Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.

21 Nov

Blagues auvergnates Tome 5

Publié par Papou Poustache  - Catégories :  #histoire locale, #Blague, #Auvergne, #Auvergne Rhône Alpes, #Blogueur, #Histoire d'Auvergne, #L'Auvergne vue par Papou Poustache, #Légende, #auvergnat, #auvergne, #automobile, #blog et site, #livre, #tradition

 

Dans un petit village du Puy de Dôme  dont je tairai le nom le curé part en retraite. >

On fêtait, ce jour-là par un souper d'adieu,le départ en retraite du curé de la paroisse. > Un politicien local peut être se reconnaitra -t il était invité pour prononcer un bref discours.
Comme il tardait à arriver, le prêtre décide de dire quelques mots pour passer le temps.

- "La première impression que j'ai eue de ma paroisse, je l'ai eue avec la première confession que j'ai eu à écouter. J'ai tout de suite pensé que l'évêque m'avait envoyé dans un lieu terrible alors que la première personne me confessa qu'elle avait volé un téléviseur,qu'elle avait volé de l'argent à son père, qu'elle avait aussi volé l'entreprise pour laquelle elle travaillait, en plus d'entretenir des relations sexuelles avec l'épouse de son supérieur. De plus, à l'occasion, il s'adonnait aussi au trafic de stupéfiants. Et pour terminer, il me confessa qu'il avait transmis une maladie vénérienne à sa propre sœur. J'étais atterré, apeuré, mais avec le temps,je connus plus de gens et je m'aperçus que tous ... n'étaient pas ainsi. J'ai vu une paroisse remplie de gens responsables, avec de bonnes valeurs, croyant en la foi.

Et c'est ainsi que j'ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce."
Sur ces mots arrive le politicien, qui alors prend la parole.

Bien sûr, il s'excuse de son retard et commence son allocution :
 Jamais je n'oublierai le premier jour de l'arrivée du Père dans notre paroisse.

En fait, j'ai eu l'honneur d'être le premier à me confesser à lui ! !!!!

 

Dans le petit village d'Espinchal il y a bien des années au café Aubert un paysan est en train de boire au beau milieu de la journée. Un gars le voit et lui demande :
- Hey, pourquoi tu es dans un bar en train de te saouler par une belle journée comme aujourd'hui ?
- Y'a des affaires qu'on n'est pas capable d'expliquer...
- Qu'est-ce qui t'arrive de si grave ?
- Ben, tu vois, ce matin, j'étais dans l'étable en train de traire ma vache. A la fin, la vache a donne un coup avec sa patte gauche sur le seau et l'a renverse.
- Ca n'a pas l'air si grave que ça...
- Ouain, mais y'a des affaires qu'on n'est pas capable d'expliquer...
- Qu'est-ce qui s'est passe d'autre ?
Le paysan continue :
- La, j'ai décidé d'attacher la patte gauche de la vache au poteau pour ne pas qu'elle recommence.
- Et puis ?
- Ben, je me suis rassis et j'ai recommence a la traire. Quelques minutes plus tard, elle a donne un coup sur le seau avec sa patte droite.
- Encore ?
- Ben oui... Y'a des affaires qu'on n'est pas capable d'expliquer...
- Alors, qu'est-ce que t'as fait ?
- J'ai décidé d'attacher la patte droite sur l'autre poteau pour ne pas qu'elle recommence. La, elle ne pouvait plus donner de coup de patte puisque les deux étaient attachées de chaque cote.
- Et ça a marché ?
- Ben, je me suis rassis et j'ai recommence a la traire. Tout allait bien, jusqu'a ce que la maudite niaiseuse de vache donne un coup de queue et renverse le seau encore une fois.
- Ouain, ça n'allait pas bien !
- Non monsieur. Y'a des affaires qu'on n'est pas capable d'expliquer...
- Alors qu'est-ce que t'as fait ensuite ?
- Ben la, je n'avais plus de corde proche, alors j'ai enlève ma ceinture pour attacher sa queue sur un poteau pour ne pas qu'elle recommence. Comme je venais de finir d'attacher la queue, mon pantalon est tombe.
- Et alors.. ? ! ? !
- Ben, c'est a ce moment que ma femme est entrée dans l'étable... Y'a des affaires qu'on n'est pas capable d'expliquer....

Au marché à Issoire deux dames une brune et  une avec un tablier à fleurs discutent de leurs promenades dans la région :

Le tablier à fleurs

-  Dans la semaine nous sommes allés au Puy en Velay

La brune

-  Comment trouves tu les Altiligériens

Le tablier à fleurs

-  Je ne sais pas ce que c'est

La brune

-  Ce sont les habitants de la Haute-Loire

Le tablier à fleurs continue ses évocations

-  et dimanche  nous sommes  aller à Pont du Château c'est une très belle ville

La brune

-  As tu rencontré les Castel-Pontins

Le tablier à fleurs

-  Heu..........Je ne vois pas de quoi tu parles

La brune

-  C'est le nom des habitants de Ponduch tu sais pas çà

Le tablier à fleurs de continuer de  raconter ces périples en Auvergne

-  Mais le plus beau souvenir reste la visite du Puy Mary

La brune

-  As tu vu les Gentianes  ?

Le tablier à fleurs qui en a mare des remarques de la brune de rétorquer:

-  Les gentianes ...............qu'est ce qu'elles sont mal fagotées ...................

 

A la ferme,d'un petit village du Cantal le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan :" Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra
l'abattre."
Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève toi !" Mais le cheval est trop fatigué.
Le deuxième jour le cochon dit : "Lève toi vite !" Le cheval est toujours aussi fatigué.
Le troisième jour le cochon dit : "Lève toi sinon ils vont t'abattre !"  Alors dans un dernier effort, le cheval se lève.
Heureux, le paysan dit : "Faut fêter ça: on tue le cochon !

Morale n°4 :
Toujours s'occuper de ses affaires et fermer sa gueule !!!!!!..

Dans une petite ferme aux environs de Corent dans le Puy de Dôme  un soir au dîner, la petite dernière demande à son père :
  
Papa, pourquoi t'es toujours tout rouge.. ? 
Ben tu vois ma fille, c'est l'été, et en mobylette que je rentre des Martres de Veyre, tu prends des coups de soleil et ça te donne la peau toute rouge.
   La fillette opine du chef mais ne paraît pas totalement convaincue.
  Mais papa, en hiver aussi t'es tout rouge...
   Oui ma fille mais en hiver il fait froid. Sur la mobylette quand tu descends la cote  de Soulasse, le froid et la vitesse ça te fait la peau toute rouge.
  Alors la mère, excédée, saisit la bouteille de rosé et la tend à sa fille : - Tiens, passe la mobylette à ton père ! 

 

Marie  monte au sommet du Puy Mary  avec son père :
– Papa, je peux te dire quelque chose ?
– Quand on sera en haut.
Dix minutes plus tard :
– Je peux te le dire maintenant ?
– Tout à l’heure.
Une heure plus tard, le père se tourne vers sa fille :
– Voilà, on y est, que voulais-tu me dire ?
– J’ai oublié mon sac en bas…

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En redescendant du Col du pas de Peyrol une femme au volant de sa voiture . et  un homme, au volant également,remonte sur cette même route.

Lorsqu'ils se croisent, l'homme sort la tête de sa fenêtre et crie
: "GROSSE VACHE ROUSSE ". Aussitôt, la femme sort la tête et crie "CONNARD et puis je suis pas Rousse !!"

Chacun continue sa route. Alors la femme passe le virage suivant, elle percute une grosse vache Salers  au milieu de la route, et la voiture va s'écraser dans la vallée...

MORALITÉ: Ah si seulement les femmes écoutaient les hommes!

 

Dans la campagne Auvergnate un vieil homme de 88 ans va chez son médecin. Ils se mettent à discuter et le vieil homme  dit :
– Vous savez, ma femme de 28 ans… ben elle est enceinte ! J’assure quand même bien pour mon âge, hein?
Le médecin :
– Écoutez, je vais vous raconter une histoire.  Une fois le plus grand chasseur de sanglier du petit village d'Auzon Il ne rate jamais un seul sanglier . Sauf qu’une fois, au bois Laurent il a oublié ses lunettes et il est parti à la chasse avec son parapluie. Lorsque soudain approcha un très gros sanglier poursuivi par les chiens … il tira avec son parapluie et hop la  bête est tombée à terre.
– C’est impossible ! Quelqu’un a du tirer à sa place !
– C’est ce que j’essaie de vous expliquer…

 

Nous sommes au château de Murol Un groupe de touristes  parisiens visitent le  château en ruine avec leur guide.
Une vieille dame du groupe lui dit :
– J’ai peur, il paraît qu’il y a des fantômes ici.
Le guide lui répond d’un air rassurant :
– Ne vous en faites pas madame, ce ne sont que des histoires. Croyez-moi, ça fait 300 ans que j’habite ici et je n’en ai jamais rencontré !

Un intellectuel parisien en vacances au Crest propose un jeu à un auvergnat qu'il croit imbécile

– Si je te pose une question et que tu ne connais pas la réponse, tu me donnes 1 €. Inversement, si tu me poses une question et que je ne connais pas la réponse, je te donne 100 €.
– D’accord, répond l'auvergnat

L’intellectuel commence :
– Qu’est-ce qui c'est passé à Gergovie ?
– Ché pas, dit l’auvergnat qui verse alors 1 €.
– Qui est Blaise Pascal ?
– Ché pas, dit l’auvergnat qui verse alors 1 €.

À son tour, l’auvergnat  lui demande :
– Qu’est-ce qui a 8 pattes le midi puis 4 pattes le soir et qui passe souvent vers la tour  ?

Surpris, l’intellectuel cogite pendant 10 minutes, puis annonce résigné :
– Je ne vois vraiment pas…
L’intellectuel débourse alors 100 €, et lui dit :
– Alors quelle est la réponse à la question ?
– Ché pas non plus , tiens  1 €.

 

Dans la campagne Auvergnate un  vieil homme vient de mourir.
Le nouveau  curé du village envoyé par le diocèse du Puy ne connait visiblement pas le défunt et  ne tarit pas d'éloges à son égard
quel bon mari c'était, et quel bon chrétien,
et comme il aimait ses enfants, avait beaucoup d'amis etc...
Finalement, la veuve a un doute.
Elle se penche sur un des enfants et lui dit à l'oreille:
- Va jusqu'au cercueil et jette un œil à l'intérieur pour voir si
c'est bien ton père qui est là dedans.

A Brassac Les mines  au Café-tabac-Loto-PMU, un gars un peu fanfaron dont je tairais le nom  dit à son ami:
- Je jouerai bien 5€ au tiercé, mais je connais rien aux chevaux...
- Moi non plus, mais j'ai un truc. Fais comme moi tu verras, ça marche à tous les coups: Comptes d'abord combien tu as de boutons à ta veste.
- Euh...Quatre.
- Parfait. Et à ta chemise ?
- Voyons...cinq...six...sept.
- Très bien. Et combien de fois as-tu fait l'amour à ta femme cette semaine?
- Eh bien, douze fois!
- Alors ce soir tu joues 4-7-12.Le soir, le gars écoute les résultat du tiercé .La combinaison gagnante est le 4-7-1.
- Merde! s'écrie-t-il dépité, si j'avais su, j'aurais dit la vérité !

Nous sommes à l'école publique de Sainte Florine l'institutrice directrice demande à un élève  :

Maxence peux tu nous montrer sur la carte géographique  qui est au tableau  ou se situe l'Amérique?

Maxence arrange son masque et va au tableau et montre du doigt l'Amérique.

Maintenant vous savez ou se situe l'Amérique mais pourriez vous me dire qui l'a découvert?

Toute la classe répond alors en cœur

C'est Maxence Maitresse!..

 

 

 

 

 

Au pont d'Auzon Un gendarme en moto arrête un camping-car du Cantal  pour excès de vitesse manifeste :

  • Monsieur, pourrais-je voir votre permis de conduire, s'il-vous-plaît ?
  • Je n'en ai plus. On me l'a retiré il y a des mois après 5 infractions graves.
  • Puis-je voir les papiers du véhicule?
  • Je ne sais pas. Ce n'est pas mon camping-car, je l'ai volé.
  • Ce véhicule est volé ??
  • C'est exact. Mais maintenant que j'y pense, j'ai cru voir des papiers dans la boîte à gants, quand j'y ai rangé mon revolver.
  • Il y a un revolver dans la boîte à gants ???
  • Oui, Monsieur. C'est là que je l'ai mis quand j'ai tué cette femme et pris son camping-car.
  • Vous... vous avez tué la propriétaire de ce véhicule ??
  • Oui, Monsieur. Le cadavre est d'ailleurs encore dans la soute.
  • Le... le cadavre est dans... la soute ??!?
  • Oui, Monsieur.

Le gendarme recule de deux pas, empoigne sa radio et appelle des secours, qui arrivent vite fait, encerclant le camping-car.

Un officier s'approche du conducteur :

  • Puis-je voir vos papiers, Monsieur ?
  • Voici.

Les papiers sont en ordre.

  • Puis-je voir les papiers du véhicule ?

Le conducteur ouvre la boîte à gants, les 10 tireurs d'élite entourant le camping-car épaulent. Le conducteur sort les papiers. Il est bien le propriétaire du camping-car.
L'officier, jetant un œil dans la boîte :

  • Vous n'avez pas d'arme ?
  • Non, Monsieur.
  • Voulez-vous sortir de votre voiture, sans mouvement brusque, et ouvrir votre soute ?

Le cantalou sort. Ouvre la soute. Qui est vide, évidemment.
L'officier :

  • Je ne comprends pas, Monsieur, il m'a été rapporté que vous conduisiez, sans papiers, ce véhicule volé après avoir tué sa passagère au moyen d'une arme cachée dans la boîte à gants, et dont le corps se trouvait dans la soute..
  • Et je suppose que le type qui vous a raconté cela vous a dit aussi que je roulais trop vite...

 

 

Nous sommes dans la campagne Auvergnate dans le Cantal et un couple de paysans qui fête ses 30 ans de mariage se promène là ou ils se sont connus

Le Jules dit à la Marie :

  • Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on a fait l’amour dans le champ et que tu t’agrippais à la barrière ? Tu sais ce qui me ferait plaisir ? C’est qu’on refasse ça.
  • D’accord, dit la Marie, et ils vont au champ.

Là, ils remettent ça passionnément.

A la fin, le Jules dit à la Marie :

  • Bon sang Marie, tu bouges encore plus qu’il y a 30 ans.

Elle lui répond :

  • C’est que, il y a 30 ans, la barrière était pas électrifiée !!!

 

C'était dans les années soixante  dans une rue de Clermont ( noms de rues  qui rappelaient  Henri quatre  ou de jeunes joueurs de foot)  dont je tairais le nom mais si certains doivent s'en souvenir  ,Gaston de la Godivelle  et son fils Daniel de 8 ans prennent le taxi le soir tard qui doit traverser le  quartier avec des prostituées sur le trottoir.

L'enfant demande :
- Qu'est-ce qu'elles font les dames ?
- Elles attendent leur mari qui sont au travail. Répond le père embêté mais le chauffeur intervient :
- Non, p'tit gars, ton père raconte des conneries. Les dames que t'as vues, c'est des putes !
- Papa, c'est quoi les putes ?
- C'est des dames qui ont plein de maris. Réplique Gaston en colère par le chauffeur pour son manque de tact
- Mais alors, elle doivent avoir plein d'enfants ! Et qu'est-ce qu'elles en font de leurs enfants ?
Le père répond avec un sourire de satisfaction :
Elles en font des chauffeurs de taxis !!!

Depuis le petit Daniel  a grandi , il est ingénieur dans une grande firme Auvergnate et participe à la conception  de véhicules sans chauffeur.

 

C'était il y a bien des années à Chamalières  Le directeur de la banque de France est décidemment très intrigué par cette vieille Auvergnate  qui dépose régulièrement des sommes impressionnantes sur son compte... N’y tenant plus, il lui demande un jour :
« Je ne peux m’empêcher de me demander d’où vous vient tout cet argent, comment gagnez-vous votre vie ? »
« C’est très simple : je fais des paris. »
« Des paris ? Qui vous rapportent autant ? Quel genre de paris ? »
« Et bien par exemple... je vous parie 100 000 anciens francs  que vous avez les testicules  carrées ! »
« C’est une blague ?! »
« Non monsieur, et si vous acceptez le pari je viendrai demain avec mon avocat pour vérifier avec un témoin que j’ai raison ! »
Le directeur réfléchit rapidement, après tout c’est une grosse somme facilement gagnée...
« Très bien, je tiens le pari, à demain ! »

Le lendemain, la vieille auvergnate  arrive avec son avocat. Le directeur baisse son pantalon, la dame se penche, touche pour vérifier... sous les yeux ébahis de son avocat, qui s’en va, rageur.
« Et bien, Monsieur, j’ai perdu mon pari... Je vous apporterai les 100 000 francs demain... »
Le directeur, pris de remords à l’idée de lui prendre une si grosse somme, lui dit : « Enfin, Madame, cela me gène, oublions donc ce pari ridicule ! »
« Oh, ne vous inquiétez pas pour moi, j’avais parié un million avec mon avocat que j’aurais dans les mains les testicules  du directeur de la banque de France ! »

Sur une route sinueuse qui monte au Mont Dore , se suivent à vive allure 3 voitures: une Lada en tête, suivie d'une Ferrari, elle même suivie par une Porsche.
Soudain, à la sortie d'un virage sans visibilité, un camion !
La Lada se plante dans le camion, la Ferrari se plante dans la Lada, et la Porsche se plante dans la Ferrari.

Les trois voitures sont bousillées.

Le chauffeur de la Porsche un directeur d'une Firme à   Clermont Ferrand sort de sa voiture en pleurant : "Ouinn, 15 jours de salaire !!"

Celui de la Ferrari, Médecin notoire de la région de Vichy  sort en pleurant aussi :

"Ouinn, 2 mois de salaire !!!"

Enfin, en pleurant aussi, le chauffeur agriculteur au Valebeleix sort de sa  Lada :

"Ouinnn, 3 ans de salaire et d'économie !!!".

Sur quoi les deux autres répondent immédiatement :

"Ben aussi, quelle idée d'acheter une voiture aussi chère !?"

Déjà publiées

Commenter cet article

Archives

À propos

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous allez voir les villages d'Auvergne au travers du dernier siècle et aujourd'hui.Complètés par vos dons de photos(merci d'avance).De ce fait cela en fait un site unique car beaucoup de photos inédites. Vous aurez également des articles spécifiques fruits de recherche sur les anciennes industries,sources,gare,monde rural,légendes,faits divers anciens,personnalités,notre enfance,les spécialités auvergnates,pour les généalogistes beaucoup de photos d'écoles et les monuments des villages avec les noms ainsi que autres blogs ou sites enfin tout ce qui fait notre belle région . A vous de juger en me laissant un petit com. Petite astuce pour regarder les photos sans défiler dans le blog cliquer sur une photo de l'article puis à l'aide des flèches sur le coté de celle-ci vous pourrez visionner toutes les photos de l'article.