Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Vals le Chastel

8 Décembre 2016, 07:26am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Vals-le-Chastel et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Vals-le-Chastel est situé dans le département de la Haute-Loire de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 3.99 km ² pour une population de 49 habitants. La carte de France du village de Vals-le-Chastel est présente en bas de page.

 

Vals le Chastel est un petit village du centre de la France. Le village de Vals-le-Chastel appartient à l'arrondissement de Brioude et au canton de Paulhaguet. Le code postal du village de Vals-le-Chastel est le 43230 et son code Insee est le 43250.

 

La commune marque la porte sud du Parc Naturel Régional du Livradois- Forez, à la naissance de l’étroite vallée du Doulon. C’est la commune la plus petite en superficie du canton (399 hectares) avec cependant trois hameaux dispersés sur son territoire (Grahy, Le Moulin, La Portale). Le bourg est situé à 524m d’altitude, le point le plus haut de la commune se trouve au-dessus du hameau de Grahy (777 m) en direction de la commune de Montclard. Des bois en composent la plus grande partie, les terrains cultivables se situent essentiellement le long du Doulon et le bourg s’est bâti sur un éperon rocheux au cœur de la vallée.

Vals le Chastel

Histoire

Le site de Vals le Chastel comporte un Château et une église dotée d’une remarquable chapelle seigneuriale. L’église comprend vraisemblablement des parties romanes, mais l’ensemble a été remanié au XVème siècle. A cette époque de nouveaux logis sont rajoutés à l’ancienne tour féodale de plan carré (XIIème) du château : une façade d’un corps de bâtiment rectangulaire flanqué de deux tours. Les peintures de la chapelle datent de 1460, après la dernière épidémie de peste qui a ravagé une partie de la région. Selon les archives, les Du Crozet ont été propriétaires de la chapelle seigneuriale durant plus 700 ans. C’est en 2011 que la commune en est devenue propriétaire grâce au don de la comtesse madame Solange DE CHARGERES du BREUIL veuve de Yves DE ROCHEFORT.

Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel

 

L'église

L'église paroissiale de Vals le Chastel, vraisemblablement romaine a été remaniée, agrandie, restaurée lors de nombreuses campagnes de travaux.
Sa restauration s'est articulée autour de 4 grandes interventions :
*consolidation des maçonneries très fragilisées,
*mise hors d'eau du bâtiment,
*intervention sur les façades avec réfection des enduits et remise à jour de blasons, représentant les armes de la famille de La Salle : de gueules à une tour d’argent, maçonnée de sable, donjonnée de deux pièces et accompagnées en pointe de deux troncs d’arbre écotés d’or, passés en sautoir.
*intervention sur les enduits intérieurs de la première et la seconde travée avec réfection et remise à jour des peintures : des litres funéraires avec les armes de la famille de La Salle, badigeon, faux appareillages... *restauration du mobilier et notamment des stalles en bois.

Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel
Vals le Chastel

Généalogie

 

CROSEMARIE Vals le Chastel, 43230 (Haute Loire, Auvergne, France) 1759 - 1768

CROZEMARIE Vals le Chastel, 43230 (Haute Loire, Auvergne, France) 1771 - 1806

BOUDON Vals-le-Chastel, 43230 (Haute Loire, Auvergne, France) 1796 - 1889

DEFIX Vals-le-Chastel, 43250 (Haute Loire, Auvergne, France) 1744 - 1842

NOZIERES Vals-le-Chastel, 43250 (Haute Loire, Auvergne, France) 1748 - 1836

BOYER Vals le Chastel, 43230 (Haute Loire, Auvergne, France) 1741 - 1847

MISSONIER Vals le Chastel, 43230 (Haute Loire, Auvergne, France) 1759 - 1844

de la SALLE Vals-le-Chastel, 43250 (Haute Loire, Auvergne, France) 1548 - 1771

LAYRELOUP Vals-le-Chastel, 43250 (Haute Loire, Auvergne, France) 1765 - 1768

MARTIN Vals-le-Chastel, 43250 (Haute Loire, Auvergne, France) 1710 - 1811

Voir les commentaires

Les villages de Haute-Loire: Laval sur Doulon

8 Décembre 2016, 06:00am

Publié par Papou Poustache

Laval sur Doulon

Voici les photos du village de Laval-sur-Doulon et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Laval-sur-Doulon est situé dans le département de la Haute-Loire de la région de l' Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 12.28 km ² pour une population de 61 habitants. La carte de France du village de Laval-sur-Doulon est présente en bas de page.

Quelques cartes postales anciennes sont présentes en fin d'article.

Eglise                 "Eglise priorale affiliée à l'abbaye de la Chaise-Dieu, évoquant le type de l'église bénédictine avec une travée de choeur réduite permettant aux stalles de choeur, aujourd'hui disparues, des développements liturgiques. L'édifice se compose de trois travées sans transept, seules deux chapelles latérales marquant un décrochement ; une abside pentagonale aux fenêtres lancéolées. La travée de choeur supporte le clocher sans doute surélevé, à une époque postérieure, d'un étage avec baies géminées qui peut être estimé de la fin du 16e siècle. Le porche d'entrée conserve sa menuiserie d'époque. La chapelle latérale sud, qui est une chapelle seigneuriale, porte des traces de peinture sur la voûte et les murs. Cet édifice présente une appartenance de style avec l'architecture rurale du 14e siècle."
Eglise                 "Eglise priorale affiliée à l'abbaye de la Chaise-Dieu, évoquant le type de l'église bénédictine avec une travée de choeur réduite permettant aux stalles de choeur, aujourd'hui disparues, des développements liturgiques. L'édifice se compose de trois travées sans transept, seules deux chapelles latérales marquant un décrochement ; une abside pentagonale aux fenêtres lancéolées. La travée de choeur supporte le clocher sans doute surélevé, à une époque postérieure, d'un étage avec baies géminées qui peut être estimé de la fin du 16e siècle. Le porche d'entrée conserve sa menuiserie d'époque. La chapelle latérale sud, qui est une chapelle seigneuriale, porte des traces de peinture sur la voûte et les murs. Cet édifice présente une appartenance de style avec l'architecture rurale du 14e siècle."
Eglise                 "Eglise priorale affiliée à l'abbaye de la Chaise-Dieu, évoquant le type de l'église bénédictine avec une travée de choeur réduite permettant aux stalles de choeur, aujourd'hui disparues, des développements liturgiques. L'édifice se compose de trois travées sans transept, seules deux chapelles latérales marquant un décrochement ; une abside pentagonale aux fenêtres lancéolées. La travée de choeur supporte le clocher sans doute surélevé, à une époque postérieure, d'un étage avec baies géminées qui peut être estimé de la fin du 16e siècle. Le porche d'entrée conserve sa menuiserie d'époque. La chapelle latérale sud, qui est une chapelle seigneuriale, porte des traces de peinture sur la voûte et les murs. Cet édifice présente une appartenance de style avec l'architecture rurale du 14e siècle."

Eglise "Eglise priorale affiliée à l'abbaye de la Chaise-Dieu, évoquant le type de l'église bénédictine avec une travée de choeur réduite permettant aux stalles de choeur, aujourd'hui disparues, des développements liturgiques. L'édifice se compose de trois travées sans transept, seules deux chapelles latérales marquant un décrochement ; une abside pentagonale aux fenêtres lancéolées. La travée de choeur supporte le clocher sans doute surélevé, à une époque postérieure, d'un étage avec baies géminées qui peut être estimé de la fin du 16e siècle. Le porche d'entrée conserve sa menuiserie d'époque. La chapelle latérale sud, qui est une chapelle seigneuriale, porte des traces de peinture sur la voûte et les murs. Cet édifice présente une appartenance de style avec l'architecture rurale du 14e siècle."

Les rues du village
Les rues du village
Les rues du village
Les rues du village
Les rues du village
Les rues du village

Les rues du village

Ecole et Mairie
Ecole et Mairie
Ecole et Mairie
Ecole et Mairie
Ecole et Mairie

Ecole et Mairie

Clic Gauche sur la carte avec le bouton de la souris attendre que le personnage apparaisse,Prendre le personnage avec la flèche de la souris en maintenant le clique gauche,Déplacer le personnage sur le pointeur du village,Puis à l'aide la molette promener vous dans le village,Attention seules les rues en bleues peuvent étre visitées.Astuce au bout des rues faites un double clic sur la route et vous irez encore plus loin.Utiliser aussi la molette pour Zoomer je vous fais confiance avec quelques manipulations vous maitriserez.Bonne visite

Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales
Cartes postales

Cartes postales

Les villages de Haute-Loire: Laval sur Doulon
Les villages de Haute-Loire: Laval sur Doulon

Voir les commentaires

Saint Hilaire

7 Décembre 2016, 17:14pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Saint-Hilaire et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Hilaire est situé dans le département de la Haute-Loire de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 14.64 km ² pour une population de 192 habitants. La carte de France du village de Saint-Hilaire est présente en bas de page

Vous y verrez également quelques cartes postales anciennes.

Saint Hilaire

Saint-Hilaire est un petit village du centre de la France. Le village de Saint-Hilaire appartient à l'arrondissement de Brioude et au canton d'Auzon. Le code postal du village de Saint-Hilaire est le 43390 et son code Insee est le 43193.

Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire

L'église romane a été construite aux XI et XIIe siècles1.

Elle fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 24 septembre 1987

Architecture

L'église Saint-Hilaire présente une très forte tour rectangulaire disposée centralement. Cette tour, courte et trapue, est édifiée en moellon en sa partie inférieure et en pierre de taille en sa partie supérieure. Celle-ci, est séparée de la partie inférieure par un cordon de pierre et percée sur chaque face d'une paire de fenêtres géminées séparées par une colonnette.

À l'est, l'église présente un beau chevet roman constitué d'une abside semi-circulaire unique. Rythmée par de puissants contreforts, celle-ci est percée de trois fenêtres absidiales reliées par une frise en damier qui court sur toute l'abside.

L'abside est couronnée d'une corniche saillante soutenue par de remarquables modillons sculptés alternant motifs géométriques et visages humains (dont un double).

Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire

Le Pin

Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire
Saint Hilaire

Voir les commentaires

La promenade du bœuf gras

6 Décembre 2016, 16:24pm

Publié par Papou Poustache

 

 

La promenade du bœuf gras était un véritable rite qui s’est perpétué à Clermont-Ferrand jusqu’en 1960 environ. Jean-Pierre Poulet qui fut boucher pendant cinquante ans, rue Dulaure, prés du marché Saint-Pierre, a participé à ces cérémonies dans les années cinquante. Il se souvient et témoigne.

 

Texte emprunté à:

http://www.clermont-ferrand.fr/article253,253.html

 

Tout commençait par un concours d’animaux qui se déroulait invariablement pendant la semaine précédant Pâques. Deux à trois bêtes étaient réunies par leurs éleveurs sur la place Turgot, devant les anciens abattoirs. Les plus belles recevaient des prix, par catégories. Car il n’existait pas un seul bœuf gras mais plusieurs. Jean-Pierre Poulet a même vu des cortèges de quinze bœufs faire " la promenade", qui, à l’époque, était organisée par l’association de bouchers "Le ventre de Clermont ". "On décorait les bêtes avec des rubans et des cocardes tricolores ", raconte-t-il. Au départ du cortège, elles bougeaient un peu car elles n’étaient pas habituées à la ville, ni à la foule. Les curieux descendaient dans la rue, car la "promenade" s’apparentait à une fête de printemps.

Elle passait par le marché Saint-Pierre, puis elle tournait autour de la place de Jaude avant de redescendre vers les abattoirs. Le lendemain, les bœufs étaient abattus. A cette époque, les bouchers ne travaillaient jamais le vendredi saint. Mais la veille de Pâques, ils exposaient les quartiers de bœuf dans leurs étals avec force publicité. D’une qualité supérieure, cette viande convenait parfaitement aux repas de fête de Pâques. N’oublions pas qu’elle marque la fin du carême qu’on appelait "le purgatoire des bouchers" en raison des interdictions alimentaires autrefois strictes. Interrompues pendant les deux guerres mondiales, la promenade du bœuf gras existait à Clermont-Ferrand au tout début du siècle, comme l’attestent les souvenirs de Jean-Pierre Poulet.

Les anciens lui en avaient fait le récit. Et avant ? Impossible de fixer la date de l’apparition de cette fête populaire, mais certains auteurs la font remonter à des temps très anciens, peut-être même jusqu’aux traditions sacrificielles de l’Antiquité. Une seule certitude : au fil des siècles, elle a perdu ses particularités pour se banaliser, avant de disparaître.

   La promenade du bœuf gras

Voir les commentaires

Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle

6 Décembre 2016, 15:00pm

Publié par Papou Poustache

Le général de Gaulle

Sur cet article vous verrez diverses photos et vidéos du passage du général De Gaulle en Auvergne

 

 

 

Biographie

Charles de Gaulle

http://www.charles-de-gaulle.org/

-1940 les années de formation

1890-1914 : une éducation traditionnelle

1914-1924 : la Grande Guerre

1924-1940 : un officier non-conformiste

1940-1946 l'Homme du 18 juin

Alors que le maréchal Pétain demande aux Français de "cesser le combat" et négocie avec l'ennemi un armistice, le général de Gaulle lance le 18 juin 1940, depuis Londres, sur les ondes de la BBC, son célèbre appel. Il y exhorte les Français à continuer le combat car "la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre". La France libre est née. Le général de Gaulle entend maintenir la France dans la guerre aux côtés des Alliés, et ce, sur tous les fronts avec les Forces Françaises Libres (FFL). Il parvient progressivement à rallier sous son autorité les mouvements de résistance intérieure et à imposer la légitimité de la France libre aux Alliés. À la Libération, président du gouvernement provisoire, il restaure la République et pose les fondements d’une France nouvelle.

Juin 1940 : l'Appel

1940-1944 : la France libre et la France combattante

1944-1946 : La Libération

1946-1958 le politique contre la ive république

En désaccord avec les partis politiques, le général de Gaulle démissionne du gouvernement en janvier 1946. Hostile à la IVème République, ce "régime des partis", il fonde alors en 1947 un rassemblement - le RPF - qui mène un combat pour de nouvelles institutions. Malgré le succès foudroyant des débuts, le Rassemblement du Peuple Français décline à partir de 1953. Le général de Gaulle entame alors sa "traversée du désert". Retiré à Colombey-les-deux-églises, il écrit ses Mémoires de guerre. L'incapacité de la IVème République à résoudre le conflit algérien précipite le retour au pouvoir du général de Gaulle à partir de mai 1958.

1946-1953 : Le Rassemblement du peuple français

1953-1958 : la traversée du désert

Mai-décembre 1958 : de Gaulle, le recours

1958-1969 le président de la ve république

S'imposant comme seul recours pour régler le conflit algérien, le général de Gaulle est appelé à la tête du gouvernement en mai 1958. Il dote la France d'une nouvelle Constitution, la Cinquième République est née. Il devient le premier Président de la Vème République en décembre 1958 et est réélu en 1965 cette fois au terme d'une élection au suffrage universel direct. Après avoir redressé la situation économique de la France en 1958, il mène de profondes réformes en ce domaine sur fond de prospérité des années 60. Décolonisation, construction de l’Europe et indépendance nationale : il impose aussi la France sur la scène internationale.

1959-1962 : La nouvelle République

1962-1968 : la consolidation du régime

1968-1970 le dernier combat

A la fin des années 60, la jeunesse occidentale se révolte. En mai 1968, à Paris, le Quartier latin est le théâtre de durs affrontements, alors que la contestation gagne progressivement tous les secteurs d’activité du pays. La France est paralysée. La crise de Mai 1968, flambée sociale et culturelle, lui paraît fournir l'occasion de concrétiser sa grande idée de Participation. Il propose, en avril 1969, un référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Le "non" l'emporte : le général de Gaulle remet alors immédiatement sa démission. Il se retire définitivement de la vie politique. Le 9 novembre 1970, Charles de Gaulle s'éteint à Colombey-les-deux-églises où il est enterré.

Mai 1968

1969-1970 : le départ

Les présidents de la 5 ème république et l'Auvergne: De Gaulle en 1959 à Issoire(63)

 

Photos de Charles De Gaulle à Issoire en 1959 envoyées par René

 

Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle

Les présidents de la 5eme république et L'Auvergne: Charles De Gaulle à Lempdes(43)

En 1960

Il reçoit une délégation de mineurs

Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
Les présidents de la république et l'Auvergne: Le général De Gaulle
http://www.ina.fr/video/CAF90041886

Voyage officiel du général De GAULLE en Auvergne

On fera également du tourisme sur cette vidéo

  • Production
  • producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française

01 juil. 1960

Voyage du général DE GAULLE en Auvergne, à Aurillac.

  • Emission
  • Non diffusé
  • Production
  • producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française

01 janv. 1945

A Clermont Ferrand, les ouvriers des Usines Michelin accueillent le Général de Gaulle et le Sultan du Maroc en chantant La Marseillaise.

  • Emission
  • Films Documentaires

http://www.ina.fr/video/I06188295

 

Voir les commentaires