Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré

31 Janvier 2016, 08:11am

Publié par Papou Poustache

Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré

L'église remonte au XIe siècle mais l'architecture de la façade et du chevet sont clairement du XIIe siècle. L'église a été mise en état de défense en 1377.

Elle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 septembre 1908

Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré

Dans les Monts du Livradois, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Clermont-Ferrand, à une douzaine de Thiers au Nord et une trentaine d’Ambert au Sud, un prieuré a été fondé par les moines de la Chaise-Dieu vers 1050.

L’Eglise jouxte les bâtiments de ce prieuré en partie conservés, mais très modifiés. L’édifice séduit par la qualité de son architecture et par l’originalité de son plan : trois nefs précédant un large chevet unique sur lequel s’ouvrent directement trois chapelles rayonnantes. La façade, fortifiée par la suite, est plus élaborée que de coutume en Auvergne avec une grande porte à trois rangs de voussures.. Dans l’église il reste un fragment de peinture murale.

Saint Dier d’Auvergne fait partie de la paroisse St Martin des Marches du Livradois comprenant 17 communes dont la population se situe aux environ de 10 000 habitants.

 

 

 

Saint-Dier d'Auvergne

Église romane du XIIème, fortifiée au XIVème.

En 1052, le roi confie au prieuré de la Chaise Dieu la possession de l'église de Saint Dier. D'origine romane, l'édifice, comme le prieuré attenant au sud, sera fortifié à la fin du XIV ème siècle.

Celle-ci s'ouvre par un portail décoré alternant arkose rouge et granit gris. Dans la nef, face à l'entrée, on remarquera un chapiteau rare représentant la Cène ou la Multiplication des pains.

Les chapiteaux de l'abside présentent des termes courants en Auvergne, notamment des altants portant cuirasses et d'autres dont les jambes se terminent en cep de vigne.

Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré
Eglise romane de st Dier d'Auvergne et l'ancien prieuré

      1. Donation d'une basse-cour sise près de l'église de St-Dier, faite par Guillaume de St-Dier en faveur du prieur de St-Dier (août 1250).

(2 images)

2. Don par Hugues de Rochemaurel, damoiseau, à l'abbaye de La Chaise-Dieu et à l'église de Saint-Dier de Boissonnelle, de toute sa part sur l'hérédité de ses père et mère (3 avril 1253 ; « die jovis post octabas Annunciationis »).

(2 images)

3. Don par Pierre Mayels et Marguerite, sa femme, au prieur de St-Dier, de toutes les dîmes perçues par eux dans la paroisse d'Auzelles (déc. 1279).

(2 images)

6. Autorisation donnée par l'official de Clermont aux habitants de St-Dier de fortifier leur église pour se mettre à l'abri « des guerres présentes », sous condition d'ensevelir en terre sainte les ossements qu'ils pourraient mettre à jour en faisant des travaux de défense dans le cimetière (23 juill. 1379).

a voir également

 

http://jalladeauj.fr/dome/12/12.html

 

Saint-Dier-d'Auvergne : un site et des vestiges attachants.
Dans les Monts du Livradois un prieuré a été fondé par les moines de l'abbaye de la Chaise-Dieu vers 1050 ; d'intéressants restes subsistent méritant d'être davantage connus.
 

Commenter cet article

bondurri 31/01/2016 09:15

magnifiques photos que du plaisir bon dimanche bizz a vous 2 !!