Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Il était une fois Brousse

8 Mai 2017, 05:54am

Publié par Papou Poustache

Petit voyage dans le temps au village de Brousse dans le Puy de Dôme

Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse
Il était une fois Brousse

Voir les commentaires

Brousse

8 Mai 2017, 04:58am

Publié par Papou Poustache

 

Voici les photos du village de Brousse et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Brousse est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 22.45 km ² pour une population de 363 habitants. La carte de France du village de Brousse est présente en bas de page.


 Vous y verrez également le monument aux morts avec les noms ainsi que quelques vieilles photos.

Brousse

Brousse est un petit village du centre de la France. Le village de Brousse appartient à l'arrondissement d'Ambert et au canton de Cunlhat. Le code postal du village de Brousse est le 63490 et son code Insee est le 63056. Les habitants de Brousse se nomment les Broussois et les Broussoises.

Le nom de Brousse est sans mystère, il fait référence aux broussailles. Le sol acide, mince, de qualité médiocre et le climat de moyenne montagne font que les terres sont aujourd’hui dévolues aux pâtures pour l’élevage de bovins et aux bois. Autrefois très densément peuplée, la commune est aujourd’hui habitée par 350 personnes dispersées en 50 hameaux et lieux-dits.

 

Le chef-lieu de la commune, le « bourg » de Brousse est perché à l’extrémité d’un éperon taillé par l’Ailloux et un de ses affluents, le ruisseau de la Praderie ;

Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse

 

Église Saint-Martin à Brousse du XII°siècle, et du XV°siècle pour le chœur et le chevet (la portion au fond du bâtiment et qui abrite l’autel principal). La façade et tout le flanc sud qui donne sur la place du village (emplacement de l’ancien cimetière) sont une reconstruction (pour la façade) et un ajout (pour le bas-côté sud) du XIX°siècle.

Monument aux morts

Brousse
Brousse
Brousse
Brousse

Au Hasard dans Brousse

Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse
Brousse

A voir également il était une fois Brousse

http://www.cpauvergne.com/2017/05/il-etait-une-fois-brousse.html

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/brousse-63056.html

 

DELAIRE Brousse,63490 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1803 - 1876

MONTAGNE Brousse,63490 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1764 - 1862

POMEL Brousse,63490 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1806 - 2004

POUMARAT Brousse,63490 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1928 - 1949

BROUSSE [la Brousse] Job, 63179 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1812 - 1862

REYROLLE [la Brousse] Job, 63179 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1770 - 1911

RIGAUD [la Brousse] Marat, 63207 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1688 - 1825

ROUFFET La Brousse, Augerolles, 63930 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1835 - 1896

ROUFFET ( ROFET,ROUSSET, RIOUFET ) Augerolles ( Lieu de la Brousse ) 63930 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1774 - 1838

ROUFFET ( ROFET,ROUSSET, RIOUFET ) Augerolles ( Village de la Brousse ) 63930 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1774 - 1778

Voir les commentaires

Histoire d'une route: La Nationale 102

6 Mai 2017, 07:36am

Publié par Papou Poustache

L'ancienne Nationale 102

 

 

 

Tout le monde se souvient du périple d'environ deux heures pour se rendre de Lempdes au Puy sur cette route sinueuse.

on traversait tous les villages ci-dessous

 

 

Lempdes,Arvant,les combes,largelier,Brioude,Vieille-Brioude,La Chomette,Le Marcet,Oussouls,St Georges d'Aurac,Vissac-Auterac,Lachaud-Curmilhac,Fix St Geneyst,Vazeille Limandre,Coubladour,Lestrade,Borne,Bleu,Le Puy, puis pour se rendre à Peyrebeille Costaros,Landos,Pradelle et Peyrebeille.

 

 

A voir également

 

 

Raymond Caremier

Je vous propose de découvrir l'itinéraire de Lempdes au Puy en 1824 ... rien ne manque même pas les relais de poste ...

 


Lien :http://gw5.geneanet.org/symi43?lang=fr;pz=louis;nz=du+crozet;ocz=0;m=NOTES;f=ROUTES

 

 

 

 

Un peu d'histoire

  • A sa numérotation en tant que route nationale 102, en 1824, elle est décrite comme étant la route de Viviers à Clermont par Le Puy. Elle s'embranche à la sortie de Viviers sur la route n°86, de Lyon à Beaucaire, et va joindre à Lempde la route n°9, de Paris à Perpignan. La partie depuis Pradelles jusqu'au Puy appartient à la route n°88, de Lyon à Toulouse. Elle succède alors à la route numérotée Route impériale 122.

La route est plusieurs fois rectifiée. On retiendra notamment le décret présidentiel du 16/08/1883 qui détourne la RN102 du plateau ardéchois au profit de la Vallée de l'Espezonnette, en reprenant au passage une section de la RN106. L'ancien tracé qui passait près de l'Auberge de Peyrebeille était quant à lui déclassé à l'achèvement de la rectification, en 1899.

  • Depuis les années 1970, la plateforme routière a été élargie, des créneaux de dépassement ont fait leur apparition et certains pans de falaises ont été sécurisés. L'aménagement est conséquent entre Saint-Georges-d'Aurac, Fix-Saint-Geneys et Borne : la route actuelle reprend majoritairement le tracé défini défini par les États du Languedoc et abandonné pour un itinéraire étroit, sinueux mais moins pentu suite à l'ordonnance royale du 12 novembre 1841.

La vague de départementalisation de 1973 a affecté la RN102 qui a été amputée de sa section entre Landos et la Ribeyre au profit de la RN88. L'ancienne RN102A a été également reconvertie en RN102 qui a du coup abandonné son ancien tracé entre la Ribeyre et Lanarce, déclassé en D108 (clin d'œil de l'histoire, la RN102 retrouve à cet endroit son tracé originel antérieur à la rectification de 1883).

 

Présentation

  • La route nationale 102, ou RN102, est une transversale routière qui relie l'Auvergne à la Vallée du Rhône, entre Lempdes-sur-Allagnon (A75) et Montélimar (RN7).
  • Depuis sa création, cette route est composée de 2 sections encadrant la RN88 : la première entre Lempdes et Le Puy-en-Velay, la seconde entre La Sauvetat et Montélimar (à l'exception du contournement Nord-Est du Teil où la D86 prend brièvement le relai, créant une rupture du réseau routier national).
  • Bien que reliant 2 importants bassins versants, celui de l'Allier à celui du Rhône, la RN102 est fondamentalement une route de moyenne montagne avec ses cols (Fix-Saint-Geneys, 1.116 m et la Chavade, 1.266 m) et ses vallées (Ardèche). Le point le plus élevé de la route atteint les 1.325 m entre La Fayette et l'Auberge de Peyrebeille. En hiver, la chaussée est fréquemment fermée lors d'épisodes neigeux dans les Monts du Devès et d'Ardèche.
  • La route en elle-même est plutôt bien entretenue et roulante dans sa partie altiligérienne alors que du côté ardéchois les efforts de modernisation s'avèrent insuffisants jusqu'à présent compte-tenu du relief. La route connaît ainsi un important trafic de Poids Lourds sur l'axe "Centre-Auvergne-Rhône-Provence" qui ont du mal à se croiser dans la Côte de Mayres.
  • Il semble que la RN102 se superpose le long de son tracé historique (y compris la section commune avec la RN88) avec différentes voies romaines dont la Voie Bollène, la Voie Régordane, la Via Domitius et les voies des Helviens (Alba-la-Romaine). Une borne milliaire romaine est visible à Pont-de-Labeaume devant l'église et deux Ponts Romains se dressent toujours à Pont-de-Labeaume et Neyrac-les-Bains. A Alba-la-Romaine, la ville antique a été mise à jour récemment et valorisée (théâtre, forum). Le pont romain de Viviers sur l'Escoutay a été restauré.

En Haute-Loire, Brioude est une illustre cité auvergnate où fut enterré l'empereur romain Avitus et le Puy-en-Velay un des quatre points de départ française des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. En Ardèche, l'Auberge de Peyrebeille, dite Auberge Rouge, fut une étape redoutée dans le temps lorsque les aubergistes assassinaient leurs clients égarés à cause de la burle.

Je vous propose de refaire le trajet des années 60 de Lempdes à Perbeilles en images

Lempdes

Histoire d'une route: La Nationale 102

Arvant

Histoire d'une route: La Nationale 102

Brioude

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Vieille Brioude

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

La Chomette

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Le Marcet

Histoire d'une route: La Nationale 102

Saint Georges d'Aurac

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Vissac Auteyrac

Histoire d'une route: La Nationale 102

Lachaud Curmilhac

Histoire d'une route: La Nationale 102

Fix st Geneyst

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Vazeilles Limandre

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Coubladour

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Borne

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Le Puy

Histoire d'une route: La Nationale 102

La Sauvetat

Histoire d'une route: La Nationale 102

Costaros

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Landos

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Peyrebeilles

Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102
Histoire d'une route: La Nationale 102

Voir les commentaires

Ydes

6 Mai 2017, 06:58am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Ydes et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Ydes est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 17.36 km ² pour une population de 1 873 habitants. La carte de France du village de Ydes est présente en bas de page

Ydes

Ydes est un village du centre de la France. Le village de Ydes appartient à l'arrondissement de Mauriac et au canton de Saignes. Le code postal du village de Ydes est le 15210 et son code Insee est le 15265. Les habitants de Ydes se nomment les Ydois et les Ydoises.

  Le village de L'Hôpital est devenu Ydes-Centre alors que le village d'origine devenait Ydes-Bourg.

Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes

La gare

Ydes
Ydes
Ydes

Le XIIème siècle voit la renaissance d'Ydes avec l'établissement d'une commanderie de l'Ordre des Templiers, dont ne subsiste aujourd'hui que l'église, " aux proportions, à la beauté et à la variété des sculptures qui en font la plus intéressante de l'évêché de Saint-Flour " (Louis de Ribier).

L'église passa en 1315 sous l'autorité des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, plus connus sous le nom d'Ordre de Malte. Demeurée en excellent état, elle reste un passage obligé pour tout admirateur de l'art roman, étant l'une de ses plus illustres représentantes en Auvergne. Le bourg d'Ydes demeura ainsi longtemps un village rural, protégé par l'ombre tutélaire de la Tour du Châtelet, achevée en 1448

Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes

Histoire

 

Après plusieurs siècles de torpeur, l'histoire communale connut une brusque accélération avec la première révolution industrielle et la découverte concomitante de charbon, qui, s'il était exploité initialement de façon artisanale par quelques " gratteurs de houille ", exigea rapidement une main d'œuvre nombreuse et laborieuse et ce, dès la fin du XIXème siècle.

Ce développement considérable de l'activité industrielle locale eut pour effet de transformer radicalement le site de " L'Hôpital " en une bourgade animée et commerçante, supplantant bien vite le berceau de la commune qui prit le nom d'Ydes bourg. Hélas, l'aventure allait durer moins d'un siècle, la médiocre qualité du charbon extrait ainsi que l'avènement de l'ère du pétrole sonnant le glas du bassin houiller dès 1959. Forte d'un dynamisme économique insufflé par quelques hommes de talent, Ydes allait négocier avec audace et confiance le tournant qui lui était imposé.

Ceci fait qu'aujourd'hui encore, si Ydes-Bourg demeure le cœur de notre commune sur le plan historique et patrimonial, " L'Hôpital ", devenu à présent Ydes-Centre, arbore fièrement le titre de deuxième pôle industriel du Cantal avec l'ambition de développer toujours davantage les services offerts à ses habitants.

 

Vous connaitrez toute l'histoire dans :

http://www.ydes.fr/histoire-ydes-cantal_fr.html

Lien de l'article ci-dessus

Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes

Monument aux morts

Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes
Ydes

Généalogie

 

GILBERT Ydes,15210 (Cantal, Auvergne, France) 1883 - 1915
DHOUET Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1749 - 1810
DIOUX Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1699 - 1780
DUPUY Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1741 - 1782
ESPINASSE Ydes, 15265 (Cantal, Auvergne, France) 1757 - 1785
ESPINASSE Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1715 - 1811
GOIGOUX Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1779 - 1844
LABONETIE Ydes, 15265 (Cantal, Auvergne, France) 1749 - 1764
MADIEU Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1665 - 1748
TRIZAC Ydes (Cantal, Auvergne, France) 1665 - 1735

Voir les commentaires

Les pastilles Vichy

3 Mai 2017, 06:48am

Publié par Papou Poustache

La pastille Vichy

Qui ne connait pas cette pastille de forme octogonale à l'aspect d'un comprimé et au gout de menthe que nous avions quand nous étions jeunes et qui est toujours présente aujourd'hui.

L’historique de la pastille commence à Vichy en 1825 quand Monsieur DARCET mélangea des sels minéraux d’eau de Vichy à du sucre pour faire le célèbre bonbon qui était ovale.

Il deviendra octogonal en 1857.

Dès cette époque, de nombreux fabricants sur Vichy et sa région (le bassin hydrologique de VICHY) fabriquent cette spécialité : la pastille de VICHY ou la pastille du BASSIN DE VICHY.

En 1932, la confiserie MOINET devient propriétaire de la Source Roger située à HAUTERIVE à 5 kms de VICHY, sur le bassin hydrologique et commence alors sa production. Cette source est captée à 70 m de profondeur et les sels minéraux qui sont extraits sont incorporés dans la pastille.

En 1955, cette production devient industrielle, en effet la pastille, qui était alors découpée à l’emporte-pièce sur des tables dans une pâte molle puis séchée en étuve, avec pour conséquence une production réduite, est dorénavant comprimée à partir d’un granulé sec dans des comprimeuses rotatives automatiques.

La production augmente alors de façon considérable.

En 1978, il ne reste plus que 2 fabricants dont la société MOINET VICHY SANTÉ.

EN 1999, a lieu le transfert de la production de pastilles du Bassin de VICHY de la Société M.V.S. sur le site du BIOPARC à HAUTERIVE.

La pastille de Vichy La reine blanche.

Lien du texte ci-dessous

http://www.auvergne-tourisme.info/articles/pastille-de-vichy-br/la-reine-blanche-442-1.html

Indissociable de l’image de la « reine des villes d’eau », la pastille de Vichy est riche d’une histoire quasi-bicentenaire.

Il y a quelque chose de la madeleine de Proust dans la pastille de Vichy, et chacun garde en soi le souvenir d’une boîte métallique aux reflets bleutés, soigneusement rangée dans le buffet de quelque vieille grand-mère.

Il était une fois, vers 1820, un chimiste parisien nommé Joseph d’Arcet, qui pour son usage personnel préparait des pastilles au carbonate de soude, ingrédient qu’il remplaça par du bicarbonate de soude, principe actif des sources thermales de Vichy. D’Arcet partageant volontiers sa formule, nombreux furent ceux qui se lancèrent alors dans la fabrication de pastilles. Aussi, pour approvisionner ses collègues fabricants de pastilles « de Vichy », Pierre Batilliat, pharmacien de l’établissement thermal, entreprit d’extraire les sels des sources. Mais c’est à François Bru, directeur de la Compagnie fermière, qu’il appartient d’avoir imaginé la forme octogonale et la formule sucrée qui s’imposent dès 1857.

Aujourd’hui, la production de pastilles de Vichy s’élève à 1 500 tonnes par an. Produit franco-français par excellence (le sucre vient en grande partie de la sucrerie de Bourdon, à Aulnat, et la menthe de Grasse), jouissant d’une très grande notoriété (tout le monde sait la nommer ou la décrire), elle ne s’exporte pratiquement pas. Autre caractéristique du produit phare de Vichy, elle n’est pas plébiscitée par les enfants, mais par les adultes, qui apprécient ses vertus d’aides à la digestion et la longueur de sa fraîcheur en bouche, favorisées par l’action des sels minéraux et de la menthe, selon une formule d’origine inchangée. Seules concessions à l’air du temps, la pastille est désormais déclinée à l’anis, citron ou orange, sans que rien ne modifie son aspect ni sa blancheur. Spécialité qui s’est imposée dans la durée, à l’instar du cachou, de la réglisse, de la violette ou du calisson, la pastille de Vichy est à jamais octogonale, blanche et dure à croquer.

La composition et la fabrication

Lien du texte ci-dessous.

http://www.vichy-guide.com/thermal/pastilles2.php?rub=thermalisme

 

Les pastilles contiennent beaucoup de sucre et un arôme (Pour 90% des ventes il s'agit de de menthe; l'anis et le citron, eux aussi utilisés depuis longtemps, n'ayant jamais réussi à en briser la suprématie) mais aussi quelquechose de typiquement vichyssois, qui justifie l'appellation et donne des propriètés digestives et toniques : Les sels minéraux extraits d'eau de source de Vichy ou de son bassin. Ainsi la fabrication fait-elle d'abord appel à une évaporation, afin d'isoler et recueillir les 5 à 7 grammes de sels contenus -en moyenne- dans cette eau : 90 % de carbonate de soude et, pour le reste, des sels de calcium et de magnésium et des oligo-éléments. Les pastilles de confiserie incorporent chacune 2,5 grammes de ces sels. Les pastilles vendues en pharmacie en contiennent davantage et leur consommation est à but curatif.

La fabrication consiste à unir durablement ces sels naturels au sucre glace. Un liant et nécéssaire et la bonne répartition de ces éléments entre eux est primordiale. D'où le rôle important des mélangeurs lors de l'incorporation progressive des composants, avec hygromètrie contôlée. Ce mélange passe de l'état de poudre fine à celui de granulés, impregnés d'arômes et d'une substance facilitant le démoulage de pastilles si riches en sucre… Sous l'action de la comprimeuse et des 6 tonnes/cm2 qu'elle impose au mélange, apparaissent enfin ces petits blocs d'un profil octogonal et d'une taille agréable en bouche, les pastilles.

La compression étant un phénomène thermogène, les pastilles sortent chaudes des moules et doivent franchir un parcours où se succèdent tapis roulants et trémies pour atteindre à rythme constant les doseuses qui les répartissent entre les boîtes et sachets qui les protègeront et nous convaincront de ne pas en reporter l'achat… L.C.

 

 

 

 

Video de l'usine de pastilles

 

http://www.francetvinfo.fr/tourisme-industriel-les-pastilles-de-vichy_

Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy
Les pastilles Vichy

Ils en parlaient à l'époque

Établissement thermal de Vichy... Sources alcalines chaudes et froides -impr. de Wallon (Vichy)-1870 Informations détaillées Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  • Éditeur : impr. de Wallon (Vichy)
  • Extrait 1 :

Pastilles de Vichy. — Ces pastilles, où l'acre saveur du sel est dissimulée par la gomme adragante et le sucre, ainsi que par un agréable arôme, représentent un excellent digestif que les enfants eux mêmes .acceptent avec plaisir

Extrait 2 :

Les pastilles conviennent surtout pour les digestions difficiles et laborieuses qui s'accompagnent d'une sensation de poids ou de barre vers FépigastreMais pour cette dernière affection les Perles de Vichy, enveloppe gélatineuse qui contient du Sel extrait des Eaux minérales, sont peut-être préférables

Guide médical des malades en traitement aux eaux de Vichy, contenant tous les renseignements indispensables aux étrangers pendant leur saison thermale, par A. Mallat,... -C. Bougarel (Vichy)-1888 Informations détaillées Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  • Éditeur : C. Bougarel (Vichy)
  • Extrait 1 :

Véritables pastilles aux sels de Vichy (tous les arômes

Extrait 2 :

133' Fac-Simile de la Capsule recouvrant le goulot de la bouteille d'eau de la Source Mallat-St-Yorre Fac - simile des deux côtés des Pastilles de Vichy, fabriquées à la Pharmacie Mallat (Administration de la Source Mallat-St-Yorre

Extrait 3 :

Pastilles digestives aux sels de Vichy, en boîte de poche : la grande'boîte, t fr

Lettres médicales sur Vichy (4e édition) / par M. Durand-Fardel,... -Germer Baillière (Paris)-1877 Informations détaillées Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  • Sujet: Sources thermales -- France -- Vichy (Allier)
  • Extrait 1 :

Les Pastilles de Vichy sont bien connues : toutefois leur application ne remonte pas au-delà de 1822Les sels extraits des eaux de Vichy employés en boisson, en bains, en pastilles, ont-ils une efficacité supérieure au bicarbonate de soude

Extrait 2 :

Je ne saurais dire encore en quoi les pastilles préparées avec les sels de Vichy diffèrent des pastilles préparées avec le bicarbonate de soude

Extrait 3 :

170 LETTRES SUR VICHY2° La fabrication des Pastilles

De l'Emploi de l'iodure de potassium à doses fractionnées au moyen de pastilles inaltérables... par V.-A. Signoret,... --1872 Informations détaillées Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible

  • Extrait 1 :

N'est-ce pas un indication bien positive pour joindre les Pastilles d'Iodureide Potassium à l'Eau de Vichy, qui rend de si grands services et qui en rendra peut-être de plus grands encore, grâce à celte addition

Extrait 2 :

Telle a été notre intention en préparant nos pastilles à l'Iodure de PotassiumChaque pastille en renferme une petite contenant 5 centigrammes d'Iodure de Potassium, ce qui est indiqué sur l'étiquette du flacon les renfermant

Voir les commentaires