Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Le château d'Aurouze

4 Mars 2017, 20:06pm

Publié par Papou Poustache

Photos du château prises en février 2015

Le château est posé sur une colline proche du village. C'est un magnifique poste de surveillance de la vallée de l'Alagnon.

Actuellement en ruines, le château domine le village d’Aurouze. Ce sont les restes de la construction de Bertrand de Rochefort d’Aurouze initiée en 1309 avec l’autorisation de Philippe le Bel. La façade est élancée et percée de fenêtres à meneaux et croisillons. Elle est flanquée d’un donjon et d’une tourelle. L’ensemble se termine par une terrasse en éperon. On distinguait il y a encore une cinquantaine d’années une vaste salle au rez-de-chaussée. Dans celle-ci figuraient le casque des Bouillés avec à côté les armes des Rochefort d’Aurouze : « sur champ de gueule, trois fasces d’argent, chargées chacune de losanges d’azur, trois, trois, et deux ». À droite figuraient celles des Astorg d’Orlhac : « sur champ d’azur, la bande d’or, accompagnée de six coquilles d’argent, placées en orle ».

Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze

Histoire

Source

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27Aurouze_%28Molompize%29

Au XIIIe siècle

Le 10 mai 1295 les damoiseaux Chatard et Guillaume de Saint Germain établissent une transaction avec Bertrand de Rochefort (le titre "d'Aurouze" n'était pas précisé). Ce dernier était le mari de Françoise Belière, veuve d'Ancel de Saint Germain.

Au XIVe siècle

Bertrand de Rochefort, fils d'Ithier, seigneur de Mardogne, était seigneur d'Aurouze. Sa sœur Françoise apporta en dot le château de Mardogne à la famille de Bréon vers 1240 par son mariage avec Maurin, seigneur de Lugarde.
Béraud de Rochefort d’Ally, fils d'un autre Bertrand et de Guérine de Dienne, épousa après 1374 Marguerite de Châteauneuf d'Apchier dont il n'eut pas de descendants. À cette époque, Aurouze appartenait aux Lastic. Ils se le firent ravir en 1383 par Aymerigot Marchès, un bandit du parti anglais, qui en fit son repaire et le centre de toutes ses exactions dans le pays. Le bandit accepta de le vendre 500 florins à Jean III d'Armagnac (1359-1391), vicomte de Murat et de Carlat. Il s'en repenti car il tirait plus de 20 000 livres par an de ses pillages.

Au XVe siècle et après

Jean d'Armagnac le concéda l'année suivante à Jean de Courcelles, seigneur du Breuil, qui a eu moins un fils :

  • Louis de Courcelles, qui épousa vers 1445 Alix d'Orlhac, héritière de Conros, fille d'Aymeric et de Flore d'Estaing, qui lui donna un seul fils :
  • Louis II de Courcelles, seigneur d'Aurouze et de Conros, qui fut nommé bailli des Montagnes Auvergne (Haute Auvergne) par le roi Charles VII. Il passa un contrat de mariage le mardi 12 janvier 1462 (n.s.) avec Isabeau de Langeac âgée de treize ans, fille émancipée de Jacques et de Marie de Clermont-Lodève3. Le couple n'eut pas d'enfants. Il fit de son épouse l'héritière de tous ses biens. Le frère de Flore, Jean d'Estaing, coseigneur de Cheylade, attaqua en 1476 le testament.
  • À cette date les terres de Louis II de Courcelles mort sans héritier furent confisquées par le roi Louis XI qui les donna à son capitaine Jean d’Urfé, seconde époux d'Isabeau de Langeac. Le fils de ce dernier, François d’Urfé, seigneur d’Aurouze et de Conros, parti guerroyer en Italie. Il mourut à Pavie en 1525. Sa sœur Anne hérita du château.
  • Anne épousa Gaspard de Bouillé du Charriol le 3 juillet 1493. Cette vieille famille originaire du comté du Maine avait fait souche dans le Brivadois depuis le 11é siècle et comptait parmi les chefs de la noblesse de la province d’Auvergne.
  • Le château ne restera pas en possession de cette famille jusqu’à la fin de la monarchie. Il fut enlevé à Rose de Lignerac, veuve de François de Bouillé par la famille des La Vernède. À l’époque de la Révolution il fut racheté par les Gillet d’Auriac et fut brulé et pillé pendant la Révolution.
  • Georges de Bussac et Jean Rieuf se sont efforcés de faire inscrire le site du château d’Aurouze à l’inventaire des sites. Ils y parvinrent le 8 mai 1968.
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze
Le château d'Aurouze

Voir les commentaires

Lastic

4 Mars 2017, 19:58pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Lastic et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Lastic est situé dans le département du Cantal de la région ’Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 10.47 km ² pour une population de 115 habitants. La carte de France du village de Lastic est présente en bas de page.

Lastic

Le village de Lastic

Le village est surmonté d'un rocher sur lequel subsistent encore les ruines d'un château et d'une église romane. Au sommet du rocher un point de vue permet d'apprécier la variété des paysages de la Planèze de Saint-Flour, des Monts de la Margeride ainsi que les Monts du Cantal.

Lastic est un petit village du centre de la France.  Le village de Lastic appartient à l'arrondissement de Saint-Flour et au canton de Saint-Flour-Nord. Le code postal du village de Lastic est le 15500 et son code Insee est le 15097. Les habitants de Lastic se nomment les Lasticois et les Lasticoises.

Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic

Histoire

 

La terre de Lastic a donné son nom à une famille d'ancienne chevalerie qui s'illustra notamment au sein de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Jean de Lastic (1371-1454), né à Lastic, est le trente-sixième grand maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Auparavant il sera le grand prieur de la Langue d'Auvergne dont le siège était à Bourganeuf.

2 changements de nom de Lastic ont été référencés au cours de l'histoire de la commune :

  • 1793 : Lastte

  • 1801 : Lastic

Aucune modification administrative n'est intervenue pour la commune de Lastic depuis 1930.

La commune avait 378 habitants en 1793 avec un pic en 1836 de 394 habitants et un autre en 1911 de 403 habitants

Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/lastic-15097.html

BONY Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1693 - 1858

BONY Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1730 - 1816

DESORTIAUX Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1737 - 1835

DESORTIAUX Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1705 - 1810

TARDIF Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1738 - 1894

TARDIF Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1719 - 1857

VEDRINE Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1748 - 1823

VEDRINE Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1707 - 1822

CHASSAGNY Bourg-Lastic,63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1751 - 1862

MESTAS Bourg-Lastic,63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1752 - 1849

Voir les commentaires

Les palhas

3 Mars 2017, 19:57pm

Publié par Papou Poustache

Les Palhas pour illustrer cet article nous parleront des Palhas de Molompize.

Les Pàlhas, en occitan, sont des cultures en terrasses soutenues par des murs en pierres sèches.

Les paysages des anciennes terrasses (Palhàs) dévoilent une intense activité passée de constructions en pierres sèches pour retenir la terre et valoriser au maximum l’ensoleillement. Le patrimoine bâti est aujourd’hui le témoignage de ces activités passées.

Les piérres séches.

Ce procédé de toujours consiste à ajuster entre elles les pierres brutes. Il n’y a aucun liant (ni ciment, ni chaux, ni terre, ni résine…) La solidité est assurée par les frottements, la pesanteur et la juste imbrication des pierres de parement (pierres visibles de l’extérieur) et de calage (à l’intérieur).
Cette technique qui utilise les matériaux pris sur place, a permis la constitution des terrasses de cultures, dites palhàs en Auvergne, sur les adrets, versants ensoleillés de la vallée.

Les palhas
Les palhas

L'histoire des terrasses

La vallée de l'Alagnon et ses laves, qui ont incisé le massif volcanique du Cézallier et modelé le relief particulier du « Pays coupé», ont condamné les hommes paysans à un travail opiniâtre, pour vaincre les lois de la gravité.

La recherche de l'exposition la plus favorable et l'altitude de moyenne montagne ont incité les hommes à terrasser les coteaux pour en faire de « bons pays ». Avec la vigne sur l'adret, il y avait aussi les arbres fruitiers, les céréales et quelques prés et jardins maraîchers.

La fonction première de la terrasse est de freiner l'érosion : on transforme un plan incliné en une suite de gradins horizontaux, reliée par des escaliers de pierres ; pour se faire, on construit des murets de pierre sèche avec le matériau trouvé sur place, dans la terre. Ces platebandes, de largeur et de hauteur très variables, réalisent à elles seules une véritable création de terre cultivable qui sera enrichie d'apports à dos de « berthe » * au fil des années.

La nature de la roche n'arrête pas la volonté du bâtisseur. L'agencement et l'appareillage du mur de soutènement empruntent beaucoup à la nature de cette roche.

Aujourd'hui les coteaux ont été envahis par la friche et la forêt de chênes pubescents. Les terrasses ne sont plus visibles dans le Paysage.

Cependant, vous pouvez les découvrir lors de vos randonnées ; elles sont encore présentes, entre autres, sur tout le territoire de la vallée de l'Alagnon.

- Le site de Molompize au-dessus de Massiac, dans le Cantal, avec une réalisation de remise en culture d'un hectare de vigne.

Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas
Les palhas

Voir les commentaires

Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui

1 Mars 2017, 19:53pm

Publié par Papou Poustache

Voici quelques photos de notre Auvergne avec ces traditions.

Comme beaucoup d'entre vous pour moi la première photo c'est plus qu'une image c'est un film qui passe dans la tête le moindre détail me transporte dans une histoire .

Du portillon qui empêche de renter les poules,au bâton sur le mur,le chien sur le pas de la porte ce coq qui promène ses poules la vue d'ensemble cela a été un régal.

Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui
Il était une fois l'Auvergne aujourd'hui

Voir les commentaires

La vierge du Puy en Velay

28 Février 2017, 19:51pm

Publié par Papou Poustache

La statue de la Madone

Erigée en 1860 par Jean Bonnassieux cette statue domine les hauteurs du Puy en Velay .

Histoire

Le début

Tout a commencé lors d'une visite de père Xavier de Ravignan invité par Monseigneur Pierre Darcimoles évêque du diocèse.

Tout deux escalade le rocher Corneille derrière la cathédrale d’admirer les splendeurs de la ville.

Ce rocher ou quelques ruines d'un antique château persistent inspire le père Xavier qui s'exclame "l'emplacement est remarquable ,il faudrait le couronner d'une importante Madone visible de loin tel un phare".

L'idée du père Xavier fait son chemin mais fallait-il trouver un financement pour réaliser un tel projet .

Le 16 Juillet 1850 est lancée une souscription publique celle-ci est complétée par des quêtes paroissiales et fêtes votives et rapporte plus d'un million de francs-or.

A partir du 9 Octobre 1853 on délibère pour définir l'artiste qui va réaliser la statue parmi 30 projets qui ont été déposés.

Le 9 octobre 1853 le choix est proclamé ce sera Jean Bonnassieux ..

La statue sera moulée grâce à un lot de canons russes tombés aux mains des armées franco-anglaises à Sébastopol en Crimée que l’Empereur Napolèon 3 a offert.

Statue du plâtre à l'acier

Une statue en plâtre grandeur nature a été réalisée afin de définir les plans de joints car tellement colossale il sera impossible de la faire en une seule pièce.

En partant de ce modèle le moule sera réalisée en silice additionné d'argile compacté pour la partie extérieure et l'intérieur (noyaux)sera réalisé en sable et résine.

La statue comporte cent cinq pièces principales et neuf cents pièces annexes.

L'assemblage est réalisé à l'intérieur par des gros boulons

La vierge du Puy en Velay

Notre dame de France

La statue est officiellement inaugurée le 12 Septembre 1860 en présence de 120000 pèlerins.

Une rumeur courre que le sculpteur a commis une erreur pour placer l'enfant sur le bras de la vierge et qu'il se serait jeté dans le vide ,ce ragot macabre agace le sculpteur .

En fait il est mort plus de 30 ans après le 3 Juin 1892.

La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay
La vierge du Puy en Velay

Ils en parlaient à l'époque

 

  • Reinach, Théodore (1860-1928). Directeur de publication
  • Extrait 1 :
    Tome J. Le Puy, 1860L'histoire du Velay sera divisée en 5 parties, formant 7 volumes
    Extrait 2 :
    Notre-Dame-de-France, statue colossale fondue avec les canons pris à Sébastopol, et érigée sur le rocher Corneille, au PuyLe Puy, Paris, Clermont-Ferrand, Lyon, Nimes, 1860
    Extrait 3 :

    Réponse aux critiques faites par M. Paul Lacroix, de deux Notices sur le château de Sarcus, publiées par la Société académique du département de l'Oise, par M. Houbigant, à Nogent-les-ViergesProjet d'un théâtre d'Opéra définitif pour la ville de Paris, suivant le programme publié dans )e.MbTH1860, par A.-L. Lusson, ancien architecte des travaux publics et ancien commissaire voyer de 1r° classe de la ville de Paris

    •  
    • Extrait 1 :
      La REVUE DES BEAUX-ARTS a publié, monsieur le directeur, dans sa Mosaïque du 4er mai, une courte mention du projet qu'ont formé les habitants du Puy, Notre-Dame, d'élever à la Vierge une statue colossaleA la suite, en effet, d'un concours qui, en 1853, réunit au Puy cinquante- quatre esquisses plus ou moins remarquables, l'auteur de l'Amour se coupant les ailes, de Jeanne Hachette, etc., M. Bonnassieux, a été le sculpteur désigné par le juryLe modèle adopté représente une Vierge debout, écrasant
      Extrait 2 :
      Statue de Jeanne d'Arc a Orl:ans.– Statue colossale de la Vierge au Puy. - Médaille commandée par la ville de Lyon. - Medaille de M. C
      Extrait 3 :

      ALBERT DE BRIVE, Président de la Société académique du Puy, membre de la COllunission (itt monument de Corneille, la Vierge. Lil SOCIÉTÉ DES AmS DES AlïlS DE BORDEAUX.

      La Sainte Vierge dans les arts / François Bournand,... -Tolra (Paris)-1896 Informations détaillées Afficher le texte brut
      Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible
      • Marie, Sainte Vierge
      • Extrait 1 :
        Enfin, le 12 septembre 1860, on inaugura la statue colossale delà sainte Vierge
        Extrait 2 :
        EN L'HONNEUR DE LA SAINTE VIERGE 309 périaux, les calvinistes, la pillèrent, chassèrent les religieux, profanèrent l'église, abattirent les murailles, Toujours, après les mauvais jours, les enfants de saint Bruno revenaient à leur foyer domestique, réparant les ruines, rebâtissant leur monastère, remettant sur son piédestal la sainte patronne, reprenant leur vie de charité, de travail et de prières, rachetant les livres volés, réimprimant les livres détruits, desséchant les marais et partageant
        Extrait 3 :

        Cette basilique, construite en style gréco-romain, a deux tours et un dôme que surmonte une statue colossale de la Vierge, par Bonnassieuxtrouva l'image de la sainte Vierge, en bois, tenant l'Enfant-Jésus entre ses bras, et bâtit l'église Notre-Dame, dans laquelle on mit l'image

         

        •  
        • Extrait 1 :
          us ou moins remarquable parvenaient au Puy celui de M. Bonnassieux fut choisi à l'unanimité, et, le 12 septembre 1860, on inaugura la statue de la Vierge sur sa base colossale, à une hauteur de 132 mètres au-dessus de t'hùtet de ville
          Extrait 2 :
          L'honneur d'avoir dressé la Vierge du Puy sur son piédestal gigantesque revient à MM. Sotvain et MiccioioExperton eut encore mission de M. Bonnassieux-de surveiller les raccords, sence et pour ainsi dire au milieu de cet autre abîme qui se faisait béant toujours autour du piédestal, autour de la statue, prêt à croître, prêt à monter sans cesse en plein vide, en plein ciel, à mesure que monterait la statue ellemême, c'était là quelque chose d'effrayant pour le regard, c'était le dernier tour de
          Extrait 3 :

          et en l'année 975, le Puy passa sous la domination des comtes d'Auvergne, qui s'étaient rendus maîtres du Velay.

           

          • 1860-07
            1860/07 (NOUV SER,T6,N204)-1860/09 (NOUV SER,T6,N242).
          • Extrait 1 :
            VMS On a la presque certitude, dit le CbMn-~<7f Saint-Etienne, que l'Empereur visitera Rivede-GiererSaint.Etienne, soit en allant au Puy pour asstbter à l'inauguration de la statue de la Vierge, soit en revenant de cptte ville
            Extrait 2 :
            Pour Ifs.baMtants du Puy, toutes tes ,grandes solennités déjà satnte Vierge ont été fa voribées jusqu'ici d'un ciel très-etément
            Extrait 3 :

            Emperëur avait donnésa Mgr révêqué du Puy, après la pnsedeSébastopoLa tête delà Vierge a 1 mètre 50 centimètres décamètre.- Un des pieds pèse 1,300 ku.

             

Voir les commentaires