Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.

03 Jun

Les villages du Puy de Dome: Arlanc

Publié par Papou Poustache  - Catégories :  #région Ambert, #villages du Puy de Dome, #cpa, #généalogie

 

Voici les photos du village d'Arlanc de 2012 Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Arlanc est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 32.19 km ² pour une population de 1 890 habitants. La carte de France du village d'Arlanc est présente en bas de page.

Cet article très complet parle du village et de son anceinne de sa source .

Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc

Arlanc est un village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne. Le village d'Arlanc appartient à l'arrondissement d'Ambert et au canton d'Arlanc. Le code postal du village d'Arlanc est le 63220 et son code Insee est le 63010. Les habitants d'Arlanc se nomment les Arlancois et les Arlancoises. 

Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc

Auvergne

Le village d'Arlanc

Voici les photos du village d'Arlanc et des alentours.Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Arlanc est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de l' Auvergne et a une surface de 32.19 km ² pour une population de 1 890 habitants

 

Histoire

Texte provenant de

http://www.arlanc.com/Histoire,1019.html

 

Des textes mentionnent une viguerie carolingienne, signe d’une précoce indépendance des seigneurs de l’endroit, auquel Arlanc doit ses deux premiers centres urbains. L’un Le Fort, se tenait autour du château fondé en 1120 par Pons d’Arlanc (place ruinée avant la fin de l’ancien régime qui dominait le point culminant du site) et le second le bourg, près de la Dolore, qui correspondait au prieuré fondé au Xème siècle par Hugues de Monboissier.

Vers 1620 François Régis Jésuite, encouragea les femmes des campagnes à confectionner de la dentelle. A partir de là, l’activité évolue et se structure : dès 1750 Arlanc compte 2 marchands et un réseau se constitue autour de cette corporation. Les sœurs de St Joseph vers 1660 installèrent un hôpital et une école toujours existants de nos jours.(Arlanc compte toujours des écoles et collèges publics et privés).

L’activité du pays culmina vers 1840 ou la Commune comptait alors 4400 habitants : le bureau de télégraphe s’ouvre en 1876 ; en 1877 6 fontaines sont implantées dans la ville ; création d’un service de voiture postale en 1880 et ouverture de la ligne de chemin de fer en 1893.

L’agriculture y a été de tout temps diversifiée, jusqu’à la plantation de vignes et de muriers pour l’élevage du ver à soie. Mais c’est surtout la force motrice de l’eau qui permettra le développement d’une petite industrie : on voit apparaître alors les moulins à grains, les « mailleries » à trèfles, à chanvre ou à huile, la scierie hydraulique de Loumas avec le travail du bois et les métiers du textiles.

La liste est longue des métiers exercés et qui perdureront jusqu’au XXème siècle : chapelleries, tanneries, potiers, tuiliers, briquetiers. Du sol on tira encore à l’occasion de la chaux, du fer, du plomb, de l’antimoine, du souffre et dit-on un peu d’or. Impossible de ne pas parler « d’Arlanc les bains » avec la source Pompadour dont les vertus de l’eau sont mises en évidence par le docteur Bravard en 1837. En 1899 le Conseil Municipal étudie l’éclairage public. Enfin, pour ce qui est de la grande guerre, Arlanc paya un lourd tribut en Livradois.

 

 

Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc

Les eaux minérales oubliées d'Auvergne: Arlanc les bains(63)

 

Pour réaliser cet article j'ai trouvé très peu d'éléments numérisés certains vont le trouver incomplet mais je compte sur ces personnes pour m'aider à l'améliorer.

Pour lire l'intégralité du texte dont les extraits vous sont présentés dans cet article il vous suffit de cliquer sur le lien

document numérisé du docteur Bravard

SITUATION DE L'ETABLISSEMENT.

 

Avant de faire connaître l'analyse des.Eaux miné-

rales d'Ariane, et d'entrer dans le détail de leurs pro-.

priétés thérapeutiques, il n'est pas, je pense, inutile

de dire quelques mots de l'Établissement.

 

Située à dix.minutes de distance de la ville, la

source, qui-autrefois était en plein champ, se trouve

aujourd'hui renfermée dans un vaste clos. Un très-

grand bâtiment, placé sur la route nationale de Paris

à Marseille, est destiné à loger les buveurs; un che-

min uni, bordé d'acacias, conduit, par une pente

peu rapide, au pied de la source.

Les Eaux minérales, contenues autrefois dans un

réservoir découvert, étaient exposées à l'air libre;

aujourd'hui la fontaine est construite en pierres de

taille, et les Eaux sont préservées de toute.atteinte

extérieure. L'eau coule par des robinets placés à

différentes hauteurs; aussi se renouvelle,-t-elle sans

cesse et jouit-elle d'une limpidité et d'une force ex-

traordinaires. Une petite promenade circulaire offre

aux buveurs la plus grande commodité.

Un établissement de bains d'Eau de rivière et d'eau

minérale, attenant à la fontaine, permet de combiner

à volonté des bains et des fumigations de toute espèce,

et de vaincre, avec plus de facilité les dartres, les

"gales, lesaffections vénériennes invétérées, et grand

nombre de maladies qui souvent résistent aux Eaux

minérales administrées seulement sous forme de bois-

sons. :

 

Les bains d'Eau minérale commencent à prendre

un très-grand développement. On peut, a volonté,

leur donner le degré.de force qui convient à l'âge,

au tempérament,, au genre d'affection du malade.

Les cures opérées jusqu'à ce jour, chez tous ceux qui

en ont fait usage, sont un sûr garant que leurs effets

thérapeutiques se manifesteront de plus en plus.

 

Des promenades-embellies par de larges allées

d'arbres d'espèces variées, une salle de danse om-

bragée par des platanes, et divers jeux, offrent aux

buveurs un exercice non moins agréable que salu-

taire. Pour les jours où le temps n'est pas beau , il y

a une seconde salle de danse recouverte.

 

Les personnes qui désireraient jouir entièrement

des charmes et de la tranquillité d'un séjour cham-

pêtre, trouveront à l'Établissement des apparte-

ments commodes et agréables. II s'y joindra pour

elles l'avantage de pouvoir, à toutes les'heures de

la journée, boire quelques verres d'Eau minérale, et

d'avoir, matin et soir, le Médecin à leur disposition :

rien, en un mot, ne manquera à leurs besoins.

 

On voit cité souvent le nom d'Ariane je pense que c'est une faute de traduction lors de la numérisation car je n'ai trouvé aucun village qui s'appelle de ce nom mais peut je me tromper j'èspère avoir des commentaires qui me fournirons plus d'explications

Les habitants du bourg ont, depuis quelques années,

construit plusieurs maisons destinées au logement des

buveurs. Quatre Établissements de bains de rivière et

de vapeur, fort bien tenus, y sont en pleine acti-

vité 1. Du bourg à la source, la route nationale,

ombragée par des acacias, offre une promenade dé-

licieuse.

Chaque année, du 10 au 15 mai, l'Établissement

est mis à la disposition des malades. Tout ce qui

concerne la salubrité et la propreté peut défier les

investigations de la critique la plus sévère.

4. On a, dans ces dernières années, prétendu que les bains d'eau

de rivière de l'Établissement ne valaient pas ceux du bourg,

par la raison que ceux-ci sont plus rapprochés de la rivière ; mais

le bon sens des buveurs a déjà fait justice de ces insinuations inté-

ressées. Autrefois la rivière avait son lit dans l'endroit même où

se trouve la fontaine, et les terres qui l'en séparent aujourd'hui ne

sont que des terres d'alluvion. Elle alimente le récipient de l'eau

des bains, qui, d'ailleurs, est cimenté jusqu'à une profondeur

telle qu'aucune autre eau ne peut s'y mêler avec celle de la ri-

vière. Il y a plus: dans les grandes sécheresses, les bains du bourg

ne valent pas ceux de l'Établissement, dont l'eau est toujours filtrée

par la couche de sable qu'elle traverse ; ils leur sont même très-

inférieurs , à raison de la mauvaise qualité de leur eau, altérée

par une cause assez connue. .

 

Peut-etre une explication pour le nom de la source en photo en début et fin d'article.

D'autre part il est cité un commerce de "Blonde" et cela je ne vois pas ce que cela peut-etre (Lentilles,Dentelles?)

Cette dame 1, dont la naissance ne répondait ni à

ses titres ni à sa fortune, avait été liée dans sa jeu-

nesse avec une certaine Mme Gauthier, marchande,

qui faisait un commerce de blondes avec M..*, d'Ar-

iane. Ce M...., qui allait quelquefois à Paris, voyait

la dame Gauthier pour leurs affaires réciproques.

Celle-ci était assez communicative ; d'ailleurs elle

était souffrante, et l'être souffrant trouve un certain

soulagement à se plaindre. Elle se plaignit donc à

M.... de ses maux, dont elle ne dissimula pas la cause.

Il lui dit alors qu'il y avait dans son pays des Eaux

minérales réputées très-salutaires pour celte indispo-

sition, lui offrant, si elle en voulait essayer, de la re-

cevoir chez lui. L'offre acceptée, les Eaux furent

 

  1. Mme de'Pompadour.

 

 

prises avec succès. La dame Gauthier, pendant son

séjour à Ariane, avait fait des achats de blondes; à

son retour, elle s'empressa d'aller à Versailles en

offrir quelques pièces de choix à Mme dePompadour,

qui, malgré son élévation, avait Conservé des rapports

assez intimes avec la marchande. Surprise de trouver

Mme Gauthier dans un état de santé si florissant, la

marquise lui en demanda la cause avec d'autant plus

d'intérêt qu'elle languissait elle-même de l'indisposi-

tion dont son ancienne amie venait d'être si heureuse-

men t et si subitement guérie. En apprenant que cet heu-

reux résultat était dû aux Eaux d'Ariane, elle éprouva

le désir assez naturel d'en faire aussi usage. Mais si

Mme de Pompadour était dans un rang plus brillant

que celui de Mme Gauthier, elle n'était pas aussi libre

de ses actions. Retenue par des intrigues de cour et

par la volonté du Roi, qui objecta les difficultés du

voyage à travers les montagnes d'Auvergne, regar-

dées alors comme inaccessibles, elle dut renoncer à

un déplacement qui rencontrait trop d'obstacles ; il

fut convenu qu'on ferait venir les Eaux d,'Arlanc à

Fontainebleau, où on les prendrait pour se rappro-

cher un peu de la source bienfaisante, et qu'on s'oc-

cuperait incessamment d'une route qui en rendrait

l'abord plus facile. — Ainsi fut arrêté, dit-on r le

projet de la route qui passe maintenant à côté de ces

mêmes Eaux x.

 

4. Tiré des Chroniques de la cour de Louis XV.

 

 Les Eaux d'Ariane ont une antique renommée, et
cette célébrité, elles la justifient tous les jours da-
vantage. A l'appui de cette assertion, je pourrais
citer ici bon nombre d'observations intéressantes;

mais, pour ne pas dépasser les limites que m'im-
pose la nature de ce travail, je ne mentionnerai
que les trois cas dont j'ai déjà parlé dans ma pre-
mière édition. Au chapitre viu, d'ailleurs, en
faisant rémunération des maladies contre lesquelles
on peut, avec le plus de succès, employer les Eaux
d'Ariane, j'aurai soin de signaler celles où l'emploi
de ces Eaux a le mieux répondu à mon allenle. Je
m'en réfère, au surplus, au témoignage des person-
nes, en si grand nombre, auxquelles, d'après leur
propre déclaration, l'usage des Eaux de cette source
a valu un complet retour à la santé.

M- LAVERNIÈRE, receveur de l'enregistrement à
Ariane, tourmenté depuis assez longtemps par de
fréquentes coliques néphrétiques, qui le faisaient
cruellement souffrir, se mit à boire de ces Eaux; au
bout de quelques jours eut lieu une expulsion de
plusieurs petits calculs. Une fois débarrassé de ces
pierres, M. Lavernière ne ressentit plus aucune dou-
leur. Depuis ce temps sa santé est excellente; mais
reconnaissant envers la fontaine qui fut sa bienfai-
trice, il en emploie presque continuellement l'Eau
comme boisson ordinaire.,

M. DE ROSTAING, ancien curé d'Ambert, publiait
partout qu'il ne devait la vie qu'à ces Eaux. S'il
allait dîner chez un de ses amis, il ne manquait
jamais d'en emporter avec lui une ou deux bou-
teilles. Il était atteint d'un catarrhe vésical chronique;
ses urines étaient rares, elles sortaient parfois goutte
à goutte avec une sensation de chaleur très-vive au
méat urinaire. Les Eaux d'Ariane lui furent con-
seillées ; il en fit usage à la dose d'une bouteille à
une bouteille et demie par jour, et bientôt tous ces
symptômes disparurent. Les urines sortirent par jets ;
il n'éprouva plus ni sensation de chaleur, ni agita-
tion; et, à simple titre de précaution, il continua
d'en faire usage.

1° Le sieur Passemart, huissier à Saint-Bonnet-le-
Chastel, Puy-de-Dôme, s'est fait conduire à la source,
se soutenant à peine avec des béquilles. Ses souf-
frances étaient si vives qu'elles lui arrachaient des
cris lamentables. Plusieurs articulations présentaient
un gonflement considérable ; dans celles des pieds et
des mains, qui offraient une très-grande déviation,
s'étaient formées des concrétions d'urate de soude et
de chaux, indice certain de l'ancienneté de la ma-
ladie; après huit à dix bains, j'ai vu le malade jeter
ses béquilles; après quinze bains, la déviation des
membres avait disparu, et les concrétions sortaient
d'elles-mêmes par une ouverture qui se produisait
naturellement.

2° Lé sieur Sauret, tenant un café à Ariane,
atteint aussi, mais depuis moins longtemps, de la
goutte, qui chaque année lui revenait par accès,
trois ou quatre fois, le sieur Sauret, dis-je, encou-
ragé par les bons résultats qu'avait obtenus le sieur
Passemart, a fait comme lui usage des bains d'Eau
minérale d'Ariane, et avec non moins de succès.

 

 

 


MALADIES DANS LESQUELLES ON PEUT AVEC LE PLUS GRAND SUCCÈS'
EMPLOYER LES EAUX D'ARLANC

 1°Fièvres.

2° Catarrhes chroniques.

3° Hémorrhagies passives.

4° Aménorrhée atonique.

5° Hypocondrie et Mélancolie.


6° Névroses de la digestion.

7" Anaphrodisiù.

8° Stérilité.

9" Scorbut

10° Scrofules.

11° Hydropisie.

12 Affections calculeuses

13° Choléra.

14° Maladies des articulations

Quand on voit la liste des maladies que cette eau est sensée guérir toujours d'après le Docteur Bravard- Deriols on se demande pourquoi cette source n'existe plus

 

Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Les villages du Puy de Dome: Arlanc
Commenter cet article

annick 21/04/2016 18:38

Superbes photos.J'adore........

Migaud 06/03/2016 13:50

Super....Félicitations pour cette belle ballade d hier et d aujourd hui....c est très agréable de revoir sa ville autrefois..merci à tous ceux qui ont participé à faire ce site...merci
Chantal Migaud..dore l eglise 63220 arlanc

Archives

À propos

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.