Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #cuisine

La Gouère

7 Octobre 2017, 15:05pm

Publié par Papou Poustache

Encore une fois on va me reprocher que ce n’est pas une recette Auvergnate jusqu’à ce que l’on me prouve le contraire une partie du Bourbonnais a été intégrée à cette région.

Lors de la création des régions, en 1972, le département de l'Allier est regroupé avec le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire, dans la région Auvergne. On peut le regretter si l'on considère que le Bourbonnais a plus de points communs avec les départements plus au nord (Nièvre, Cher...) qui appartiennent à son espace culturel, plutôt qu'avec ceux du sud, qui appartiennent à la zone des langues d'oc. Mais voilà c’est comme çà donc je suis obligé d’aborder ce département de L’Allier  dans mes articles afin que ceux-ci soient les plus complets que possible.

La gouère

Tourte de pâte brisée qui contient différents fruits tels que : pommes, poires, cerises, myrtilles, additionnés de sucre, le tout doré au four.

 

La gouère est une spécialité bourbonnaise, plus précisément du coté de Commentry  Cette tarte se compose essentiellement de pommes de terre écrasées. Le nom patois de "gouère" vient d'ailleurs de cette écrasée. A cela s'ajoute du fromage frais, qui s'achète traditionnellement au marché.

La gouère est finalement une tarte très simple à réaliser. Elle est aussi délicieuse.
Accompagnée d'une bonne salade, elle offre un repas bien agréable.

 

La Gouère Aux pruneaux.

 

Pour 8 Personnes

  • 500 Grammes de Fromage blanc
  • 500 Grammes de pommes de terre
  • 4 Œufs
  • Pâte brisée maison
  • Une vingtaine de Pruneaux gonflés dans l’eau
  • Deux cuillerées de vieux marc de pays
  • 25Grammes de beurre de Campagne

 

La Pâte Brisée

Dans un saladier mélanger ,250 grammes de farine, 100ml d’huile et 100ml d’eau tiède. Malaxer c’est prêt.

 

La garniture

Eplucher les pommes de terres et les cuire à l’eau.

Les écraser ensuite comme une purée, puis les mélanger au fromage blanc et aux œufs battus.

 

La préparation

Préparer un plat creux allant au four. Beurrer grassement le fond du plat puis étaler la pâte.

Ecarter par-dessus la garniture et enfoncer vos pruneaux arroser de marc et cuire à four chaud pendant 45 min.

 

Bon appétit

 

Recette provenant d’un livre ancien Almanach du Bourbonnais

La Gouère
La Gouère

Voir les commentaires

La tourte au Bleu d'Auvergne

29 Août 2017, 07:06am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

Encore une spécialité qui s'intègre dans notre terroir elle pourrait être à des tas d'autres fromages Saint Nectaire,Cantal,Salers etc.. aujourd'hui ce sera au bleu d'Auvergne

La tourte Auvergnate au Bleu est un plat, cuits et servis dans une enveloppe de pâte à tarte,. La tourte constitue, à l'instar des galettes, un plat de base dans de multiples régions et sous diverses formes, elle connaît un grand nombre de spécialités, et d’appellations, selon les terroirs.

La recette

 

Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 2 pâtes brisées
- 150 g de bleu d'Auvergne
- 200 g de gruyère ou Cantal Jeune
- 100 g de crème fraîche
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée
- noix de muscade
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- sel et poivre

Préparation de la recette :


Etaler l'une des pâtes brisées dans un moule à tarte beurré et la piquer avec une fourchette.
Dans un saladier, battre les oeufs en omelette avec la crème fraîche et la ciboulette ciselée. Emietter le bleu et l'incorporer à la préparation. Assaisonner de sel et de poivre.
Verser la préparation dans le moule à tarte et recouvrir de la deuxième pâte brisée. Souder les bords avec un peu d'eau et faire un trou au milieu de la pâte.
Mélanger le jaune d'oeuf avec le lait et en badigeonner la pâte. Enfourner à 200° (thermostat 6-7) pendant 45 min.

 

On pourra faire une variante plus consistante avec des pommes de terre

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 500 g de pommes de terre non farineuses
- 2 pâtes feuilletées à dérouler
- bleu (doux)
- 100 g de lardons
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à café de 4 épices
- 30 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oeuf
- sel/poivre

Préparation de la recette :


Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau salée , les égoutter.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Dérouler la 1ère pâte, la mettre dans un plat à tarte, la piquer à l'aide d'une fourchette.
Peler les pommes de terre et les couper en rondelles.
Disposer la moitié des pommes de terre sur la pâte, la moitié du bleu en dés, la moitié de la crème, du sel, du poivre et des épices puis recommencer l'opération.
Mettre dessus la 2ème pâte.
Badigeonner d'oeuf au pinceau les bords puis les replier pour les fermer.
Quadriller la pâte et faire 3 petits trous pour que la vapeur s'échappe durant la cuisson.
Mettre au four durant 20 minutes.

La tourte au Bleu d'Auvergne

Voir les commentaires

Les mouillettes de Grand Mère

1 Février 2017, 17:49pm

Publié par Papou Poustache

Voici les fameuses mouillettes qu'on mangeait et qu'on mange encore avec des oeufs bien frais de la ferme.

 

 

Tartinées avec du bon beurre de paysan c'est un régal.

Maintenant les mouillettes ont plusieurs variantes avec du jambon blanc ou sec

La cuisson des oeufs

Sortir les oeufs du réfrigérateur 15 min avant la cuisson.

Porter un grand volume d'eau à ébullition, ajouter le vinaigre puis plonger les oeufs délicatement. A la reprise de l'ébullition, compter 3 min puis retirer les oeufs et les disposer dans un coquetier.

Au moment de la dégustation, casser le chapeau des oeufs à l'aide d'un toque-oeuf ou en utilisant le dos d'une cuillère. Assaisonner les oeufs de fleur de sel et de quelques tours de moulin à poivre. Les déguster aussitôt, accompagnés de l'assortiment de mouillettes.

Les mouillettes de Grand Mère
Les mouillettes de Grand Mère

Voir les commentaires

La Chandeleur et les crèpes

1 Février 2017, 12:58pm

Publié par Papou Poustache

 

Tous les ans, en février, on mange des crêpes pour le plaisir des petits et grands.

Vous y trouverez la recette mais qui ne sait pas faire des crêpes (sucrées ,salées au blé noir, au froment ,au sarrasin ,Bretonne,Auvergnate,Normande,Périgourdine toutes les régions savent faire les crêpes.

Mais savez vous l'origine?

Chandeleur

La Chandeleur a une origine païenne. D’après la coutume, les paysans parcouraient les champs en portant des flambeaux pour purifier la terre avant de semer. Au Ve siècle, le pape la remplace par la Présentation de Jésus au temple. La tradition voulait que l’on fasse des crêpes avec la farine de l’année précédente, symbole de prospérité pour l’année à venir.

 

La fête du 2 février est la solennité de la rencontre du Seigneur et de son Peuple, en la personne de deux vieillards Syméon et Anne, lors de la présentation de Jésus Christ au Temple. Publié le 2 février 2015.

La Chandeleur et les crèpes

Origine de la Chandeleur

La forme et la couleur de la crêpe évoque le Soleil enfin de retour après la nuit de l'hiver.On dit aussi que le pape Gélase 1er, qui christianisa la Chandeleur, réconfortait les pèlerins arrivés à Rome avec des crêpes. Enfin la crêpe protège en outre la récolte de la moisissure et le foyer du malheur.

Les crêpes sont donc liées à la Chandeleur. A l'époque romaine, on fêtait vers le 15 février, le dieu de la fécondité  Lupercus, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux ! Les celtes aussi fêtaient la fin de l'hiver début février.

Voici pourquoi de nombreux dictons sont nés à propos de ce jour de février, sur le même thème comme "A la Chandeleur, L'hiver s'apaise ou reprend vigueur". A noter qu'à cette période, les jours allongent et le blé en herbe croît sérieusement !

 

A l'origine

A l'époque des Romains, il s'agissait d'une fête en l'honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l'église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé. Un dicton de Franche-Comté dit d'ailleurs : Celui qui la rapporte chez lui allumée
Pour sûr ne mourra pas dans l'année Ce cierge béni est censé avoir d'autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l'allume pendant l'orage.

Entre temps, une autre tradition a vu le jour

Celle des crêpes ! Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l'année. On dit d'ailleurs : Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur D'ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d'or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d'or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d'or était enroulée dans la crêpe avant d'être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l'armoire jusqu'à l'année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l'an passé pour donner la pièce d'or au premier pauvre venu.

Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d'avoir de l'argent toute l'année. Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé,celui-là aura du bonheur jusqu'à la Chandeleur prochaine. Aujourd'hui, les processions aux chandelles et autres rites n'existent plus mais on a conservé la tradition des crêpes et on a bien raison, car qu'est-ce que c'est bon !

La recette

La Chandeleur et les crèpes

Recette de la pâte à crêpe pour la chandeleur

Proportions : pour une quinzaine de crêpes : 250 g de farine, 50 cl de lait, 25 g de beurre, 3 œufs, 1 cuillère à café de sel fin.

Mettre la farine dans un saladier. Creuser au centre un trou formant un puits. Y verser la moitié du lait. Mélanger en ramenant peu à peu la farine, depuis les bords vers le milieu.

Battre les œufs en omelette. Les verser petit à petit sur la farine en remuant sans arrêt pour les incorporer au fur et à mesure. Ajouter le beurre que l'on a fait fondre à feu doux. Puis le sel et, éventuellement, le sucre. Continuer à remuer jusqu'à obtenir une pâte parfaitement homogène.

Verser progressivement le reste du lait sans cesser de remuer pour éviter la formation de grumeaux. La pâte doit être lisse et fluide, mais non liquide. Couvrir. Laisser reposer 2 heures à température ambiante. Cuire les crêpes à feu vif dans une crêpière pendant 1 mn environ de chaque côté.

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Astuces et conseil

On peut éliminer les éventuels grumeaux en versant la pâte à travers une passoire dans un autre récipient. On peut enrichir la pâte en augmentant la quantité de beurre jusqu'à la doubler et en rajoutant un œuf.

On peut également la faire sucrée en rajoutant 2 cuillerées à soupe de sucre

La finesse des crêpes dépend du temps de repos de la pâte et de sa consistance. Pour apprécier cette dernière, tremper la louche dans la pâte, puis la retourner et y passer le doigt : il doit rester une trace bien nette. Si la pâte est trop liquide, diminuer la quantité de lait. Si elle est trop épaisse, la délayer avec un peu d'eau ou de lait (jusqu'à 10 cl) avant la cuisson. Utiliser une poêle à revêtement antiadhésif : le beurre contenu dans la pâte suffira sans qu'il soit nécessaire de rajouter de la matière grasse.

Bon appétit

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Voir les commentaires

Le Lait de poule

29 Janvier 2017, 19:43pm

Publié par Papou Poustache

En Auvergne c’était le remède miracle pour vous requinquer il ne faut pas oublier qu’à l’époque 70 pour cent des ruraux avaient leurs poules quand au lait il suffisait d’aller à la ferme voisine et pour les œufs aussi si on en n’avait pas.

 

 

Le lait de poule est une boisson à base de lait, de crème, de sucre et de jaune d'œuf parfumée à la noix de muscade ou à la cannelle que l’on servait traditionnellement le soir de Noël, mais qui est aussi dégustée pendant l’hiver.

Çà c’est la version qu’on voit dans les livres.

 

Le lait de poule que l’on buvait était moins sophistiqué on prenait un jaune d’œuf puis on y mettait 2 cuillérées a soupe de sucre et on le tournait jusqu'à ce que le jaune devienne bien moussu et bien pale puis on mettait notre lait bien chaud dedans.

Ce breuvage était sensé nous remettre sur pied la tradition du soir de Noël on ne connaissait pas c’était toute l’année.(mais c’était souvent l’hiver).

La recette

 

 

Ingrédients

 pour 1 personnes

  • 25 g de sucre ou sirop de sucre de canne
  • 1 jaune d'œufs
  • 10 cl de lait
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • pour les adultes :
  • 1 cl de rhum blanc ou autres alcool (whisky, bourbon,eau-de-vie)

 

 

Préparation

  1.  

Dans une casserole, chauffer le lait avec la cannelle, la noix de muscade. Attention ne pas faire bouillir, juste chaud.

  1.  

Mélanger le jaune d'œuf et le sucre pendant 4 à 5 minutes.

  1. Pour finir

Ajouter le lait chaud en battant sans arrêt avec le fouet, jusqu'à rendre le mélange homogène.

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>