Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #region clermont ferrand

Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette

3 Octobre 2017, 07:44am

Publié par Papou Poustache

Voici une usine qui avait marqué le bassin avant Ducellier mais aussi d'autres villes d'Auvergne(Thiers et Clermont Ferrand)

Photos de Conchon Quinette Ste Florine offerte par Patrick

Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette

Sortie d'usine a Brassac

 

 

 

Sortie d'usine Conchon Quinette à Ste Florine

 

 

Usine Conchon Quinette à Brassac les Mines(63)

 

 

 

Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
 
 
 
  • Conchon Quinette

Une entreprise qui avant Ducellier employait de la main d'oeuvre féminines dans plusieurs villes d'Auvergne dont Ste Florine,Brassac et La Combelle.

Le siège étant à Clermont -Ferrand.

L'article ci dessous a été réalisé grace aux extraits d'articles récupérés sur le net sur lequel vous trouverez les liens pour lire l'intégralité.

Les photos proviennent de collections privés et d'images du net

 

Clermont-Ferrand - Enseignes d'antan : l'épopée des Conchon-Quinette

 

Comment une modeste affaire de confection à domicile est devenue la plus importante usine de vêtements du Centre de la France.

Pierre Gabriel Gonzalez pgg@wanadoo.fr

Tout d'abord, penchons-nous sur les origines généalogiques de cette famille. Nous la situons vers 1650 à Volvic où un dénommé Benoît Conchon, maître voiturier, lègue l'entreprise de messagerie à ses deux fils qui en poursuivent l'exploitation. Pendant les deux siècles suivants, la famille Conchon au sens large compte aussi à Riom des notaires royaux, des médecins, des juges et des avocats. C'est un prénommé Jean, descendant de la branche installée à Volvic, qui franchit le pas au début du XIXe siècle et vient s'installer à Clermont comme maître boulanger au 27 de la rue de l'Écu (avenue des États-Unis, aujourd'hui). Le cadet de ses fils, Jean-Philibert, d'abord apprenti-serrurier rue des Chaussetiers, épouse Eugénie Quinette, originaire de Normandie, dont les parents exploitent un commerce de vêtements et notamment de limousines, sortes de grandes capes protectrices chères à nos bergers. En 1844, nous retrouvons le jeune couple qui s'identifie pour la première fois sous le nom de Conchon-Quinette à la tête d'un commerce de vêtements et de rouennerie (toile de coton tissée à Rouen) qui se situait rue Blatin, à l'emplacement de l'actuelle Caisse d'assurances maladie. A cette époque, les maisons de commerce ne disposaient pas d'ateliers de fabrication. Les commandes étaient exécutées entièrement à la main par des couturières à domicile. D'invention récente, les machines à coudre coûtaient encore une petite fortune et restaient donc hors de portée des budgets modestes.

Pendant la guerre de 1870, les affaires prenaient une tournure nouvelle avec l'ouverture d'un véritable atelier à la suite à une demande importante d'uniformes destinées à équiper les gardes mobiles. Rappelons en quelques mots comment est né ce corps d'armée dans le cadre de la conscription par tirage au sort. Les jeunes gens qui avaient tiré les « bons » numéros étaient incorporés dans l'armée active pour sept ans de service (!). Les autres jeunes gens, bien que reconnus aptes à servir, allaient rejoindre la Garde mobile. Les « Mobiles » ou « Moblots » comme on les appelait parfois, étaient équipés par l'administration civile de chaque préfecture. Pour leurs uniformes, leur ville fournissait le drap et chacun devait passer commande de la coupe chez son tailleur. Ce nouveau marché marqua les débuts de l'expansion de l'entreprise Conchon-Quinette. Nous la retrouverons dimanche prochain avec le personnage haut en couleur que fut Hippolyte Conchon-Quinette.

Lien du texte ci-dessus

Un projet d’aménagement urbain méconnu (Clermont-Ferrand, 1944)

 En 1944, l’esprit est à la reconstruction. Si le bâti de Clermont-Ferrand n’a pas été trop affecté par la guerre (des bombardements ont visé les usines Michelin de Montferrand), la municipalité hérite à cette date de la fortune d’Hippolyte Conchon-Quinette, un de ses riches administrés, à la condition expresse de reconstruire l’hôtel de ville à l’emplacement le plus adéquat.
L’hôtel de ville avait été construit entre 1828 et 1847 sur les plans de Louis-Charles-François Ledru, architecte de la ville. À l’époque le programme de l’édifice était triple : la partie sur la rue était bien dévolue à l’hôtel de ville et à l’arrière se trouvaient le tribunal puis la maison d’arrêt. Le site était celui notamment du château des comtes puis de la Cour des aides (un des lieux où était rendue la justice sous l’Ancien Régime). Concernant l’édifice lui-même, dans un rapport de 1944 émanant de la municipalité et précédant l’acceptation du legs Conchon-Quinette, on peut lire : « nous ne pouvons pas dire que le legs de M. Conchon aille au-devant de nos désirs ». Pourtant en 1925 un projet de surélévation indique déjà un défaut de place, état des lieux confirmé par un projet de l’architecte de la ville de 1933 qui prévoit une reconstruction complète de l’hôtel de ville (fig. 1).
Fig. 1 : Projet de construction d’un hôtel de ville, 17 mai 1933, par Marcel Depailler, architecte de la ville.
Archives municipales de Clermont-Ferrand, 1 M 1-61, 6bis.
Périn, Jean-Michel, 2011 © Région Auvergne - Inventaire général, ADAGP.
Un projet d’aménagement urbain méconnu (Clermont-Ferrand, 1944)
Bénédicte Renaud
b.renaud@cr-auvergne.fr
© Région Auvergne - Inventaire général
Décembre 2011
Lien du texte

 

 

Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette

QUELQUES DOCUMENTS

Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette
Auvergne: Usines de vètements Conchon Quinette

Voir les commentaires

Ludesse

25 Septembre 2017, 14:31pm

Publié par Papou Poustache

 

Voici les photos du village de Ludesse et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Ludesse est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 8.47 km ² pour une population de 491 habitants. La carte de France du village de Ludesse est présente en bas de page. On peut y voir Ludesse vue du ciel.


 

 

Ludesse est un petit village du centre de la France. Le village de Ludesse appartient à l'arrondissement d'Issoire et au canton de Champeix. Le code postal du village de Ludesse est le 63320 et son code Insee est le 63199. Les habitants de Ludesse se nomment les Ludessois et les Ludessoises.

 

Ludesse

La commune de Ludesse est située dans le Puy de Dôme, arrondissement d’Issoire, canton de Champeix.
Elle réunit les deux villages de Ludesse et de Chaynat qui sont tous deux situés à l’entrée des pays des Couzes dans un environnement naturel préservé qui forge leur identité.
La commune compte 491 habitants (01/01/2017), nombre en progression régulière avec l’apport des milieux urbains d’Issoire et de Clermont.
Sa superficie atteint 847 hectares et l’altitude moyenne y est de 600 mètres. Il faut parcourir 7 kms pour rejoindre l’A75, 25 kms pour atteindre Clermont, et 15 kms pour atteindre Issoire.
Notre commune présente un patrimoine naturel et historique riche que nous vous invitons à venir découvrir !

Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse

Histoire

Texte provenant du site de la mairie:http://www.mairie-ludesse.fr/spip.php?article6

Fondée par les templiers vers 1250 on ne sait dans quelle circonstance, la commanderie de Chaynat est mentionnée en 1293 dans la liste de Jean de Brie (preceptoribus milicie Templi et domorum Alvernie).
En 1213, après la suppression des templiers, elle est rattachée à la commanderie d’Olloix, laquelle avait été fondée sans doute a la même époque par les chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. C’est principalement dans les archives de la commanderie d’Olloix que l’on trouve des renseignements sur Chaynat, qui en est un “membre” le plus important avec La Sauvetat.
Olloix sera toujours considérée comme la tête de la commanderie, mais en 1641 nous apprenons que le commandeur réside depuis peu à Chaynat. C’est en qu’effet la forteresse d’Olloix, qui était une splendeur, n’ayant pas pu être entretenue suffisamment, accuse de graves dommages si bien qu’on n’u peut plus y habiter. Elle sera en grande partie rasée vers 1700.
Peu de documents conservés jusqu’au milieu du XVème siècle.
A partir de 1448, commence une série de Terriers (1448, 1485, 1533,) ou l’on peut glaner des indications sur le domaine de la commanderie et son économie agricole.
Les procès verbaux des visites faites périodiquement par les commissaires de l’Ordre nous renseignent avec beaucoup de détails sur les lieux (chapelle, château, dépendances,) sur le mobilier, l’administration des domaines, la justice...
La sérié commence en 1521. Elle se poursuit en 1617, et a partir de cette date les visites se multiplient (1641, 1652, 1654, 1669, 1679, 1684, 1701, 1704, 1725, 1732, 1734, 1746, 1754, 1759, 1769, 1783, 1789). C’est dire l’intérêt de ces documents qui nous permettent de suivre notamment les changement dans les constructions.
L’ordre de Malte, trop occupe en Méditerranée par la lutte contre les corsaires, n’arrive plus au XVIII siècle a contrôler ses commanderies d’Occident qui ne sont plus que des maisons qui coutent et ne rapportent que très peu. La révolution de 1789 supprimera les Ordres religieux. Les biens de l’ordre seront déclarés biens nationaux, Chaynat est alors vendu.
Dans les années 1450, Guillaume Revel, héraut d’armes d’Auvergne, fut chargé par Charles, duc de Bourbonnais, duc d’Auvergne et comte de Forez, de composer un armorial, destiné à inventorier et à décrire les armoiries des familles nobles de sa principauté.

Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse

On identifie Chaynat avec les noms de Cheinac (1450) et Cheynat (1510). -at étant la forme spécifique prise par le suffixe -acum en Auvergne et dans une partie du Limousin.

Jusqu'en 1789, le territoire comprend les deux seigneuries de manière bien distinctes.

Chaynat était une dépendance de la commanderie de l'ordre du temple d'Olloix. On trouve au sein du quartier fortifié l'église qui contient des peintures murales du XVe siècle reprenant des thèmes liés à la chasse. Subsiste aujourd'hui une tour, une tourelle et une porte.

Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse
Ludesse

Généalogie

ASSOLANT NAUTIF Ludesse, 63320 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1751 - 1810

MALLY Ludesse, 63320 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1774 - 1811

ASTORGUE Ludesse, 63199 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1850 - 1909

de CHALUS de ST-FARGEOL Ludesse, 63320 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1716 - 1718

BOUDET Ludesse, 63199 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1793 - 1859

GUITTARD Ludesse, 63199 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1742 - 1843

TAILLANDIER Ludesse, 63199 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1869 - 1904

COLLET Ludesse (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1785 - 1906

BOMIER Ludesse (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1864 - 1948

MARGNAT Ludesse, 63320 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1817 - 1893

Voir les commentaires

Le village de Olloix

23 Septembre 2017, 06:42am

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village d'Olloix et des alentours.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Olloix est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 11.92 km ² pour une population de 297 habitants. La carte de France du village d'Olloix est présente en bas de page. On peut y voir Olloix vue du ciel.

Le village de Olloix

Olloix est un petit village du centre de la France. Le village d'Olloix appartient à l'arrondissement de Clermont-Ferrand et au canton de Saint-Amant-Tallende. Le code postal du village d'Olloix est le 63450 et son code Insee est le 63259. Les habitants d'Olloix se nomment les Olloisiens et les Olloisiennes.

Le village actuel d’Olloix comporte 300 habitants, il est construit le long de la route départementale 74 à 25 kilomètres au sud-ouest de Clermont-Fd, le bas du village est à une altitude de 790m et le haut à 870m.  Le puy d’Olloix qui domine le village dépasse de peu les 1000m d’altitude. La rue principale est certainement une ancienne voie romaine qui allait de Vichy au Mont Dore en passant par Aigueperse, Clermont, Olloix, le Chambon et le Puy de l'Angle. En 1834 la commune d'Olloix qui comprenait alors Cournols, Chabanes et Riberolles comportait 1150 habitants; il n'y avait alors aucune route "carrossable" menant à Olloix, il a fallu attendre 1865 pour voir l'ouverture de la première entre Olloix et Chaynat. Pour aller à St-Amant, le chef lieu du canton, il fallait prendre le chemin muletier qui partait en direction de St-Sandoux vers ce qui aujourd'hui s'appelle "la grange à Paulus" .

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

Alors qu'Olloix, comportait 227 habitants au recensement de 1999, en 2008 il y en a 300.  La commune se compose d'un bourg et du hameau de Grandchamp. Le bourg, 840m d'altitude au niveau de la mairie, est situé à la limite entre le plateau granitique : le bas du pays, et des coulées volcaniques et des volcans : le haut du pays. La rue principale, “rue des trois puys” est vraisemblablement une ancienne voie romaine qui allait de Vichy au Mont Dore en passant par Aigueperse, Clermont, Le Chambon et le Puy de l'Angle. Olloix se trouve à une trentaine de kilomètres de Clermont-Ferrand sur la route départementale D 74 reliant Veyre Monton à Rochefort Montagne. 

Le point le plus bas de la commune est à 520 m alors que le point culminant, le Puy d'Olloix, est à 1002 m.

Monument aux Morts

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

L’édifice roman comportait une nef sans bas-côté, un chœur et une chapelle sur le coté droit. Au XVIIIème siècle  on a refait la nef et construit une sacristie. Au XIXème siècle, on a établi des collatéraux et la chapelle de gauche, ainsi que le clocher-porche qui est juxtaposé à une petite tour ancienne qui donnait peut-être accès à la chapelle haute.

Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix
Le village de Olloix

Généalogie

BOURSAIRE Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1749 - 1883

GARDY Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1736 - 1882

MAUGUE Chabanne, Olloix, 63450 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1794 - 1838

MAUGUE Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1801 - 1866

SERTILANGE Grand Champ, Olloix, 63450 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1782 - 1827

TACHEIX Olloix, 63259 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1798 - 1868

BASSET Olloix Chabanne (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1806 - 1877

BERNARD Olloix Cournol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1756 - 1838

CHANUT Olloix Cournol (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1815 - 1846

SAVIGNAT Olloix Chabanne (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1822 - 1871

Voir les commentaires

Il était une fois Blot l'Eglise

14 Mai 2017, 17:58pm

Publié par Papou Poustache

Petit voyage dans le temps dans les Combrailles au Village de Blot l'Eglise

Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise
Il était une fois Blot l'Eglise

Voir les commentaires

Blot l'Eglise

14 Mai 2017, 16:56pm

Publié par Papou Poustache

Voici les photos du village de Blot-l'Église prise en 2016

Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Blot-l'Église est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 25.29 km ² pour une population de 391 habitants. La carte de France du village de Blot-l'Église est présente en bas de page. On peut y voir Blot-l'Église vue du ciel dans les vues anciennes.

Vous y verrez également le monument aux morts avec les noms.

Blot l'Eglise

Blot-l'Église est un petit village du centre de la France. Le village de Blot-l'Église appartient à l'arrondissement de Riom et au canton de Menat. Le code postal du village de Blot-l'Église est le 63440 et son code Insee est le 63043. Les habitants de Blot-l'Église se nomment les Blotaires.

 

2 changements de nom de Blot-l'Église ont été référencé au cours de l'histoire de la commune :

  • 1793 : Blot

  • 1801 : Blot-l'Eglise

A voir également

L'histoire minière des environs

Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise

Le monument aux morts

Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise

Vous aimerez également Blot au siècle dernier

Cliquer sur le lien

http://www.cpauvergne.com/2017/05/il-etait-une-fois-blot-l-eglise.html

Quelques photos anciennes placardées dans les quartier du village

Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise
Blot l'Eglise

Huilerie de Blot

Pour pousuivre la lecture du document cliquer sur le lien

http://www.huileriedeblot.com/huile-artisanale/histoire.html

Histoire

Avec une technique de fabrication inchangée depuis 1857, l'Huilerie de Blot est l'une des dernières huileries artisanales d'Auvergne : c'est cependant une véritable entreprise qui ne tourne pas que pour les touristes !

Situé à Blot-L'Église dans le Puy-de-Dôme, le moulin à huile est le dernier témoin d'une activité ancienne dans un canton qui comptait jusqu'à une douzaine d'huileries pendant la seconde guerre mondiale. Les habitants viennent toujours chercher leur huile au litre (à la tireuse) ou apportent leurs noix pour les faire presser.

Bernard BOULEAU a racheté l'huilerie en 1997 pour que la tradition de la fabrication artisanale demeure. Une passion qui remonte à l'enfance : il avait déjà fait un exposé en seconde sur cette Huilerie des Combrailles dont ses parents étaient clients !

Beaucoup plus tard, il demandera à Pierre FOUSSAT, le propriétaire, s'il est vendeur mais l’affaire ne se conclura finalement qu’en 1997.

Depuis 1932, l'électricité a remplacé le cheval pour faire tourner l'énorme meule. Cependant, Bernard BOULEAU continue de produire de l'huile vierge, sans adjonction de produits chimiques.

Blot l'Eglise
Blot l'Eglise

Généalogie

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/blot-l-eglise-63043.html

BARRIÈRE Blot-l'Église, 63440 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1774 - 1862

COUCHARD Blot l'Eglise,63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1727 - 1775

JOUBERTON Blot l'Eglise,63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1724 - 1771

NONY Blot l'Eglise,63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1721 - 1857

RAY Blot l'Eglise,63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1802 - 1825

FAURE Blot-l'Église, 63440 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1735 - 1746

CLUZEL Blot-l'Église, 63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1866 - 1932

CLUZEL Chef Lieu, Blot-l'Église, 63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1876 - 1911

LACROIX Blot-l'Église, 63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1862 - 1969

PERRIN Blot-l'Église, 63043 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1818 - 1953

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>