Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Rappelez vous notre rentrée des classes

3 Septembre 2017, 07:07am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

La rentrée des classes c'est pour Lundi mais souvenez vous

Nos souvenirs de rentrées des classes en ce qui me concerne dans les années 50 et 60.

C'étaient les bureaux à deux places inclinées en bois sombre,deux encriers en porcelaine blancs(pour éviter l'évaporation le soir on mettait des bouchons caoutchouc récupérés sur des ampoules de piqures),un rayon sous nos jambes pour y mettre nos livres et nos cahiers,un tableau noir ,un gros poêle ,une carte de France avec les départements,une grande affiche avec des plantes ,une autre avec des poids et mesures.

Le porte plume avec la plume Sergent Major,le plumier en bois,le buvard rose,les doigts salis par l'encre.

La rentrée se faisait avec un tablier (obligatoire) et en short car c'était pas encore le moment de mettre les pantalons longs comme on disait.

Dans la classe les filles et les garçons étaient séparés,dans la cour également une ligne imaginaire était formée par le passage des instituteurs qui en parlant faisaient des va et vient.

Il y avait un Préau quand j'étais à l’enfantine celui ci était en bois le sol était recouvert d'une épaisse couche de poussière quand on courrait cela fumait.

Plus tard quand nous changions de classe nous changions aussi d'école et l'autre plus récente avait dans quelques classes les nouveaux bureaux moitiés en métal vert et moitié en bois clair.

Le préau là était bétonné

Dans la cour suivant la mode du moment c'était jeu de billes,osselets ou ballon prisonnier.

Pour illustrer l'article des photos de livres que j'ai en ma possession des photos du musée école d'Ambert et des documents de Gérard (ce sont des documents antérieurs à notre époque mais tellement ressemblant).

Vous y verrez également un cahier d'école des Martres de Veyre de 1890 de la grand mère à Gérard.

Dans cet article on y parlera aussi de Morale......................

Photo de classe

 

Comme nos souvenirs ne seront pas identiques voici quelques photos de classes diverses je pense qu'au moins une d'entre elles  vous réveillera quelques souvenirs

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Ecole de mon enfance

 

Une école quelque part en France mais elle aurait tout aussi bien pu être en Auvergne car cela reflète exactement mes souvenirs

 La morale 

 

Je vais être un peu dur je me demande si avant d'inculquer la morale aux enfants il ne faudrait pas tout reprendre au début et instruire les parents avant car je ne crois pas que le corps enseignant va pouvoir éduquer les enfants si les parents ne prennent pas le relais.

Aussi au corps enseignant quand certains enfants en rentrant dans la cour vous disent bonjour ayez au moins la decence de leur répondre .

 

Ci-joint des extraits pris presque au hasard dans 3 anciens livres d'éducation civique

Sans commentaire

 

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

La rentrée des classes en 1900

Il faut savoir qu'a cette époque aller en classe était une joie car là on était au chaud et on ne travaillait pas a la ferme.

Autant dire que les élèves préfèraient étudier que  rester à la maison.

L'élève dans son cartable (en bois pour les pauvres ,en carton bouilli recouvert de cuir pour les plus aisés)avait en plus des fournitures une buche pour le poèle.

A cette époque l'instituteur était respecté autant dire quand on le croisait dans la rue les élèves le saluaient (au méme titre que le médecin,le maire et le curé).

En campagne l'école était loin des fermes il fallait parfois une heure pour s'y rendre et l'hiver c'était dans la neige en arrivant on posait sa gamelle dans le réfectoire et on quittait les galoches ou sabots et on mettait les chaussettes a sécher vers le poèle.

Les livres de cours de la rentrée 1900

Quelques livres de l'époque 1900

 
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Voici quelques images d'une école au Martres de Veyre avant 1900

C'est Gérad qui parle

Ci-joint des extraits du cahier d'école (cours élémentaire 1890), de ma Grand-Mère âgée de 5 ans

 

qui épousera en 1905 Jean Baptiste Lacquit (Vigneron), des Martres de Veyre.

 

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Voir les commentaires

La vieille école

2 Septembre 2017, 13:51pm

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

Ce couple d’agriculteurs en retraite ont décidé de se retirer de la ferme et d'acquérir une maison à retaper ils vont sur le bon coin et voient école à vendre.

Ils se rendent au Monastier sur Gazeille lieu de la demeure

Ils se disent "pourvu que ce ne soit pas trop petit" et surprise quand ils vont visiter ,une énorme bâtisse se présente à eux .

Et tout de suite l'idée de refaire cette école leur est venue cela se passait en 2012.

Dans le bâtiment il n'y avait plus rien tout a été acheté à nouveau pour faire revivre cette école.

Vous allez rencontrer un passionné qui nous parle de l'histoire de l'école .

A voir absolument

La vieille école

Installé dans une ancienne école, le musée de 400m² fait revivre l'ambiance scolaire d'autrefois. Après avoir revêtu blouse, béret et sabots, les visiteurs deviennent eux mêmes acteurs et animateurs, prennent place dans la vieille salle de classe pour la dictée et la leçon de boulier. Séances photos de classe avec les bonnets d'âne. Bonne humeur et émotions garanties.

La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école

Les classes

La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école
La vieille école

Tout d'abord qu'est ce l'école

C'est l'institution nécessaire pour établir la transition entre la famille et l'Etat, pour façonner les générations nouvelles non au gré du hasard, des caprices individuels, ou des vues étroites de la famille, mais en vue de la vie commune ultérieure, et en raison des besoins de la société. Telle société, telle école ; et inversement tant vaut l'école, tant vaudra la société qui en sort. Pour l'individu, I école représente un secours offert par la société pour faire de lui un homme, suivant le type que comporte la civilisation de son temps et de son pays. Pour la société, elle représente une mesure de prévoyance et d'utilité publique, une garantie pour le présent et pour l'avenir, un instrument d'assimilation intellectuelle et morale sans lequel une société n'aurait pas de lendemain.

L’histoire de l’école

Contrairement à la croyance populaire qui voudrait que Charlemagne ait inventé l’école, dès la plus haute antiquité, il y a eu des écoles publiques annexées aux sanctuaires religieux, mais c’est lui qui a donné à l’école toute son importance en mettant ensemble les enfants des nobles et les enfants des pauvres destinés à l’étude et à l’église.

Talleyrand demande déjà que l’école accueille gratuitement les enfants de 13 à 16 ans. La laïcité est formulée avec force par Condorcet mais l’Etat n’ose pas imposer l’obligation scolaire, source de difficultés pour les familles pauvres, à cause du manque à gagner. Sous le Consulat et l’Empire, c’est le renouveau des écoles privées et le déclin des écoles publiques. L’instruction religieuse est renforcée et c’est le début d’une guerre scolaire qui va durer deux siècles. A partir de 1828, l’instruction publique est séparée du Ministère des affaires écclésiastiques. Elle est dirigée par un ministre sécrétaire d’état..

Sous la monarchie de juillet, le ministre Guizot fait voter une loi qui prévoit une école par commune de plus de 500 habitants, mais il encourage toujours l’enseignement par les religieux, n’appelle pas à l’obligation scolaire et renonce au principe de gratuité.

En 1850, d’après la loi Falloux, l’instituteur doit assurer les prières quotidiennes, faire apprendre le catéchisme. Grâce à Victor Duruy, une école de filles est créée dans toutes les communes de plus de 500 habitants mais il se heurte aux puissances catholiques et la priorité demeure à l’éducation religieuse.

 

Après la guerre de 1870, l’Etat comprend enfin, sous l’impulsion de Jules Ferry, que l’éducation des écoliers lui incombe entièrement. Jules Ferry est né en1832 à St Dié. Avocat, député, il sera 5 fois ministre de l’instruction publique et Premier Ministre. Il transforme l’instruction en éducation : il veut que l’école soit accessible et imposée à tous les enfants et propose les lois fondamentales signées par Jules Grévy, Président de la République et Jules Ferry.

Quelques planches et affiches de toutes les époques

La vieille école
La vieille école

La page d'écriture et les plumes

La vieille école

La salle d'étude et de réfectoire pour les visiteurs

La vieille école
La vieille école
La vieille école

Voici la pièce avec le mobilier de l'époque de l'ancien instituteur

La vieille école
La vieille école

Les fascicules du musée

Voir les commentaires

Bouturage plantes aromatiques

2 Septembre 2017, 10:57am

Publié par Papou Poustache

Bouturage du thym, romarin et sarriette

 

 

 

Plantes à la fois condimentaires, aromatiques et utilisées en phytothérapie, ces plantes produisent des feuilles et des fleurs très odorantes. Le bouturage de tiges permet de multiplier les espèces vivaces en été.

Ce matin bouturage avec des plantes bien fraiches et arrosées ces derniers jours j'aurais pu le faire avant mais je n'ai pas pris de risques avec cette sécheresse ...........mais ce n'est pas gagné quand même

Bouturage plantes aromatiques

Quand bouturer ?

Le bouturage de la sarriette peut être pratiqué de juin (à l’ombre) au 15 Septembre(sous abri)

Matériel nécessaire au bouturage.

  • Sécateur bien aiguisé
  • Pot
  • Substrat léger (½ terre calcaire pour ½ sable de rivière ou perlite)
Bouturage plantes aromatiques

En caissette ou en pots :

  • Procéder le matin, en fin de printemps ou en été, lorsque les plantes sont encore gorgées de l'humidité nocturne et n'ont pas encore souffert de la chaleur.
  • Choisir une belle tige semi-ligneuse bien vigoureuse et exempte de maladie ou de parasite.
  • Couper franchement à l'aide d'un sécateur bien aiguisé une tige de 10 à 15 cm de hauteur. Supprimer les fleurs si la tige en possède. Supprimer les feuilles à la base de la tige pour ne laisser que les feuilles de l'extrémité supérieure.
  • Préparer un pot contenant un mélange composé pour moitié de terre de jardin et de sable de rivière ou de perlite afin que le mélange soit très drainant.
  • Faire un trou à l'aide d'un crayon et y insérer la bouture.
  • Tasser légèrement la terre autour de la tige.
  • Placer à l'ombre et à l'abri du vent
Bouturage plantes aromatiques


Les tiges latérales peuvent aussi faire l'affaire pour bouturer la sarriette ; dans ce cas on pratiquera une bouture à talon en conservant un peu de bois de la tige principale. La mise en culture est la même que pour la bouture de tête.

Dans les deux cas, la reprise peut être longue : soyez patients

Bouturage plantes aromatiques

Après le bouturage.

Arroser les boutures pour assurer une bonne reprise. Lorsque les racines sont bien formées, installer en pleine terre au jardin.

Voir les commentaires

Vieille Brioude 43100

31 Août 2017, 19:11pm

Publié par Poustache

Cet article est reposté depuis hauteloire.overblog.com.

Voir les commentaires

Chaméane

31 Août 2017, 17:04pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Chaméane et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Chaméane est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 10.91 km ² pour une population de 141 habitants. La carte de France du village de Chaméane est présente en bas de page.

Entouré par les communes de Saint-Genès-la-Tourette, Aix-la-Fayette et Saint-Étienne-sur-Usson, Chaméane est situé à 2 km au nord-ouest de Saint-Genès-la-Tourette la plus grande ville aux alentours.

Chaméane

Chaméane est un petit village du centre de la France. Le village de Chaméane appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Sauxillanges. Le code postal du village de Chaméane est le 63580 et son code Insee est le 63078. Les habitants de Chaméane se nomment les Casaméniens et les Casaméniennes.

Situé à mi-chemin entre Sauxillanges et Saint-Germain-l'Herm, Chaméane servit tout d'abord de halte aux moines effectuant le trajet entre ces deux villages. ... La formation des communes à l'époque révolutionnaire amputera Chaméane du tiers, en rattachant le fief de la Varenne au village du Vernet.

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Monument aux morts

Chaméane
Chaméane
Chaméane

A voir également la bataille de Chaméane

Chaméane

Quelques cartes anciennes

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Généalogie

CLADIERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1652 - 1742

FAUGERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1600 - 1740

FAUGERE Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1695 - 1750

ROUVET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1837

ROUVET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1701 - 1907

SAUVADET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1759

SAUVADET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1708 - 1803

VIDAL Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1779 - 1871

VOLUMARD Chameane le Cuel (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1719 - 1776

VOLUMARD Chameane (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1661 - 1746

Voir les commentaires