Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Annet Viginet pionner de la photo en relief

16 Septembre 2017, 17:01pm

Publié par Papou Poustache

Annet Viginet cet auvergnat de st Nectaire s'est lancé dans la photographie en relief en feuilletant le catalogue Manufrance  et en voyant ce fameux appareil photographique

Nous avons vu ses photos projetées lors de notre visite au domaine des Mystères de Farges..

Suite à un petit courrier de Jean-Pierre Vigineix qui a fait l'arbre généalogique de la famille j'ai décidé de faire un article autour de cet homme.

Vous trouverez les documents généalogiques de Jean-pierre dans cet article ainsi que bien d'autres choses.

 

Ci dessous le type d'appareil utilisé

.

Annet Viginet pionner de la photo en relief

La photographie en relief, aussi surprenant que cela puisse paraître, est aussi ancienne que la photographie "plate" (la photographie telle qu'elle est répandue aujourd'hui). L'invention de l'image en relief est même antérieure à celle de la photographie, puisqu'en 1838, Wheatstone, membre de la Société Royale de Londres, invente un dispositif à miroirs restituant le relief (je rappelle que la date officielle de l'invention de la photographie est de 1839)..

Voici un exemple de photos qu'il réalisait toutefois ici on ne peut pas les voir en relief.

Annet Viginet pionner de la photo en relief

Quel est le principe de la photographie en relief ?

le principe de la photographie en relief est très simple : il consiste à reproduire les conditions de la vision binoculaire. En effet c'est parce que nous avons deux yeux (et un cerveau !) que nous voyons en relief. L'œil droit et l'œil gauche ne voient pas exactement la même chose, l'un voit un peu plus à droite, l'autre un peu plus à gauche. Le cerveau traite alors les informations qu'il reçoit des deux yeux et, à partir des différences, il peut "calculer" le relief. Pour la photographie il faudra reproduire les conditions au moment de la prise de vues et au moment du visionnage.

A la prise de vues il faut prendre deux photos du même objet légèrement décalées, l'une sur la gauche, l'autre sur la droite. Pour cela on peut soit utiliser un appareil spécial avec deux objectifs (et deux chambres), soit "coupler" deux appareils classiques et les déclencher en même temps, soit enfin avec un seul appareil prendre une première photo, un peu à gauche, une deuxième, un peu à droite. Cela suppose, dans ce dernier cas, que l'objet photographié est statique.

Quelques photographies
faites par Annet Viginet
à partir de 1902
avec un appareil stéréoscopique :
un vérascope Richard
(3D de l’époque !)

Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief

A l'entrée de Farges,
Félise DUPOUX (° 1905)
et ses parents,
Onesiph DUPOUX (° 1879)
et Mathilde DUPOUX (° 1883), née BUISSON

UN PEU D'HISTOIRE

Le manoir de Vigineix (Viginet, Vigenet...) est un domaine sei­gneurial de la paroisse de Saint-Nectaire en Auvergne (maintenant dans le département du Puy-de-Dôme) situé à 8 lieues de Clermont-Ferrand et à 10 lieues de La Tour-d'Auvergne. Manoir et domaine dépendaient de la puissante famille de Saint-Nectaire, représentée au début du XVIIe siècle par Henri de Saint-Nectaire, marquis de La Ferté, ambassadeur, ministre et maréchal de camp.

Antoinette Marie de Paneveyre de Viginet, née à Ternant le 29 septembre 1858. Elle épousa à Saint-­Nectaire le 30 avril 1875, François Louis Marie Thibaud, né à Clermont le 9 janvier 1841, docteur en médecine, ophtalmologiste, professeur à l'école de Médecine de Clermont [fils de Jean Thibaud, propriétaire aux Roches (Chamalières) et de Marie Baraduc]. Jean Thibaud appartient à la famille des célèbres imprimeurs clermon­tois Thibaud-Landriot. Le couple vit et procrée à Viginet.

Quatre enfants au moins y naissent entre 1876 et 1889.

Marie Émilie Virginie Blanche Thibaud, leur fille est pro­priétaire de Viginet à partir de 1923, et l'exploite comme pension de famille. Elle meurt avant 1947, date où le cadastre mentionne comme propriétaires de Viginet : « les héritiers de M-E-V-B Thibaud ».

En 1955, Mlle Solange Bouchut, ancienne grossiste en fruits à Beaumont, achète Viginet pour en faire un établissement hôtelier. Le tribunal de commerce prononce sa faillite le 20 janvier 1967.

Adolphe Guy Jacques Barthélemy Septier de Rigny, achète Viginet en 1973 et transforme le manoir en pension pour enfants Les Hirondelles.

Cette activité para-hôtelière ne semble pas avoir répondu à ses attentes et après avoir essayé de diversifier ses activités, en 1996, il cède Viginet pour 1,8 million de francs à 1'« ordre des Rose­-Croix » qui en fait le « domaine rosicrucien de l'enfance et des loi­sirs ».   

Le texte provient du lien ci-dessous

Lieu ou sont projetées les photographies

Annet Viginet pionner de la photo en relief

Voici la généalogie et le courrier de l'instigateur de cet article

 

Voici, comme convenu, le bulletin "Le petit Viginet" concernant l'ascendance d'Annet VIGINET.

 

Vous pouvez publier tout ou partie de cet article simplement en mentionnant nos deux noms (co-rédacteurs) Gérald et Jean-Pierre Vigineix et en indiquant si nécessaire mon adresse internet indiquée sur le blog lepetitviginet@laposte.net

Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief
Annet Viginet pionner de la photo en relief

Commenter cet article