Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

La bataille de Chaméane

20 Août 2017, 17:05pm

Publié par Papou Poustache

 

La bataille de Chaméane et alentours

Avec un peu de retard revenons 73 ans en arrière lors de la libération de la France, la Bataille de Chaméane, du 30 juillet 1944, opposa une importante colonne allemande, qui détruisit le château, aux Forces Françaises de l'Intérieur.

La bataille de Chaméane

Cela fait soixante-treize  ans que les combats de Sarpoil, Saint-Étienne-sur-Usson et Chaméane entre les résistants et l'armée allemande ont eu lieu. Un anniversaire qui résonne toujours au nom des 17 résistants « morts pour la France ».

 

Le château au centre des combats

Epargné par la guerre de 1914-1918, il ne put, hélas, résister à celle de 1939-1945 : le 30 juillet 1944 au matin, les colonnes allemandes convergent par toutes les routes vers Chaméane où un réseau de résistants s'est installé au château. Après une journée de combats, l'armée allemande dynamite le donjon qui s'effondre entièrement dans les douves. Le château brûla durant trois jours complets, le feu étant entretenu et attisé involontairement par l'imposant contenu de la bibliothèque. Les archives détruites demeureront une perte inestimable pour tout historien de la région.

Le jour fatal du 30 juillet 1944 pour l'infortuné château inviolé malgré les préventions de la population contre l'Italie égarée. Depuis le 26, des partisans s'y étaient installés. Le 30 à onze heures des colonnes allemandes spécialisées convergèrent vers le petit village par toutes les routes permettant d'y aboutir. Vers 18 h 30, une charge forcément considérable d'explosifs, éclatant au pied du donjon, fit effondrer dans les douves l'énorme masse de cinq étages en murs d'un mètre d'épaisseur.

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

La bataille de Chaméane
Durant l’été de la guérilla précèdant la Libération, une bataille oppose le 30 juillet 1944 l’armée allemande et des unités combattantes FFI de la Résistance. Quinze résistants perdent la vie au cours d’un combat dont le souvenir participe encore au mythe résistant régional.

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

 

Mémorial

 

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

Nos partisans continuent le combat jusqu'au 26 Aout ou l'armée allemande quitte Issoire

Archives ville d'Issoire
Archives ville d'Issoire

Archives ville d'Issoire

Du 24 au 26 août 1944, l’armée allemande quitte Issoire, sous la pression des mouvements de Résistance. Pendant quatre ans, les habitants ont vécu dans la proximité de l’Etat français installé à Vichy, puis sous l’Occupation allemande. Plus de trente monuments et stèles commémorent les évènements. Éclairés par la parole des derniers témoins, ils racontent les défis lancés par la Résistance et les drames vécus par la population.

Commenter cet article