Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Sainte Agathe

30 Avril 2017, 19:44pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Sainte-Agathe et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Sainte-Agathe est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 18.31 km ² pour une population de 194 habitants. La carte de France du village de Sainte-Agathe est présente en bas de page. On peut y voir Sainte-Agathe vue du ciel.

 

 

Sainte Agathe

Sainte-Agathe est un petit village du centre de la France. Le village de Sainte-Agathe appartient à l'arrondissement de Thiers et au canton de Courpière. Le code postal du village de Sainte-Agathe est le 63120 et son code Insee est le 63310. Les habitants de Sainte-Agathe se nomment les Sainte-Agathois et les Sainte-Agathoises.

 

Lien du texte ci-dessous

http://www.lamontagne.fr/sainte-agathe/2012/09/18/lhistoire-de-sainte-agathe-racontee_1270371.html

Au village de Sainte-Agathe, le culte à cette sainte patronne est considéré comme un patrimoine attaché à son église, mais pour Marie-Claude Latimier, une hagiographe qui en a présenté les secrets ce week-end, c'est un patrimoine qui s'étend bien au-delà des frontières communales. Pour le prouver, elle a présenté la vingtaine de communes qui cultivent cette vénération sur le territoire du Parc Livradois-Forez, précisant qu'il ne s'agissait que d'une petite partie de la toile d'araignée qui réunit les lieux de France et d'Europe où est reconnu un hommage à sainte Agathe.

Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe
Sainte Agathe

Généalogie

 

FARGE Sainte-Agathe, 63120 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1891 - 1896

MASSOPTIER Sainte-Agathe, 63120 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1876 - 1957

BOURGADE Vollore-Ville ( Village de Mary, Commune de Sainte-Agathe ), (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1777 - 1817

DARGON Vollore Ville ( Lieu du Suchel, Commune de Sainte-Agathe ) 6 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1741 - 1771

DARGON Vollore-Ville ( Lieu du Raynaud, Commune de Sainte-Agathe ), (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1751 - 1758

DULAC Vollore-Ville ( Lieu du Suchel, Commune de Sainte-Agathe ), (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1715 - 1724

LOUBEYRE Vollore Ville ( Lieu de Chabany, Commune de Sainte-Agathe ) (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1691 - 1718

ANGELY Sainte-Agathe (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1886 - 1893

BOURDILLON Sainte-Agathe (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1870 - 1970

DOSJOUB Saint-Agathe,Puy-de-Dome (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1886 - 1946

Voir les commentaires

Le 1er Mai

30 Avril 2017, 05:27am

Publié par Papou Poustache

Demain

Nous allons célébrer le 1er Mai mais combien d'entre vous savent l'origine de cette journée.

Et pourquoi fêtons nous cette journée avec un brin de Muguet

manif mai 68

manif mai 68

L'histoire du 1er mai

Parmi ceux qui défilent le 1er mai, combien savent qu’ils commémorent la grève sanglante du 3 mai 1886 aux usines McCormick de Chicago (USA), pour l’instauration de la journée de huit heures, et le meeting de protestation qui s’ensuivit le lendemain à Haymarket au cours duquel une bombe tua huit policiers.

Huit anarchistes furent arrêtés, quatre furent pendus,le 11 novembre 1887, avant d’être innocentés puis réhabilités publiquement en 1893.

Les martyrs de Chicago vont faire du 1er Mai un symbole de la lutte des classes et de l’identité du monde ouvrier à partir du congrès socialiste international de Paris de 1889 : il s’agissait de fonder en actes le projet d’une société émancipée, libérée du travail contraint. Alternant les hauts et les bas au fil des années, ce symbole sera tout de même à l’origine des lois sur le repos hebdomadaire en 1906 et des huit heures en 1919, avant de se banaliser après être devenu en 1947 un jour chômé et rémunéré.

De nombreux ouvrages parlent de l'histoire du premier mai et nous citerons parmi eux l'excellente "Histoire du Premier mai" de Maurice Dommanget.

Le 1er Mai

Le jour du muguet

On se demande parfois quel est le lien entre la fête du travail et la traditionnelle vente de muguet. En réalité il n'y en a pas, cette tradition remonte à l'année 1561, quand le roi Charles IX décida d'en offrir à toutes les dames de la cour. Comme il en avait reçu à cette même date, l'idée lui plût et c'est lui qui lança cette [bonne] habitude. Mais revenons à la vente du muguet en ce premier jour de mai: elle bénéficie de dérogations particulières qui autorisent tout un chacun à aller vendre sa production sur le trottoir sans avoir à acquitter de taxes.

Le 1er Mai
Le 1er Mai
Le 1er Mai

Voir les commentaires

Apchon

29 Avril 2017, 18:39pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village d'Apchon et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Apchon est situé dans le département du Cantal de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 12.43 km ² pour une population de 207 habitants.

Vous y verrez également le monument aux morts avec les noms ainsi que quelques cartes postales anciennes.

Apchon

 

APCHON est un village situé dans le Pays Gentiane près de Riom es Montagnes, il est dominé par les ruines d'un château féodal construit sur un piton basaltique d'où l'on jouit d'un panorama fantastique entre les Monts du Cantal et le massif du Sancy.

 

 

. Le village d'Apchon appartient à l'arrondissement de Mauriac et au canton de Riom-ès-Montagnes. Le code postal du village d'Apchon est le 15400 et son code Insee est le 15009. Les habitants d'Apchon se nomment les Apchonnais et les Apchonnaises.
 

Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon

Le Château d'Apchon

Lien du texte ci-joint

http://www.apchon.fr/chateau.html

 

Le château d'Apchon, dont l'existence à la fin du XIème siècle est attestée, appartenait à l'une des familles les plus prestigieuse et les plus infuentes d'Auvergne durant le Moyen Age. La localité d'Achon est connue dès la fin du Xème siècle. Elle figure alors dans les possessions du célébre Amblard de Nonette, l'un des plus puissant seigneurs de Haute-Auvergne aux alentours de l'an Mil.

La première mention du château d'Apchon, "castellum vero indominicatum quod Apione nuncupatur cum appendiciis in Bellarios" remonte au années 1068-1079. L'un des premiers seigneurs connus est Robert d'Apchon, cité dans une chartre de 1186 dans laquelle ce dernier cède ses droits sur le territoire de la grange de Graule à l'abbaye d'Obazine. Le titre féodal de "comtor" devient un patronyme de la famille à partir du XIIIème siècle et permet aux seigneur d'Apchon de sièger les premiers ou presque aux Etats de la Haute-Auvergne; un privilège qui a souvent suscité des querelles avec les seigneurs de mercoeur et de pierrefort.

Les différents seigneurs d'Apchon se sont avant tout distingués par leurs nombreux faits d'armes. Au XIIème siècle, Guillaume, comptour de Nonette, se porte au secours de son suzerin direct, le comte de Clermont, contre le pouvoir royal. Aussi, après les conflits qui opposent les comptours de Nonette au roi Louis VII en 1169, puis au roi Philippe Auguste en 1213 - au cours desquels le château de Nonette est assiégé - la famille doit se replier sur ses terre d'Apchon. En 1265, Eustache de Beaumarchais, bailli des Montagnes d'Auvergne, intervient contre les comptour qui ravagent la région. Au début du XIVème siècle, le comptour Guy s'illustre dans les guerres de Flandres auprès de Philippe VI de Valois.

La famille se distingue également lors de la guerre de Cent Ans. En 1358, après la défaite de Poitiers, Guillaume VI d'Apchon est nommé bailli et capitaine général de la province, prenant ainsi la tête de la noblesse du pays dans le but d'organise la résistance face aux Anglais. En 1357, il sauve la ville de Maurs. Cette même année, le château d'Apchon est assiégé par les routiers pendant douze jours. En 1359, Apchon résiste à trois nouveaux assauts conduits pas Aimerigot Marchès, au service des troupes anglaises qui ravagent alors le Cantal. Le château a dû subir différents assauts tout au long de la seconde moitié du XIVème siècle, ce qui motiva le fils de Guillaume VI, Louis, à le réaménager à partir de 1412. Le successeur de ce dernier, Guillaume VII, est tué a Azincourt en 1415. Son frère étant décédé quelque temps plus tard sans héritier, la succession revient à l'un de ses neveux, Artaud VII de Saint-Germain d'Apchon, à l'origine de la deuxième branche de la maison d'Apchon. Son petit fils, Jean, parvient au statut de chambellan du roi, ce qui procure une toute nouvelle renommée à la seigneurie. Aussi, le XVème siècle marque l'apogée de la famille d'Apchon en Haute-Auvergne.

 
Apchon
Apchon

EGLISE SAINT BLAISE

Site et monument historiques, Classé ou inscrit (CNMHS), Eglise, Roman

Chapelle romane du XIIe siècle, elle fut agrandie au XVe siècle et dotée d'une Vierge noire en bronze. Elle abrite de magnifiques retables du XVIIe siècle notamment le retable majeur, oeuvre d'artisans locaux.

 

L’église  possède une riche décoration intérieure avec ses quatre retables du 17ème siècle en chêne, sculptés, peints et dorés par des artistes locaux.

Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon
Apchon

Généaologie

 

 

ALVERGNE Apchon, 15009 (Cantal, Auvergne, France) 1765 - 1782

DUMAS Apchon, 15009 (Cantal, Auvergne, France) 1646 - 1775

MONROND Apchon, 15009 (Cantal, Auvergne, France) 1645 - 1864

MONROND Apchon (Cantal, Auvergne, France) 1738 - 1825

VIGIER Apchon, 15009 (Cantal, Auvergne, France) 1649 - 1779

FAUCHER Apchon (Cantal, Auvergne, France) 1834 - 1887

CHADEFAUX Apchon, 15400 (Cantal, Auvergne, France) 1735 - 1907

GILBERT Apchon, 15400 (Cantal, Auvergne, France) 1804 - 1864

DELBOS Apchon (Cantal, Auvergne, France) 1812 - 1871

BRUNET Apchon, 15400 (Cantal, Auvergne, France) 1750 - 1877

Voir les commentaires

Il était une fois Cheylade

28 Avril 2017, 07:47am

Publié par Papou Poustache

Petit voyage dans le temps au siècle dernier.

 

Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade
Il était une fois Cheylade

Voir les commentaires

Cheylade

27 Avril 2017, 19:10pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Cheylade et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Cheylade est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 32.81 km ² pour une population de 286 habitants. La carte de France du village de Cheylade est présente en bas de page

Cheylade

Cheylade est un petit village du centre de la France.

Cheylade se situe sur les plateaux du versant nord des monts du Cantal. C'est un village balcon qui surplombe la vallée de la Petite Rhue, bordée à l'est par la planèze du Limon et à l'ouest par celle du Trizac. Le territoire communal est également arrosé par deux affluents de la Petite Rhue : la Petite Rhue d'Eybes et la Véronne.

Le village de Cheylade appartient à l'arrondissement de Saint-Flour et au canton de Murat. Le code postal du village de Cheylade est le 15400 et son code Insee est le 15049. Les habitants de Cheylade se nomment les Cheyladais et les Cheyladaises.

Cheylade a changé 1 seule fois de nom en 1801 et s'appelait Cheilade.

Aucune modification administrative n'est intervenue pour la commune de Cheylade depuis 1930.

 

 

Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade

Histoire

Au Moyen Âge Cheylade qui s'appelait Chaszlada était une possession des seigneurs de Nonette, (près d'Issoire). Une église y fut construite et donnée à l'abbaye de Sauxillanges par Étienne I de Cheylade en l'an 1029. Cette église était dédiée à saint Léger, mais laissa place à une nouvelle construction à partir du XIIe siècle.

Au XIIe siècle les descendants des seigneurs de Cheylade prirent le titre de Comtour de Valrus.

La peste noire décima une partie de la population ; la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion firent aussi payer un lourd tribut aux populations locales.

La seigneurie et les terres resteront sous la juridiction des évêques de Clermont jusqu'en 1592. Elles furent saisies comme bien nationaux sous la Révolution française, le château de Cheylade fut complètement rasé en 1884.

En 1835, une partie du territoire de la commune devint la commune de Le Claux

Monument aux Morts

Cheylade
Cheylade

L'église de Cheylade est dédiée à saint Léger, évêque d'Autun. Son style est gothique et riche d'ornementations. Elle remonte au XIII° siècle. Son vaisseau est vaste, a trois nefs, et leurs trois voûtes, très-élevées et peintes en figures grotesques, sont supportées par quatre colonnes cylindriques en granit. Six chapelles latérales ont été ouvertes dans l'épaisseur des murs ; elles sont soutenues par quatre ceintures aussi en granit, d’une architecture déliée, et qui se réunissent en couronne au centre de la voûte. La nef offre à peu près la même architecture. Le maître-autel , en forme de tombeau , est décoré d'un tableau de grande dimension , représentant l'Assomption de la Vierge. L'extérieur de l'église n'a rien d'uniforme, sauf dans la partie du chœur où elle est plus basse et arrondie. La toiture est en lames basaltiques. Le porche, d'une architecture grandiose, offre une voûte élevée et richement taillée. Un énorme clocher la surmonte; il est percé de huit ouïes; mais sa flèche conique manque d'élévation.

 

 

Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade
Cheylade

Généalogie

CHAUVET Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1661 - 1836

DUBOIS Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1719 - 1898

JHACQUES Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1851 - 1934

POIGNET Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1871 - 1960

SERRE Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1736 - 1839

VALARCHER Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1706 - 1788

VESCHAMBES Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1686 - 1805

DUFARGIER Cheylade (Cantal, Auvergne, France) 1743 - 1796

NAUFARY Cheylade, 15049 (Cantal, Auvergne, France) 1737 - 1824

CHAPPE Cheylade (Cantal, Auvergne, France) 1771 - 1851

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>