Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Andelat

6 Juin 2017, 18:47pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village d'Andelat et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Andelat est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 21.05 km ² pour une population de 411 habitants. La carte de France du village d'Andelat est présente en bas de page.

Vous y verrez également le monument avec les noms ainsi que quelques photos anciennes

Andelat

Andelat est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Cantal . Le village d'Andelat appartient à l'arrondissement de Saint-Flour et au canton de Saint-Flour-Nord. Le code postal du village d'Andelat est le 15100 et son code Insee est le 15004.

 

Histoire
 

 

Andelat a changé 1 seule fois de nom en 1793 et s'appelait Audelat.

Aucune modification administrative n'est intervenue pour la commune d'Andelat depuis 1930.

Andelat avait été choisi par le roi Jean pour être, depuis 1360, le siège du bailliage des montagnes d'Auvergne. Il connaissait l'appel des juridictions particulières et ressortissait lui-même de la sénéchaussée de Riom. Les magistrats trouvant que ce village était vraiment indigne de leurs fonctions, rendirent le siège ambulant, en tenant les audiences tantôt dans une salle louée à Chaudes-Aigues et à Roffiac, tantôt au château royal à Bredon. Le siège a été transféré par François Ier en 1491 à Murat (Cantal), sans être réuni à son bailliage et en conservant son nom de bailliage d'Andelat.

 

 

Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat

Eglise Saint-Cirgues :

Eglise du (12e siècle, 13e siècle, 15e siècle). Elle existait en 1229. Elle est formée d'une nef de deux travées. Classement par arrêté du 30 avril 1969.

Croix de chemin à l'effigie de Notre Dame de Pitié :

Croix de Chemin du 16e siècle, chaque extrémité de la croix se termine par une pointe de diamant. Classement par arrêté du 18 mai 1971.

Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat
Andelat

Généalogie

BEC Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1887 - 1940

CHADELAT Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1753 - 1900

CHASSANG Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1779 - 1806

CUSSAC Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1782 - 1894

DELMAS Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1773 - 1976

DELORME Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1739 - 1877

GARDISSAL Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1762 - 1811

GREZE Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1709 - 1929

JEAN Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1779 - 1890

JOUVE Andelat (Cantal, Auvergne, France) 1796 - 1842

Voir les commentaires

La colonie de vacances de Montboissier

5 Juin 2017, 05:34am

Publié par Papou Poustache

 

Beaucoup d'entre nous sommes allé à cette colonie de vacances le centre de Montboissier est situé en Auvergne, sur la commune de Brousse dans le Puy de Dôme. Au coeur dans le Parc Régional Livradois-Forez, et à proximité du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, son implantation en pleine campagne, à 800 m d’altitude permet une immersion rapide en milieu rural, où la nature, les gens, le patrimoine et l’architecture sont intimement liés...

http://www.123sejours.com/colonie-vacances-enfants-colo_9687.html

Un lien vous parlera de ce lieu

http://www.brousse63.fr/IMG/pdf/Bulletin_6_1ere_partie_B0606.pdf.

Voici un article de à partir de photos en partie de Christian Lauvergnat .

Vous y verrez Beaucoup de photos que Christian a recueilli.Mais aussi des photos "des copains d'avant"

Les Campanules en 1965

Les Campanules en 1965

Presentation des lieux

http://www.brousse63.fr/spip.php?article70

 

La commune de Brousse couvre une superficie de 2245 hectares (22,45km2). Son sous-sol granitique est érodé par de nombreux ruisseaux dont le principal est l’Ailloux qui coule ici d’est en ouest. On passe de l’altitude 497m au Moulin du Gros Loup à l’entrée de la commune au Sud Ouest, sur la route de Vic-le-Comte à Ambert, à l’altitude 854m, celle du seul édifice volcanique évident sur la commune : le neck basaltique de Montboissier , un très ancien « lac de lave ».

JPEG - 93.6 ko
le Montboissier

le bourg de Brousse

Le chef-lieu de la commune, le « bourg » de Brousse est perché à l’extrémité d’un éperon taillé par l’Ailloux et un de ses affluents, le ruisseau de la Praderie ; La Mairie est à l’altitude 620m, latitude 45°36’6" Nord et longitude 3°27’323 Est.

Les communes qui l’entourent sont Sugères au sud, Saint-Jean-des-Ollières à L’ouest, Auzelles au Nord, Échandelys et Condat-lès-Montboissier à l’est - Égliseneuve-des-Liards au sud n’est pas commune mitoyenne.

 
carte commune de Brousse

Brousse est située à 45 km de Clermont-ferrand, une quarantaine de km d’Ambert, une trentaine de km de Vic-le-Comte, Issoire, Thiers, une vingtaine de km de Billom et Courpière et une quinzaine de km de Cunlhat, Sauxillanges, et Saint-Dier-d’Auvergne.

Brousse

Vous pouvez voir et parcourir la commune sur un cliché pas trop ancien pris de satellite sur le site suivant : www.annuaire-mairie.fr/photo...

Le nom de Brousse est sans mystère, il fait référence aux broussailles. Le sol acide, mince, de qualité médiocre et le climat de moyenne montagne font que les terres sont aujourd’hui dévolues aux pâtures pour l’élevage de bovins et aux bois. Autrefois très densément peuplée, la commune est aujourd’hui habitée par 350 personnes dispersées en 50 hameaux et lieux-dits.

JPEG - 210 ko
Le Perrier, hameau de Brousse
JPEG - 48.2 ko
blason des Montboissier

Au X° siècle sur le territoire de Brousse s’imposa une famille seigneuriale qui établit un château sur le Montboissier (mont couvert d’un buissier - un bosquet de buis) et qui en prendra le nom. Ce qui déterminera la création d’un nouveau village au pied du château et conduira plus tard à l’installation d’une nouvelle paroisse au détriment de celle de Brousse. Ainsi 2 paroisses existeront jusqu’à la Révolution et après la Révolution c’est bien sûr la paroisse du château qui sera supprimée. Aussi 2 églises et 2 cimetières existent toujours sur la commune de Brousse.

JPEG - 63.2 ko
église de Brousse
 
église de Montboissier

 

 

 

JPEG - 68 ko

Jusqu’à la Révolution le village de Montboissier comptait plus que celui de Brousse, il était animé de foires très fréquentées. Toutefois l’illustre famille des Montboissier avait déjà déserté le site au XVI° siècle et abandonné son château à la ruine. Elle préférait résider dans d’autres de ses seigneuries : à Cunlhat, Sugères et à Pont-du-château.

JPEG - 39.4 ko
blason de Brousse

En 1982 le conseil municipal de Brousse a fait réaliser un blason propre à la commune. Y figure le lion du blason des Montboissier, et une référence au plus illustre membre de cette famille : Pierre de Montboissier dit « Pierre le Vénérable », abbé général de Cluny de 1122 à sa mort en 1156, symbolisé ici par la crosse d’abbé dans son étui. Il était né au château de Montboissier en 1091. L’église Saint-Julien de Montboissier était aussi dédicacée à sa mère qu’il avait contribué à faire canoniser : Sainte Raingarde (c’est ainsi !).

La population de Brousse qui était d’environ 1500 habitants en 1776 atteindra son maximum entre 1832 et 1846 : 2500 habitants. Puis le recul démographique sera constant : en 1911 on compte 1100 habitants, en 1968 440 habitants et depuis 1982 la population se stabilise aux alentours de 320-360 habitants.

Au 20° siècle la commune, avec son bon air et ses grandes vues, est connue : une importante maison d’enfants est installée à Montboissier, plusieurs générations de petits clermontois y seront envoyées pour prendre de grands bols d’air pur.

 

 

ntrée du Centre des Pupilles de l'enseignement public du Puy-de-Dôme

La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier

L’histoire de la colonie de vacances de Montboissier.
En 1878, l’abbé PEURIERES, curé de Montboissier va construire un couvent avec l’aide de la population et de deux mécènes botanistes, mycologues, les frères Louis-René (dit Edmond), membre de l’institut de France et Charles TULASNE installés à Hyères (Var), qui firent le plan du couvent.
C’est aujourd’hui le fameux bâtiment en forme de T. Les matériaux comme la main d’œuvre sont trouvés localement. Le bois de charpente vient de Saint Amant Roche Savine, la pierre de "la Gorce" à Brousse, la pierre de taille de Sugères.
En 1880, l’institution Sainte Rhingarde du nom de la mère de Pierre le Vénérable est fondée et l’enseignement d’une trentaine de pensionnaires est assuré par 3 sœurs.
En 1905, la loi de séparation de l’église et l’état va juste faire quitter l’habit des ecclésiastiques, ces derniers assureront l’enseignement jusqu’en 1914, date de la mort de la sœur supérieure. L’hémorragie d’élèves signe l’arrêt du couvent et son abandon.
L’été 1919, le maire de Brousse, Monsieur Alexis CHASSAING, reçut la visite de Monsieur BLANCHETIERE Emile, bijoutier à Hyères, propriétaire du couvent (son père l’avait acquis par succession de Louis-René TULASNE). Ce dernier souhaite se séparer du couvent et demander conseil au maire "au sujet d’une nouvelle destination de cet important immeuble"
Le maire de Brousse lui suggéra "qu'une solution intéressante ne pouvait être trouvée que sur le plan départemental" et qu’il allait en parler à Eugène CHASSAING, "son frère député et conseiller général".
Une colonie de vacances Michelin l’occupe quelques années malgré la vétusté des lieux inadaptés et la firme intéressée par l’achat finit par y renoncer, faute d’accord sur le prix.
En juillet 1935, la "maison" réparée sommairement accueille la première colonie PEP.
Les PEP deviennent propriétaire avec l’appui du maire de Brousse, Alexis CHASSAING, ainsi que du député et conseiller général Eugène CHASSAING.
La colonie de MONTBOISSIER est née.

La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier

 

Dans les images fournis vous avez pu voir

Dans l'ordre

 

 

construction d'une cabane 1954

Un défi pour vivre en Robinson : construire une cabane !

Transport des branchages trouvés dans la forêt

Construction

 

La cabane construite, la colonie peut vivre en Robinson !

 

Groupe devant la maison

1958 la monitrice en haut à gauche Janine ROUX

1959 les moniteurs de gauche à droite Pierre,PAUL frère ou cousin,la monitrice si mes souvenirs sont bons Josette la nièce du directeur Mr PLANE

1960 photo de groupe

1961 - Montboissier Août 1961

1965 - Les campanules - Colonie de montboissier

1968 - Chorale - Colonie de montboissier

Groupe 1975

Groupe maillots rayés 1976-1977

Groupe en blanc 1978 avec poney

Groupe en blanc avec moulin 1981

Colonie sanitaire de Montboissier moniteurs. 1954 sur l'escalier

Colonie sanitaire de Montboissier promenade. 1954

Deux garçons font un sentier. 1958

Plusieurs photos de  Jeux et aménagements en forêt. 1954

feu de camp.1954 2 photos

goûter en plein air.

gymnastique. 1954 2 photos

Hygiène. La toilette sous surveillance..Surveillance des oreilles

 

Jeux et lecture en plein air

moniteurs.1954 au pied de l'arbre

pêche aux écrevisses. 1954

 

travaux manuels, paniers de joncs. ect...

 

Infirmerie
 

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

Photos des copains d'Avant

1958

La colonie de vacances de Montboissier

1959

La colonie de vacances de Montboissier

1960

La colonie de vacances de Montboissier
La colonie de vacances de Montboissier

1961

La colonie de vacances de Montboissier

1965

La colonie de vacances de Montboissier

1967

La colonie de vacances de Montboissier

1968

La colonie de vacances de Montboissier

1975

La colonie de vacances de Montboissier

1976

La colonie de vacances de Montboissier

1977

La colonie de vacances de Montboissier

1978

La colonie de vacances de Montboissier

1981

La colonie de vacances de Montboissier

Voir les commentaires

Colonie à saint Genès La Tourette

4 Juin 2017, 19:12pm

Publié par Papou Poustache

Voici quelques images de la colonie ou oeuvres des pupilles au château de Saint Genès la Tourette.

 

 

Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette

Photos récupérées sur les copains d'avant

1959

Colonie à saint Genès La Tourette

1960

Colonie à saint Genès La Tourette

1967

Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette
Colonie à saint Genès La Tourette

1971

Colonie à saint Genès La Tourette

Voir les commentaires

Saint Genès La Tourette

4 Juin 2017, 07:19am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Saint-Genès-la-Tourette et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Genès-la-Tourette est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 18.49 km ² pour une population de 185 habitants. La carte de France du village de Saint-Genès-la-Tourette est présente en bas de page. On peut y voir Saint-Genès-la-Tourette vue du ciel.

Vous y verrez également quelques cartes postales anciennes et le monument aux morts avec les noms

Saint Genès La Tourette

Saint-Genès-la-Tourette est un petit village du centre de la France. Le village de Saint-Genès-la-Tourette appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Sauxillanges. Le code postal du village de Saint-Genès-la-Tourette est le 63580 et son code Insee est le 63348.

Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette

Le monument aux morts

Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette

Avant 1540, Jean du Floquet, seigneur du Réal, de Terreneyre, du Cerf et de La Tourette, est lieutenant général en la châtellenie d'Usson. A sa mort, ses fils, François et Damien se partagent le Réal. En 1631, Marguerite du Floquet, dame du Réal pour la part heritée de François, épouse René de Girard, seigneur de la Richerie, trésorier général de France à Riom. En 1670, leur fils Alexandre en rend hommage. En 1788, il appartient à Jacques Boyer, seigneur de Saunat. Vers 1588, Vidal du Floquet, fils de Damien du Floquet, co-seigneur du Réal, fait partie des 100 gentilshommes de la maison du roi. Avant 1723, Pierre Antoine du Floquet donne sa part du Réal à Jean Marie de La Chassaigne de Sereys.
Château construit au XVIe siècle, situé à 1,8 km au nord-est du bourg. Il subsiste d'une enceinte quadrangulaire, un flanquement circulaire dérasé percé d'une canonnière horizontale à la base. Reste d'un grand logis remanié.

château du Réal 63580 Saint-Genès-la-Tourette, propriété privée est à vendre

Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette

Au hasard dans le village

Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette
Saint Genès La Tourette

Généalogie

GLADEL Saint-Genes-la-Tourette (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1668 - 1692

CHADUC Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1697 - 1885

LONGECHAMP Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1843 - 1904

ROUVET Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1777 - 1882

JARRIGE Saint Genes la Tourette (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1702 - 1737

VOLUMARD Saint Genes la Tourette (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1702 - 1716

COUGOURDEL Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1683 - 1684

FARGETTE Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1708 - 1725

SAIGNON (CHAIGNON) Saint-Genes-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1681 - 1719

CHASSAING Saint-Genès-la-Tourette, 63348 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1745 - 1751

Voir les commentaires

Il était une fois Saint Genès La Tourette

4 Juin 2017, 07:06am

Publié par Papou Poustache

Petit voyage dans le temps au village de Saint Genès

 

 

Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette
Il était une fois Saint Genès La Tourette

Voir les commentaires