Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Articles avec #histoire d'auvergne

La bataille de Chaméane

20 Août 2017, 17:05pm

Publié par Papou Poustache

 

La bataille de Chaméane et alentours

Avec un peu de retard revenons 73 ans en arrière lors de la libération de la France, la Bataille de Chaméane, du 30 juillet 1944, opposa une importante colonne allemande, qui détruisit le château, aux Forces Françaises de l'Intérieur.

La bataille de Chaméane

Cela fait soixante-treize  ans que les combats de Sarpoil, Saint-Étienne-sur-Usson et Chaméane entre les résistants et l'armée allemande ont eu lieu. Un anniversaire qui résonne toujours au nom des 17 résistants « morts pour la France ».

 

Le château au centre des combats

Epargné par la guerre de 1914-1918, il ne put, hélas, résister à celle de 1939-1945 : le 30 juillet 1944 au matin, les colonnes allemandes convergent par toutes les routes vers Chaméane où un réseau de résistants s'est installé au château. Après une journée de combats, l'armée allemande dynamite le donjon qui s'effondre entièrement dans les douves. Le château brûla durant trois jours complets, le feu étant entretenu et attisé involontairement par l'imposant contenu de la bibliothèque. Les archives détruites demeureront une perte inestimable pour tout historien de la région.

Le jour fatal du 30 juillet 1944 pour l'infortuné château inviolé malgré les préventions de la population contre l'Italie égarée. Depuis le 26, des partisans s'y étaient installés. Le 30 à onze heures des colonnes allemandes spécialisées convergèrent vers le petit village par toutes les routes permettant d'y aboutir. Vers 18 h 30, une charge forcément considérable d'explosifs, éclatant au pied du donjon, fit effondrer dans les douves l'énorme masse de cinq étages en murs d'un mètre d'épaisseur.

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

La bataille de Chaméane
Durant l’été de la guérilla précèdant la Libération, une bataille oppose le 30 juillet 1944 l’armée allemande et des unités combattantes FFI de la Résistance. Quinze résistants perdent la vie au cours d’un combat dont le souvenir participe encore au mythe résistant régional.

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

 

Mémorial

 

La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane
La bataille de Chaméane

Nos partisans continuent le combat jusqu'au 26 Aout ou l'armée allemande quitte Issoire

Archives ville d'Issoire
Archives ville d'Issoire

Archives ville d'Issoire

Du 24 au 26 août 1944, l’armée allemande quitte Issoire, sous la pression des mouvements de Résistance. Pendant quatre ans, les habitants ont vécu dans la proximité de l’Etat français installé à Vichy, puis sous l’Occupation allemande. Plus de trente monuments et stèles commémorent les évènements. Éclairés par la parole des derniers témoins, ils racontent les défis lancés par la Résistance et les drames vécus par la population.

Voir les commentaires

Mes années 50

15 Juillet 2017, 19:12pm

Publié par Papou Poustache

Dans cet article je vais vous parler des évènements qui ont eu lieu de ma naissance jusqu'en 1960 .

 

 

 

Je ne vais pas vous évoquer tous les évènements qui  se sont déroulés dans cette période mais seulement ceux qui m'ont marqué ou que mes parents m'ont retranscrit à chacun sa perception des évènements voici ma vision avec le regard de l'époque.

Cela vous paraitra succinct mais je vous raconte seulement les faits qui préoccupaient nos parents et par ce fait moi-même.

Et ce que je percevais au travers de la radio de mon père qu'il fallait souvent bidouiller car ça grésillait je vous ai mis les chansons qui ont bercé ces moments au fil des années.

Vous y trouverez également des photos personnelles ainsi que des photos d'actualités de l'époque

Mon père quand il est arrivé en France vers 1950

 

 

 

 

 

 

Mes parents en 1952

 

 

 

1953

 

Je suis né en 1953 mon prénom est Jean en Français mais mes parents m’ont appelé Giovanni.

 

 

 

 

 

Moi avec mes parents

Les prénoms Usuels de l’époque étaient :

Jean,Daniel,Patrick,Patrice,Dominique,Pierre,Paul,Jacques,jean-Pierre,Jean-louis,Roger,Bernard,Alain,Christian,

Josette, Mireille, Chantal, Annie, Catherine, Brigitte, Monique, Jacqueline,Christine,Christiane,Sylvie,

 

En cette année là en France

 

Le président se nomme René Coty

 

 

 

Mort de Joseph Staline

Le français Louison Bobet remporte le 40ème tour de France devant son compatriote Jean Malléjac et l'italien Giancarlo Astrua.

Jeux interdits est un film français de René Clément sorti en 1952 passe dans les cinémas Auvergnats

 

1954

 

Mes années 50

Nous habitons deux pièces dans des maisons de la mine vers l'allée des marronniers à Charbonnier bien sûr l'eau c'était à la fontaine qu'on allait la chercher,le chauffage était au charbon avec un vieux poêle,les toilettes étaient dehors .

Pour la salle de bain j'ai joint une photo de ma femme dans son bain

 

 

Mon père allait travailler aux mines de La Combelle en vélo

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année là en France

 

Mise au point du vaccin anti-poliomyélite

 

 

 

 

 

Appel de l'Abbé Pierre

Henri Grouès, plus connu sous le nom de l'abbé Pierre, lance un cri d'alarme contre la misère, sur Radio Luxembourg (RTL). Cet appel à "l’insurrection de bonté" intervient juste après le décès d’une femme, morte de froid dans la rue. Cette année-là, l’hiver est particulièrement rigoureux et s’apprête à faire d’autres victimes.

Malgré cela en Auvergne c’est un hiver normal

La chute de Diên Biên Phu

Fin de la guerre d'Indochine

Début de la Guerre d'Algérie

Sur la radio on écoute Georges Brassens avec les Amoureux des bancs publics

La monnaie de l'époque

La monnaie de l'époque

1955

C'est moi au premier plan ma mère tient mon frère dans ses bras

C'est moi au premier plan ma mère tient mon frère dans ses bras

Cette année là mon frère est né  nous habitons toujours un deux pièces dans la cité du bas.

Le village vit aux heures des sirènes de la mine.

 

Cette année là en France

Les attentats en Algérie redoublent de vigueur et l’état d’urgence est décrété pour la première fois.

 

Troisième semaine de congés payés.

 

Troisième victoire de Louison Bobet dans le Tour de France cycliste

Sur les ondes passent les chansons de l’Auvergnat de Georges Brassens et Charles Aznavour "Sur Ma Vie",Tino Rossi Méditerranée ect..

Mes années 50

1956

 

Nous avons déménagé dans les cités nous avons un 3 pièces avec un jardin et une cave.

Mon père après le travail va faire des heures chez les agriculteurs sinon il travaille son champ et sa vigne .

Nous avons des lapins et des poules et même un cochon.

 

 

 

 

 

Cette année débute avec un froid glacial il gèlera tout le mois de Février

Le mois a quoi qu’il en soit mal débuté. Le 2 février, jour de la Chandeleur, « le thermomètre subit une secousse qui le fait descendre bien au-dessous de zéro. À Royat, on enregistre -17° ». À Aurillac, la température maximale enregistrée à la mi-journée du 12 février est de -13°.

 

Dans le bassin au dire de nos parents

Les températures descendaient à -25° et -30°

Le vin gelait dans la cave une langue rougeâtre sortait  des bouteilles décapsulées.

Dans la casserole où il y avait le biberon qui devait être chauffé à bain marie  dans la nuit, l’eau était gelée sur le poêle éteint.

Dehors il n’y avait pas beaucoup de neige mais un froid et un vent  glacial, les mineurs allaient travailler à pied de Charbonnier pour aller à Bayard impossible de rouler à vélo et à moto.

L’Allagnon était complètement prise et les deux  marais avaient l'allure de patinoire.

 

Ailleurs en Auvergne

La Haute-Loire bat son record de compteurs d’eau gelés : plus de 800 en deux semaines… Les rivières gèlent et « les eaux de l’Allier charrient des blocs de glace »

Dans la région de Laqueuille (Puy-de-Dôme), les congères dépassent les 2 mètres et le thermomètre de la gare de Tulle affiche jusqu’à -21° tandis que dans la campagne corrézienne, on descend jusqu’à -35°.

 

Mes années 50
Mes années 50
Mes années 50

Cette année là en France

Mort de Mistinguett.

Décès de la scientifique et femme politique Iréne Joliot-Curie

Le prince Rainier III de Monaco épouse l'actrice américaine Grace Kelly.

Le français Roger Walkowiak remporte le tour de France.

Sortie de la chanson Bambino Dalida

Mes années 50

1957

 

Photos prise à la Cour des Miracles mon père ma mère mon frère avec mes cousins

Photos prise à la Cour des Miracles mon père ma mère mon frère avec mes cousins

 

 

Cette année là je fais ma rentrée des classes à la maternelle de Charbonnier un peu de souvenirs me reviennent le préau en bois avec au sol en terre battue ou plutôt en poussière foulée .

Les bureaux étaient en forme de pupitres en bois sombre.

Nous avons des tabliers gris du moins  moi j'en avais un

 

 

Mes années 50

Cette année là en France

 

Lancement du premier satellite Spoutnick

 

Fiat sort la Fiat 500

 

Fangio remporte son cinquième titre

 

Dalida chante Gondolier et reçoit un disque d'or pour Bambino

Succès pour Jacques Brel "Quand on a que l'Amour"

Mes années 50

1958

Premières motos  et Mobylettes Photo prise à la Cour des Miracles à Charbonnier

Premières motos et Mobylettes Photo prise à la Cour des Miracles à Charbonnier

Mon père vient de s'acheter sa moto une 125 Motoconfort d'occasion.

Les souvenirs sont plus présents nous jouons au foot sur le stade qui est devant la maison,nous fouinons dans les poubelles pour ramasser les boites de conserves pour faire des échasses(Les poubelles étaient dans des casiers et c'était Régis une fois par mois qui venait les vider avec son cheval et son tombereau.)

La pompe à merde passe dans les rues pour pomper les toilettes qui sont à l'extérieur.

Simon passe chez les gens avec sa scie pour débiter les bois que la mine fournit aux mineurs.

Les bois ce sont des boisages du fond de la mine qui ont été changés.

J'ai reçu des oranges et des papillotes au sucre pour Noel et un petit train qui se monte avec une clé.

On a tué le cochon .Mes parents ont fait les jambons,saucissons,roulés etc...

Ma mère attend un nouveau bébé.

A la radio pour la première fois on suit le jeu des milles francs.

Je me souviens de se marchand ambulant qui venait de Lempdes avec son cheval et son char de foin transformé en étalage  il vendait des draps et du linge.

 

 

Cette année là en France

De Gaulle appelé à la présidence du Conseil

Victoire du Luxembourgeois Charly Gaul au Tour de France

La France perd en demi finale contre le Brésil en coupe du monde et occupe la troisième place du tournoi

Dalida chante "Come Prima" et Gainsbourg"Le poinçonneur des Lilas"

Mes années 50

1959

mon frére

mon frére

 

Nous habitons toujours aux cités et mon deuxième frère est né.

J'ai changé d'école  je suis avec Mme Tixier là j'ai gardé un très bon souvenir elle nous donnait des bons points et chaque fois que nous avions dix bons points nous avions une image.

J'adorais lire ma mère qui ne comprenait pas beaucoup le français me demandait de lire des histoires.

Je crois que  c'est cette année là qu' est survenu un accident à la mine de Bayard ou quatre personnes y ont laissé la vie je me souviens des sirènes qui ont rugi le jour de l'accident et la foule immense lors de l'enterrement  les corbillards étaient tirés par des chevaux.

moi avec mes  2 frères

moi avec mes 2 frères

Cette année là en France

Le général de Gaulle est proclamé Président de la République.

A la radio on parle du Spounick  Russe Luna 1 qui va s'approcher de la lune

L'age minimum de fin de scolarité des enfants en France est porté de 14 à 16 ans.

Rupture du barrage de Malpasset, près de Fréjus, causant la mort de 423 personnes.

Sur la Tsf on écoute :Dalida "Come Prima",Guy Béart" L'eau Vive",Les compagnons de la Chanson "Le marchand de Bonheur"

 

 

Mes années 50

1960

A suivre

Voir les commentaires

Auvergne

28 Juin 2017, 06:00am

Publié par Papou Poustache

Les montagnes en Auvergne et en Rhône-Alpes, Massif Central, Alpes et Jura, ont gardé à travers les siècles ce rôle de protection pour les hommes : ainsi des protestants après la révocation de l’Édit de Nantes en 1685 dans le Vivarais et le Dauphiné ou des résistants pendant la Seconde Guerre mondiale dans le Vercors et au plateau des Glières en Rhône-Alpes, dans la Margeride et au Mont Mouchet en Auvergne, par exemple. Aujourd’hui leurs sites et milieux naturels sont reconnus, protégés et valorisés dans les parcs et réserves naturelles. Les deux régions sont, avec des atouts différents, tant paysagers que patrimoniaux, très attractives pour le tourisme.

 

 

Auvergne

De l’Antiquité, on retient que l’Auvergne était riche et puissante, protégée des incursions par son relief montagneux : plusieurs décennies de politiques publiques d’aménagement du territoire n’ont pas effacé ce qui est désigné aujourd’hui comme enclavement. Les chemins des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle la contournent exceptée une étape au Puy-en-Velay. Rhône-Alpes, a contrario, était déjà sillonnée de voies romaines allant jusqu’à Cologne ou Aoste en contournant le lac Léman, et l’importance du port de Vienne égalait celle d’Ostie, au sud de Rome.

Auvergne

Les montagnes en Auvergne et en Rhône-Alpes, Massif Central, Alpes et Jura, ont gardé à travers les siècles ce rôle de protection pour les hommes : ainsi des protestants après la révocation de l’Édit de Nantes en 1685 dans le Vivarais et le Dauphiné ou des résistants pendant la Seconde Guerre mondiale dans le Vercors et au plateau des Glières en Rhône-Alpes, dans la Margeride et au Mont Mouchet en Auvergne, par exemple. Aujourd’hui leurs sites et milieux naturels sont reconnus, protégés et valorisés dans les parcs et réserves naturelles. Les deux régions sont, avec des atouts différents, tant paysagers que patrimoniaux, très attractives pour le tourisme.

Auvergne

Alors que l’Auvergne est solidement plantée au cœur de l’hexagone, Rhône-Alpes est située aux franges orientales, qui ont évolué jusqu’au rattachement en 1860 de ce qui est devenu la Savoie et la Haute-Savoie. Une frontière qui fut donc agitée, les alliances matrimoniales des XVIIème et XVIIIème siècles n’ayant pas assagi les ducs de Savoie ! Ces traces des péripéties de l’histoire et de ses conflits se lisent dans la géographie institutionnelle, telle l’enclave des papes dans la Drôme. Elles imprègnent également les langues entre oc, oïl et franco-provençal, les cultures : les bateliers du Rhône désignent sa rive gauche par « l’Empire » et la rive droite par « le Royaume », le Dauphiné ne s’étant rattaché à la France qu’au XVème siècle.

 

L'histoire de l'Auvergne est celle de l'une des plus anciennes unités régionales de France, mais aussi une de celles dont les frontières ont le moins varié. Étendue sur les montagnes du Massif central, elle est le territoire du peuple celte des Arvernes, qui impose en Gaule son hégémonie politique et dont le chef prend à deux époques la tête de la résistance militaire à la conquête romaine.

Prospère à l'époque gallo-romaine, christianisée par saint Austremoine et ses disciples, elle devient ensuite un des derniers bastions de la romanité face aux Wisigoths.

L'Auvergne traverse des âges sombres au début du Moyen Âge, avant de connaître un nouvel essor, à partir du Xe siècle, marqué par un grand élan spirituel, intellectuel et artistique, sous l'impulsion de ses évêques et de ses abbayes, dans une relative indépendance qui durera jusqu'au XIIIe siècle. Arbitrairement annexée et intégrée au domaine royal, et subissant progressivement la centralisation du royaume de France puis de la République, elle perd lentement son autonomie pour se voir reléguée au rang de province rurale, isolée par son relief, son mode de vie traditionnel, et un particularisme solidement ancré.

Histoire

 

Vercingétorix et la Guerre des Gaules

Vercingétorix naît en Auvergne vers -80 (date estimée). Il est le fils de Celtill, vergobret du peuple arverne qui a tenté de restaurer la monarchie arverne à son profit, abolie depuis la chute de Bituitos. Mis à mort par les magistrats et aristocrates, dont probablement son frère Gobannitio, désireux de ne pas provoquer Rome, Celtill est brûlé dans une cage de bois, selon la tradition gauloise.

Pour beaucoup d'historiens, le mot « Vercingétorix », qui signifie approximativement en langue gauloise « très grand roi des guerriers », serait à interpréter comme un titre plutôt qu'un nom.

En -58, débute la Guerre des Gaules. Jules César, prenant pour prétexte la menace que font peser les Germains sur ses alliés Éduens, commence l'invasion de la Gaule. Il soumet successivement les Belges, les Nerviens d'Ambiorix, les Bellovaques, les peuples de l'Armorique. Rome considère alors la Gaule comme conquise. À partir de -56, la résistance à la domination et à l'oppression romaine s'intensifie partout en Gaule, et un point de non-retour est franchi par les Carnutes, qui massacrent les commerçants romains lors de l'hiver -54/-53. Vercingétorix survient alors sur le devant de la scène politique, comme le meneur du parti anti-romain. Il revendique alors, comme l'avait fait son père, la royauté arverne pour lui. Il se heurte lui aussi aux autres aristocrates, et notamment à son oncle Gobannitio. Prenant la fuite, il s'appuie sur le peuple des campagnes pour s'imposer et prendre le titre de roi. Ce changement politique obtenu, il prend la tête de la coalition militaire gauloise contre César.

Il mène partout en Gaule la tactique de la terre brûlée, pour couper les vivres à l'ennemi. Lorsque César, à la tête de six légions, vient le défier en Auvergne sur son oppidum fortifié, en -52, lors du siège de Gergovie, il remporte la victoire et repousse l'armée romaine. Contraint à se replier à Alésia, après avoir perdu une partie de sa cavalerie, il y est à nouveau assiégé par César. Voyant que le blocus établi ne peut être brisé, malgré l'arrivée tardive de renforts gaulois, et que ses compagnons vont mourir de faim, Vercingétorix se constitue prisonnier auprès de César, contre la vie sauve pour ses hommes.

Auvergne
Auvergne
Auvergne
Auvergne
Auvergne

Voir les commentaires

L'homme qui a vaincu la bête

19 Juin 2017, 06:37am

Publié par Papou Poustache

Cela fait 250 ans aujourd'hui et on en parle encore

A la découverte du village natif de Jean Chastel qui terrassa la Bête du Gévaudan le 19 Juin 1767

 

C’est le  village de la Besseyre Saint Mary en Haute Loire

Jean Chastel naquit le 31 mars 1708 au village de Darnes paroisse de La Besseyre-Saint-Mary, France.
Fils d’agriculteur, il épouse le 22 février 1735, Anne Charbonnier. Ils auront neuf enfants.

Jean Chastel exerça la profession de cabaretier dans son village ; il était également considéré comme chasseur professionnel, mais aussi braconnier. Un peu marginal, il fit même un bref séjour à la prison de Saugues.

Le 19 juin 1767, au cours d’une chasse organisée par le marquis d’Apchier, Chastel tua un animal de grande taille ressemblant à un loup, au lieu dit « La Sogne d’Auvers » à proximité de la forêt de la Ténazeyre paroisse de Nozeyrolles (Auvers actuellement). Depuis ce jour-là, la terrible bête du Gévaudan cessa de sévir dans le pays.

Jean Chastel ne fut guère récompensé de son acte.

Il emmena sa bête à Versailles où son odeur incommoda le roi qui la fit enterrer sur-le-champ sans accorder la moindre prime au chasseur. De récentes recherches historiques laisseraient penser que Jean Chastel ne soit jamais "monté" à Paris, mais que ce soit une autre personne qui ait fait le voyage.

Il est mort en 1789

Une stèle à la mémoire de Jean Chastel se trouve dans le village de La Besseyre-Saint-Mary.

La commune ou la bête fut exécutée

L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête

Le village natif de Jean Chastel

L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête
L'homme qui a vaincu la bête

Voir les commentaires

La saint Médard

8 Juin 2017, 06:04am

Publié par Papou Poustache

Quand il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard. A moins que Barnabé, ne lui coupe l’herbe sous le pied» est un dicton fêté ce Jeudi 8 juin, qui prend son origine en Aquitaine,Auvergne Franche-Comté et Limousin.

La Saint-Barnabé est le 11 juin, soit trois jours plus tard. S'il a plu le 8 juin, vous pouvez donc vous attendre à de la pluie aux alentours du 12 juillet, sauf s'il a fait un temps magnifique le 11 juin...

 

Le temps sera à la moisson,
Comme à Saint-Médard nous l'avons.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>