Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #genealogie

Saint Germain l'Herm

23 Mars 2017, 14:58pm

Publié par Papou Poustache

Saint-Germain-l'Herm est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne Rhône Alpes .

Les photos ont été prises en Janvier 2012

Le village de Saint-Germain-l'Herm appartient à l'arrondissement d'Ambert et au canton de Saint-Germain-l'Herm. Le code postal du village de Saint-Germain-l'Herm est le 63630 et son code Insee est le 63353. Les habitants de Saint-Germain-l'Herm se nomment les Saint-Germinois et les Saint-Germinoises.

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Histoire

 

Il semble que les plus vieux souvenirs remontent à la bataille entre Crassus et le Grand Pontife des Gaules (le grand prêtre Dissard) en 56 avant Jésus Christ !!!

Cette bataille eut sans doute  lieu autour de Tuniac (ancien nom de St Germain l’Herm). Tuniac semble avoir pour origine les tuniques que portaient les druides des environs, à moins que cela ne provienne de Dieu Teut, Teutates = Teutniac ? D’autres sources évoquent « Runiac » (Runiacus=Lieu désertique et isolé).

Quoiqu’il en soit, si l’histoire de St Germain commence ici, elle commence bien mal… Romains et druides gaulois se livrèrent des batailles sanglantes (Champmort=champ des morts en atteste à proximité). La ville sainte et son oppidum (site retranché) fut entièrement détruite et la tribu sacrée des druides fut massacrée…

Mais c’est en 1052 que Henri 1er (roi de France de 1031 à 1060) donne à Saint Robert le bourg de Tuniac qui devient alors Saint Germain l’Herm et que commence l’histoire contemporaine de ce village auvergnat…

Vous pourrez suivre le texte complet dans

http://saintgermainlherm.com/stg/accueil/histoire/

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

St Germain l'Herm en hiver (63)

Le texte qui illustre cet article a été pris sur le lien ci-dessous

St germain l'Herm

Le pays de Saint-Germain-l'Herm a une certaine unité : à la fois par son altitude relativement élevée, entre 800 et 1200 mètres, son climat aux hivers longs, très enneigés, ses paysages d'herbe et de bois sombres ou dominent les résineux (sapins ou épicéas). Etendu sur un bon tiers du Livradois, il laisse les dépressions de Saint-Amant, Cunlhat et Saint-Dier au nord ainsi que la bordure orientale de ce massif qui tombe rapidement sur le fossé d'Ambert et les pentes plus douces qui descendent à l'ouest vers le bassin de l'Allier. La partie centrale forme un vaste plateau bosselé à l'altitude moyenne de 1000 mètres, incliné dans les trois directions : Est, sud, ouest, qui en font un centre de dispersion des eaux : Dolore, Dore, Doulon, ruisseaux de Châteauneuf  et du Lastroux. De nombreux étangs subsistent, tels ceux de la Colombière, la Fargette, le Pin, Marchaud (aménagé en plan d'eau pour loisirs). Le sol granitique (granite, granulite, sables, quartz et améthystes) n'est guère favorable aux cultures, de plus en plus abandonnées au profit d'un reboisement si étendu qu'aux environs de Saint-Germain le pays semble être devenu une immense forêt.
Origine du nom : Saint-Germain doit son nom à un saint évêque d'Auxerre au Ve siècle, Herm signifie lieu désert. Sous la révolution Saint-Germain porta le nom de Germain-la-Montagne. Les habitants sont les saint-germinois.
Au milieu du plateau du Livradois, Saint-Germain en est le chef-lieu de canton le plus élevé. Son bourg apparaît dans une vaste clairière entre la forêt domaniale au sud et les bois de Pommerel et de Saulzet au nord ; il s'étage en face du bois du Fraisse, à l'est, depuis le pont du Doulon jusqu'au col que franchit la route allant à Issoire, à 32 kilomètres, Ambert étant à 25 kilomètres.
Dans les environs on aurait signalé au XIXe siècle des traces de monuments celtiques.
Au XIe siècle, les bénédictins de La Chaise-Dieu fondèrent un prieuré à Saint-Germain.
Son prieur nommait aux cures de Saint-Germain, Saint-Martin-des-Ollières. Il possédaient les domaines du Pin et de Marchaud (paroisse de Saint-Bonnet-le-Bourg) ainsi qu'une réserve forestière évaluée à 274 arpents (environ 140 hectares).
Du Moyen Age au XVIIe siècle : Saint-Germain était au carrefour de plusieurs chemins : De la Chaise-Dieu à Issoire, d'Ambert à Nonette, du Puy à Billom. Très tôt les moines créèrent un marché hebdomadaire et une foire le 19 octobre ; au XVIe siècle Louis XII en fonda deux autres en juin et septembre. On y percevait les droits de leyde, de "corretage" (droit sur les ventes) et des "taules" (droit de place). En 1683 ces droits étaient affermés pour 210 livres à trois receveurs ; les consuls en remettaient 100 que la ville devait aux religieuses d'Ambert et employaient le reste à l'entretient de l'horloge et de la fontaine. Les marchands formaient une association dont la fête se célébrait le jour de Notre-Dame de février.
Le bourg ainsi que le prieuré et l'église furent fortifiés ; de ces fortifications renforcées au XIVe siècle seules restent deux tours, une à l'angle nord de l'église, l'autre à l'emplacement de l'ancien prieuré. Saint-Germain conserve plusieurs maisons anciennes à étages en encorbellement avec quelques sculptures, à un angle de rue, dans une niche se trouve une statue de la vierge (MH 1961).
Au XVIe siècle le protestantisme eut des adeptes ; on voit un certain Gerfaud, de Saint-Germain, parmi les dix signataires d'une lettre adressée aux "messieurs de Genève" pour obtenir l'envoi d'un prédicateur. Comme partout à la fin du XVIIe, Saint-Germain-l'Herm connut une grande misère.
Le XVIIIe siècle : Dans un pays au sol peu fertile le blé était inconnu et le seigle lui-même ne donnait que de faibles rendements, un des plus faibles d'Auvergne. Une ressource importante était l'exportation des forêts, les plus beaux arbres étaient destinés à servir de mâts pour la marine royale, les autres servaient à la construction des "sapinières", bateaux plats descendant l'Allier. Le grand problème restait celui du transport jusqu'à l'Allier à Nonette ou à Parentignat.
La révolution : elle ne connut pas d'événements graves. Comme dans tout le canton aucun volontaire ne répondit à l'appel de juillet 1791 pour former le premier bataillon de volontaires, c'est ce que déclare le maire, l'abbé Roussel.

Les fontaines et la place a St Germain l'Hem(Puy de Dome)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Colonie à St Germain l'Herm (63)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Les hotels à St Germain l'Herm (63)

 

Les photos ont été prises le19 février 2012

 

 

 

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Au hasard dans st Germain l'Herm

 

 

 

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Enseignes,statues,cadran à St Germain l'Herm (63)

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

St germain l'Herm dans les années 1900

Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm
Saint Germain l'Herm

Généalogie

 

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/saint-germain-l-herm-63353.html

 

AHOND Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1706 - 1761

MAGAUD Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1571 - 1792

ROUSSEL Saint-Germain-l'Herm (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1648 - 1730

NIGON Saint-Germain-l'Herm, 63630 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1740 - 1840

AHOND Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1785 - 1897

BARRIERE Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1804 - 1910

BEAL Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1823 - 1876

DONDON Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1773 - 1823

MOURDON Saint Germain l' Herm, Auver (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1876 - 1936

ROUSSEL Saint-Germain-l'Herm, 63630 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1685 - 1715

Voir les commentaires

Chaliers

19 Mars 2017, 18:26pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Chaliers et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Chaliers est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 18.37 km ² pour une population de 182 habitants. La carte de France du village de Chaliers est présente en bas de page.

 

Chaliers

Chaliers est un petit village du centre de la France. Le village de Chaliers appartient à l'arrondissement de Saint-Flour et au canton de Ruynes-en-Margeride. Le code postal du village de Chaliers est le 15320 et son code Insee est le 15034.

Le village de Chaliers se trouve en France, dans la région Auvergne, au sud-est du département du Cantal, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Flour. Il bénéficie d’un site exceptionnel, sur un promontoire rocheux entre la Truyère et les monts de Margeride. Son église et son presbytère, belle maison de bourg du XVIII ème siècle, ainsi que le souvenir de son château délivré par DUGUESCLIN en 1380, suscitent l’intérêt de ses visiteurs.

Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers

Maison Roudil construite en 1777 pour la famille Roudil. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1992.

Église Saint-Martin est inscrite au titre des monuments historiques en 1992.

Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers

Monument aux Morts

Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers

Au hasard dans le village

Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers

Au dessus d'un piton rocheux, surplombant un méandre de la rivière Truyère, s'étend Chaliers, un petit bourg en cul de sac. Chaliers est surtout connu pour être un départ de randonnées. Bientôt, il sera aussi célèbre pour avoir représenté la France à la biennale de Venise, catégorie "aménagement urbain".

Sur le pavillon français, photos, documents audio et maquettes évoqueront les aménagements du bourg menés par l’équipe municipale de Bernadette Resche et l’architecte cantalien Simon Teyssou, de 2013 à fin 2014. Des travaux qui sont partis de la nécessité de rénover le réseau des eaux pluviales du bourg. L'équipe municipale en place a alors décidé d'en profiter pour mener de front la réhabilitation des espaces publics, et en a confié le projet au cabinet de l'architecte cantalien Simon Teyssou.

Après des mois de travaux, l'unique rue du bourg a été redessinée et aménagée et les résultats sont là : un premier prix régional "valeurs d'exemple" en 2015 dans la catégorie Espaces publics des communes de moins de 2000 habitants, et une sélection pour représenter la France à Venise.

chaliers

Chaliers
Chaliers
Chaliers
Chaliers

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/chaliers-15034.html

LOMBARD Chaliers, 15034 (Cantal, Auvergne, France) 1724 - 1762

APCHER Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1760 - 1766

BEC Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1785 - 1850

CHAULIAGUET Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1760 - 1829

COUTAREL Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1767 - 1774

CROZAT Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1766 - 1792

DAUDE Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1731 - 1761

ESTIVAL Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1766 - 1802

TORRETTE Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1728 - 1770

TOURETTE Chaliers,15320 (Cantal, Auvergne, France) 1706 - 1779

Voir les commentaires

Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières

6 Mars 2017, 20:23pm

Publié par Papou Poustache

63520 Saint jean des Ollières

Voici les Photos de st Jean des Ollières et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Saint-Jean-des-Ollières est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de l' Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 19.56 km ² pour une population de 451 habitants.

Petit plus sur la carte en fin d'article vous pourrez faire une visite virtuelle du village

Vous y verrez le monument avec les noms,des cartes postales anciennes

Voici quelques liens pour tout savoir sur le village..

les-hameaux-autour-de-saint-jean

Les personnalités célèbres

Croix ,puits et autres

Quelques enseignes

Le hameau de Chavarot

Le pic de la Garde
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières

L'histoire de Saint Jean

Le nom de Saint Jean des Ollières vient du latin « olla » plus le suffixe « asia »

et signifie fabrique de poteries.

A l’époque de la Révolution de 1789 où toute appellation « saint » était bannie,

St Jean des Ollières porta le nom de Puy la Garde. Plus récemment, la commune fut affublée du surnom populaire de St Jean des Voleurs.

Jusqu’en 1789, une partie de la paroisse de St Jean des Ollières dépendait de la  justice de Sugères. Cette partie comprenait les hameaux

et territoires de la Broussas, Pailler, la Grange du Prat, le Mas du Bost, le Vacher,le Couderchet,

Arteyre, la Garde et la Gardette. Le reste de la paroisse dépendait de la justice de

Boissonnelle (près de St Dier d’Auvergne).

De 1789 à 1801, St Jean des Ollières fit partie du canton de Mauzun.

Actuellement, la commune est rattachée au canton de StDier d’Auvergne.

Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières
Les villages du Puy de Dome:St jean des ollières

Clic Gauche sur la carte avec le bouton de la souris attendre que le personnage apparaisse,Prendre le personnage avec la flèche de la souris en maintenant le clique gauche,Déplacer le personnage sur le pointeur du village,Puis à l'aide la molette promener vous dans le village,Attention seules les rues en bleues peuvent étre visitées.Astuce au bout des rues faites un double clic sur la route et vous irez encore plus loin.Utiliser aussi la molette pour Zoomer je vous fais confiance avec quelques manipulations vous maitriserez.Bonne visite

Généalogie

 

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/st-jean-des-olli%C3%A8res-63365.html

GERLE Saint-Jean-des-Ollières,63520 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1794 - 1871

CHABROLHES Saint Jean des Ollieres (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1699 - 1766

CHAVARROT Saint Jean des Ollieres (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1701 - 1825

CHEVALIER Saint Jean des Ollieres (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1707 - 1763

DELIARD Saint Jean des Ollieres (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1697 - 1791

BIAT St Jean des Ollieres (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1693 - 1718

DISCHAMP Saint Jean des Ollières (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1718 - 1751

POMEL Saint Jean des Ollières (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1695 - 1727

ROSNET Saint Jean des Ollières (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1694 - 1788

DUTHEIL Saint-Jean-des-Ollières,63520 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1818 - 1853

Vous pouvez poursuivre la visite en cliquant sur les liens ci-dessous

Voici quelques liens pour tout savoir sur le village..

les-hameaux-autour-de-saint-jean

Les personnalités célèbres

Croix ,puits et autres

Quelques enseignes

Le hameau de Chavarot

Le pic de la Garde

Voir les commentaires

Lastic

4 Mars 2017, 19:58pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Lastic et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Lastic est situé dans le département du Cantal de la région ’Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 10.47 km ² pour une population de 115 habitants. La carte de France du village de Lastic est présente en bas de page.

Lastic

Le village de Lastic

Le village est surmonté d'un rocher sur lequel subsistent encore les ruines d'un château et d'une église romane. Au sommet du rocher un point de vue permet d'apprécier la variété des paysages de la Planèze de Saint-Flour, des Monts de la Margeride ainsi que les Monts du Cantal.

Lastic est un petit village du centre de la France.  Le village de Lastic appartient à l'arrondissement de Saint-Flour et au canton de Saint-Flour-Nord. Le code postal du village de Lastic est le 15500 et son code Insee est le 15097. Les habitants de Lastic se nomment les Lasticois et les Lasticoises.

Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic

Histoire

 

La terre de Lastic a donné son nom à une famille d'ancienne chevalerie qui s'illustra notamment au sein de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Jean de Lastic (1371-1454), né à Lastic, est le trente-sixième grand maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Auparavant il sera le grand prieur de la Langue d'Auvergne dont le siège était à Bourganeuf.

2 changements de nom de Lastic ont été référencés au cours de l'histoire de la commune :

  • 1793 : Lastte

  • 1801 : Lastic

Aucune modification administrative n'est intervenue pour la commune de Lastic depuis 1930.

La commune avait 378 habitants en 1793 avec un pic en 1836 de 394 habitants et un autre en 1911 de 403 habitants

Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic
Lastic

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/lastic-15097.html

BONY Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1693 - 1858

BONY Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1730 - 1816

DESORTIAUX Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1737 - 1835

DESORTIAUX Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1705 - 1810

TARDIF Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1738 - 1894

TARDIF Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1719 - 1857

VEDRINE Bourg-Lastic, 63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1748 - 1823

VEDRINE Bourg-Lastic (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1707 - 1822

CHASSAGNY Bourg-Lastic,63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1751 - 1862

MESTAS Bourg-Lastic,63048 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1752 - 1849

Voir les commentaires

Auvers

26 Février 2017, 07:05am

Publié par Papou Poustache

Auvers est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne Rhône Alpes. Le village d'Auvers appartient à l'arrondissement de Brioude et au canton de Pinols. Le code postal du village d'Auvers est le 43300 et son code Insee est le 43015.

 

 

Auvers

Voici les photos du village d'Auvers et des alentours.
 La carte de France du village d'Auvers est présente en bas de page. On peut y voir le monument aux morts avec les noms .

Le village s'appelait Nozeyrolles en 1861

Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers
Auvers

Généalogie

 

SAVY Auvers (Haute Loire, Auvergne, France) 1914 - 1953

COSTE Auvers, Chanteloube, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1678 - 1719

COSTE Auvers, Nozeyrolles, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1678 - 1782

HUGON Auvers, l'Air, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1713 - 1721

LEBRE Auvers, Chanteloube, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1683 - 1734

LEBRE Auvers, Nozeyrolles, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1675 - 1781

OLLIER Auvers, Nozeyrolles, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1673 - 1736

SOLIER Auvers, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1674 - 1701

SOLIER Auvers, Chanteloube, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1679 - 1756

SOLIER Auvers, l'Air, 43015 (Haute Loire, Auvergne, France) 1689 - 1718

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>