Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #tradition

La Fête des pères

19 Juin 2016, 06:46am

Publié par Papou Poustache

La Fête des pères
Cette fête plus à consonance commerciale que traditionnelle.
Je pense qu'en 1952 un de nos ministres de l'époque nous a fait une crise de jalousie par rapport à la fête de Mères et il a décidé que le 3ème dimanche de Juin serait sa fête et pour que cela ne se voit pas trop il a dit que ce sera la fête de pères.
La Fête des pères

Origine de la fête des pères Dans les pays à dominance catholique, les patriarches étaient célébrés le 19 mars, et ce depuis le Moyen-Âge. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'agit de la date de la Saint Joseph, le père de Jésus.

La Fête des pères

 L'une des premières fêtes des pères non religieuses a été créée en 1912 aux États-Unis. A la suite du sermon du jour de la fête des mères en 1909, une jeune femme qui portait le nom de Sonora Smart Dodd, proposa de célébrer la fête des pères. Cette jeune fille ayant été élevée par son père suite au décès de sa mère et elle souhaitait montrer sa reconnaissance en vers celui-ci. Le 19 juin correspond en fait à la date de naissance du père de Sonora Smart Dodd. La première fête des pères a donc été organisée le 19 juin 1912. Aux États-Unis, c’est en 1966 que le Président Lyndon Jonhson proclama officiellement le "Father’s Day", le troisième dimanche de juin.

La Fête des pères

En France, c'est le fabriquant de briquets Flaminaire qui eut le premier l'idée de créer une fête des pères plus commerciale en permettant d'offrir un briquet à son papa à cette occasion. La fête fut par la suite fixée par un décret de 1952 au troisième dimanche de juin ; ceci pour faire écho à la fête des Mères, officialisée en France en 1928 puis instaurée dans le calendrier sous Vichy en 1941.

La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères

Voir les commentaires

Le Hameau de Bigorre

18 Juin 2016, 05:17am

Publié par Papou Poustache

Le Hameau de Bigorre

Non loin de Saint Front en Haute Loire se trouve l’un des derniers hameaux aux maisons traditionnelles en pierres, recouvertes de chaumes ou de lauzes.

Cet habitat est typique du monde rural des hauts plateaux du Mézenc. Les toits en forte pente protègent bien des rigueurs terribles de l’hiver avec ce vent qui balaye cette haute terre aux allures de steppe.

Le Hameau de Bigorre

Bigorre

Comme son voisin Moudeyres, Bigorre est un village de chaumières classé. 

On les trouve sur la commune de Saint-Front. Il s'agit d'un ensemble de 17 maisons aux toits de chaume que des amoureux du patrimoine se plaisent à entretenir et qui donnent à ce hameau du plateau du Mézenc un côté "moyenâgeux".

Conçues de murs en pierre volcanique et de toits à forte déclivité en chaume ou en lauze, ces maisons caractéristiques des hauts plateaux du Mézenc offrent un cadre agréable à découvrir dans ce petit village d’Auvergne. Ces chaumières sont le reflet du mode de vie rural et de la rudesse de celui-ci.

Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre

Les toits de Chaume

 

Les couvreurs en chaume utilisaient une baguette effilée pour insérer du chanvre dans les parties à réparer.

En Normandie, on utilise principalement le feurre long, c'est-à-dire de longues tiges, alors qu'au Pays-Bas, on utilise des tiges plus courtes. Le faîtage en Haute-Normandie et dans le pays d'Auge est végétalisé, notamment avec des iris, alors qu'au Pays-Bas, il est en tuile.

L'angle minimal du toit de chaume est de 35°. La toiture pèse entre 25 à 35 kilogrammes par m². Un nettoyage est préconisé tous les trois ans, et un entretien plus approfondi (bouchage des trous, compensation de la diminution du toit.

 

 

Le chaume a longtemps servi pour recouvrir les toitures rurales (de là vient la dénomination de « chaumières »). Cet usage était très répandu jusqu'à la fin du 19e siècle. Son déclin est dû, d'une part aux progrès de l'agriculture qui conduisirent à l'abandon de l'usage de la faucille au profit de la faux, et, d'autre part, à des arrêtés municipaux qui en proscrivirent l'usage à la fin du 19e siècle, incités par les compagnies d'assurance du fait du risque de propagation des incendies.

Toutefois les toits de chaume persistèrent dans certaines régions (localement en Bretagne, mais surtout en Normandie). Les paysans regrettèrent le chaume, du fait du confort thermique et phonique qu'il procurait et de son coût négligeable.

Il connaît un renouveau pour ses qualités d'isolant thermique et phonique. De plus, c'est un matériau issu d'une ressource renouvelable. Grâce à des outils mieux conçus, la pose est désormais plus compacte. Ainsi le chaume ne craint plus ni les rongeurs ni le feu.

Voir les commentaires

La tourte au Bleu d'Auvergne

31 Mai 2016, 18:48pm

Publié par Papou Poustache

La tourte au Bleu d'Auvergne
Encore une spécialité qui s'intègre dans notre terroir elle pourrait être à des tas d'autres fromages Saint Nectaire,Cantal,Salers etc.. aujourd'hui ce sera au bleu d'Auvergne
La tourte Auvergnate au Bleu est un plat, cuits et servis dans une enveloppe de pâte à tarte,. La tourte constitue, à l'instar des galettes, un plat de base dans de multiples régions et sous diverses formes, elle connaît un grand nombre de spécialités, et d’appellations, selon les terroirs.

La recette

 

Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 2 pâtes brisées
- 150 g de bleu d'Auvergne
- 200 g de gruyère ou Cantal Jeune
- 100 g de crème fraîche
- 2 oeufs
- 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée
- noix de muscade
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- sel et poivre

Préparation de la recette :


Etaler l'une des pâtes brisées dans un moule à tarte beurré et la piquer avec une fourchette.
Dans un saladier, battre les oeufs en omelette avec la crème fraîche et la ciboulette ciselée. Emietter le bleu et l'incorporer à la préparation. Assaisonner de sel et de poivre.
Verser la préparation dans le moule à tarte et recouvrir de la deuxième pâte brisée. Souder les bords avec un peu d'eau et faire un trou au milieu de la pâte.
Mélanger le jaune d'oeuf avec le lait et en badigeonner la pâte. Enfourner à 200° (thermostat 6-7) pendant 45 min.

 

On pourra faire une variante plus consistante avec des pommes de terre

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 500 g de pommes de terre non farineuses
- 2 pâtes feuilletées à dérouler
- bleu (doux)
- 100 g de lardons
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à café de 4 épices
- 30 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oeuf
- sel/poivre

Préparation de la recette :


Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau salée , les égoutter.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Dérouler la 1ère pâte, la mettre dans un plat à tarte, la piquer à l'aide d'une fourchette.
Peler les pommes de terre et les couper en rondelles.
Disposer la moitié des pommes de terre sur la pâte, la moitié du bleu en dés, la moitié de la crème, du sel, du poivre et des épices puis recommencer l'opération.
Mettre dessus la 2ème pâte.
Badigeonner d'oeuf au pinceau les bords puis les replier pour les fermer.
Quadriller la pâte et faire 3 petits trous pour que la vapeur s'échappe durant la cuisson.
Mettre au four durant 20 minutes.

La tourte au Bleu d'Auvergne

Voir les commentaires

La fête des mères

23 Mai 2016, 19:07pm

Publié par Papou Poustache

La fête des mères
Dimanche prochain le 29 Mai nous célébrerons cette fête

Chaque année, nous fêtons les mamans.
Nous les remercions de l'attention, de la protection et de l'amour qu'elles nous donnent. Cette tradition n'est pas vieille comme le monde mais perdure depuis un certain nombre de siècles.
La fête des mères

La fête des mères au temps des Gaulois

La fête des mères remonte au temps d'Astérix, c'est une tradition très ancienne ! Les premiers à avoir instauré une journée consacrée aux mamans sont les Grecs et les Romains, qui organisaient chaque année au printemps une cérémonie en l'honneur de Rhéa et Cybèle, les divinités mères des Dieux.

La fête des mères

La fête des mères que l'on connaît

La version moderne de la fête des mères nous vient directement des États-Unis. Le second dimanche du mois de mai 1907, au moment du décès de sa maman, une américaine a demandé aux autorités d'instaurer une journée en l'honneur de toutes les mamans du monde le deuxième dimanche de mai. Vœu exaucé ! Les petits américains honorent leur maman le deuxième dimanche de mai depuis plus de 100 ans.

La fête des mères

La fête des mamans françaises

Mais en France célébrer les mamans et plus généralement la famille, est une idée de Napoléon. C'est le premier qui a évoqué l'idée d'une fête des mères officielle au printemps en 1806. Au départ, le but était d'honorer les mères de familles nombreuses.

La fête des mères

Il faut cependant attendre le 20 avril 1926, pour que la première "journée des mères" nationale ait lieu. Il s'agissait alors d'honorer les mères de familles nombreuses, avec remise de "Médailles de la Famille française". Elle n'a jamais eu grand succès jusqu'en 1941, moment, où le Maréchal Pétain institue la fête des mères pour repeupler la France qui souffre de la seconde guerre mondiale.

La fête des mères

Pour Pétain, la famille est une valeur essentielle pour la France. Il a souhaité officialiser cette fête pour attirer l'attention sur le rôle de la femme au foyer. Son discours est réputé pour la polémique qu'il a entraînée. Certains lui ont reproché sa vision de "femme-objet". La grande "invention" de Vichy, ce fut d'honorer toutes les mères, d'en faire une fête familiale et d'en laisser la prise en charge aux enfants eux-mêmes, tout en faisant encadrer ces activités par les maîtres d'école. Bref, le collier de nouilles, c'est depuis Pétain !

La fête des mères

En 1950, cette fête très populaire est officiellement fixée au 4ème dimanche de mai. Si ce dernier est le dimanche de Pentecôte, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

La fête des mères

Voir les commentaires

Le lundi de Pentecôte

15 Mai 2016, 19:35pm

Publié par Papou Poustache

Le lundi de Pentecôte

En France, le Lundi de Pentecôte est un jour férié. Mais savez-vous pourquoi ?

A quel épisode de la religion chrétienne cette fête fait-elle référence ?

Jour férié ? Jour travaillé ?

Le lundi de Pentecôte
Le lundi de Pentecôte
La Pentecôte est l’une des plus importantes fêtes chrétiennes, qui clôture la période pascale. Pour bien comprendre sa signification, il est indispensable de retenir plusieurs dates :
Le Vendredi Saint, Jésus est crucifié.
Le Dimanche de Pâques, Jésus ressuscite.
Le Jeudi de l’Ascension, Jésus monte au ciel et rejoint Dieu le Père.
Le Dimanche de Pentecôte, Jésus envoie sur Terre son Esprit saint.
Comme il l’avait promis aux douze apôtres lors de son dernier repas, Jésus fait redescendre son Esprit sur Terre à la Pentecôte. Ce jour-là, chacun des apôtres est frappé par des « langues de feu » venues du ciel. Ils deviennent alors capables de s’exprimer avec d’autres langues que le galiléen. Ce don va leur permettre de répandre la parole de Jésus « jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes des Apôtres, chapitre 1, verset 8).
La Pentecôte se déroule le septième dimanche, soit quarante-neuf jours après le dimanche de Pâques. Dans certains pays, comme en France, cette célébration se poursuit le lundi, avec un jour férié : le Lundi de Pentecôte.

 
Illustration tapisserie de la Pentecôte à la Chaise Dieu

Illustration tapisserie de la Pentecôte à la Chaise Dieu

Quand la Pentecôte se célébrait une semaine entière…

Avant la Révolution, toute la semaine suivant la Pentecôte (appelée « Octave de la Pentecôte ») était fériée. Le Concordat de 1801, signé entre les représentants de Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII, met fin à cette célébration de sept jours pour ne garder que le lundi férié.

 
Le lundi de Pentecôte
En 2004, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin tente de transformer le Lundi de Pentecôte en « Journée de solidarité envers les personnes âgées ». Ce jour devient un jour travaillé mais non rémunéré… jusqu’en 2008. Aujourd’hui, le Lundi de Pentecôte est de nouveau chômé pour certains car il faut récupérer cette journée d'autres préférant travailler
 
Le lundi de Pentecôte

Quoiqu'il en soit faudra travailler pour cette journée.

 
Chaque entreprise choisit désormais sa formule : la "journée de solidarité" peut avoir lieu n'importe quand, sauf le 1er mai, jour de la Fête du travail. Elle est fixée par accords d'entreprises, d'établissements ou de branches. En l'absence d'accord, la décision revient à l'employeur, après consultation du comité d'entreprise ou des délégués du personnel. Celui-ci peut choisir d'offrir cette journée à ses salariés, leur supprimer un jour de RTT ou de repos ou faire en sorte que les 7 heures de travail soient fractionnées sur l'année entière. Les salariés à temps partiel sont eux concernés proportionnellement à leur durée de travail.
ÉCOLES, MAGASINS, TRANSPORTS OUVERTS ?
La plupart des entreprises seront fermées ou travailleront au ralenti. Mais les grandes surfaces ou les grands magasins seront pour la grande majorité ouverts. Côté administration, les bureaux de Poste, les bureaux de la CAF, de la Sécurité sociale, de Pôle emploi et les centres d'impôts seront fermés. Tout comme les écoles, les collèges et les lycées. Les piscines et les musées seront eux accessibles à des horaires particuliers. Dans les transports (SNCF, RATP, aéroports), la journée sera équivalente à n'importe quel jour férié.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>