Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #tradition

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

14 Février 2017, 07:05am

Publié par Papou Poustache

Peynet et ses amoureux pour fêter la St Valentin.

14 Février

L'origine de cette fête demeure un mystère, comme l'amour ! le 14 février, c'est la saint Valentin, comme chaque jour du calendrier catholique, on fête un saint. Et les saints sont toujours patrons de quelque chose. Patron d'un lieu, d'une corporation ou d'une organisation. Ainsi, saint Roch est le patron des bergers... Et l'Église a fait de saint Valentin le patron des fiancés.

Pourquoi Valentin ? Il n'y a pas de Valentin martyr ou autre qui a quelque chose à voir avec les amoureux...

Dans la Rome antique, on fêtait certes le 15 février les Lupercales, célébration un brin paillarde du dieu Faune mais on ne peut affirmer que la saint Valentin a été instaurée pour remplacer cette fête païenne, d'autant plus qu'elle ne fut guère célébrée par l'église.

C'est au Moyen Âge, en Angleterre, que sont apparus les premiers mots d'amour liés à l'occasion de la saint Valentin. Une tradition raconte que les oiseaux s'accouplaient à la mi-février... C'est la fin de l'hiver : les premières fleurs apparaissent avec les premiers gazouillis des oiseaux...

http://www.lexilogos.com/saint_valentin.htm

Ici nous connaissons Peynet car il avait ses parents Solignat commune de Brassac les mines, voici pourquoi cet article .

Un musée y est consacré au centre de Brassac les mines.

Voici quelques œuvres de Peynet et en fin d'article vous y verrez sa biographie.

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

À l’origine une coutume païenne, cette fête a été assimilée par l'Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des amoureux. Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n'est pas rare qu'une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d'école primaire en envoient à leur maîtresse d'école.

En France, le dessinateur Raymond Peynet est l'auteur d'illustrations emblématiques des couples d'amoureux dont l'une a été reprise sur un timbre « Saint-Valentin de Peynet » par la Poste.

Amoureux de Peynet

Les amoureux sous le kiosque qui ont rendus célèbre Peynet

 

Peynet

site offficiel de Peynet

Peynet

Raymond Peynet est né en 1908, le 16 novembre, à Paris.

A 15 ans, Raymond Peynet entre aux Arts appliqués... école qui, par chance, est située juste en face du bistrot de ses parents, auvergnats "montés" à Paris quelques années auparavant.

C'est en entrant dans la vie active, que Raymond Peynet commence à apprendre véritablement son métier de dessinateur chez "Tolmer", agence de publicité à Paris, en effectuant différentes tâches, qui allaient du balayage de l'agence, du dessin d'étiquettes de parfums et de décors de boîtes de gâteaux, jusqu'à la conception de diverses publicités.

En 1930, Raymond Peynet épouse, Denise, au nom prédestiné "DAMOUR".

Afin de mieux gagner sa vie, Raymond Peynet publie ses dessins dans la presse parisienne, très abondante à cette époque : le Rire, Rire à deux, Paris Magazine, The Boulevardier (journal réservé aux Britanniques résidant à Paris),...C'est en 1942, que la vie de Raymond Peynet va changer !

Devant remettre un pli confidentiel à un correspondant, à Valence, dans le département de la Drôme, Raymond Peynet se trouvait au point de rendez-vous, assis sur un banc, face au kiosque à musique (classé Monument Historique depuis 1982). C'est là que Raymond Peynet imagine un petit violoniste aux cheveux longs qui jouait tout seul dans le kiosque de Valence et une admiratrice qui l'écoutait.

Quelques années plus tard, le violoniste a donné sa place au poète... et l'admiratrice est devenue sa compagne.

"Les Amoureux de Peynet" étaient nés !... Les Amoureux de Raymond Peynet ont fait le tour du monde... sur des porcelaines, sur des écharpes, sous forme de poupées, dans des livres, sur des médailles, en statues (telle celle élevée à Hiroshima au Japon)... sur tout ce qui symbolise l'Amour !

"Brassens n'aurait pas écrit "les bancs publics" sans Les Amoureux de Raymond Peynet" disait-il.
Charles Aznavour a consacré également une chanson aux Amoureux de Peynet, interprétée par Marcel Amont, "les Amoureux de Papier".

Actuellement, 4 Musées sont consacrés aux Amoureux de Peynet: Antibes, Brassac les Mines (ville native de la mère de Raymond Peynet), Karuizawa (Nagano - Japon) et Sakuto-cho (Okayama - Japon).

Raymond Peynet s'est éteint dans sa 90ème année, le 14 janvier 1999...un mois tout juste avant le jour de "sa Saint-Valentin"

 

Museé Peynet

Maison de la maman a Peynet a Solignat commune de Brassac-les-mines photos datant des années 80 et données par les propriètaires actuels Suzy et Jean-Louis que je remercie

 

La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet
La Saint Valentin: Les amoureux de Peynet

Voir les commentaires

Allègre dans les années 60

3 Février 2017, 14:55pm

Publié par Papou Poustache

 

Voici une vidéo du village des années 60.

Certes la qualité du film n’est pas bien bonne car transcrite de super 8 en cassette puis de cassette en DVD.

Découvrez cette vidéo mise ne ligne par Alain Bernard

Allègre dans les années 60

Nous sommes dans les années 60 au village d’Allègre.

 Lors d’une fête locale Procession défilé, folklore, personnalité, majorette et fanfare  le village a été filmé.

Vous y verrez également la foire dans le village.

Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60

Retrouvez les gestes qui ne se font plus lors d’une vente de bestiaux.

Allègre dans les années 60

Le jour de foire le garde champêtre annonçait l'ouverture du marché aux veaux par un coup de sifflet, sitôt fait Commissionnaires et bouchers, munis d'un petit bâton, chaussés de bottes et vêtus d'une blouse sombre à grandes poches ou quelques fois bien habillé en cravate , se lançaient parmi les éleveurs rassemblés par petit groupes prêts à entamer des palabres.
Dès qu'un accord était conclu, le boucher ou le maquignon écrivait le prix du kilo convenu, sur le billet et sur le talon d'un carnet à souche qu'il gardait sur lui. Il marquait le veau, remettait le billet au vendeur, et continuait sa quête. Le vendeur conduisait le veau au poids public. Son tour venu, il enfermait le veau dans la cage de la bascule, tendait le billet au peseur. Ce dernier pesait le veau, écrivait le poids de l'animal sur le billet, enregistrait le prix du kilo, et le poids sur un registre. (Renseignements destiné à la chambre d'Agriculture chargée d'établir les mercuriales) Le peseur rendait le billet à l'éleveur. Vers onze heures un transporteur approchait son camion du poids public ; le chargement des veaux pesés commençait. Après avoir embarqué le veau, le vendeur se rendait dans le café le plus proche ou l'attendait le boucher assis devant une table, une grosse sacoche en cuir bien fournie de gros billets à ses côtés. Le vendeur lui remettait le billet. Le règlement se faisait en espèce.

Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60
Allègre dans les années 60

Voir les commentaires

Les mouillettes de Grand Mère

1 Février 2017, 17:49pm

Publié par Papou Poustache

Voici les fameuses mouillettes qu'on mangeait et qu'on mange encore avec des oeufs bien frais de la ferme.

 

 

Tartinées avec du bon beurre de paysan c'est un régal.

Maintenant les mouillettes ont plusieurs variantes avec du jambon blanc ou sec

La cuisson des oeufs

Sortir les oeufs du réfrigérateur 15 min avant la cuisson.

Porter un grand volume d'eau à ébullition, ajouter le vinaigre puis plonger les oeufs délicatement. A la reprise de l'ébullition, compter 3 min puis retirer les oeufs et les disposer dans un coquetier.

Au moment de la dégustation, casser le chapeau des oeufs à l'aide d'un toque-oeuf ou en utilisant le dos d'une cuillère. Assaisonner les oeufs de fleur de sel et de quelques tours de moulin à poivre. Les déguster aussitôt, accompagnés de l'assortiment de mouillettes.

Les mouillettes de Grand Mère
Les mouillettes de Grand Mère

Voir les commentaires

La Chandeleur et les crèpes

1 Février 2017, 12:58pm

Publié par Papou Poustache

 

Tous les ans, en février, on mange des crêpes pour le plaisir des petits et grands.

Vous y trouverez la recette mais qui ne sait pas faire des crêpes (sucrées ,salées au blé noir, au froment ,au sarrasin ,Bretonne,Auvergnate,Normande,Périgourdine toutes les régions savent faire les crêpes.

Mais savez vous l'origine?

Chandeleur

La Chandeleur a une origine païenne. D’après la coutume, les paysans parcouraient les champs en portant des flambeaux pour purifier la terre avant de semer. Au Ve siècle, le pape la remplace par la Présentation de Jésus au temple. La tradition voulait que l’on fasse des crêpes avec la farine de l’année précédente, symbole de prospérité pour l’année à venir.

 

La fête du 2 février est la solennité de la rencontre du Seigneur et de son Peuple, en la personne de deux vieillards Syméon et Anne, lors de la présentation de Jésus Christ au Temple. Publié le 2 février 2015.

La Chandeleur et les crèpes

Origine de la Chandeleur

La forme et la couleur de la crêpe évoque le Soleil enfin de retour après la nuit de l'hiver.On dit aussi que le pape Gélase 1er, qui christianisa la Chandeleur, réconfortait les pèlerins arrivés à Rome avec des crêpes. Enfin la crêpe protège en outre la récolte de la moisissure et le foyer du malheur.

Les crêpes sont donc liées à la Chandeleur. A l'époque romaine, on fêtait vers le 15 février, le dieu de la fécondité  Lupercus, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux ! Les celtes aussi fêtaient la fin de l'hiver début février.

Voici pourquoi de nombreux dictons sont nés à propos de ce jour de février, sur le même thème comme "A la Chandeleur, L'hiver s'apaise ou reprend vigueur". A noter qu'à cette période, les jours allongent et le blé en herbe croît sérieusement !

 

A l'origine

A l'époque des Romains, il s'agissait d'une fête en l'honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l'église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé. Un dicton de Franche-Comté dit d'ailleurs : Celui qui la rapporte chez lui allumée
Pour sûr ne mourra pas dans l'année Ce cierge béni est censé avoir d'autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l'allume pendant l'orage.

Entre temps, une autre tradition a vu le jour

Celle des crêpes ! Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l'année. On dit d'ailleurs : Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur D'ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d'or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d'or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d'or était enroulée dans la crêpe avant d'être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l'armoire jusqu'à l'année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l'an passé pour donner la pièce d'or au premier pauvre venu.

Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d'avoir de l'argent toute l'année. Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé,celui-là aura du bonheur jusqu'à la Chandeleur prochaine. Aujourd'hui, les processions aux chandelles et autres rites n'existent plus mais on a conservé la tradition des crêpes et on a bien raison, car qu'est-ce que c'est bon !

La recette

La Chandeleur et les crèpes

Recette de la pâte à crêpe pour la chandeleur

Proportions : pour une quinzaine de crêpes : 250 g de farine, 50 cl de lait, 25 g de beurre, 3 œufs, 1 cuillère à café de sel fin.

Mettre la farine dans un saladier. Creuser au centre un trou formant un puits. Y verser la moitié du lait. Mélanger en ramenant peu à peu la farine, depuis les bords vers le milieu.

Battre les œufs en omelette. Les verser petit à petit sur la farine en remuant sans arrêt pour les incorporer au fur et à mesure. Ajouter le beurre que l'on a fait fondre à feu doux. Puis le sel et, éventuellement, le sucre. Continuer à remuer jusqu'à obtenir une pâte parfaitement homogène.

Verser progressivement le reste du lait sans cesser de remuer pour éviter la formation de grumeaux. La pâte doit être lisse et fluide, mais non liquide. Couvrir. Laisser reposer 2 heures à température ambiante. Cuire les crêpes à feu vif dans une crêpière pendant 1 mn environ de chaque côté.

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Astuces et conseil

On peut éliminer les éventuels grumeaux en versant la pâte à travers une passoire dans un autre récipient. On peut enrichir la pâte en augmentant la quantité de beurre jusqu'à la doubler et en rajoutant un œuf.

On peut également la faire sucrée en rajoutant 2 cuillerées à soupe de sucre

La finesse des crêpes dépend du temps de repos de la pâte et de sa consistance. Pour apprécier cette dernière, tremper la louche dans la pâte, puis la retourner et y passer le doigt : il doit rester une trace bien nette. Si la pâte est trop liquide, diminuer la quantité de lait. Si elle est trop épaisse, la délayer avec un peu d'eau ou de lait (jusqu'à 10 cl) avant la cuisson. Utiliser une poêle à revêtement antiadhésif : le beurre contenu dans la pâte suffira sans qu'il soit nécessaire de rajouter de la matière grasse.

Bon appétit

La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes
La Chandeleur et les crèpes

Voir les commentaires

Le Lait de poule

29 Janvier 2017, 19:43pm

Publié par Papou Poustache

En Auvergne c’était le remède miracle pour vous requinquer il ne faut pas oublier qu’à l’époque 70 pour cent des ruraux avaient leurs poules quand au lait il suffisait d’aller à la ferme voisine et pour les œufs aussi si on en n’avait pas.

 

 

Le lait de poule est une boisson à base de lait, de crème, de sucre et de jaune d'œuf parfumée à la noix de muscade ou à la cannelle que l’on servait traditionnellement le soir de Noël, mais qui est aussi dégustée pendant l’hiver.

Çà c’est la version qu’on voit dans les livres.

 

Le lait de poule que l’on buvait était moins sophistiqué on prenait un jaune d’œuf puis on y mettait 2 cuillérées a soupe de sucre et on le tournait jusqu'à ce que le jaune devienne bien moussu et bien pale puis on mettait notre lait bien chaud dedans.

Ce breuvage était sensé nous remettre sur pied la tradition du soir de Noël on ne connaissait pas c’était toute l’année.(mais c’était souvent l’hiver).

La recette

 

 

Ingrédients

 pour 1 personnes

  • 25 g de sucre ou sirop de sucre de canne
  • 1 jaune d'œufs
  • 10 cl de lait
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • pour les adultes :
  • 1 cl de rhum blanc ou autres alcool (whisky, bourbon,eau-de-vie)

 

 

Préparation

  1.  

Dans une casserole, chauffer le lait avec la cannelle, la noix de muscade. Attention ne pas faire bouillir, juste chaud.

  1.  

Mélanger le jaune d'œuf et le sucre pendant 4 à 5 minutes.

  1. Pour finir

Ajouter le lait chaud en battant sans arrêt avec le fouet, jusqu'à rendre le mélange homogène.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>