Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Auzon un village de caractère

11 Août 2017, 19:47pm

Publié par Papou Poustache

Auzon le village médiéval

Village qui se situe en Haute Loire Région Auvergne Rhône Alpes

Auzon est un village de caractère de la Haute-Loire qui est situé à 15 Km au nord de Brioude et à mi chemin entre le Puy en Velay (70 Km) et Clermont- Ferrand (70 Km).

Le vieux bourg est implanté sur un éperon rocheux (altitude 441m) dominant la vallée de l’Auzon et du Gaudarel et non loin de la rivière Allier et est doté d’une grande richesse historique et patrimoniale.

Vous pourrez vous promener dans les rues anciennes certaines pavées d’autres surprenantes vous bénéficierez d’une vue exceptionnelle sur le bas du village avec le ruisseau Auzon.

Le chemin de ronde qui contourne le château et la collégiale dans un espace de verdure vous procurera des points vues remarquables sur le village.

Au point culminant se trouve l’église St Laurent, le château, la Halle, la chapelle Saint-Michel en descendant la rue vous trouverez une porte de la ville Le Brugelet, mais auparavant vous aurez pu visiter son écomusée.

Vous pourrez vous promener dans une nature préservée tout au long des circuits balisés autour de thèmes différents.

L’Allier vous offre un espace de fraîcheur et de calme ou les pêcheurs pourront s’adonner à leur activité.

Ce village de caractère concourt pour le titre de plus beau village de France.

Un voyage complet dans le village en cliquant sur ce lien

Auzon

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

Histoire

 

Malgré la présence d’une inscription gallo-romaine incluse dans le mur de l’église, aucune preuve ne permet d’affirmer l’existence d’un habitat à cette époque sur l’éperon.

Un castrum d’Auzon est mentionné pour la première fois à la fin du 10éme siècle dans une chartre du Cartulaire de Sauxillanges.

 

Une viguerie d’Auzon est mentionnée dans la première moitié du 11éme siècle.

Elle résulte de la construction d’un nouveau château constituant pour les populations un nouveau chef-lieu.

 

Au cours du 11éme siècle, la famille féodale des Bompar, qui semble être le premier seigneur du lieu, partage une co-seigneurie avec les comtes d’Auvergne.

A la suite de l’intervention de Philippe Auguste  en 1211 qui voit la confiscation d’une grande partie des biens du comte d’Auvergne, Auzon passe dans le domaine royal.

Symbole de cette implantation, un château royal est édifié, le château Bourbon.

 

 

Vers 1260, une chartre de franchise est accordée au bourgeois d’Auzon qui peuvent s’administrer eux même.

 

Elle démontre l’importance  et le développement commercial de la ville, illustrés par la halle dont subsiste des vestiges de l’édifice d’origine.

C’est à la fin du 13ème siècle que la seigneurie d’Auzon passe aux mains de la famille Montmorin .

 

Si le 15éme siècle est marqué dans la région par les violences de la guerre, la reprise économique semble rapide car des 1410, un marché et une foire sont accordés à la ville.

 

Auzon un village de caractère

Famille Montmorin

En 1557, François de Montmorin coseigneur du lieu, rachète le château Bourbon et des terres royales.

La ville perd alors sont titre de ville royale.

A la fin du 16ème siècle, la seigneurie d’Auzon revient par mariage à la famille de Polignac .C’est un des membres de cette famille qui fonde en 1639 un monastère de bénédictines à l’emplacement du château Bourbon qui disparaît comme carrière de pierres.

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

L'essor du village

 

A partir du 18ème siècle, on peut suivre l’essor de la ville en s’appuyant sur l’augmentation constante de la population.

Malgré les soubresauts dus aux épidémies, la commune atteint un point culminant à 1600 habitants en 1896.

Cet essor est lié à ma proximité du bassin minier et industriel.

Une briqueterie tuilerie est en fonctionnement à Chappes.

Auzon un village de caractère

Début de l'ère industrielle

Au début du 20éme siècle s’installe dans la plaine l’usine métallurgique mispickel unité de traitement de l’arsenic contenu dans ce minerai, ce qui ne sera pas sans poser des problèmes de pollution.

Auzon un village de caractère

Une économie en plein essor

A cette usine s’ajoutent les mines et verreries qui assurent une certaine prospérité au bourg.

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

Le déclin du village

Le déclin s’amorce avec les pertes humaines de la première guerre mondiale et la crise industrielle qui touche le bassin minier.

Aujourd’hui, ce bourg est préservé et s’investit dans le tourisme en alliant nature et patrimoine.

Auzon un village de caractère

Du bac au pont

 

Situé sur la rive droite de l’allier la traversée de l’allier a toujours posé problème pour les habitants du bourg souhaitant se rendre  dans les villages de la rive opposée.

Assuré dès le moyen age par deux bacs, le passage n’est jamais sans danger.

En 1826, le jour de la foire le bac de Chappes chargé d’une cinquantaine de passagers coule au milieu de la rivière, entrainant la noyade d’une quinzaine de personnes.

Aussi est il décidé de faire un pont.

Auzon un village de caractère

Les différents ponts

 

Le premier pont suspendu est construit en 1845, un second en 1847 après la crue de 1846, un troisième en 1855 après que le tablier du pont eu été arraché par un ouragan, un quatrième en 1869 et enfin le pont actuel en béton armé datant de 1934.

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

Une industrie ancienne

 

Derrière ce paysage verdoyant  il est difficile d’imaginer un pays minier.

Pourtant l’existence d’un dépôt houiller communément appeler bassin houiller de Brassac, permet dès la fin du 15ème siècle l’exploitation du charbon.

 Mais il faut attendre l’arrivée du chemin de fer en 1855 pour voir la multiplication des mines et industries annexes.

Apparaît alors la figure typique de l’ouvrier paysan qui domine à Auzon.

Après avoir accompli son travail à la mine, il rentre chez lui pour s’occuper de son petit domaine familiale.

Auzon un village de caractère

Le village agricole

Il faut imaginer les coteaux autour d’Auzon entièrement déboisés avec dans les coteaux exposés au Sud et sud Ouest des vignes et sur les autres des jardins et vergers ainsi que des prairies.

Auzon un village de caractère

La collègiale

Église Saint-Laurent est une collégiale bénédictine d’architecture romane construite à l’apogée de l’art roman auvergnat.

Elle possède un porche sud que l’on appelle ganivelle.

Elle a été classée monument historique en 1906.

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

La porte du Brugelet

 

A la fin du 13e siècle, l'ancien castrum avait cédé la place à une ville. Au 15e siècle, à cause des risques d'attaques des routiers, reconstruction d'un mur d'enceinte. Si la ville était bien gardée au nord par le château et le mur d'enceinte, elle était vulnérable côté plaine. Un mur sud fut élevé et défendu par quelques tours et percé d'une porte. La porte fortifiée prit le nom du quartier, le Brugelet.

Inscrite au patrimoine en 1997.

Auzon un village de caractère

La halle

Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère
Auzon un village de caractère

Voir les commentaires

L'album photo d'Auzon

11 Août 2017, 19:27pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos d'école et autres du village d'Auzon.

Ces photos sont des dons des gens du village ou ils y ont fait les grandes études jusqu'au certificat d'étude.

Album photos d'Auzon

 

Auvergne

Album des photos d'Auzon

 

 

L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon

Auvergne

Auzon

Photos de la collection à Christine on peut voir sa maman au jardin du portail en 1943

 

 

 

L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon

Clovis noir en 1968

L'album photo d'Auzon

Album à Jean Claude

Espérance Auzonnaise

pont de la Souleyre

Foot à Auzon

 

 

 

 

L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon

Photos écoles

L'album photo d'Auzon
L'album photo d'Auzon

Voir les commentaires

Auberge rouge

11 Août 2017, 05:34am

Publié par Papou Poustache

Aux portes de l'Auvergne Peyrebeille

Légende ou histoire voici l'Auberge sanglante

Comment ne pas évoquer cette histoire de 1833 qui se passait à deux pas de chez nous.

A Peyrebeille, le hameau compte quelques maisons et abrite l’auberge de Pierre Martin, comme on la désigne à l’époque du nom de son propriétaire. Ce n’est qu’après le crime qu’elle porte différents sobriquets déplaisants mais saisissants, tels que « l’auberge sanglante », le « coupe-gorge » ou « l’ossuaire ». Isolée, l’auberge se situe sur les voies de communication menant vers les départements limitrophes, ce qui lui amène sa clientèle. Toujours debout aujourd’hui, elle est un haut-lieu touristique de l’Ardèche et revendique le titre « d’authentique auberge de Peyrebeille ».

Auberge rouge

Aux portes de l'Auvergne: L'auberge de Peyrebeille dite l'Auberge rouge

 

Auberge de Perbeille dite l'Auberge Sanglante.

Cette Auberge se situe sur la Route entre Aubenas et Le Puy à une dizaine de Km de la Haute-Loire

 

 

 

 

 

 

 

Lien pour en savoir plus

Texte de la Bibliotèque de Lyon

Perbeille

 « L’Auberge rouge », une célèbre affaire criminelle ardéchoise
3/01/2008

La tristement célèbre « Auberge rouge », lieu d’un crime situé à Peyrebeille, en Ardèche, est le sujet d’une nouvelle comédie populaire. Le film s’inspire d’une mystérieuse affaire criminelle de 1831. Un couple d’aubergistes et leur domestique, accusés de tuer leurs clients, finissent sur la guillotine. Et s’ils étaient innocents ? Si aux yeux de la population de l’époque, justice est faite, la culpabilité des accusés semble bien moins évidente actuellement.

 

 

Les crimes de Peyrebeille - Lithographie de 1885 (Fonds BML)

@ Un crime mystérieux : quand la rumeur s’empare des faits
@ Une dramatique erreur judiciaire ?
@ L’auberge de Peyrebeille, source d’inspiration au fil des siècles

 

@ Un crime mystérieux : quand la rumeur s’empare des faits

Le lieu du crime : Peyrebeille

C’est aux frontières de l’Ardèche, à 50 km de Privas et non loin de la Haute-Loire et de la Lozère, que se trouve l’auberge de Peyrebeille, lieu supposé de plusieurs crimes sanglants du XIXe siècle. Le hameau est situé sur un plateau montagnard, près du Mont Mézenc (point culminant de l’Ardèche), à plus de 1260 m d’altitude, sur la commune de Lanarce. Les paysages sont ceux d’une nature couverte de pâturages, forêts et torrents, au climat rude.

 

Carte de Peyrebeille et ses alentours en 1830

 

 

Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge
Auberge rouge

Voir les commentaires

Les portes de l'Auvergne :Le Fel

10 Août 2017, 11:23am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes au bout de L'Auvergne en limite du Cantal sur un village qui domine le Lot et qui dans ses coteaux pentus du sud produits un vin d'exception .

 Voici les photos du village de Le Fel et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Le Fel est situé dans le département de l' Aveyron de la région Midi-Pyrénées et a une surface de 24.89 km ² pour une population de 172 habitants. La carte de France du village de Le Fel est présente en bas de page.

Le Fel est un petit village du sud de la France. Le village est situé dans le département de l'Aveyron en région Midi-Pyrénées. Le village de Le Fel appartient à l'arrondissement de Rodez et au canton d'Entraygues-sur-Truyère. Le code postal du village de Le Fel est le 12140 et son code Insee est le 12093.

Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel

Entraygues Le Fel

Le plus méridional des vins auvergnats, au cœur de la Vallée du Lot, entre Rouergue et Auvergne.
AOC (Appellation d'origine Contrôlée) depuis mai 2011.

 

La Situation géographique

Situé au nord du département de l'Aveyron, avec une brève incursion dans le Cantal, il est donc le plus septentrional des vignobles du Sud Ouest et le plus méridional des vignobles d'Auvergne.
Les vignes sont implantées sur les coteaux escarpés dominant les vallées du Lot et de la Truyère.
Seule la construction de terrasses (coltades) permet de façonner des vignobles dans ces vallées encaissées.

 

Le Climat

Le climat de la région subit la double influence de la Méditerranée et du Massif Central. Le relief de vallée protège les vignes contre les grands froids hivernaux et les coups de vents et favorise le réchauffement printanier. Une flore spécifique comptant certaines espèces méditerranéennes, s'épanouit sur les pentes. Rien d'étonnant donc à ce que la vigne ait aussi trouvé sa place. Perchées entre 200 et 400 m d'altitude, les parcelles sont exposées plein sud ce qui garantit un ensoleillement maximum tout au long de l'année.

 

Le Terroir et ses produits

Les sols viticoles sont de deux types : schisteux au Fel, granitiques à Entraygues. Ils sont maigres, bien drainés et peu profonds, décidément trop gras pour la polyculture. Mais la vigne sait en tirer le meilleur parti, fournissant des vins très typés et aromatiques, d'excellente qualité.
Historiquement, Le Fel était réputé pour ses vins rouges, Entraygues pour ses blancs. Aujourd'hui, la tradition se perpétue avec au Fel une production exclusive de rouges et de rosés, et à Entraygues , une production des trois couleurs, avec une bonne proportion de blanc.

 

L'Aire de production

L'aire de production de l'appellation « Entraygues- Le Fel », telle que définie dans l'arrêté de 1965, regroupe les communes suivantes :

  • Pour l'Aveyron : Entraygues, Le Fel, Campouriez, Florentin, Golinhac et St-Hippolyte
  • Pour le Cantal : Cassaniouze et Vieillevie

Toutefois, sur ces communes, la production de vins d'appellation n'est possible que sur des parcelles délimitées, choisies pour leur potentiel qualitatif élevé.

 

 

Les Cépages

Pour avoir droit à l'appellation « Entraygues-Le Fel », les vins doivent provenir d'un assemblage de cépages parmi les suivants :

  • Pour les rouges et les rosés : Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Fer Servadou, Gamay, Jurançon Noir, Merlot Noir, Mouyssaguès, Négrette et Pinat Noir.
  • Pour les blancs : Chenin et Mauzac.

A l'heure actuelle, les vins rouges sont produits essentiellement à partir de Cabernet Franc et du Fer Servadou. Quand aux blancs, ils proviennent exclusivement du Chenin.
Le Fer (dénommé aussi Mansoi) et le Chenin sont deux cépages auxquels les viticulteurs tiennent tout particulièrement.
Le Fer est un cépage typiquement aveyronnais. Robuste, facile à conduire et relativement peu sensible aux maladies, il apporte beaucoup de personnalité aux vins, surtout à travers ses arômes.
Quand au Chenin, baptisé « Gamet d'Entraygues », sa culture vieille de plusieurs décennies semble avoir engendré la sélection de souches particulièrement bien adaptées à la région.

 

Caractéristiques des vins

Les vendanges sont toujours effectuées manuellement. Le rendement moyen de l'appellation n'excède pas 50 hl par hectare.
La récolte de l'appellation approche 1000 hl par an, soit environ 120 000 bouteilles. Les trois couleurs sont représentées à hauteur de 55 % en rouge, 25 % en blanc et 20 % en rosé.

Les Vins Blancs présentent une robe jaune claire à reflets dorés. Ils sont très parfumés au nez. En bouche, ils se révèlent secs, vifs et romantiques. Jeunes, ils développent des nez assez puissants avec des notes d'amande grillée, de pomme verte ou de pierre à fusil. Ils acquièrent une complexité intéressante au bout de 5-6 ans de vieillissement en développant des arômes de cire d'abeille, de miel et de citronnelle
Servis frais (8-10°C), ils soulignent avec finesse les plats de crustacés, les poissons de rivière ainsi que les fromages de chèvre. Lorsqu'ils sont plus évolués, ils se marient harmonieusement avec foie gras et poisson en sauce.

Les Vins Rosés ont une robe saumonée, des arômes fruités et une bouche fraîche et légère qui en font des vins particulièrement appréciés des estivants.

Les Vins Rouges sont aromatiques, racés et veloutés. Dotés d'une robe grenat à pourpre, ils offrent un nez de fruits rouges bien mûrs et une bouche ample et poivrée. Ce sont des vins de semi-garde, qui atteignent leur plénitude entre 3 et 5 ans après la mise en bouteille.
Dégustés à la température de 16°C, ils mettent en valeur de nombreux mets dont les tripous, la potée auvergnate, les charcuteries aveyronnaises et les fromages crémeux à base de lait de vache

Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel

Pour les généalogistes voici le monuments aux morts

Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel

Son église

Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel

Comme à chaque article voici quelques cartes postales anciennes

Les portes de l'Auvergne :Le Fel
Les portes de l'Auvergne :Le Fel

Voir les commentaires

Les villages du Cantal Montsalvy

9 Août 2017, 19:38pm

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

Voici les photos du village de Montsalvy et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Montsalvy est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 20.29 km ² pour une population de 890 habitants.

Le village de Montsalvy en Photos

 

 

Montsalvy est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Cantal en région Auvergne. Le village de Montsalvy appartient à l'arrondissement d'Aurillac et au canton de Montsalvy. Le code postal du village de Montsalvy est le 15120 et son code Insee est le 15134. Les habitants de Montsalvy se nomment les Montsalvyens et les Montsalvyennes.

 

Liens pour visiter le village

 

Eglise

monument

Chateau

Cartes postales anciennes

 

Les villages du Cantal Montsalvy

Histoire

Lien de provenance du texte

http://www.montsalvy.fr/decouvrir-la-ville/histoire-et-patrimoine

 

Les origines de Montsalvy se trouvent au XIe siècle.
Béranger, Seigneur du lieu et vicomte de Carlat, fait donation d’un territoire au moine Gausbert.
Ce dernier y fonde une église, un hospice (maison d’accueil pour voyageurs) et un monastère.
Le terrain est borné de quatre croix (dont la croix Sainte-Anne et la croix du Cambon).
Saint Gausbert crée une sauveté, territoire assurant l’immunité ecclésiastique à qui s’y réfugie : havre d’espoir où toute population vient se mettre à l’abri.
Les travaux de construction de l’abbaye nécessitent une grande main d’oeuvre, le bourg se développe et voit l’apparition de petits commerces.
Le monastère de Montsalvy connaît un essor important.
La ville prend alors son nom, Montsalvy : Mons salutatis, mont de la sauveté ou Mons Salvii, mont du sauvé.
L’ Église a depuis canonisé Gausbert et son successeur Bernard.

Au Moyen-âge, les cloches des églises rythmaient la journée du citadin. Elles donnaient l’heure religieuse (messes et prières sont des moments essentiels de la vie médiévale). Les cloches donnaient aussi l’heure aux guets : réveil au petit jour et couvre-feu le soir annonçant le début de la ronde de nuit. La ville a aussi une fonction artisanale et commerciale : l’artisanat textile prend un bel essor, culture et vente de petits pois de Montsalvy, vente de bestiaux, et toutes les corporations des métiers sont représentées : Maréchal-ferrant, tanneur, teinturier, boucher, rôtisseur, tailleur, ciergier, tisserand…

Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy
Les villages du Cantal Montsalvy

Généalogie

 

TERRISSE Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1905 - 1968

MONTARNAL Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1699 - 1744

de GALAUBA Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1579 - 1709

GAUZENTE(S) Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1739 - 1782

LAGARDE Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1652 - 1739

MALVEZIN Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1739 - 1763

VAYSSIERE Montsalvy, 15120 (Cantal, Auvergne, France) 1607 - 1661

DARSES Montsalvy (Cantal, Auvergne, France) 1636 - 1740

DUMOULIN Montsalvy (Cantal, Auvergne, France) 1712 - 1797

SIVADIE Montsalvy (Cantal, Auvergne, France) 1618 - 1701

Voir les commentaires