Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #genealogie

Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux

4 Octobre 2017, 17:21pm

Publié par Papou Poustache

 

 

Ternant les eaux

 

 

 

 

Voici les photos du village de Ternant-les-Eaux et des alentours de 2013
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Ternant-les-Eaux est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpeset a une surface de 3.59 km ² pour une population de 45 habitants. La carte de France du village de Ternant-les-Eaux est présente en bas de page.

 

A voir également

http://www.cpauvergne.com/2013/12/les-sources-oubli%C3%A9es-ternant-les-eaux.html

 

Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux

Ternant-les-Eaux est un petit village du centre de la France. Le village de Ternant-les-Eaux appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton d'Ardes. Le code postal du village de Ternant-les-Eaux est le 63340 et son code Insee est le 63429. Les habitants de Ternant-les-Eaux se nomment les Ternantais et les Ternantaises.

 

 

Le village a changé 3 fois de nom  au cours de l'histoire de la commune :

  • 1793 : Ternan

  • 1801 : Ternant

  • 1919 : Ternant-les-Eaux

 

Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux

 

Eglise Sainte-Marguerite de Ternant les eaux

L'église actuelle possède un choeur voûté d'ogives du 15e siècle, seul élément de datation ancienne. L'édifice de plan en croix latine possède une nef voûtée en berceau continu. Le choeur se prolonge au nord et au sud par des chapelles plus basses, voûtées en berceau. Une sacristie, située à l'est du choeur, présente un plan carré voûté d'arêtes. Un arc diaphragme reposant sur pilastres nus engagés par l'intermédiaire d'impostes, sépare la nef du choeur. Les nervures d'ogives reposent sur des culots ornés de têtes grossières. Un clocher-mur à pignons et baies jumelées s'appuie à l'aplomb de l'arc diaphragme.

Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux

Généalogie

VERDIER Ternant-les-Eaux, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1734 - 1783

VERDIER Ternant-les-Eaux, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1734 - 1783

FABRE Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1734 - 1746

GAILLARD Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1704 - 1751

GAULFIER Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1734 - 1806

PAGÈS Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1726 - 1845

PALLADRE Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1704 - 1805

TOUZET Ternant-les-Eaux (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1731 - 1855

MARTIN Ternant-les-Eaux, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1744 - 1744

VERDIER Ternant-les-Eaux, 63340 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1744 - 1744

Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux
Les villages du Puy de Dome: Ternant les Eaux

Voir les commentaires

Le village de Olloix

23 Septembre 2017, 06:42am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village d'Olloix et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Olloix est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 11.92 km ² pour une population de 297 habitants. La carte de France du village d'Olloix est présente en bas de page. On peut y voir Olloix vue du ciel.

Le village de Olloix

Olloix est un petit village du centre de la France. Le village d'Olloix appartient à l'arrondissement de Clermont-Ferrand et au canton de Saint-Amant-Tallende. Le code postal du village d'Olloix est le 63450 et son code Insee est le 63259. Les habitants d'Olloix se nomment les Olloisiens et les Olloisiennes.

Le village actuel d’Olloix comporte 300 habitants, il est construit le long de la route départementale 74 à 25 kilomètres au sud-ouest de Clermont-Fd, le bas du village est à une altitude de 790m et le haut à 870m.  Le puy d’Olloix qui domine le village dépasse de peu les 1000m d’altitude. La rue principale est certainement une ancienne voie romaine qui allait de Vichy au Mont Dore en passant par Aigueperse, Clermont, Olloix, le Chambon et le Puy de l'Angle. En 1834 la commune d'Olloix qui comprenait alors Cournols, Chabanes et Riberolles comportait 1150 habitants; il n'y avait alors aucune route "carrossable" menant à Olloix, il a fallu attendre 1865 pour voir l'ouverture de la première entre Olloix et Chaynat. Pour aller à St-Amant, le chef lieu du canton, il fallait prendre le chemin muletier qui partait en direction de St-Sandoux vers ce qui aujourd'hui s'appelle "la grange à Paulus" .

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

Alors qu'Olloix, comportait 227 habitants au recensement de 1999, en 2008 il y en a 300.  La commune se compose d'un bourg et du hameau de Grandchamp. Le bourg, 840m d'altitude au niveau de la mairie, est situé à la limite entre le plateau granitique : le bas du pays, et des coulées volcaniques et des volcans : le haut du pays. La rue principale, “rue des trois puys” est vraisemblablement une ancienne voie romaine qui allait de Vichy au Mont Dore en passant par Aigueperse, Clermont, Le Chambon et le Puy de l'Angle. Olloix se trouve à une trentaine de kilomètres de Clermont-Ferrand sur la route départementale D 74 reliant Veyre Monton à Rochefort Montagne. 

Le point le plus bas de la commune est à 520 m alors que le point culminant, le Puy d'Olloix, est à 1002 m.

Monument aux Morts

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

L’édifice roman comportait une nef sans bas-côté, un chœur et une chapelle sur le coté droit. Au XVIIIème siècle  on a refait la nef et construit une sacristie. Au XIXème siècle, on a établi des collatéraux et la chapelle de gauche, ainsi que le clocher-porche qui est juxtaposé à une petite tour ancienne qui donnait peut-être accès à la chapelle haute.

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

Généalogie

BOURSAIRE Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1749 - 1883

GARDY Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1736 - 1882

MAUGUE Chabanne, Olloix, 63450 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1794 - 1838

MAUGUE Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1801 - 1866

SERTILANGE Grand Champ, Olloix, 63450 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1782 - 1827

TACHEIX Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1798 - 1868

BASSET Olloix Chabanne (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1806 - 1877

BERNARD Olloix Cournol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1756 - 1838

CHANUT Olloix Cournol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1815 - 1846

SAVIGNAT Olloix Chabanne (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1822 - 1871

Voir les commentaires

Saint Martin de Valmeroux

13 Septembre 2017, 05:46am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Saint-Martin-Valmeroux et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Martin-Valmeroux est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 25.92 km ² pour une population de 866 habitants. La carte de France du village de Saint-Martin-Valmeroux est présente en bas de page.

Vous y verrez également la Halle ainsi que l’église avec la liste des hommes morts pour la patrie


 

 

A voir également des photos anciennes dans

http://www.cpauvergne.com/2014/03/les-villages-du-cantal-saint-martin-valmeroux.html

Saint martin Valmeroux, agréable village d'Auvergne situé sur les rives de la Maronne qui lui a donné son nom -val maronae-   est fort ancienne et très riche.

. Le village de Saint-Martin-Valmeroux appartient à l'arrondissement de Mauriac et au canton de Salers. Le code postal du village de Saint-Martin-Valmeroux est le 15140 et son code Insee est le 15202. Les habitants de Saint-Martin-Valmeroux se nomment les Saint-Martinois et les Saint-Martinoises.

Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux

 

La Halle

Elle possède une des plus jolies places de Haute-Auvergne. On peut y admirer de vieilles maisons à tourelles, une halle aux grains bâtie en 1838 sur six gros piliers en pierre de taille, comprenant, enchassée dans le soubassement, une ancienne pierre percée de trois trous en forme de cuvette de dimensions inégales. Il s'agit de mesures destinées jadis au commerce de grains.

Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux

 

  Église du XVeme siècle construite sur un édifice plus ancien dont subsiste le clocher du XIIeme.

L'église, spécimen local de l'art architectural du Moyen-Âge que l'on peut admirer aujourd'hui, remplace un édifice roman du XII eme siècle dont il subsiste le clocher, tour carrée massive de 18 mètres de hauteur. Le porche, ainsi que la petite porte qui se trouvait en retrait à gauche de l'entrée, sont de style gothique.

Dans la partie supérieure du portail, trois statues en bois peint du XVII ème. Sur la façade du clocher "Le tireur d'épine", sculpture rongée par le temps. A l’intérieur, sur la clef de voûte gothique du chœur se trouve un écu aux armes de Jacques Comborn, évêque de Clermont, seigneur de St Martin, "maître d’œuvre" de la restauration et de la transformation de l'édifice au XV ème siècle. On peut voir également, entre autres, un buste reliquaire en bois doré du XVIIème siècle, et un tableau peint par Gustave de Lassalle-Bordes, consacrés tout deux    au saint patron de la commune.

Du XIIIeme au XVIIeme siècle la ville fut le siège du bailliage des Hautes Montagnes d'Auvergne, avant que celle-ci n'échoie ensuite à Salers, sa voisine. Le château de Crèvecoeur, ruiné aujourd'hui, servait de prison où étaient enfermés les condamnés avant d'être exécutés au "Roc des pendus" tout proche.

Dès le début du XXeme siècle, St Martin Valmeroux fut un centre de ganterie de luxe. La ganterie fondée en 1894 par Jean-Marie Chanut prospéra durant de nombreuses années et exporta alors des gants de luxe jusqu'aux Etats-Unis, notamment à Hollywood. Aujourd'hui en lieu et place de la maison originelle, siège l'entreprise Aris-Isotoner qui stocke, conditionne et commercialise gants, parapluies, et ballerines.

Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux
Saint Martin de Valmeroux

Voir les commentaires

Saint Paul de Salers

7 Septembre 2017, 05:02am

Publié par Papou Poustache

 

Voici les photos du village de Saint-Paul-de-Salers et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Paul-de-Salers est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 36.57 km ² pour une population de 122 habitants. La carte de France du village de Saint-Paul-de-Salers est présente en bas de page ainsi que quelques vieilles photos.

 

 

Saint Paul de Salers

Saint-Paul-de-Salers est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Cantal en région Auvergne Rhône Alpes. Le village de Saint-Paul-de-Salers appartient à l'arrondissement de Mauriac et au canton de Salers. Le code postal du village de Saint-Paul-de-Salers est le 15140 et son code Insee est le 15205.

St-Paul, chef-lieu de cette commune, est distant de 26 kilomètres de Mauriac et de 4 de Salers. Il mérite à peine le nom de bourg, car on n'y compte que sept maisons, y compris le presbytère. Son église appartient à l'époque romane, et il en est fait mention dans la charte attribuée à Clovis. « Dans la province d'Auvergne se trouve une certaine église édifiée en l'honneur de saint Paul dans la vallée de Maronne. Dans le village qui l'entoure sont trois métairies habitées par six hommes qui paient annuellement une mesure de blé et une corvée de charroi, dont ils peuvent se racheter. La cure de cette paroisse dépendait autrefois de l'archiprêtré de Mauriac, et la collation des bénéfices en appartenait à 1'évéque de Clermont. On lit dans un ancien terrier, qu'en 1657 lés rentes du prêtre chargé de desservir la paroisse étaient perçues par voie d'abonnement, et que chaque propriétaire de montagne lui donnait un fromage.

La seigneurie de St-Paul, qui comprenait la vallée de Malrieu et une partie de celle de Maronne, et qui a eu sans doute pour chef-lieu un château situé aux environs d'un pré de cette commune qui porte encore le nom de Pré du Chastel, appartenait, en 1526, à Pierre de Vie, baron de Calvinet et neveu du pape Jean XXII, qui concéda aux habitants de cette paroisse de nombreux privilèges; elle passa ensuite à Arnaul de Vielmur, qui, voulant marcher sur les traces de son prédécesseur, les affranchit de la taille aux quatre cas; elle devint plus tard la propriété de la maison de Salers.

St-Paul était régi par le droit coutumier. Il était assujetti à une coutume qui lui était spéciale et qui était conçue dans les termes suivants : «  Ceulx qui veulent nourrir et estiver leur bétail ez-montaignes communes de ladicte paroisse de St-Paul, sont tenus avoir ledict bétail qu'ils veulent nourrir et estiver ez-dictes montaignes le jour de St-Martin d'hiver, aultrement ne s'y peuvent mettre ; et quand il advient que, l'hiver passé, ils vendent leur bétail, ils en peuvent subroger un tel nombre qu'ils en ont vendu pour estiver aux dictes montaignes communes. » Un règlement du 4 juin 1562, clos le 19 septembre suivant, complétait la législation dans cette paroisse, au sujet de ces montagnes communes, et on y lit : « Que les propriétaires habitants de ladicte paroisse, qui ont droit de nourrir et estiver du bétail ez-dictes montaignes communes de St-Paul, sont tenus de faire coucher et parquer ledict bétail dans lesdictes montaignes communes et non ailleurs, dans l'intérêt de la bonification du terrain. »

 

Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers

Les villages et hameaux de cette commune sont les suivants:

Apcher, village dont la situation singulière est telle, qu'il faut passer par Salers pour faire les inhumations a Saint-Paul. Apcher était autrefois le chef-lieu d'un petit fief qui appartint successivement, dans le XIV° siècle, à la famille du Crozet ; dans le XV°, à celle de Pestels, et dans le commencement du XVII°, à celle de Durfort de Fumel, qui en fit hommage au roi, en 1609, à cause de sa baronnie de Crèvecœur. Antoine de Malrieux le posséda ensuite; puis il entra dans la maison de Laronade, qui en conserva la propriété jusqu'en 1789.

Bans (les), hameau.

Beauvinie (la). hameau.

Blavat, hameau.

Bouillères (les), village situé dans la vallée de Malrieux.

Chablanc, hameau.

Chaumeil, hameau. On voit près de ce hameau une source d'eau minérale froide et ferrugineuse.

Combe (la), hameau.

Couderc, village situé sur la Maronne, qui se précipite sur ce point de sou cours en une belle cascade.

10° Fagouzet. village peu distant de St-Paul.

11° Falgires (les), hameau.

12° Fau (le), village situé sur les bords de la Maronne.

13° Fauvelte (la), jolie maison de campagne avantageusement située et très proche de Salers. La Fauvelie était autrefois le chef-lieu d'un petit fief qui appartenait, en 1600, à Christophe de Chalvet, trésorier de France, et qui devint plutard la propriété de la famille de Lafarge, de Salers.

14° Freydevialle, village.

1 5° Laubenie, hameau.

16° Longeviaïle, village situé au sud du bourg, entre deux ruisseaux.

17° Mainial (le), hameau.

18° Malrieux, village. Ce village doit son nom à un ruisseau de quelque importance, sur les bords duquel il est bâti et qui était la limite séparative des baronnies d'Apchon et de Salers. On fabrique à Malrieux, avec du lait de chèvre, de petits fromages connus sous le nom de cabecous, qui jouissent d'une certaine réputation et dont on fait même des envois à Paris.

19° Maronnies (les), gros village situé sur la hauteur, à l'origine même de la Maronne, de laquelle, sans doute, il tire son nom.

20° Moulin-d' Andarlou, hameau.

21° Moulin-d'Armand, hameau.

22° Moulin-d' Usson, hameau.

23° Pierre (la), maison de campagne. Cette belle propriété appartenait, en 1611, à la famille de Vigier. Jacques de Vigier, seigneur du Verdier; Antoine de Vigier, seigneur de Prades, et Jean de Vigier, archiprêtre de Mauriac, la vendirent, dans le cours du XVIIe siècle, à Pierre de Lafarges, de Salers, seigneur de la Fauvelie.

24° Pont (le), hameau. Ce hameau situé sur les bords de la Maronne, et, comme son nom l'indique, aux abords d'un pont jeté- sur cette rivière, a été autrefois un village. Il était le chef-lieu d'un fief que la famille Chazette de Bargues possédait dès le XV° siècle.

25° Reçusset, village situé à la source même de la Maronne.

26° Roucheyre (la), hameau.

27° Rouchinie (la), hameau.

28° Vielmur (le), gros village situé au sud du chef-lieu et sur les bords du ruisseau de la Rouchinie. Il doit probablement son origine à l'occupation temporaire de la seigneurie de St-Paul par la maison de Vielmur.

Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers

Histoire

texte de http://www.cantalpassion.com/avant-1900/4043-deribier-st-paul-de-salers.html

La seigneurie de St-Paul, qui comprenait la vallée de Malrieu et une partie de celle de Maronne, et qui a eu sans doute pour chef-lieu un château situé aux environs d'un pré de cette commune qui porte encore le nom de Pré du Chastel, appartenait, en 1526, à Pierre de Vie, baron de Calvinet et neveu du pape Jean XXII, qui concéda aux habitants de cette paroisse de nombreux privilèges; elle passa ensuite à Arnaul de Vielmur, qui, voulant marcher sur les traces de son prédécesseur, les affranchit de la taille aux quatre cas; elle devint plus tard la propriété de la maison de Salers.

St-Paul était régi par le droit coutumier. Il était assujetti à une coutume qui lui était spéciale et qui était conçue dans les termes suivants : «  Ceulx qui veulent nourrir et estiver leur bétail ez-montaignes communes de ladicte paroisse de St-Paul, sont tenus avoir ledict bétail qu'ils veulent nourrir et estiver ez-dictes montaignes le jour de St-Martin d'hiver, aultrement ne s'y peuvent mettre ; et quand il advient que, l'hiver passé, ils vendent leur bétail, ils en peuvent subroger un tel nombre qu'ils en ont vendu pour estiver aux dictes montaignes communes. » Un règlement du 4 juin 1562, clos le 19 septembre suivant, complétait la législation dans cette paroisse, au sujet de ces montagnes communes, et on y lit : « Que les propriétaires habitants de ladicte paroisse, qui ont droit de nourrir et estiver du bétail ez-dictes montaignes communes de St-Paul, sont tenus de faire coucher et parquer ledict bétail dans lesdictes montaignes communes et non ailleurs, dans l'intérêt de la bonification du terrain. »

Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers
Saint Paul de Salers

Voir les commentaires

Chaméane

31 Août 2017, 17:04pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Chaméane et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Chaméane est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes  et a une surface de 10.91 km ² pour une population de 141 habitants. La carte de France du village de Chaméane est présente en bas de page.

Entouré par les communes de Saint-Genès-la-Tourette, Aix-la-Fayette et Saint-Étienne-sur-Usson, Chaméane est situé à 2 km au nord-ouest de Saint-Genès-la-Tourette la plus grande ville aux alentours.

Chaméane

Chaméane est un petit village du centre de la France. Le village de Chaméane appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Sauxillanges. Le code postal du village de Chaméane est le 63580 et son code Insee est le 63078. Les habitants de Chaméane se nomment les Casaméniens et les Casaméniennes.

Situé à mi-chemin entre Sauxillanges et Saint-Germain-l'Herm, Chaméane servit tout d'abord de halte aux moines effectuant le trajet entre ces deux villages. ... La formation des communes à l'époque révolutionnaire amputera Chaméane du tiers, en rattachant le fief de la Varenne au village du Vernet.

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Monument aux morts

Chaméane
Chaméane
Chaméane

A voir également la bataille de Chaméane

Chaméane

Quelques cartes anciennes

Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane
Chaméane

Généalogie

CLADIERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1652 - 1742

FAUGERE Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1600 - 1740

FAUGERE Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1695 - 1750

ROUVET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1837

ROUVET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1701 - 1907

SAUVADET Chaméane (Peu Être), 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1674 - 1759

SAUVADET Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1708 - 1803

VIDAL Chaméane, 63078 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1779 - 1871

VOLUMARD Chameane le Cuel (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1719 - 1776

VOLUMARD Chameane (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1661 - 1746

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>