Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #tradition

Les mystères de Farges

15 Septembre 2017, 18:03pm

Publié par Papou Poustache

Dans le petit village de Farges à quelques kilomètres de St Nectaire se trouve une curiosité, des habitations troglodytes dans des grottes vieilles de 1000ans.

 

Les mystères de Farges

 

Après avoir visionné l'histoire récente de notre région et du village à l'aide une série de photos stéréoscopiques  en 3D d'époque 1900 projetées dans la partie habitation récente des grottes nous avons visité les caves avec un petit son et lumières qui nous a fait revivre l'histoire du  site.

Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges

Dans de nombreuses régions sur Terre, l'homme a creusé son habitat dans la roche, créant ainsi parfois de véritables villes souterraines. On parle alors d'un habitat troglodytique.

En Auvergne, ce type d'habitation est assez répandu. Les grottes de Farges sont un des sites les mieux étudiés de la région Auvergne et qui possède de nombreuses spécificités architecturales remarquablement bien conservées.

Les grottes de Farges ont été creusées au début du Moyen Âge par des tailleurs de pierre et des carriers qui exploitaient la roche très particulière du site.

Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges
Les mystères de Farges

Tour à tour habitations troglodytiques, étables, bergeries et caves d'affinage, elles recèlent mille et un secrets !

Les mystères de Farges

La ferme Bellonte  affinent eux mêmes leurs  fromages dans des caves d'affinage souterraines, creusées à flanc de montagne dans des coulées de boue volcanique uniques en Auvergne. C'est une des cinq caves que nous possédons que vous pouvez découvrir pendant la visite des Mystères de Farges.

Les fromages sont affinés dans des caves au Hameau de St Julien(voir articles précédents)

Les fromages sont déposés en cave à l'âge de huit jours. Au cours de l'affinage, la croûte se forme naturellement grâce au développement de la moisissure grise, le Mucor, appelé localement le « Poil de chat ».
La coloration « grisâtre marron » de la croûte du fromage fermier est le signe caractéristique d'un vieillissement en cave naturelle.

 

Après la visite des Mystères de Farges nous avons dégusté le fromage   dans la boutique gourmande et des ses nombreux autres  produits :  tripoux, vin, douceurs....

Voir les commentaires

Rappelez vous notre rentrée des classes

3 Septembre 2017, 07:07am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

La rentrée des classes c'est pour Lundi mais souvenez vous

Nos souvenirs de rentrées des classes en ce qui me concerne dans les années 50 et 60.

C'étaient les bureaux à deux places inclinées en bois sombre,deux encriers en porcelaine blancs(pour éviter l'évaporation le soir on mettait des bouchons caoutchouc récupérés sur des ampoules de piqures),un rayon sous nos jambes pour y mettre nos livres et nos cahiers,un tableau noir ,un gros poêle ,une carte de France avec les départements,une grande affiche avec des plantes ,une autre avec des poids et mesures.

Le porte plume avec la plume Sergent Major,le plumier en bois,le buvard rose,les doigts salis par l'encre.

La rentrée se faisait avec un tablier (obligatoire) et en short car c'était pas encore le moment de mettre les pantalons longs comme on disait.

Dans la classe les filles et les garçons étaient séparés,dans la cour également une ligne imaginaire était formée par le passage des instituteurs qui en parlant faisaient des va et vient.

Il y avait un Préau quand j'étais à l’enfantine celui ci était en bois le sol était recouvert d'une épaisse couche de poussière quand on courrait cela fumait.

Plus tard quand nous changions de classe nous changions aussi d'école et l'autre plus récente avait dans quelques classes les nouveaux bureaux moitiés en métal vert et moitié en bois clair.

Le préau là était bétonné

Dans la cour suivant la mode du moment c'était jeu de billes,osselets ou ballon prisonnier.

Pour illustrer l'article des photos de livres que j'ai en ma possession des photos du musée école d'Ambert et des documents de Gérard (ce sont des documents antérieurs à notre époque mais tellement ressemblant).

Vous y verrez également un cahier d'école des Martres de Veyre de 1890 de la grand mère à Gérard.

Dans cet article on y parlera aussi de Morale......................

Photo de classe

 

Comme nos souvenirs ne seront pas identiques voici quelques photos de classes diverses je pense qu'au moins une d'entre elles  vous réveillera quelques souvenirs

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Ecole de mon enfance

 

Une école quelque part en France mais elle aurait tout aussi bien pu être en Auvergne car cela reflète exactement mes souvenirs

 La morale 

 

Je vais être un peu dur je me demande si avant d'inculquer la morale aux enfants il ne faudrait pas tout reprendre au début et instruire les parents avant car je ne crois pas que le corps enseignant va pouvoir éduquer les enfants si les parents ne prennent pas le relais.

Aussi au corps enseignant quand certains enfants en rentrant dans la cour vous disent bonjour ayez au moins la decence de leur répondre .

 

Ci-joint des extraits pris presque au hasard dans 3 anciens livres d'éducation civique

Sans commentaire

 

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

La rentrée des classes en 1900

Il faut savoir qu'a cette époque aller en classe était une joie car là on était au chaud et on ne travaillait pas a la ferme.

Autant dire que les élèves préfèraient étudier que  rester à la maison.

L'élève dans son cartable (en bois pour les pauvres ,en carton bouilli recouvert de cuir pour les plus aisés)avait en plus des fournitures une buche pour le poèle.

A cette époque l'instituteur était respecté autant dire quand on le croisait dans la rue les élèves le saluaient (au méme titre que le médecin,le maire et le curé).

En campagne l'école était loin des fermes il fallait parfois une heure pour s'y rendre et l'hiver c'était dans la neige en arrivant on posait sa gamelle dans le réfectoire et on quittait les galoches ou sabots et on mettait les chaussettes a sécher vers le poèle.

Les livres de cours de la rentrée 1900

Quelques livres de l'époque 1900

 
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Voici quelques images d'une école au Martres de Veyre avant 1900

C'est Gérad qui parle

Ci-joint des extraits du cahier d'école (cours élémentaire 1890), de ma Grand-Mère âgée de 5 ans

 

qui épousera en 1905 Jean Baptiste Lacquit (Vigneron), des Martres de Veyre.

 

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Voir les commentaires

La tourte au Bleu d'Auvergne

29 Août 2017, 07:06am

Publié par Papou Poustache

 

 

 

 

 

Encore une spécialité qui s'intègre dans notre terroir elle pourrait être à des tas d'autres fromages Saint Nectaire,Cantal,Salers etc.. aujourd'hui ce sera au bleu d'Auvergne

La tourte Auvergnate au Bleu est un plat, cuits et servis dans une enveloppe de pâte à tarte,. La tourte constitue, à l'instar des galettes, un plat de base dans de multiples régions et sous diverses formes, elle connaît un grand nombre de spécialités, et d’appellations, selon les terroirs.

La recette

 

Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 2 pâtes brisées
- 150 g de bleu d'Auvergne
- 200 g de gruyère ou Cantal Jeune
- 100 g de crème fraîche
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée
- noix de muscade
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- sel et poivre

Préparation de la recette :


Etaler l'une des pâtes brisées dans un moule à tarte beurré et la piquer avec une fourchette.
Dans un saladier, battre les oeufs en omelette avec la crème fraîche et la ciboulette ciselée. Emietter le bleu et l'incorporer à la préparation. Assaisonner de sel et de poivre.
Verser la préparation dans le moule à tarte et recouvrir de la deuxième pâte brisée. Souder les bords avec un peu d'eau et faire un trou au milieu de la pâte.
Mélanger le jaune d'oeuf avec le lait et en badigeonner la pâte. Enfourner à 200° (thermostat 6-7) pendant 45 min.

 

On pourra faire une variante plus consistante avec des pommes de terre

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 500 g de pommes de terre non farineuses
- 2 pâtes feuilletées à dérouler
- bleu (doux)
- 100 g de lardons
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à café de 4 épices
- 30 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oeuf
- sel/poivre

Préparation de la recette :


Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau salée , les égoutter.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Dérouler la 1ère pâte, la mettre dans un plat à tarte, la piquer à l'aide d'une fourchette.
Peler les pommes de terre et les couper en rondelles.
Disposer la moitié des pommes de terre sur la pâte, la moitié du bleu en dés, la moitié de la crème, du sel, du poivre et des épices puis recommencer l'opération.
Mettre dessus la 2ème pâte.
Badigeonner d'oeuf au pinceau les bords puis les replier pour les fermer.
Quadriller la pâte et faire 3 petits trous pour que la vapeur s'échappe durant la cuisson.
Mettre au four durant 20 minutes.

La tourte au Bleu d'Auvergne

Voir les commentaires

Saint Vincent 2017

15 Juillet 2017, 17:21pm

Publié par Papou Poustache

Mécaniques anciennes à Saint Vincent

http://mecaniques-anciennes.fr/

SAMEDI 15 et DIMANCHE 16 JUILLET

A PARTIR DE 7h
PARTICIPATION DE PILOTES DE COURSE.

PRESENTATION DE VOITURES DE COURSE.

Rencontres avec des pilotes.

Ecrans géants sur le terrain pour suivre l’actualité.

Voitures, véhicules à vapeur, collection exceptionnelle de tracteurs et matériel agricole, camions, matériels de travaux public, motos, moteurs fixes de tous

 

 

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Les années 50-60

 

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Tenues des années 50-60

 

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Voiture à vapeur

Au milieu du XIXe siècle, les progrès réalisés dans le domaine des machines à vapeur incitent certains à se pencher de nouveau sur les véhicules routiers. Dans la logique des choses, c'est en Angleterre, pionnière dans le développement des chemins de fer, que l'automobile à vapeur prend son essor. Néanmoins, le décret de 1839 limitant la vitesse à 10 km/h pour les diligences à vapeur ainsi que le « Locomotive Act » imposant aux véhicules automobiles d'être précédés d'un homme à pied agitant un drapeau rouge mettent un terme à son développement outre-Manche1.

C'est en France que l'automobile à vapeur reprend son cours. Parmi les plus fameuses adaptations de la propulsion à vapeur, il convient de signaler celles d'Amédée Bollée qui commercialise en 1873, au Mans, la première véritable automobile à vapeur, un véhicule appelée L'Obéissante capable de transporter douze personnes à une vitesse de pointe de 40 km/h. Bollée conçoit ensuite, en 1876, un omnibus à vapeur dont les quatre roues sont motrices et directrices, puis en 1878 une voiture appelée La Mancelle plus légère (2,7 tonnes) que son premier modèle, qui dépasse facilement les 40 km/h. Présentes lors de l'exposition universelle de 1878 à Paris, ces deux voitures sont classifiées avec le matériel roulant ferroviaire.

Cette exposition permet au public et à plusieurs industriels de découvrir pleinement ces nouveaux engins. Les commandes affluent de toutes parts, d'Allemagne tout particulièrement où une filiale Bollée voit même le jour en 1880. Bollée part alors à la conquête du monde et présente ses modèles de Moscou à Rome, de Syrie en Angleterre (1880-1881). Un nouveau modèle est lancé en 1880, dénommé La Nouvelle, pourvu d'une boîte de vitesses à deux rapports et d'un moteur à vapeur de 15 ch. En 1881, le modèle La Rapide de six places pouvant atteindre 63 km/h est présenté. D'autres modèles suivront, mais la propulsion à vapeur s'avère une impasse en matière de rapport poids/performance. Bollée et son fils Amédée expérimentent bien une propulsion à l'alcool, mais c'est finalement le moteur à explosion et le pétrole qui s'imposent

 

Tricycle Serpollet.

À la suite des progrès des motorisations, certains ingénieurs cherchent à réduire la taille de la chaudière. C'est ainsi qu'à l'occasion de l'exposition universelle de Paris de 1889, le premier véhicule à vapeur à mi-chemin entre l'automobile et le tricycle, développé par Serpollet Peugeot, est présenté. Ce progrès notable est notamment dû à Léon Serpollet qui met au point la chaudière à « vaporisation instantanée ». Il obtient par ailleurs sur le véhicule de sa propre conception le premier permis de conduire français. Son châssis mais surtout l'utilisation qu'on lui consacre à l'époque expliquent que ce tricycle soit généralement considéré comme une automobile. Mais malgré l'ensemble de ces prototypes, l'automobile n'est pas encore réellement lancée ; il faudra pour cela attendre la généralisation d'une innovation des années 1860, qui va bouleverser le cours de l'histoire de l'automobile : le moteur à explosion.

 

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Jean Claude Andruet

Jean-Claude Andruet, dit La Panique, né le

Après avoir été champion de France junior de judo, il débuta en rallye en 1965, à la "Côte Fleurie". Dans la foulée il remporta deux victoires à la première Coupe Gordini en 1966 (à Reims et à Clermont-Ferrand). Quelque vingt ans plus tard, il totalise une soixantaine de victoires, pour un ratio de 17,5 % de réussite (entre rallyes, et courses de côtes).

Couronné à la fois champion d'Europe et champion de France des rallyes 1970, il fut aussi sacré champion de France en 1968. En 1972, il remporte 10 des 11 courses françaises auxquelles il participe.

Pour en savoir plus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Andruet

 

Vous verrez quelques voitures de rally

 

 

 

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Bicyclette à moteur

Saint Vincent 2017
Saint Vincent 2017

Voir les commentaires

Auvergne des traditions: La Truffade

19 Juin 2017, 17:52pm

Publié par Papou Poustache

La truffade

C'était le plat unique que l'on faisait dans le temps le jour de la batteuse dans le Cantal car il utilisait tous les ingrédients présents dans la ferme aujourd'hui plat traditionnel auvergnat.

L'origine du mot truffade vient des appellations de la pomme de terre en occitan auvergnat : trufa ou trufla.

La truffade, qu'est-ce que c'est ?

Plat traditionnel auvergnat par excellence, la truffade est le fruit de savoureuse alliance des pommes de terre rissolées , et de la tome fraîche. Moins connue que son cousin l'aligot, qui est un mélange de pomme de terre en purée, de crème et de tomme, la truffade est donc un autre moyen de savourer le fromage qui a fait la réputation du Cantal. C'est aussi, de par sa composition, une alternative à la tartiflette.

 

 

La recette

 

Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 8 personnes) : - 2,5 kg de pommes de terre ( Belle de Fontenay ou tout autre variété assez ferme) - 1 kg de tomme de cantal (étape intermédiaire entre le caillé et le cantal frais) - 1 belle gousse d'ail épluchée - 75 g de lard double ou 2 cuillères à soupe de graisse de canard (à défaut d'huile neutre type isio4 ) - sel, poivre - matériel : une cocotte en fonte (à défaut une poêle) et une cuillère en bois très solide

Eplucher les pommes de terre et les couper en gros dés d'environ 2 cm. Dans une cocotte en fonte (à défaut à la poêle) faire fondre la matière grasse et y faire revenir les pommes de terre en les retournant souvent pendant environ 20 mn. Saler et poivrer. Pendant ce temps : couper la tomme en fines tranches et l'ail en morceaux. Incorporer l'ail et sans cesser de remuer y introduire le fromage. Dès que la tomme est fondue servir chaud dans la cocotte (la préparation doit pouvoir filer sur plus d'un mètre).

Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade

La truffade, avec quoi ?

Traditionnellement, la truffade est servie avec de la saucisse de Salers ou du Jambon sec auvergnat, ce qui en fait un plat complet, et sera idéalement sublimée par un vin rouge (un coteau du Fel ou un Boudes ).
Assez riche, ce plat s'accompagnera d'une salade verte pour un repas équilibré.

Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade
Auvergne des traditions: La Truffade

Bon appétit

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>