Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #tradition

Rappelez vous notre rentrée des classes

30 Août 2016, 13:15pm

Publié par Papou Poustache

Rappelez vous notre rentrée des classes

La rentrée des classes c'est pour Jeudi mais souvenez vous

Nos souvenirs de rentrée des classes en ce qui me concerne dans les années 50 et 60.

C'étaient les bureaux à deux places inclinées en bois sombre,deux encriers en porcelaine blancs(pour éviter l'évaporation le soir on mettait des bouchons caoutchouc récupérés sur des ampoules de piqures),un rayon sous nos jambes pour y mettre nos livres et nos cahiers,un tableau noir ,un gros poêle ,une carte de France avec les départements,une grande affiche avec des plantes ,une autre avec des poids et mesures.

Le porte plume avec la plume Sergent Major,le plumier en bois,le buvard rose,les doigts salis par l'encre.

La rentrée se faisait avec un tablier (obligatoire) et en short car c'était pas encore le moment de mettre les pantalons longs comme on disait.

Dans la classe les filles et les garçons étaient séparés,dans la cour également une ligne imaginaire était formée par le passage des instituteurs qui en parlant faisaient des va et vient.

Il y avait un Préau quand j'étais à l’enfantine celui ci était en bois le sol était recouvert d'une épaisse couche de poussière quand on courrait cela fumait.

Plus tard quand nous changions de classe nous changions aussi d'école et l'autre plus récente avait dans quelques classes les nouveaux bureaux moitiés en métal vert et moitié en bois clair.

Le préau là était bétonné

Dans la cour suivant la mode du moment c'était jeu de billes,osselets ou ballon prisonnier.

Pour illustrer l'article des photos de livres que j'ai en ma possession des photos du musée école d'Ambert et des documents de Gérard (ce sont des documents antérieurs à notre époque mais tellement ressemblant).

Vous y verrez également un cahier d'école des Martres de Veyre de 1890 de la grand mère à Gérard.

Dans cet article on y parlera aussi de Morale......................

Photo de classe

 

Comme nos souvenirs ne seront pas identiques voici quelques photos de classes diverses je pense qu'au moins une vous réveillera quelques souvenirs

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Carnet d'école d'une élève de séllamines en 1920


Carnet d'école d'une élève de sellamines de 1920 qui doit se trouver sur cette photo de la mème époque.

Documents envoyés par Gérard et je pense que cette élève n'est d'autre que sa maman

 

 

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Carnet d'école d'une élève  de séllamines en 1920Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Carnet d'école d'une élève  de séllamines en 1920

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Carnet d'école d'une élève  de séllamines en 1920

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Carnet d'école d'une élève  de séllamines en 1920

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Carnet d'école d'une élève  de séllamines en 1920

 La morale 

 

Je vais être un peu dur je me demande si avant d'inculquer la morale aux enfants il ne faudrait pas tout reprendre au début et instruire les parents avant car je ne crois pas que le corps enseignant va pouvoir éduquer les enfants si les parents ne prennent pas le relais.

Aussi au corps enseignant quand certains enfants en rentrant dans la cour vous disent bonjour ayez au moins la descence de leur répondre .

Blog de auvergnebassinauzonbrassac :Auvergne a travers les temps, La morale

Ci-joint des extraits pris presque au hasard dans 2 anciens livres d'éducation civique

Sans commentaire

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La morale

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La morale

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La morale

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, La morale

La rentrée des classes en 1900

Il faut savoir qu'a cette époque aller en classe était une joie car là on était au chaud et on ne travaillait pas a la ferme.

Autant dire que les élèves préfèraient étudier que  rester à la maison.

L'élève dans son cartable (en bois pour les pauvres ,en carton bouilli recouvert de cuir pour les plus aisés)avait en plus des fournitures une buche pour le poèle.

A cette époque l'instituteur était respecté autant dire quand on le croisait dans la rue les élèves le saluaient (au méme titre que le médecin,le maire et le curé).

En campagne l'école était loin des fermes il fallait parfois une heure pour s'y rendre et l'hiver c'était dans la neige en arrivant on posait sa gamelle dans le réfectoire et on quittait les galoches ou sabots et on mettait les chaussettes a sécher vers le poèle.

Les livres de cours de la rentrée 1900

Quelques livres de l'époque 1900

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

 

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Les livres de cours de la rentrée 1900

Le réfectoire de l'école

Nous allons sortir de la classe pour nous rendre au réfectoire comme je vous l'ai dit précédement les hameaux et fermes étaient loin du village donc de l'école pas question de rentrer chez eux à midi donc certains mangeaient au réfectoire.

On y voit un poéle, des bancs et une table,un bac en pierre pour laver la gamelle une fois le repas terminé.

La première photo représente l'ancétre du sac à dos c'était la dessus qu'il y avait le cartable,le sac avec la nourriture ainsi que la fameuse buche.

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le réfectoire de l'école

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le réfectoire de l'école

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le réfectoire de l'école

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le réfectoire de l'école

Blog de auvergnebassinauzonbrassac : Auvergne a travers les temps, Le réfectoire de l'école

Voici quelques images d'une école au Martres de Veyre avant 1900

C'est Gérad qui parle

Ci-joint des extraits du cahier d'école (cours élémentaire 1890), de ma Grand-Mère âgée de 5 ans

 

qui épousera en 1905 Jean Baptiste Lacquit (Vigneron), des Martres de Veyre.

 

Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes
Rappelez vous notre rentrée des classes

Voir les commentaires

Cuisine Auvergnate: Les Farinettes

28 Août 2016, 11:00am

Publié par Papou Poustache

Cuisine Auvergnate: Les Farinettes

Nos amis Aveyronnais l'appelle la Pascade nous c'est Farinette quand elle est cuite à la poêle et Flognardes quand elle passe au four.

Région : Cantal

une Farinette...

Voici une autre crêpe auvergnate... que nos voisins aveyronnais appelle la pascade

Si vous avez fait cuire la flognarde dans le four, cette fois c'est à la poêle que vous allez faire cuire la farinette .

                      Il vous faut pour deux personnes :

                                     - 3 oeufs

                                     - 4 cuillères à soupe de farine

                                     - 1/4 de litre de lait      

                                     - 1 pincée de sel   

  A la fourchette, battez les oeufs et le lait dans un bol  (pas de fouet sinon vous allez casser la pâte )

  Ajoutez la farine, en évitant les grumeaux  puis la pincée de sel 

  Chauffez une grande poêle avec un fond d'huile et faites cuire de chaque coté.

  Servir cette crêpe bien chaude, avec du sucre, de la gelée de mûre ou de myrtille    

Cuisine Auvergnate: Les Farinettes

Autre recette

Ingrédients pour la recette Farinette pour 4 personnes
 

 

4 gros oeufs extra frais,
3 cuillères à soupe de farine tamisée,
5 cuillères à soupe de lait,
1 bouquet de ciboulette,
8 brins de persil plat,
60 grammes de beurre,
Sel fin de cuisine,
Poivre noir en grains du moulin.
En savoir plus sur http://www.recettes-et-terroirs.com/recette.php?id=815#C2o38zO50I2zySGF.99

 

Casser les oeufs dans un saladier puis les battre en omelette.
Les saler et les poivrer.
Incorporer la farine petit à petit en remuant.
Laisser reposer pendant quelques instants.
Pendant ce temps, laver la ciboulette et le persil plat.
Les éponger.
Puis les ciseler finement.
Faire chauffer la moitié du beurre dans une poêle pas trop grande.
Ajouter les fines herbes à la préparation.
Puis la verser dans la poêle bien chaude.
Faire cuire sur feu vif en remuant de temps en temps avec une fourchette, comme pour une omelette classique, en faisant des huit.
Lorsque la farinette commence à épaissir, baisser le feu.
Laisser dorer sans remuer plus.
Quand elle se décolle des bords, la soulever avec une spatule.
Puis, la retourner après avoir ajouté dans la poêle le reste du beurre.
Faire cuire l'autre face.
La servir bien chaude.
En savoir plus sur http://www.recettes-et-terroirs.com/recette.php?id=815#C2o38zO50I2zySGF.99

Voir les commentaires

Les commerces Ambulants

31 Juillet 2016, 17:19pm

Publié par Papou Poustache

Les commerces Ambulants

Les commerces ambulants

Souvenez vous tous ces commerçants ambulants qui passaient dans nos villages à cette époque pas de supermarché pas d’Hyper pas de course sur internet .

Pas de voiture non plus donc ces marchands étaient une aubaine pour les villages qui n’avaient pas de commerces.

Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants

Mais aujourd’hui même si les produits sont plus chers qu’au super marché ne trouveriez vous pas normal qu’on aide ce genre de commerce (bien sur je ne parle pas pour les jeunes) mais toutes ces personnes qu’on aide à vieillir chez elles qui ne peuvent plus conduire, qui sont seules.

C’est aussi une sorte d’aide à la personne que d’avoir quelqu’un qui passe devant chez vous avec un étalage de provision et cela  créé également un tissu social.

Donc pourquoi ne pas aider ces commerçants de proximité pour l’achat de camion afin qu’ils puissent desservir les villages et hameaux isolés.

 

Messieurs les politiques penchez vous un peu sur la question surtout dans notre monde rural qu’est l’Auvergne.

Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants
Les commerces Ambulants

Voir les commentaires

La Fête des pères

19 Juin 2016, 06:46am

Publié par Papou Poustache

La Fête des pères
Cette fête plus à consonance commerciale que traditionnelle.
Je pense qu'en 1952 un de nos ministres de l'époque nous a fait une crise de jalousie par rapport à la fête de Mères et il a décidé que le 3ème dimanche de Juin serait sa fête et pour que cela ne se voit pas trop il a dit que ce sera la fête de pères.
La Fête des pères

Origine de la fête des pères Dans les pays à dominance catholique, les patriarches étaient célébrés le 19 mars, et ce depuis le Moyen-Âge. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'agit de la date de la Saint Joseph, le père de Jésus.

La Fête des pères

 L'une des premières fêtes des pères non religieuses a été créée en 1912 aux États-Unis. A la suite du sermon du jour de la fête des mères en 1909, une jeune femme qui portait le nom de Sonora Smart Dodd, proposa de célébrer la fête des pères. Cette jeune fille ayant été élevée par son père suite au décès de sa mère et elle souhaitait montrer sa reconnaissance en vers celui-ci. Le 19 juin correspond en fait à la date de naissance du père de Sonora Smart Dodd. La première fête des pères a donc été organisée le 19 juin 1912. Aux États-Unis, c’est en 1966 que le Président Lyndon Jonhson proclama officiellement le "Father’s Day", le troisième dimanche de juin.

La Fête des pères

En France, c'est le fabriquant de briquets Flaminaire qui eut le premier l'idée de créer une fête des pères plus commerciale en permettant d'offrir un briquet à son papa à cette occasion. La fête fut par la suite fixée par un décret de 1952 au troisième dimanche de juin ; ceci pour faire écho à la fête des Mères, officialisée en France en 1928 puis instaurée dans le calendrier sous Vichy en 1941.

La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères
La Fête des pères

Voir les commentaires

Le Hameau de Bigorre

18 Juin 2016, 05:17am

Publié par Papou Poustache

Le Hameau de Bigorre

Non loin de Saint Front en Haute Loire se trouve l’un des derniers hameaux aux maisons traditionnelles en pierres, recouvertes de chaumes ou de lauzes.

Cet habitat est typique du monde rural des hauts plateaux du Mézenc. Les toits en forte pente protègent bien des rigueurs terribles de l’hiver avec ce vent qui balaye cette haute terre aux allures de steppe.

Le Hameau de Bigorre

Bigorre

Comme son voisin Moudeyres, Bigorre est un village de chaumières classé. 

On les trouve sur la commune de Saint-Front. Il s'agit d'un ensemble de 17 maisons aux toits de chaume que des amoureux du patrimoine se plaisent à entretenir et qui donnent à ce hameau du plateau du Mézenc un côté "moyenâgeux".

Conçues de murs en pierre volcanique et de toits à forte déclivité en chaume ou en lauze, ces maisons caractéristiques des hauts plateaux du Mézenc offrent un cadre agréable à découvrir dans ce petit village d’Auvergne. Ces chaumières sont le reflet du mode de vie rural et de la rudesse de celui-ci.

Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre
Le Hameau de Bigorre

Les toits de Chaume

 

Les couvreurs en chaume utilisaient une baguette effilée pour insérer du chanvre dans les parties à réparer.

En Normandie, on utilise principalement le feurre long, c'est-à-dire de longues tiges, alors qu'au Pays-Bas, on utilise des tiges plus courtes. Le faîtage en Haute-Normandie et dans le pays d'Auge est végétalisé, notamment avec des iris, alors qu'au Pays-Bas, il est en tuile.

L'angle minimal du toit de chaume est de 35°. La toiture pèse entre 25 à 35 kilogrammes par m². Un nettoyage est préconisé tous les trois ans, et un entretien plus approfondi (bouchage des trous, compensation de la diminution du toit.

 

 

Le chaume a longtemps servi pour recouvrir les toitures rurales (de là vient la dénomination de « chaumières »). Cet usage était très répandu jusqu'à la fin du 19e siècle. Son déclin est dû, d'une part aux progrès de l'agriculture qui conduisirent à l'abandon de l'usage de la faucille au profit de la faux, et, d'autre part, à des arrêtés municipaux qui en proscrivirent l'usage à la fin du 19e siècle, incités par les compagnies d'assurance du fait du risque de propagation des incendies.

Toutefois les toits de chaume persistèrent dans certaines régions (localement en Bretagne, mais surtout en Normandie). Les paysans regrettèrent le chaume, du fait du confort thermique et phonique qu'il procurait et de son coût négligeable.

Il connaît un renouveau pour ses qualités d'isolant thermique et phonique. De plus, c'est un matériau issu d'une ressource renouvelable. Grâce à des outils mieux conçus, la pose est désormais plus compacte. Ainsi le chaume ne craint plus ni les rongeurs ni le feu.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>