Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #brassac et charbonnier les mines

Le foot dans le Bassin:CCAB

3 Octobre 2017, 17:54pm

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

La Combelle

Qui ne se rappelle pas des match au stade basse Combelle avec les grands derby régionaux mais aussi avec les match contre de grande équipe tel que St Etienne.

Le stade était bondé chaque dimanche dans les années 50 et 60.

Vous verrez des photos de cette époque elles ont été empruntées dans le site officiel dont le lien et ci-dessous en cliquant vous en verrez bien d'autres.

http://ccab.footeo.com/galeries-photo/equipe-1.html

Les photos sont  de 1944 à 1975.

Lien pour voir les photos des vedettes du stade.

http://ccab.footeo.com/galeries-photo/anciennes-gloires.html

Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB
Le foot dans le Bassin:CCAB

 

Histoire & Palmarès

HISTORIQUE

Fondée peu après l'avant dernière guerre vers les années 1922-24, l'A.S. LA COMBELLE a connu des débuts difficiles,opérant longtemps en 2e division du Puy de Dôme . Elle s'est affiliée officiellement à la Fédération Française de Football le 30 octobre 1933

Le stade de Basse Combelle fut aménagé sur l'ancien pacage des chevaux de la mine. La clôture et les anciennes tribunes en bois avaient été réalisés par les ouvriers de la mine, grâce aux planches fournies par les marchands de bois. ( extrait du livre prêtre ouvrier de Paul Anglade ).En 1935-36 les difficultés pécuniaires d'une part,la limitation du nombre de joueurs étrangers d'autre part à piétiner en seconde division.C'est l'époque héroique où chacun se cotise pour payer les frais de déplacement où l'on quête à la mi-temps(avec une casquette),autour du terrain non clôturé,où l'on organise un bal à la hâte pour pouvoir acheter un ballon neuf. En 1937/1938 le premier titre LE CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PROMOTION U.F.OL.E.P .

 

La fusion avec l'U.S. CHARBONNIER le 26 juin 1939 sera à l'origine du C.C.A. (COMBELLE CHARBONNIER ASSOCIATION) et se concrétisera par une accession en Honneur,et la constitution d'une très bonne équipe dont l'annonce fait trembler les grands clubs d'alors.(On y retrouve les noms de Buffe,Laugier,lesfrèresCernik,Hugon,Kusmierczyk,Mazzi,Girard,Cruz,Bouyon,Filipek,Koczur,Arroyo,James,Pommier,Parra,Bouillaguet,Damiens,Puntgarnik,Linarés,Félix,Trenna,Del Blanco,Malfreyt,ect...).Hélas on aura pas le plaisir de voir à l'oeuvre la nouvelle formation Combelloise car la guerre éclate cet élan sera interrompu hélas ,bien des joueurs sont mobilisés.On se défend encore quelque peu en 39/40 et 40/41 mais en 41/42 on retombe à zéro. Plus d'équipiers premiers;presque plus de dirigeants;aucun moyen de déplacement et ...plus rien en caisse .LE CCA est bien prés de sombrer .Et c'est alors que le miracle se produit.Un responsable ne veut pas renoncer il n'hésite pas à(saborder)volontairement les équipes seniores ,et à concentrer ses efforts sur une douzaine de gamins pleins de qualités et de bonne volonté.Un nouveau bureau complet se reforme quelques mois plus tard;l'enthousiasme revient et c'est le début d'une ascension extraordinaire. Grâce à eux,et à Valentin MONTAGNE l'instituteur, le CCA va remonter la pente .Ils ont pour noms Renko,Ferry,Domingo René,Grava,Antonio Emile,Larrauri,Kusmierzyk,Pavan Palmyre etc .C'est la COUPE DES MINES ; Le Championnat Juniors du Puy de Dôme 1942/1943,sans aucune défaite,et finale du championnat d'Auvergne.Une belle saison 1943/1944 .Le public du bassin minier et tous les environs est conquis par la qualité du football pratiqué par nos mineurs.Le nom de notre club est prononcé dans tous les milieux sportifs.... bien au delà du cadre régional.La saison 1944/1945 sera satisfaisante,le jeune JEAN RENKO est le premier à partir,il rejoint le STADE CLERMONTOIS qui évolue en 2eme division nationale.


 

En1945c'est l' arrivée de l'ancien professionnel de ST-ETIENNE JEAN BOURDIER. Il est embauché en tant que moniteur à l' école d' apprentissage des mines et pour devenir entraîneur joueur auprès des équipes de football de LA COMBELLE.

 La saison 1945/46 le club devient CHAMPION de FRANCE U.F.O.L.E.P. La même année le CCA est finaliste du championnat Honneur Auvergne et s'incline contre les Aiglons Montluçonnais.L'annèe suivante après avoir éliminer le club voisin le CSA BRASSAC en demi- finale . Il dispute sa deuxième finale du CHAMPIONNATde FRANCE U.F.O.L.E.P. mais perd contre PONTIVY à NEVERS.

Grâce à la formation d'un groupe de jeunes performants, le Club retrouvera un enthousiasme exemplaire. La saison 1948/49 le CCA termine deuxième du championnat à un point de RIOM es MONTAGNE,mais le contact entre Jean BOURDIER et Jean SNELLA permettra aux jeunes comme RENE DOMINGO et KOCZUR FERRY de tenter leur chance à ST-ETIENNE.

La saison 1949/50 le CCA termine deuxième du championnat et c'est au tour de EMILE ANTONIO de partir à SETE. Enfin 1950/51 LA COMBELLE devient pour la première fois de son histoire CHAMPION d'AUVERGNE HONNEUR et accède à la division supérieure ,l'équipe junior sera elle aussi CHAMPION d'AUVERGNE.1951/52 le club de LA COMBELLE deviendra la plus petite agglomération française à disputer le CHAMPIONNAT DE FRANCE AMATEUR.Trés peu aidé par les HOUILLERES et pas du tout par la MUNICIPALITE le club redescend en division inférieure,les juniors sont CHAMPIONS d'AUVERGNE. PIERRE VALENTEK part tenter sa chance à SETE.

 La saison 1952/53 le CCA termine à la sixième place.Jean BOURDIER continue à former des jeunes talent et c'est au tour de MICHEL et de RICHARD TYLINSKI  de tenter leur chance à ST-ETIENNE. Si les relations entre LA COMBELLE et ST ETIENNE sont aussi étroites c 'est parce que ce sont deux régions minières qui se ressemblent et les joueurs de football qui sortent du lot dans cette vallée d' Auvergne ont toutes les chances de réussir dans le Forez de part leur mentalité qui se rapproche forcément de celle des Stéphanois ,les juniors sont encore CHAMPIONS d'AUVERGNE .   Pour  CONSTANSIO REBELLO ce sera SETE.La saison 1953/54 deuxième place à un point de ST-YORRE. Et  le  23 mai 1954  EMILE ANTONIO devenait le premier combellois à remporter la COUPE de FRANCE avec NICE en battant MARSEILLE 2-1 .1954/55 premier ex equo  battu au goal average par BRASSAC ,les cadets sont CHAMPIONS d'AUVERGNE. La saison 1955/56 le CCA est pour la deuxiémefois  CHAMPION d' AUVERGNE  HONNEUR et accède au CHAMPIONNAT de FRANCE AMATEUR. Encore un départ pour ST-ETIENNE celui de MARYAN PASZKO .L'équipe réserve se classe première en promotion d'honneur,sans perdre un match18 victoires et 4nuls.Les juniors se sont encore illustrés en COUPE GAMBARDELLA éliminés en 16e de finale par MONACO au bénéfice de l'âge.Ils avaient pour nom : Artusi,Lavarini,Gladel,Rocha,Paszko,Lascovitch,Thivrier,Inacio,Zoks ,Pradon,Inez,Faugeras,Favret,Buffe,sans oublier leur entraîneur MARCEL CRUZ.

Avec JACKY  DOMINGO entraîneur la saison 1956/57.Cette même année son frère RENE avec MICHEL et RICHARD TYLINSKI deviennent CHAMPIONS de FRANCE avec ST-ETIENNE tandis que CONSTANSIO REBELLO est CHAMPION de FRANCE D2 avec ALES.L'équipe une termine neuvième en championnat et se fait sortir de la Coupe de France au sixième tour par LA GRAND COMBE.En Coupe Gambardella les juniors succombèrent 0- 1 à CRANSAC . Les cadets perdent le championnat d'Auvergne au profit de Thiers qui l'emportèrent au bénéfice des corners. 1957/58  le CCA se classe neuvième ,les juniors sont champions du Puy de Dôme et en finale d'Auvergne succombant seulement aux corners devant MOULINS .Les minimes firent l'admiration de tous les spectateurs;s'ils ne furent pas champions c'est seulement à cause de la malchance du match de MONTJOIE. La saison 1958/59 le  CCA se classe septième ,et  KOCZUR FERRY est CHAMPION de FRANCE avec NICE,les juniors sont champions du Puy de Dôme,et les minimes sont champions d'AUVERGNE . JOSEPH AUCOURT devient  entraîneur  du CCA et 1959/60 sera plus compliquée ,avec sept réserves professionnelles(ST-ETIENNE, NIMES, LYON MARSEILLE,MONACO,NICE,GRENOBLE)dans la poule le CCA ne put éviter la relégation.Ils eurent le mérite d' aller gagner à FURIANI contre BASTIA .En COUPE de FRANCE défaite contre TOULOUSE  2-0 en 32emes de finale le 24/01/1960 à Clermont-Ferrand devant 7000 spectateurs. RENE DOMINGO et RICHARD TYLINSKI perdent  leur première FINALE de COUPE de FRANCE 4-2 a p contre MONACO.L'équipe cadets est championne d'AUVERGNE ,les juniors et les minimes sont champions du Puy de Dôme.

La saison 1960/61 et 1961/62 LA COMBELLE termine seconde,RENE DOMINGO et RICHARD TYLINSKI gagnent la COUPE de FRANCE 1-0 contre NANCY .Cette année ALFRED TYLINSKI rejoint ses frères à ST-ETIENNE ou il gagnera la COUPE GAMBARDELLA l'année suivante.En 1962/63 le CCA devient CHAMPION d' AUVERGNE HONNEUR et accède en C. F.A. Malheuresement l'année suivante c'est la relégation.RENE DOMINGO et RICHARD TYLINSKI sont pour la deuxième fois CHAMPIONS de FRANCE .1964/65 c' est le retour d' EMILE ANTONIO entraineur joueur, premier ex equo mais battu au goal average par COURNON.1965/66 troisième 1966/67 premier ex aequo battu au goal average par MONTJOIE.1967/68 premier ex aequo battu au goal average par MOULINS.

La saison 1968/69 voit le CCA obtenir son quatrième titre de CHAMPION d' AUVERGNE HONNEUR et retrouve une place en CHAMPIONNAT de FRANCE AMATEUR . La saison 1969/70 avec beaucoup de difficultés le CCA termine à la treizième place .1970/71 termine dixième et bat ST-ETIENNE 2-1 à BASSE COMBELLE. La saison 1971/72 la descente aux enfers en terminant onzième , quatre équipe avec le même nombre de points. Tirage au sort trois équipes restent et trois descendent le CCA est sorti quatrième et perd sa place sur un coup de dé.1972/73 sixième 1973/74 une bien pale douzième place .La saison 1974/75 un fiasco total dernier et descente en DHR ,L'année suivante descente en PH .

Le 30 Mai 1976, EMILE ANTONIO fête son jubilé au stade de BASSE- COMBELLE avec tout ses amis .Les RENKO, REBELLO, DOMINGO, FERRY, TYLINSKI, VALENTEK, UJLAKI, COSSOU, ALBERTO, GRIGOLO LOISEAU TOURROU, RICHARD tous ex pros avaient répondu présent . Face à une sélection de jeunes régionaux de moins de 22 ans composée de  ADDEO J-Pierre et Yves, HOMOVIC, MARTIN ( BRASSAC ), GOMEZ, GELINARD ( ISSOIRE ) les deux frères, LOISEAU ( ST-FLOUR ), MARIANY, DENNE, BERTHON, GUERAUD ( CCA ), BARD, VIANNENC ( VERGONGHEON ).Le public était venu nombreux pour voir ses anciennes idoles il ne fut pas déçu . Les amis de MILLO s' imposèrent sur le score de 3-2 avec des buts de VALENTEK, UJLAKI et GRIGOLO pour les anciens pros. MARIANY ( 2 ) pour les jeunes .En accueillant ses anciens compagnons de gloire à BASSE COMBELLE EMILE ANTONIO apporta à ce petit stade de ses débuts et à ce public une belle récompense et une preuve de sympathie.

Heureusement accession en DHR la saison 1976/77. Le CCA reste trois saisons en DHR puis redescend en PH.Trois saisons puis c'est de nouveau la DHR sous la direction de CHRISTIAN  GUERAUD le nouvel entraîneur du CCA. La saison 1984/1985 fut de loin la meilleure en terminant à un point de la réserve de COURNON pas d' HONNEUR AUVERGNE .AU CCA TOUT LE MONDE EST FIER DE PORTER CE MAILLOT NOIR ET BLANC. JOUEURS, DIRIGEANTS, SUPPORTERS .

La régression des activités économiques du bassin minier a entraîné un recul du C C.A. devenu COMBELLE C.A.B. depuis sa fusion avec LE BREUIL /COUZE en 1988. Celui-ci évolue cette saison en P.H.R.

Témoignage

 

Jeannot Labonne dit Zizou  témoigne dans

http://fcvezezoux.footeo.com/actualite/2008/07/07/interview-collector-de-zizou-a-l-occasion-des-30-ans-du-fcv.html

1956 – 1961 : je jouais en scolaire à Thiers benjamin 2 ( jouant en minimes) on est Champion départemental en 1957 face à Geodefroy Bouillon sur le terrain de Billom 2 à 1 . Je crois que c’est mon seul titre officiel de joueur !!! Je jouais avec Georges Goutorbe du R.C. Vichy qui a joué un peu plus tard à Valenciennes en D1 et Christian Donnet S.A Thiers sélectionné cadet d’Auvergne et qui a remporté la coupe nationale au Parc des Princes, l’ancien !!!. Mon père tolérait que je joue en scolaire mais pas en civil car il jugeait que les études étaient prioritaires . Il n’était pas sportif…Après son décès ma mère beaucoup plus intéressée par le sport me laisse signer à La Combelle…Club Mythique du Bassin pour les plus jeunes…….

1961 – 1963 : Je jouais en Junior à La Combelle avec des « mecs Extraordinaires » dont je garde à vie un très bon souvenir. On jouait contre l’A.S.M, Thiers, St Georges … La première année on est éliminé en Gambardella par Toulouse F.C. chez eux. Je n’ai pas pu y aller car à l’E.N.P de Thiers il n’y a pas de permission exceptionnelle…L’année suivante on perd 2 à 0 à Vichy on est un peu vexé et je me souviens d’une belle bagarre à la sortie du terrain Mario Dal Gobbo étant parmi les meilleurs…

1963 – 1966 : Je joue en sénior à La Combelle , c’est difficile il n’ y a que 11 joueurs dans l’équipe (pas de remplaçant) … En CFA en 1963/64 je fais 2 matchs officiels et en 1964/66 en Honneur jouant toujours la première place et faisant parti des 15 joueurs potentiels…. 
Pendant ces belles années on se distingue en remportant beaucoup de tournois de sixte sous le nom de « BOTAFOGO » on a la particularité de jouer avec des membres de 3 clubs La Combelle, Brassac, et Vergongheon….C’est pas mal !!! Jojo Besse que l’on voit souvent au « Bâteau » fait parti de l’équipe…

 

Voir les commentaires

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

14 Février 2017, 07:05am

Publié par Papou Poustache

Peynet et ses amoureux pour fêter la St Valentin.

14 Février

L'origine de cette fête demeure un mystère, comme l'amour ! le 14 février, c'est la saint Valentin, comme chaque jour du calendrier catholique, on fête un saint. Et les saints sont toujours patrons de quelque chose. Patron d'un lieu, d'une corporation ou d'une organisation. Ainsi, saint Roch est le patron des bergers... Et l'Église a fait de saint Valentin le patron des fiancés.

Pourquoi Valentin ? Il n'y a pas de Valentin martyr ou autre qui a quelque chose à voir avec les amoureux...

Dans la Rome antique, on fêtait certes le 15 février les Lupercales, célébration un brin paillarde du dieu Faune mais on ne peut affirmer que la saint Valentin a été instaurée pour remplacer cette fête païenne, d'autant plus qu'elle ne fut guère célébrée par l'église.

C'est au Moyen Âge, en Angleterre, que sont apparus les premiers mots d'amour liés à l'occasion de la saint Valentin. Une tradition raconte que les oiseaux s'accouplaient à la mi-février... C'est la fin de l'hiver : les premières fleurs apparaissent avec les premiers gazouillis des oiseaux...

http://www.lexilogos.com/saint_valentin.htm

Ici nous connaissons Peynet car il avait ses parents Solignat commune de Brassac les mines, voici pourquoi cet article .

Un musée y est consacré au centre de Brassac les mines.

Voici quelques œuvres de Peynet et en fin d'article vous y verrez sa biographie.

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

À l’origine une coutume païenne, cette fête a été assimilée par l'Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des amoureux. Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n'est pas rare qu'une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d'école primaire en envoient à leur maîtresse d'école.

En France, le dessinateur Raymond Peynet est l'auteur d'illustrations emblématiques des couples d'amoureux dont l'une a été reprise sur un timbre « Saint-Valentin de Peynet » par la Poste.

Amoureux de Peynet

Les amoureux sous le kiosque qui ont rendus célèbre Peynet

 

Peynet

site offficiel de Peynet

Peynet

Raymond Peynet est né en 1908, le 16 novembre, à Paris.

A 15 ans, Raymond Peynet entre aux Arts appliqués... école qui, par chance, est située juste en face du bistrot de ses parents, auvergnats "montés" à Paris quelques années auparavant.

C'est en entrant dans la vie active, que Raymond Peynet commence à apprendre véritablement son métier de dessinateur chez "Tolmer", agence de publicité à Paris, en effectuant différentes tâches, qui allaient du balayage de l'agence, du dessin d'étiquettes de parfums et de décors de boîtes de gâteaux, jusqu'à la conception de diverses publicités.

En 1930, Raymond Peynet épouse, Denise, au nom prédestiné "DAMOUR".

Afin de mieux gagner sa vie, Raymond Peynet publie ses dessins dans la presse parisienne, très abondante à cette époque : le Rire, Rire à deux, Paris Magazine, The Boulevardier (journal réservé aux Britanniques résidant à Paris),...C'est en 1942, que la vie de Raymond Peynet va changer !

Devant remettre un pli confidentiel à un correspondant, à Valence, dans le département de la Drôme, Raymond Peynet se trouvait au point de rendez-vous, assis sur un banc, face au kiosque à musique (classé Monument Historique depuis 1982). C'est là que Raymond Peynet imagine un petit violoniste aux cheveux longs qui jouait tout seul dans le kiosque de Valence et une admiratrice qui l'écoutait.

Quelques années plus tard, le violoniste a donné sa place au poète... et l'admiratrice est devenue sa compagne.

"Les Amoureux de Peynet" étaient nés !... Les Amoureux de Raymond Peynet ont fait le tour du monde... sur des porcelaines, sur des écharpes, sous forme de poupées, dans des livres, sur des médailles, en statues (telle celle élevée à Hiroshima au Japon)... sur tout ce qui symbolise l'Amour !

"Brassens n'aurait pas écrit "les bancs publics" sans Les Amoureux de Raymond Peynet" disait-il.
Charles Aznavour a consacré également une chanson aux Amoureux de Peynet, interprétée par Marcel Amont, "les Amoureux de Papier".

Actuellement, 4 Musées sont consacrés aux Amoureux de Peynet: Antibes, Brassac les Mines (ville native de la mère de Raymond Peynet), Karuizawa (Nagano - Japon) et Sakuto-cho (Okayama - Japon).

Raymond Peynet s'est éteint dans sa 90ème année, le 14 janvier 1999...un mois tout juste avant le jour de "sa Saint-Valentin"

 

Museé Peynet

Maison de la maman a Peynet a Solignat commune de Brassac-les-mines photos datant des années 80 et données par les propriètaires actuels Suzy et Jean-Louis que je remercie

 

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

Voir les commentaires

Le village de Charbonnier les mines et son histoire

4 Février 2016, 18:34pm

Publié par cpauvergne

Le village de Charbonnier les mines et son histoire

Voici plus d'une centaine de photos du village de Charbonnier les mines.

Ecole ,mines,rues,manifestation,histoire enfin tout ce qui peut vous faire rappeler votre village.

Je remercie les nombreux contributeurs pour leur générosité.

Photos et cartes postales de Charbonnier les mines -63340-(à jour le 5/12/12)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de Charbonnier les mines -63340-(à jour le 5/12/12)


Voici les photos du village de Charbonnier-les-Mines et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Charbonnier-les-Mines est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de l' Auvergne Rhone Alpes et a une surface de 3.36 km ² pour une population de 867 habitants. La carte de France du village de Charbonnier-les-Mines est présente en bas de page.

 

Mairie

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Eglise

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Concession des mines  et plaque du Puits st Alexandre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

St Martin

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Le rocher de St Martin

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Photos et cartes postales de charbonnier les mines -63340-

Le pont de charbonnier et l'alagnon

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnonBlog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le pont de charbonnier et l'alagnon

Les Galibots a Charbonnier-les-mines(63) en 1983

Photos prise par René  et que je remercie pour me les avoir envoyées.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les majorettes et les Galibots a Charbonnier-les-mines(63) en 1983

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les majorettes et les Galibots a Charbonnier-les-mines(63) en 1983

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les majorettes et les Galibots a Charbonnier-les-mines(63) en 1983

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les majorettes et les Galibots a Charbonnier-les-mines(63) en 1983

L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'Allagnon a Charbonnier-les-mines le 12 Février 2012

La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La place de Charbonnier les mines (63) de 1900 à 2012

 

L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Encore un pan de ma jeunesse qui s'écroule

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, L'allée des marronniers a Charbonnier les mines (fin d'une époque)

Allées des maronniers et citées du bas a Charbonnier anneé 1953

Ecole de charbonnier

        Photo d'école de 1974 d'élèves nés en 1963-64

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier       Photo de 1971 d'élèves nés en 1960-61 données par Myriam

                Photo de 1968 d'elèves nés en 1962-63

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier

              Photo d'éléves de 1966 nés en 1955-56

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier

           Photo de 1965 d'élèves nés en 1959-60

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier

               photo de 1963 d'éléves nés en 1958-59

               Photo de 1963 d'élèves nés en 1952-51

            Photo de 1962 d'élèves nés en 1952-53

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier

                    Photo de 1960 d'élèves en 1951 et 52

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Ecole de charbonnier

Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Auvergne vue par ses habitants

Charbonnier les mines

Voici des photos de Charbonnier qui m'ont été envoyées par Jacqueline Boisseau que je remercie chaleuresement.

Si vous aussi possédez des photos et je sais que vous étes nombreux faites comme Jacqueline laissez moi un commentaire avec votre adresse Email(je suis le seul à la voir elle n'est jamais publiée) je vous recontacterais.

Merci d'avance vous contribuerez à la mémoire de Charbonnier.

Jean

 

Manifestation lors de la fète a Charbonnier en Juin 1954

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

 

Photo d'école des années  50

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Photos de Janvier 1997

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Un évènement à Charbonnier le passage de cigognes

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier: Album photos de Jacqueline

 

Charbonnier les mines: Albums photos de Jacqueline suite...............

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Albums photos de Jacqueline suite...............
 
Album photos des villages
 
Charbonnier les mines
 
 
Encore merci a Jacqueline pour ce partage.
 
 texte ci-dessous de Jacqueline
 
1ère photo : école de Charbonnier, je suppose entre 1930/1940. J' ai un de mes oncles dessus qui était né en 1925.
2ème photo : Conscrits nés en 1932
3ème photo : Conscrits nés en 1942

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Albums photos de Jacqueline suite...............

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Albums photos de Jacqueline suite...............

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Albums photos de Jacqueline suite...............

Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Auvergne d'autrefois..

Charbonnier les mines

Cette série de photos m'a été donnée par Mme Veysseyre boulangère à Charbonnier-les-Mines.

Encore merci pour ce geste

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

 

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

 

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Plus tard les photos seront exposées dans cette boulangerie avec beaucoup  d'autres.

Pour ceux qui regardent le blog et qui ne sont plus de Charbonnier (et je sais que vous ètes nombreux) la boulangerie se trouve sur le point service qui a été réalisé à l'endroit ou il y avait le bar l'ambiance ou plus récèment "le polonais".

J'en profite pour faire un petit coucou à Christophe qui venait en vacances dans la maison qui a été rasée chez ses gands parents( que jai oublié de photographier avant la démolition dommage)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier-les mines:Photos de la collection de Mme Veysseyre

La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Photos et cartes postales (divers dons merci aux personnes qui se reconnaitrons)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Une manif en 36 à Charbonnier

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La mine et les mineurs à Charbonnier-les-mines

 

Généalogie Auvergne: Album photos de Madeleine sur Charbonnier les mines.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne: Album photos de Madeleine sur Charbonnier les mines.

Album photos de Madeleine

Merci pour ces photos qui viennent étoffer l'album de Charbonnier.

Vous pouvez également participer soit en prétant vos photos à la boulangerie de Charbonnier soit en laissant un commentaire sur le blog avec votre adresse Email(seulement vu que par moi).

Merci d'avance pour votre contribution

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

1937

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

1937

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

En 1938

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

 

En 1936

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Album autre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Généalogie Auvergne.

 

Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Le transport  aérien à Charbonnier les mines

 

 

Une ligne aérienne reliait Charbonnier à Brassac-les-mines jusqu'à la fin de la guerre.

Sur cette ligne étaient transportées des bennes de charbons du puits St Alexandre aux installations de Brassac-les-mines.

Cette ligne passait  au dessus de l’Allagnon, du marais et du Béal  vers l’Arristot et  elle remontait sur Armois en finissant dans   Brassac-les-mines.(entre Ets Eyraud( qui était la scierie Gibelin avant qu’elle brûle) et le pont de la voie de chemin de fer derrière le cimetière) pour arriver a cet endroit elle passait vers la nouvelle gendarmerie et a droite du Lycée.(Ni l’un ni l’autre existait à cette époque).

Il y avait une installation avec  un aiguillage et plusieurs voies et l’on pouvait charger les wagons de chemin de fer.

 

Au dire des anciens il arrivait souvent que le crochet  qui maintenait les bennes  en position se décrochait (volontairement ou non) et celles-ci se déversaient dans les vignes faisant le bonheur de quelques villageois qui récupéraient le charbon ainsi déversé.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne d'hier: Le transport aérien entre Charbonnier les mines et Brassac les Mines

Un peu d’histoire

Lien du texte

http://lesgravesbayard.pagesperso-orange.fr/Histoire.htm#Histoire

Histoire

 

Depuis le XVe, nous possédons des documents attestant de l’exploitation minière. En 1489, lors d’une enquête effectuée à l’occasion d’un conflit entre deux propriétaires, un témoin de 90 ans affirme avoir vu la bouche charbonnière de La Roche-Brezens, près d’Auzat-sur-Allier, toujours en exploitation.

 

Le canal de Briare et les tarifs douaniers établis par Colbert[1][2] permirent le premier essor du Bassin, en dehors d’une clientèle purement locale.

 

Jusqu’au XVIIIe, les techniques d’exploitation sont rudimentaires.

 

« L'exploitation se trouve, en définitive, toujours confiée à un groupe d'ouvriers charbonniers qui, pauvres, dépourvus de capitaux, sont incapables de porter dans l'entreprise autre chose que la force de leurs bras.

Ils attaquent la veine par sa tête (d'où mélange au charbon d'éléments terreux) et arrachent sans règle comme sans prudence tout le charbon qu'ils peuvent atteindre. Si le gisement est important, le charbon de bonne qualité et les circonstances favorables, l'affaire est rémunératrice. Mais l'exploitation s'arrête devant la moindre difficulté et une « acense »[2][3] de charbonnière arrivant à expiration est une très rare exception. Tantôt c'est l'eau qui sourd trop abondamment pour être épuisée avec les moyens dont on dispose (le baril[3][4] actionné par un treuil à main). D'autres fois, c'est la veine qui s'éloigne et nécessiterait pour être atteinte des travaux trop considérables en même temps que le portage du charbon jusqu'au puits, lequel se fait à dos d'homme, deviendrait plus coûteux en exigeant un plus grand nombre d'heures de travail. Enfin, c'est le charbon qui s'enflamme ou un éboulement qui survient avec d'autant plus de facilité que l'étaiement est toujours sommaire, souvent défectueux, et que les piliers de charbon laissés pour soutenir la mine ne sont ni assez nombreux ni assez puissants. Le contrat est alors résilié de droit, la mine abandonnée et l'exploitation reprise sur un autre point.

Les procédés employés sont bien rudimentaires. On creuse sur la tête de la veine deux puits accouplés de 15 à 20 toises de profondeur, de 3 à 4 pieds de large[4][5], assez grossièrement étayés avec, des rondins généralement en pin, quelquefois en chêne. Pour tirer le charbon ou l'eau, un treuil à main, muni d'un câble en chanvre et manœuvré par deux hommes, est placé sur la bouche du puits. Au-dessus s'élève un méchant abri en bois couvert de branchage ou de paille. Le charbon est transporté à dos d'homme, dans des sacs de toile, depuis le tay[5][6] où l'on pioche jusqu’au cul du puits. Là, les sacs attachés par un nœud coulant à l'extrémité du câble sont remontés à la surface et vidés sur les divers tas correspondant à chaque partie prenante. Pour descendre à son travail ou en remonter, le charbonnier passe le câble autour de la cuisse ou du pied au moyen d'un nœud coulant et, se soutenant d'une main à la corde, se sert de l'autre pour se garantir des heurts contre les parois. Très souvent, les ouvriers, pieds nus, grimpent ou descendent le long du puits, l'irrégularité des bois employés à l'étayage et leur faible diamètre donnant prise partout.

Le nombre d'ouvriers employés dans une charbonnière est de 6 à 9 ainsi répartis : 2 à la veine pour y arracher le charbon au pic, 2 ou 3 pour remplir les sacs, les transporter et les attacher au câble, 2 pour manœuvrer le treuil et, enfin, le commis du propriétaire chargé de veiller à l'exacte répartition du charbon tiré tout en participant aux travaux de la mine. »[6][7]

 

À partir du XVIIIe, l’exploitation devient plus rationnelle. Des compagnies véritablement capitalistes commencent à travailler : les petits nobles laissent la place aux capitaines d’industrie.

 

Les puits s’approfondissent. Le transport par bateaux se développe, mais les techniques d’exploitation sous-terre progressent peu.

 

Il faut attendre la Révolution Française, et l’intervention de M. Lamothe, premier préfet de la Haute-Loire pour voir apparaître une réelle rationalisation.

Propriétaire des mines de La Taupe et Vergongheon (près de Sainte-Florine), il organise l’évacuation des eaux -l’exhaure-, gros problème des exploitants.

En effet, la mine agit comme un drain à grande échelle. Les concessions étant de petite taille, la tentation est grande, quand un puit fonctionne bien, d’en creuser un autre juste à côté, pour profiter du filon découvert.

Les veines de charbon communiquant d’un puits à l’autre, les eaux passent de l’un à l’autre : un exploitant peut avoir sa mine envahie par les eaux de celle d’à côté, ce qui provoque de nombreux conflits devant les tribunaux.

 

La région reçoit d’ailleurs la visite d’un représentant en mission de la Convention, Monnet : en période de guerre, alors que Brassac est le premier fournisseur des ateliers militaires de la région parisienne, la régularité des expéditions d’charbon prend une importance stratégique considérable.

Malgré ses efforts, Monnet n’arrivera pas à régler tous les problèmes. Le Bassin connaît alors une fièvre d’exploitation tout azimut. On creuse partout. Le Bassin comptera sur l’ensemble de son histoire 400 puits, qu’ils soit destinés à l’exploitation, à l’aération des galeries ou à l’exhaure.

 

C’est le baron[7][8] Sadourny, en 1809, qui fera entrer le Bassin dans l’ère industrielle : il installe la première machine à vapeur du Bassin au Puits de la Vieille Machine de La Combelle, creusé à 200 m.

Il installera également, le premier, un chemin de fer à l’intérieur d’une mine.

 

Des machines à vapeur remplacent peu à peu les antiques manèges actionnés par des chevaux. La carte géologique de la région se dessine grâce aux efforts des ingénieurs des mines qui dressent des plans de plus en plus précis. Les voies ferrées apparaissent dans les galeries, autorisant le transport des charbons sur de plus grandes distances, et autorisant ainsi l’exploitation de gisements éloignés du puits.

 

Mais l’étape décisive, c’est bien sûr l’apparition du chemin de fer à Brassac en 1852. Jusque là, malgré tous les efforts d’aménagement du cours de l’Allier –on envisagera un instant le percement d’un canal maritime de Nevers à Brassac- et l’obstination des compagnies de navigation, les naufrages et les aléas de la météo, sans parler des étiages[8][9] irréguliers, rendent incertains l’expédition des produits.

La Compagnie du Grand Central, impulsée par le futur Duc de Morny, règle définitivement le problème.

 

À partir de là, les grandes compagnies minières et sidérurgiques s’intéressent au Bassin. La Société des Houillères de la Haute-Loire est crée avec des capitaux parisiens, par exemple ceux du banquier Lafitte. De 1850 à 1885 les mines de la Combelle sont exploitées par la Société Schneider –le futur Creusot-Loire-, qui y trouve le charbon qui lui manquait pour certaines fabrications.

Le Bassin connaît même plusieurs fièvres spéculatives, où certains puits s’achètent jusqu’à 10 fois leur valeur.

Le grand industriel belge John Cockerill rachète La Taupe en 1840, ce qui lui permet de placer plusieurs de ses machines à vapeur.

 

En 1890, Commentry-Fourchambault –futur Commentry-Fourchambault-Decazeville- rachète à Schneider les mines de La Combelle et les garde jusqu’à la nationalisation de 1946.

Parallèlement, les petites mines prospèrent. La mine de Charbonnier, pourtant excentrée, et obligée de construire un transporteur aérien –des berlines transportées par câble- pour amener son charbon à la gare de Brassac, passe des mains de la famille Denier, de Brioude, à celles d’une compagnie métallurgique nantaise.

Des gisements plus petits suscitent des convoitises : le duc de Polignac crée une société pour exploiter le filon de Lamothe, une autre apparaît pour celui de Fontannes, mais ces deux tentatives (près de Brioude en Haute-Loire) échoueront.

Par contre, à Langeac, ultime prolongement du filon de Brassac, des petites exploitations subsistent. Celle de Marsanges tiendra jusqu’en 1929 et permettra la création d’un petit chemin de fer, qui évacuera aussi les produits des mines d’antimoine du secteur.

 


 

 

Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

Album photos

Photos apportées par Mme Oharoki que je remercie

Photo de 1968-69

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

Photos de 1961-62

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

Photo de 1960-1961

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

 

Photos de Gérard

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

 

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Auvergne généalogique: Albums photos de Charbonnier (suite)

Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Auvergne

Puy de dome

Charbonnier-les-Mines

L'album photos à Micheline

 

Sur cette photo mon quartier avec le terrain de foot improvisé devant chez mme Sicard .

On voit l'allée des marronniers le remblai noir ou il y a aujourd'hui les HLM.

Cette photos est prise du remblai rouge qui touchait notre maison.

Que de souvenirs...........................

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de MichelineAuvergne

Puy de dome

Charbonnier-les-Mines

 

Album photo de Micheline

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

Café Fabre

1930

Ce café était dans la maison de l'ancien maire mr Bruhat et plus tard le "Polonnais" aujourd'hui cette maison n'existe plus c'est un point multiservice.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Album de Charbonnier les mines de Micheline

 

Charbonnier les mines: Les gens et leurs surnoms(petit jeu trouvez leurs vrais noms)

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Les gens et leurs surnoms(petit jeu trouvez leurs vrais noms)

Auvergne

Charbonnier-les-mines

Voici la liste des surnoms donnés à certaines personnes de Charbonnier (d'hier jusqu'aux années 80)le jeu consiste à retrouvez le vrai nom de famille .

(j'en ai forcément oublié je compte sur vous pour en rajouter sur les commentaires)

J'ai également cité des prénoms qui sont vraiment les leurs mais ils nous ont marqués

Par respect je ne citerai pas leur vrai nom bien que tous connaissent leur surnom toutefois certains n'apprécieraient  pas que je parle d'eux.

Et peut-ètre vais-je apprendre mon surnom

 

 

La Branlette,  le Blou,  la Bourre,  Boudu, Biscottes, Blonblon, Bobby, La Biasse, Balouba,    le Bab

Chabanol, Croquignol, Cloclo, Le Coinque, la Couette, Cacahuetes,                  Le Chef , Charlie, Chacal, Colombo

Dadou, La Doudoune,Didine

L’Echec, L’Ernest,

Le Fons, Franeck, Fernandel, Francis,Frolic

Ganouche

Juto, la Jeanne

La lucienne, Le Loye, Lulu, Louloune, Lapic, la Limace

Mao, Maxou, Le Mime, La Malou, Mimile, Le Mon-mon, Marietine,Miquette

Neuch, Niquette, La Nanou, Nano, Nan-nan,Napolèon

Pipi, pipine, Picus, Polo, Popeye, lePoum, Peyot,Pepone, Pepette, Picolo,Piluche,  la Pilulle,Pied d'Alu

Quiquette,Quinou

Roro ,Regis, Le Rouge

Tito, Titus, Tati, Togne,Titi,Toutoule

Le Zeil, Zeltron, Zizou,Zozo

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Charbonnier les mines: Les gens et leurs surnoms(petit jeu trouvez leurs vrais noms)

 

 

Auvergne Antique-Charbonnier les mines :Site archéologique de la Croix de la Pierre

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, Auvergne Antique-Charbonnier les mines :Site archéologique de la Croix de la Pierre

Auvergne Antique

Site de Charbonnier-les-Mines

 

Fig. 4 : Le site de “ La Croix de la Pierre ”. 1 : vue générale de l'agglomération et de la voie ; 2 : détail sur les îlots d'habitation et les ruelles

Fig. 5 : Essai de spatialisation de l’agglomération antique de “ La Croix de la Pierre ”.

Fig. 3 : Plan redressé de l’agglomération antique d’après des clichés aériens

Une nouvelle agglomération antique arverne : le site de « La Croix de la Pierre » (Beaulieu, Charbonnier-les-Mines — Puy-de-Dôme)

A new ancient Arvern Town: the site of “La Croix de la Pierre” (Beaulieu, Charbonnier-les-Mines — Puy-de-Dôme)
Bertrand Dousteyssier
 

Résumés

 

Une prospection aérienne menée en 2005 a permis de reconnaître une agglomération antique sur les communes de Beaulieu et Charbonnier-les-Mines (Puy-de-Dôme) ainsi qu’une portion de la voie romaine Clermont-Ferrand – Augustonemetum / Saint-Paulien – Ruessio. Les résultats de cette prospection, couplés avec la reprise de la documentation bibliographique ancienne et l’étude de quelques objets issus de collections privées, permettent de proposer une première spatialisation interne de l’agglomération (zones cultuelle, funéraire, d’habitat). Malgré l’absence de fouilles sur le site, il s’agit à l’heure actuelle d’une des agglomérations les mieux connues de la cité des Arvernes.

 

1. Contextes géographique et historique

  • 1 La richesse des terres de Limagne était déjà soulignée aux ve et vie s. par Sidoine Apollinaire (Ca (...)

1Le site antique de « La Croix de la Pierre » se trouve dans la cité des Arvernes, à 50 km au sud du chef-lieu de cité, Augustonemetum / Clermont-Ferrand (Fig. 1). Il est localisé dans l’actuel département du Puy-de-Dôme, à cheval sur les communes de Beaulieu et Charbonnier-les-Mines. Il est situé dans la partie méridionale de la plaine de la Limagne en limite du département de la Haute-Loire. Implanté à 3 km au sud-ouest de la confluence de l’Allagnon et de l’Allier (Fig. 2), le site se développe essentiellement sur le versant occidental d’une légère croupe, à une altitude moyenne de 480 m. Il est dominé à l’ouest par plusieurs plateaux dont les altitudes culminent entre 650 et 738 m (plateau de Vichel et Segonzat). L’autoroute A75, d’orientation méridienne, reliant le sud de la France au Massif Central, longe sur plusieurs centaines de mètres l’agglomération antique, empruntant ainsi un passage naturel, entre les plateaux occidentaux et la vallée de l’Allier, couloir déjà utilisé comme axe de circulation important durant l’Antiquité. Les sols lourds de la Limagne, très fertiles, sont favorables à la mise en culture céréalière1, tandis que les coteaux accueillent aujourd’hui quelques petits vignobles. Plusieurs sources, reconnues pour leurs vertus médicinales, sont présentes dans ce secteur, notamment sur les communes de Beaulieu et du Breuil-sur-Couze.

Fig. 1 : Localisation du site au sein du territoire arverne

Fig. 1 : Localisation du site au sein du territoire arverne

B. Dousteyssier

Fig. 2 : Environnement géographique et archéologique du site de “ La Croix de la Pierre ”

Fig. 2 : Environnement géographique et archéologique du site de “ La Croix de la Pierre ”

B. Dousteyssier - état de la documentation mai 2006

2. Historique des découvertes

Le site de « La Croix de la Pierre » est connu au moins depuis le xixe s. sans que son importance ne soit vraiment reconnue par les différentes générations d’historiens et d’archéologues. Pour preuve, il n’est pas pris en compte dans l’inventaire des agglomérations dressé par M. Mangin et F. Tassaux (1992 : 480), et ne rentre même pas dans leur catégorie des candidats « potentiels ». Les auteurs de la Carte archéologique du Puy-de-Dôme (Provost, Mennessier-Jouannet 1994b : 72-73) n’osent interpréter le site malgré un récolement relativement fin de la bibliographie.

Curieusement, ce sont les premiers auteurs à mentionner des découvertes archéologiques sur les communes de Beaulieu et Charbonnier-les-Mines qui vont le plus loin dans l’interprétation, avant que le site ne tombe peu à peu dans l’oubli au cours du xxe s.

2.1. 1845-1856 : découverte d’une « ville »

On doit la première mention de découverte de vestiges archéologiques sur l’agglomération à J.-B. Bouillet (fondateur du Musée d’archéologie de Clermont et inspecteur divisionnaire des Monuments Historiques) dans ses Tablettes Historiques de l’Auvergne (1845). Il signale qu’entre « Beaulieu et Charbonnier, arrondissement d’Issoire, existe un terrain dans lequel on ne fouille jamais sans y découvrir des antiquités, de la poterie et des médailles romaines. Les habitants croient que c’était l’emplacement d’une ville qui portait le nom de Golome. On doit y supposer au moins l’emplacement d’une maison de campagne » (Bouillet 1845 : 207). La mention la plus développée est celle que l’on retrouve dans un manuscrit rédigé par un érudit, A. Peghoux, vraisemblablement en 1852. L’auteur décrit que « sur un terrain doucement incliné au Sud est (…), on trouve en cultivant les vignes, une grande quantité de médailles romaines, quelques gauloises, des styles, des fibules, des bagues, des camées, des restes d’armures, des poteries rouges, noires ou grises. (…) M. Jusseraud possède 15 à 1800 médailles romaines recueillies en ce lieu toutes les impériales s’y trouvent jusqu’à Constantin. Il y a beaucoup de monnaies de la colonie de Nîmes mais jamais on n’a trouvé aucune médaille en or. Toutes sont en cuivre, à l’exception d’une dizaine en argent. Des monnaies postérieures à l’époque que nous avons signalée ne se trouvent qu’accidentellement. La durée de cette cité se trouve donc parfaitement fixée par le témoignage des médailles. La cause de sa destruction n’est pas moins clairement indiquée par les observations qu’ont permis de faire quelques travaux plus profonds. Partout on a vu des traces d’incendie et de destruction violente (…). Cette ville complètement ignorée, n’est pas même rappelée par le nom du lieu où elle était située. Ce territoire a nom Les Gravières ; il est formé de sables tertiaires, reposant sur le granite ou le terrain houiller.

J’oubliais de dire que M. Jusseraud a reconnu les traces fort reconnaissables d’un ancien chemin qui conduisait de cette ville à Brioude ». Ce témoignage est très précieux ; c’est malheureusement pratiquement le seul à nou

Voir les commentaires

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

31 Janvier 2016, 20:28pm

Publié par Papou Poustache

Voici un article avec plus de 200 photos qui retrace Brassac durant un siècle

 

Brassac les Mines est une petite ville du centre de la France. La ville est située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne Rhone Alpes. La ville de Brassac-les-Mines appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Jumeaux. Le code postal de la ville de Brassac-les-Mines est le 63570 et son code Insee est le 63050. Les habitants de Brassac-les-Mines se nomment les Brassacois et les Brassacoises.

Auvergne

Brassac-les-mines 

 

 

chateau1 

 

la-gendarmerie2-1910 

place du muse2muse6 

muse4

muse2 

 

le passeur 

la guinguette

 

arrivée minesttttttttt

 

 

 

Album photos

 

 

Pompiers-de-Champeix-devant-une-Maison-a-Brassac.jpg

 

Photo de 1959

 

Photo-d-ecole-de-Brassac-les-mines-annee1959-60

 

Photos de Bayard de 1962 et 1963 

 

Photo-d-ecole-de-Bayard-1963-64-Brassac-les-mines

Photo-d-ecole-de-Bayard-1962-63-Brassac-les-mines

 arrivée minesttttttttt

muse6 

eglise2.jpg 

restaur2 

Ancienne gendarmerie de Brassac-les-mines

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Eglise de Brassac les mines

 
 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Le centre de Brassac les mines au cours des années

Année60

 

La mine et autres

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Route de Ste Florine et place de la Bascule a Brassac

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Le Cinema Le Royal

Le cinema de Brassac

Le dernier ayant fonctionné dans le bassin maintenant les cinèmas les plus prés se trouvent a Issoire ou Brioude.

Les gens du bassin vont se souvenir de ce cinéma et des rendez vous du dimanche après midi.

Dans les années 60- 70 ce cinéma affichait complet quasiment a toutes les séances c'était le rendez vous des jeunes de toutes les communes environnantes.

Et je ne parlerais pas de toutes les anecdotes liées au système de surveillance qui reposait sur une personne la mère G........ et assistée quelques fois par la Doudoune

Je laisse les souvenirs plus intimes aux autres , il y en a beaucoup et ils se reconnaitrons.

Ainsi ce termine ce petit intermède nostalgique.

 

 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Mairie de Brassac

 

Mairie en 1903

Mairie en 1907

 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Ecole a Brassac les mines

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Le chateau de Brassac

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Les petits métiers le siècle dernier

 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Les petits commerces au siècle dernier

 
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

La gare

 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Diverses vues aeriennes

 

Vue de 1903

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Les places au travers du Siècle dernier

place en 1914

 

 

Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines
Les villages du Puy de Dome: Brassac-les-mines

Voir les commentaires

Vue aérienne de Brassac les Mines

6 Septembre 2015, 05:33am

Publié par Papou Poustache

Vue aérienne de Brassac les Mines

Voici quelques vues aériennes de Brassac les mines prises le 18 Aout 2015 en paramoteur

Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines
Vue aérienne de Brassac les Mines

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>