Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Vieille Brioude 43100

31 Août 2017, 19:11pm

Publié par Poustache

Cet article est reposté depuis hauteloire.overblog.com.

Voir les commentaires

Chaméane

31 Août 2017, 17:04pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Chaméane et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Chaméane est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 10.91 km ² pour une population de 141 habitants. La carte de France du village de Chaméane est présente en bas de page.

Entouré par les communes de Saint-Genès-la-Tourette, Aix-la-Fayette et Saint-Étienne-sur-Usson, Chaméane est situé à 2 km au nord-ouest de Saint-Genès-la-Tourette la plus grande ville aux alentours.

Chaméane

Chaméane est un petit village du centre de la France. Le village de Chaméane appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Sauxillanges. Le code postal du village de Chaméane est le 63580 et son code Insee est le 63078. Les habitants de Chaméane se nomment les Casaméniens et les Casaméniennes.

Situé à mi-chemin entre Sauxillanges et Saint-Germain-l'Herm, Chaméane servit tout d'abord de halte aux moines effectuant le trajet entre ces deux villages. ... La formation des communes à l'époque révolutionnaire amputera Chaméane du tiers, en rattachant le fief de la Varenne au village du Vernet.

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Monument aux morts

Chaméane
Chaméane
Chaméane

A voir également la bataille de Chaméane

Chaméane

Quelques cartes anciennes

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Généalogie

CLADIERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1652 - 1742

FAUGERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1600 - 1740

FAUGERE Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1695 - 1750

ROUVET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1837

ROUVET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1701 - 1907

SAUVADET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1759

SAUVADET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1708 - 1803

VIDAL Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1779 - 1871

VOLUMARD Chameane le Cuel (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1719 - 1776

VOLUMARD Chameane (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1661 - 1746

Voir les commentaires

Mine de la Rodde

30 Août 2017, 10:20am

Publié par Papou Poustache

Visite de la Mine de La Rodde non loin du village d’Ally.

Qui eut cru que dans cette vallée perdue les gallo-romains iraient exploiter cette mine et pourtant ils y sont allés des vestiges datés au carbone 14* l’attestent cette mine fonctionnait en l’an 50 avant Jésus christ.

Une visite très instructive nous plonge tout d’abord 2000 ans en arrière puis au début du siècle dernier avec une exploitation plus moderne qui toutefois employait femmes et enfants.

De cette mine il ne reste que les bâtiments de la laverie et quelques galeries .

 

* La datation par le carbone 14, dite également datation par le radiocarbone ou datation par comptage du carbone 14 résiduel, est une méthode de datation radiométrique fondée sur la mesure de l'activité radiologique du carbone 14 (14C) contenu dans de la matière organique dont on souhaite connaître l'âge absolu, à savoir le temps écoulé depuis sa mort.

Le domaine d'utilisation de cette méthode correspond à des âges absolus de quelques centaines d'années jusqu'à, et au plus, 50 000 ans. L'application de cette méthode à des événements anciens, tout particulièrement lorsque leur âge dépasse 6 000 ans (préhistoriques), a permis de les dater beaucoup plus précisément qu'auparavant. Elle a ainsi apporté un progrès significatif en archéologie et en paléoanthropologie.

Mine de la Rodde

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Mines de la Rodde:Une mine de plomb argentifère

Le puits principal s'ouvrait au fond d'une petite vallée à 850 m d'altitude. Les mineurs ont exploité les parties les plus épaisses du filon et/ou les parties les plus riches en sulfures. Des problèmes d'eau ont empêché d'exploiter trop profondément.

Il est maintenant très difficile de trouver à Ally, comme dans les autres mines de la région de Massiac, de beaux échantillons de stibine et autres minerais d'antimoine. Les beaux cristaux se trouvaient dans les parties épaisses et riches des filons, parties qui ont été exploitées. La plupart des galeries sont maintenant inondées ou éboulées. Mais les anciennes collections locales permettent de voir de très beaux échantillons datant de l'époque de l'exploitation

Les minerais d'antimoine sont connus depuis l'Antiquité. Trois origines sont proposées pour l'étymologie du nom antimoine. Selon la première hypothèse, ce nom viendrait des mots grecs anti et monos qui signifie jamais et seul , car l'antimoine et très souvent associé à d'autres métaux. La deuxième origine proposée viendrait de l'arabe al-uthmud , qui veut dire brillant , par référence à l'aspect brillant de la stibine. Enfin, on propose que ce nom viendrait d'un empoisonnement collectif de moines au Moyen-Âge, moines auxquels l'alchimiste Basil Valentin administrait de l'antimoine comme médicament. La stibine, minerai d'antimoine le plus fréquent, était appelé stibium par les romains, nom à l'origine du symbole Sb de cet élément.

Dans l'Antiquité et au Moyen-Âge, l'antimoine était utilisé pour des vertus médicinales (c'est un vomitif) et cosmétique (les premiers mascaras étaient à base de plomb et/ou d'antimoine). Les principaux usages actuels sont (1) les alliages plomb-antimoine et étain-antimoine qui servent pour les accumulateurs et les soudures, (2) des composés antifrictions, (3) des retardateurs de flammes à base d'oxydes d'antimoine et (4) l'industrie des semi-conducteurs.

Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde

Photos de Patrick et Lysiane

Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde
Mine de la Rodde

 

 

 

 

Contexte régional

L'exploitation minière : une activité naguère florissante (D'après Jean-Jacques Périchaud)

" Il est difficile d'imaginer que cette paisible et verdoyante région fut naguère le siège d'une activité minière intense, à l'origine d'un développement économique non négligeable, dont il ne reste plus que des vestiges épars, envahis par les ronces. L'exploitation minière régionale remonte à l'époque gallo-romaine. D'autres mines datent du Moyen-Age. Cependant, la grande aventure économique de la mine devait se développer au début du siècle dernier, s'épanouir au début du XXe siècle et perdurer jusqu'à ces dernières années à travers 3 types de minerais, répartis dans 3 secteurs géographiques différents du Haut-Allier, et durant 3 époques successives."

1ère époque : L'ANTIMOINE (début XIXe/1929)

2ème époque : LA FLUORINE (1927/1975)

3ème époque : L'URANIUM (1960/1990)

Et aujourd'hui, plus rien?

Pas tout à fait : 250 mètres de galeries gallo-romaines et fin XIXe sont à parcourir, accompagné par un géologue, à Ally :

Mine de la Rodde

Ils en parlaient

 

L'ECHO DES MINES ET DE LA METALLURGIE Au bas de chaque montant est disposé un levier qui permet d'arrêter, de mettre en marche ou de retourner les arbresDemande en concession de mines. — Par une pétition en date du 24 mai 1890, M. Jean-Baptiste-Théodore Lassalle, propriétaire demeurant à Montluçon (Allier), rue de Clerinont, sollicite une concession de mines d'antimoine' et autres minerais connexes sur le territoire des communes de Mercosur et d'Ally, arrondissement de Brioude (Haute-Loire), et

Mine de la Rodde

Voir les commentaires

La tourte au Bleu d'Auvergne

29 Août 2017, 07:06am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

Encore une spécialité qui s'intègre dans notre terroir elle pourrait être à des tas d'autres fromages Saint Nectaire,Cantal,Salers etc.. aujourd'hui ce sera au bleu d'Auvergne

La tourte Auvergnate au Bleu est un plat, cuits et servis dans une enveloppe de pâte à tarte,. La tourte constitue, à l'instar des galettes, un plat de base dans de multiples régions et sous diverses formes, elle connaît un grand nombre de spécialités, et d’appellations, selon les terroirs.

La recette

 

Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 2 pâtes brisées
- 150 g de bleu d'Auvergne
- 200 g de gruyère ou Cantal Jeune
- 100 g de crème fraîche
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée
- noix de muscade
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- sel et poivre

Préparation de la recette :


Etaler l'une des pâtes brisées dans un moule à tarte beurré et la piquer avec une fourchette.
Dans un saladier, battre les oeufs en omelette avec la crème fraîche et la ciboulette ciselée. Emietter le bleu et l'incorporer à la préparation. Assaisonner de sel et de poivre.
Verser la préparation dans le moule à tarte et recouvrir de la deuxième pâte brisée. Souder les bords avec un peu d'eau et faire un trou au milieu de la pâte.
Mélanger le jaune d'oeuf avec le lait et en badigeonner la pâte. Enfourner à 200° (thermostat 6-7) pendant 45 min.

 

On pourra faire une variante plus consistante avec des pommes de terre

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 500 g de pommes de terre non farineuses
- 2 pâtes feuilletées à dérouler
- bleu (doux)
- 100 g de lardons
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à café de 4 épices
- 30 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oeuf
- sel/poivre

Préparation de la recette :


Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau salée , les égoutter.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Dérouler la 1ère pâte, la mettre dans un plat à tarte, la piquer à l'aide d'une fourchette.
Peler les pommes de terre et les couper en rondelles.
Disposer la moitié des pommes de terre sur la pâte, la moitié du bleu en dés, la moitié de la crème, du sel, du poivre et des épices puis recommencer l'opération.
Mettre dessus la 2ème pâte.
Badigeonner d'oeuf au pinceau les bords puis les replier pour les fermer.
Quadriller la pâte et faire 3 petits trous pour que la vapeur s'échappe durant la cuisson.
Mettre au four durant 20 minutes.

La tourte au Bleu d'Auvergne

Voir les commentaires

Le village de Pebrac

28 Août 2017, 19:22pm

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

 

Voici les photos du village de Pébrac prises en 2010 et 2017 . Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Pébrac est situé dans le département de la Haute-Loire de la région de l’Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 17.85 km ² pour une population de 126 habitants. La carte de France du village de Pébrac est présente en bas de page.

Le village de Pébrac

 

Pébrac est un petit village du centre de la France.  Le village de Pébrac appartient à l'arrondissement de Brioude et au canton de Langeac. Le code postal du village de Pébrac est le 43300 et son code Insee est le 43149. Les habitants de Pébrac se nomment les Pipéraçois et les Pipéraçoises.

 

Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac

Promenade dans les rues du village.

Les origines de ma Femme la maison du grand père Valentin est dans les photos

Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac

Monument aux Morts

Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac
Le village de Pebrac

 

L’abbaye de Pébrac (Haute-Loire, cant. de Brioude), a été fondée à Noël 1062 par Pierre de Chavanon. Celui-ci, né vers 1007, appartenait à une famille du pays de Langeac. Alors qu’il est archiprêtre de Langeac, on lui confie la responsabilité d’un monastère de moniales voisin, Saint-Pierre-des-Chases. Plusieurs miracles se produisent alors qu’il s’occupe de celles-ci. En 1062, souhaitant se retirer au désert avec deux compagnons, l’évêque de Clermont lui confie l’église de Pébrac, dont saint Pierre lui avait révélé l’état d’abandon. Il se fait alors chanoine, sous la règle de saint Augustin, et s’installe dans ce lieu, où il entreprend de reconstruire l’église. L’évêque de Clermont et quelques évêques voisins confient alors à la petite communauté des paroisses récupérées sur les laïcs. Pierre meurt le 8 septembre 1080/1081 et des miracles se produisent sur sa tombe. Vers 1130, l’abbé Pons demande au chanoine Etienne d’écrire sa vie. En 1097, le pape Urbain II érige la prévôté en abbaye, qu’il prend sous sa protection. Les bâtiments, toujours en place, sont restaurés au XVe siècle par divers membres de la famille de Flaghac. En 1525, le régime de la commende s’installe, avec Jean de Langeac. En 1634, le nouvel abbé, Jean-Jacques Olier, tente de réformer la communauté, mais échoue. En 1649, Pébrac passe dans la congrégation des chanoines réguliers de Sainte-Geneviève. 1791 marque la fin de l’abbaye.

Comme la plupart des abbayes auvergnates, Pébrac n’a pas laissé d’inventaire ancien de ses livres. On doit même se demander si l’abbaye a possédé une bibliothèque ? La pauvreté des archives conservées ne permet pas de répondre à la question, mais il ne faut pas oublier que les chanoines réguliers étaient avant tout préoccupés par la pastorale et non par les études. Quelques manuscrits provenant de l’abbaye ont pu être retrouvés ; ils renferment :

- des textes hagiographiques : la Vie de saint Pierre Chavanon par Etienne, chanoine de Pébrac (Ms. Clermont, bibl. mun., ms. 841, XIVe-XVe siècles, Bruxelles, bibl des Bollandistes, ms. 140, copie XVIIe siècle ; - un légendier, les Flores sanctorum multicolores (Brioude, bibl. mun., ms. 2, daté de 1454)

- des traités scolastiques : l’Histoire scolastique, de Pierre le Mangeur, suivie de l’Histoire des Actes des apôtres, attribuée à Pierre de Poitiers (Brioude, bibl. mun., ms.1, XIIe siècle) ; ainsi que le Commentaire sur la règle de saint Augustin d’Hugues de Saint-Victor (Clermont, bibl. mun., ms. 841, XIVe-XVe siècle)  ;

A voir également

Généalogie

BADON Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1701 - 1714

BERGOUGNOUX Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1665 - 1731

BONHOMME Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1664 - 1719

CHAMBARON Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1700 - 1727

CHAMBEFORT Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1663 - 1740

CHAMBON Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1665 - 1744

CHAUSSE Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1632 - 1719

COURET Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1712 - 1788

CUBISOLLES Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1663 - 1779

DUFFAUD Pébrac,43149 (Haute Loire, Auvergne, France) 1667 - 1788

 

BARLIER

 

1878 - 1895

Pébrac

Haute Loire, France

3

MICHEL

 

1880 - 1890

Pébrac

5

ALBARET

 

1820 - 1873

Pébrac

23

ALLIGNON

 

1808 - 1925

Pébrac

3

ANGLADE

 

1871 - 1906

Pébrac

8

BARLIER

 

1873 - 1923

Pébrac

4

BARTHELEMY

 

1851 - 1899

Pébrac

25

BARTHOMEUF

 

1798 - 1918

Pébrac

5

BASCLE

 

1812 - 1868

Pébrac

3

BAYARD

 

1818 - 1861

Pébrac

13

BERGOUGNOUX

 

1791 - 1914

Pébrac

4

BERGOUNIOUX

 

1808 - 1832

Pébrac

6

BESSE

 

1805 - 1910

Pébrac

14

BLANC

 

1808 - 1919

Pébrac

4

BOISSIER

 

1843 - 1904

Pébrac

6

BONHOMME

 

1805 - 1881

Pébrac

3

BOREL

 

1869 - 1928

Pébrac

4

BOUCHE

 

1797 - 1845

Pébrac

17

BOURIOL

 

1794 - 1920

Pébrac

3

BOYER

 

1805 - 1864

Pébrac

 

BRINGER

 

1802 - 1928

Pébrac

BRUGIROUX

 

1882 - 1910

Pébrac

BRUN

 

1818 - 1921

Pébrac

CHAMAFORT

 

1812 - 1814

Pébrac

CHAMBEFORT

 

1794 - 1901

Pébrac

CHAMBON

 

1802 - 1930

Pébrac

CHANDEZ

 

1879 - 1927

Pébrac

CHANIS

 

1905 - 1911

Pébrac

CHANTELOUBE

 

1830 - 1902

Pébrac

CHANY

 

1857 - 1920

Pébrac

CHARBONNIER

 

1853 - 1925

Pébrac

CHASSEFEYRE

 

1854 - 1904

Pébrac

CHAUCHAT

 

1793 - 1858

Pébrac

CHAUSSE

 

1797 - 1928

Pébrac

COMTE

 

1850 - 1920

Pébrac

COSTE

 

1841 - 1882

Pébrac

COURET

 

1806 - 1887

Pébrac

CROUZET

 

1798 - 1884

Pébrac

CUBISOLE

 

1794 - 1846

Pébrac

La suite dans

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>