ; c’est un nom germanique terminé en aud, comme le sont encore beaucoup de noms de famille en France. Le dictionnaire de Trévoux qui faisait autorité, écrivait en 1743 : Issengeaux.

C’est vers l’an 1000 qu’est apparu véritablement le rôle de centre administratif, de la ville. Châteaux et seigneuries jouent un rôle fondamental mais les relations sont complexes entre l’évêque du Puy qui détient beaucoup de pouvoir, souvent opposé aux familles « régnantes » des Saussac ou Vertamise. L’essor de la ville date du XIIème et surtout du XIVème siècle lorsqu’elle deviendra « bourgeoise », c’est-à-dire peuplée d’hommes de lois, de religieux et de marchands – avec donc des marchés importants dont il subsiste une belle atmosphère aujourd’hui encore chaque jeudi. La cité s’était entourée de remparts pour se protéger. Des murs qui furent rasés en l’an IV de la Révolution.

Yssingeaux

Au XVème siècle, Mgr Jean de Bourbon,évêque du Puy-en-Velay, fit édifier une forteresse : elle servait de résidence d’été aux prélats. Devenu hôtel de ville avec sa tour de l’horloge édifiée en 1850, la bâtisse fut détruite par un terrible incendie en février 1888, puis endommagée encore par deux autres sinistres en 1898 et à l’arrivée de l’électricité en 1905.

Yssingeaux

Eglise

 

Construite entre 1819 et 1827, l’église dédiée au patron de la ville, Saint-Pierre, est un autre point phare de la cité : elle recèle de peintures remarquables classées pour la plupart « monuments historiques » et attribuées à des artistes reconnus pour l’époque comme le flamand Gérard Honthorst, et des copistes réputés tels Sigalon, Corbet, Balze…

Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux
Yssingeaux

Les origines de la chapelle des Pénitents remontent aux années 1150 : à la demande du roi et avec l’aide du Comte du Velay et de l’évêque du Puy, les Chevaliers hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem avaient édifié un « refuge » pour les pèlerins qui se rendaient dans la cité mariale. L’histoire de cet édifice cultuel, qui fut un temps église paroissiale, est liée au passé de l’hospice. Mais la chapelle, qui se distingue par ses voûtes romanes et une atmosphère propice au recueillement, deviendra celle des Pénitents peu après la fondation de la Confrérie locale en 1629, un ordre disparu il y a une cinquantaine d’années.

Yssingeaux

Généalogie

http://www.lagenealogie.com/histoire-ville-village-commune/yssingeaux-43268.html

 

DELAIGUE Yssingeaux (Haute Loire, Auvergne, France) 1883 - 1984

ROUSSET Faubourg du Puy, Yssingeaux (Haute Loire, Auvergne, France) 1841 - 1845

ROUSSET Yssingeaux (Haute Loire, Auvergne, France) 1796 - 1897

GONDRE Yssingeaux,43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1861 - 1987

CHAMBERT Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1849 - 1892

CHARRA Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1764 - 1983

FRISON Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1867 - 1870

AULAGNE Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1848 - 1899

BAYLE Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1960 - 1964

GOUDARD Yssingeaux, 43200 (Haute Loire, Auvergne, France) 1867 - 1976

Commenter cet article