Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

La Chandeleur et les crèpes

1 Février 2017, 12:58pm

Publié par Papou Poustache

 

Tous les ans, en février, on mange des crêpes pour le plaisir des petits et grands.

Vous y trouverez la recette mais qui ne sait pas faire des crêpes (sucrées ,salées au blé noir, au froment ,au sarrasin ,Bretonne,Auvergnate,Normande,Périgourdine toutes les régions savent faire les crêpes.

Mais savez vous l'origine?

Chandeleur

La Chandeleur a une origine païenne. D’après la coutume, les paysans parcouraient les champs en portant des flambeaux pour purifier la terre avant de semer. Au Ve siècle, le pape la remplace par la Présentation de Jésus au temple. La tradition voulait que l’on fasse des crêpes avec la farine de l’année précédente, symbole de prospérité pour l’année à venir.

 

La fête du 2 février est la solennité de la rencontre du Seigneur et de son Peuple, en la personne de deux vieillards Syméon et Anne, lors de la présentation de Jésus Christ au Temple. Publié le 2 février 2015.

La Chandeleur et les crèpes

Origine de la Chandeleur

La forme et la couleur de la crêpe évoque le Soleil enfin de retour après la nuit de l'hiver.On dit aussi que le pape Gélase 1er, qui christianisa la Chandeleur, réconfortait les pèlerins arrivés à Rome avec des crêpes. Enfin la crêpe protège en outre la récolte de la moisissure et le foyer du malheur.

Les crêpes sont donc liées à la Chandeleur. A l'époque romaine, on fêtait vers le 15 février, le dieu de la fécondité  Lupercus, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux ! Les celtes aussi fêtaient la fin de l'hiver début février.

Voici pourquoi de nombreux dictons sont nés à propos de ce jour de février, sur le même thème comme "A la Chandeleur, L'hiver s'apaise ou reprend vigueur". A noter qu'à cette période, les jours allongent et le blé en herbe croît sérieusement !

 

A l'origine

A l'époque des Romains, il s'agissait d'une fête en l'honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l'église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé. Un dicton de Franche-Comté dit d'ailleurs : Celui qui la rapporte chez lui allumée
Pour sûr ne mourra pas dans l'année Ce cierge béni est censé avoir d'autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l'allume pendant l'orage.

Entre temps, une autre tradition a vu le jour

Celle des crêpes ! Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l'année. On dit d'ailleurs : Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur D'ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d'or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d'or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d'or était enroulée dans la crêpe avant d'être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l'armoire jusqu'à l'année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l'an passé pour donner la pièce d'or au premier pauvre venu.

Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d'avoir de l'argent toute l'année. Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé,celui-là aura du bonheur jusqu'à la Chandeleur prochaine. Aujourd'hui, les processions aux chandelles et autres rites n'existent plus mais on a conservé la tradition des crêpes et on a bien raison, car qu'est-ce que c'est bon !

La recette

La Chandeleur et les crèpes

Recette de la pâte à crêpe pour la chandeleur

Proportions : pour une quinzaine de crêpes : 250 g de farine, 50 cl de lait, 25 g de beurre, 3 œufs, 1 cuillère à café de sel fin.

Mettre la farine dans un saladier. Creuser au centre un trou formant un puits. Y verser la moitié du lait. Mélanger en ramenant peu à peu la farine, depuis les bords vers le milieu.

Battre les œufs en omelette. Les verser petit à petit sur la farine en remuant sans arrêt pour les incorporer au fur et à mesure. Ajouter le beurre que l'on a fait fondre à feu doux. Puis le sel et, éventuellement, le sucre. Continuer à remuer jusqu'à obtenir une pâte parfaitement homogène.

Verser progressivement le reste du lait sans cesser de remuer pour éviter la formation de grumeaux. La pâte doit être lisse et fluide, mais non liquide. Couvrir. Laisser reposer 2 heures à température ambiante. Cuire les crêpes à feu vif dans une crêpière pendant 1 mn environ de chaque côté.

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Astuces et conseil

On peut éliminer les éventuels grumeaux en versant la pâte à travers une passoire dans un autre récipient. On peut enrichir la pâte en augmentant la quantité de beurre jusqu'à la doubler et en rajoutant un œuf.

On peut également la faire sucrée en rajoutant 2 cuillerées à soupe de sucre

La finesse des crêpes dépend du temps de repos de la pâte et de sa consistance. Pour apprécier cette dernière, tremper la louche dans la pâte, puis la retourner et y passer le doigt : il doit rester une trace bien nette. Si la pâte est trop liquide, diminuer la quantité de lait. Si elle est trop épaisse, la délayer avec un peu d'eau ou de lait (jusqu'à 10 cl) avant la cuisson. Utiliser une poêle à revêtement antiadhésif : le beurre contenu dans la pâte suffira sans qu'il soit nécessaire de rajouter de la matière grasse.

Bon appétit

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Voir les commentaires

Il était une fois Dallet

31 Janvier 2017, 20:57pm

Publié par Papou Poustache

Petit voyage dans le temps au siècle dernier dans le village de Dallet

Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet
Il était une fois Dallet

Voir les commentaires

Gignat

31 Janvier 2017, 07:26am

Publié par Papou Poustache

 

 

Voici les photos du village de Gignat et des alentours de 2011.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Gignat est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 3.49 km ² pour une population de 235 habitants. La carte de France du village de Gignat est présente en bas de page. On peut y voir Gignat vue du ciel.

Gignat

Gignat est un petit village du centre de la France. Le village de Gignat appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Saint-Germain-Lembron. Le code postal du village de Gignat est le 63340 et son code Insee est le 63166. Les habitants de Gignat se nomment les Gignatois et les Gignatoises.

Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/gignat-63166.html

 

TARRASSE Gignat, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1757 - 1774

LABONNE Gignat,63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1889 - 1902

FOURNIER Gignat, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1895 - 1921

GERMAIX Gignat,Puy de Dome (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1866 - 1868

TÉRINGAUD Gignat (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1678 - 1885

TARASSE Gignat,63166 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1757 - 1794

ANGLARET Gignat,63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1739 - 1745

CHEVANS Gignat,63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1710 - 1750

GAUTARD Gignat,63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1650 - 1772

GRANGE Gignat,63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1690 - 1743

Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat
Gignat

Voir les commentaires

Les Fraises des Bois

30 Janvier 2017, 20:27pm

Publié par Papou Poustache

Suite à la demande de Mr Eydieux j’ai voulu lui faire plaisir en faisant des recherches de mon coté voici sa demande

« Je suis à la recherche d'une chanson dont le titre est "TINA" peut être chantée par les Fraises des Bois groupe locale de la région,que j'écoutais à la discothèque l'Auberge du Moulin à Gimeaux dans les années 70, ça fait 40 ans que je cherche ce titre qui était notre chanson fétiche avec la fifille qui est devenue ma femme;Cette année 40 ans de mariage j'aimerais tant lui faire écouter. Merci à tous. »

 

Du coup moi aussi j’ai fait la  découverte d’un groupe Clermontois que je ne connaissais pas je partage le fruit de mes recherches avec vous

Les Fraises des Bois

Les FRAISES DES BOIS est un groupe français de Clermont-Ferrand dans le Puy-De-Dôme, . L'histoire du groupe ne durera que quelques mois, de fin 1965 à 1967. Le groupe était composé de Jean-Pierre Couvaud, son frère Jean-Jacques Couvaud, Christian Schmidt et Jean-Noël Reignat (de gauche à droite sur la pochette). Leurs 4 reprises des Kinks, Young Rascals et Rolling Stones sont excellentes, gardant bien l'esprit des originaux. Le EP a été enregistré live en une après-midi à Paris dans le quartier de Pigalle aux Studios Sofrason.

 

 

Pour pourrez tous avoir sur ce groupe en cliquant sur le lien ci-dessous  ou j’ai pris une partie du texte et les images.

 

http://www.45vinylvidivici.net/ajout/RAJOUT/CAMELEONRECORDS/CAMELEONfraisesdesbois.htm

Voir les commentaires

Mareugheol

30 Janvier 2017, 15:14pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Mareugheol de 2011 .

Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Mareugheol est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 7.54 km ² pour une population de 175 habitants. La carte de France du village de Mareugheol est présente en bas de page.

Vous y verrez également quelques vieilles photos

Mareugheol est un petit village du centre de la France. Le village de Mareugheol appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Saint-Germain-Lembron. Le code postal du village de Mareugheol est le 63340 et son code Insee est le 63209. Les habitants de Mareugheol se nomment les Mareugheolois et les Mareugheoloises.

Situé au sud de la fertile plaine du Lembron, protégée par des plateaux volcaniques, Mareugheol bénéficie d'un grand ensoleillement et offre un micro-climat presque méditerranéen. Le village possède un fort, construit pendant la guerre de Cent Ans, pour protéger la population contre les exactions des bandes de routiers qui terrorisaient les campagnes. 

L'enceinte, très imposante et particulièrement bien conservée, forme un quadrilatère flanqué aux angles de quatre tours rondes. Elle était surmontée d'un chemin de ronde qui existe encore en certains points. L'entrée principale, au sud-est, était défendue par des mâchicoulis dont subsistent les corbeaux, les trois autres accès étant des passages étroits et voûtés, faciles à défendre en cas d'attaque. 

Mareugheol

Histoire

Le fort de Mareugheol relève d’un noyau compact dont l’enceinte est particulièrement bien conservée. Il assurait la sécurité des habitants dans le quartier de l’église. Il a subi peu de transformations et, appartient, selon la typologie des forts, à la famille des « Quartiers refuges collectifs en relation avec l’église » Il se présente à l’image d’un quadrilatère parfait, flanqué de quatre tours d’angle. Au sein de ce carré, s’organisent de vieilles constructions sur la base d’un canevas labyrinthique répondant aux impératifs de défense. les dimensions confortables du fort, s’expliquent peut-être par le fait qu’il était destiné à assurer la protection de l’ancienne paroisse de Mareugheol qui, primitivement, englobait le village de Villeneuve. Son aménagement serait, dans cette hypothèse, antérieur à l’amputation de celle-ci. Ce fort a peut-être été précédé d’un système défensif plus réduit , autour de l’église (en discordance avec la trame parcellaire du Fort)
Texte de Gabriel Fournier,
Professeur Honoraire à l'université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

Mareugheol 

L'enceinte protégeait l'église Saint-Victor et Sainte-Couronne. Celle-ci dépendait d'un prieuré bénédictin relevant de l'abbaye d'Issoire. Un chapitre de chanoines lui était également rattaché. Cette église romane, dont la coupole est la plus élevée de la plaine du Lembron, recèle un mobilier important avec, pour pièce maîtresse, une statue de Vierge allaitant debout du 15ème siècle. 

Plusieurs croix, disposées à l'intérieur du bourg et à sa périphérie, témoignent de l'intensité de l'histoire religieuse locale. L'une d'elles, en direction de Ternant-les-Eaux, porte sur son dé Saint-Roch, invoqué au Moyen-Âge contre la peste. A l'est du fort se remarque un intéressant ensemble de petit patrimoine lié à l'eau: fontaine, abreuvoir et buanderie. 

A la fin de l'époque médiévale, aux 14ème et 15ème siècles, les conflits dynastiques et seigneuriaux aggravent l'insécurité. Entre deux périodes d'affrontement militaire, les bandes de soldats désoeuvrés, âpres au gain, écument les campagnes et pillent les populations. Dans ces conditions, le refuge au château du seigneur, en cas d'attaque, n'apparaît plus comme une solution suffisante, surtout dans les zones fortement peuplées où, depuis le 13ème siècle, les communautés villageoises font preuve d'esprit d'indépendance à l'égard de leur seigneur. Des chartes et franchises précisent les droits et devoirs respectifs des villageois et du seigneur pour la prise en charge de la défense par la collectivité villageoise. C'est dans ce contexte, qu'au 14ème siècle, furent édifiées les imposantes murailles de l'enceinte de Mareugheol. Elles protégeaient en leur sein une soixantaine d'habitations et l'église, comme on l'a dit plus haut. L'enceinte formait un quadrilatère quasiment parfait, renforcé de quatre tours rondes, et elle était surmontée d'un chemin de ronde dont il reste quelques vestiges. Quatre portes donnaient accès à l'intérieur; ces portes étaient conçues pour être facilement défendues. A l'intérieur de cet ensemble, les étroites ruelles médiévales s'organisaient à l'image d'un labyrinthe autour du bâti très dense du village aujourd'hui quasiment désert, les maisons resserrées ayant été abandonnées au profit de demeures plus vastes construites à l'extérieur des murs. Le visiteur attentif peut cependant encore découvrir de nombreuses traces du passé: cheminées, caves profondes, où des générations de viticulteurs abritèrent leur récolte, et même inscriptions anciennes sur les murs.

Texte provenant de

http://jean.dif.free.fr/Chatover/Mareugheol.html

Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol

Mareugheol 6

Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol
Mareugheol

Généalogie

 

GRELLICHE Mareugheol, 63209 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1816 - 1852

TEILLARD d'EYRY Mareugheol, 63209 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1816 - 1894

TEILLARD Mareugheol, 63209 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1785 - 1857

BÉRAUD Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1670 - 1785

CHABRUT Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1684 - 1790

COUPAT Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1763 - 1792

CROUZILLAT Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1731 - 1760

FABRE Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1678 - 1785

FAUGOUX Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1681 - 1689

GERMAIX Mareugheol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1684 - 1828

Voir les commentaires