Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Train fou en gare de Clermont en 1905

Accident de train d'une rare violence en gare de Clermont Ferrand cela se passait en 1905

Sur la ligne de Laqueuille à Clermont-Ferrand, après la gare de Volvic, vers 3 heures, sur le rail mouillé par la pluie, un train de marchandises patine et dévale tous freins serrés la rampe de 25 pour 1000 menant à Clermont-Ferrand, où il percute un convoi vide en manœuvre. Le mécanicien, le chauffeur et un homme d'équipe sont tués.

En fin d'article les documents d'époque

LE TAMPONNEMENT
DE CLERMONT-FERRAND


Tamponnement d'un train entré à 100 kilomètres à l'heure
en gare de Clermont-Ferrand.
-

Le 15 septembre, vers 2 heures du matin, un train de marchandises de la Compagnie d'Orléans, venant d'Ussel, arrivait avec une rapidité vertigineuse et une avance de près de vingt minutes en gare de Clermont-Ferrand, où il tamponnait une rame de voitures de voyageurs et de wagons à bestiaux en station, alors vides, heureusement.

Le mécanicien Vincent, le chauffeur Dunet et l'homme d'équipe Barlet, de service sur la voie, furent tués, le chef de train Dumousset blessé. Quant aux dégâts matériels, la photographie prise par notre correspondant avant les travaux de déblaiement permet d'en apprécier l'importance, en même temps qu'elle montre les effets immédiats du choc, d'une extrême violence. Dressée sur ses roues d'arrière, écrasant de son poids une voiture de première classe, l'énorme locomotive avait ses principaux organes et son tender sérieusement endommagés; le fourgon de tête et la moitié des douze wagons du train tamponneur, chargés de charbon et de sacs de blé, étaient complètement détruits, quatre wagons de la rame tamponnée réduits en miettes. L'enquête technique prescrite par la Compagnie P.-L.-M.--la gare de Clermont-Ferrand appartenant à son réseau--n'a pu préciser les causes, restées hypothétiques, de ce grave accident. Il paraît seulement certain que, insuffisance des freins ou toute autre raison, le mécanicien, à partir de Volvic, n'était plus maître de sa vitesse qui, s'étant accélérée sur de fortes rampes, dépassait 100 kilomètres à l'heure au moment de l'irruption du train «emballé» en gare de Clermont.

Train fou en gare de Clermont en 1905
Train fou en gare de Clermont en 1905
Train fou en gare de Clermont en 1905

Ils en parlaient

ACCIDENTS '̃•̃ Le figaro le 16 septembre 1905

«~ Clermont-Ferrand. Au départ de Volvic, ce matin, un train de marchandises s'emballa et, parcourant en douze minutes vingt-quatre kilomètres, vint télescoper en gare de Clermont un train vide. La machine et les wagons du train tamponneur et quatre wagons du train tamponné sont brisés. Le mécanicien Vincent et le chauffeur Dunet, tous deux du dépôt d'Ùssel, et l'homme d'équipe Barley, domicilié à Clermont, ont été tués. On s'explique mal l'accident, le train de marchandises étant arrivé tous freins bloqués et la vapeur renversée il aurait, dit-on, à la faveur de la pente rapide, patiné sur les rails mouillés par la pluie.

Le Journal 17 Septembre 1905

UN TRAIN EMBALLE

L'accident de Clermont. — Le rapport au ministre des travaux publics.

Nous avons raconté la collision de trains' qui s'est produite hier en gare de Clermont. Ferrand. Voici le texte du rapport sommaire envoyé au ministère des travaux publics par l'ingénieur ordinaire du contrôle :

L'ingénieur auxiliaire, ayant été prévenu le 15 septembre  un exprès  la Compagnie ParisLyon-Méditernanée qu'un accident, qui a entrainé là mort de trois agents et des blessures pour un autre, s'était produit à 2 h. 10 du matin, à' Clermont-Ferrand, s'est transporta sua- les lieux,

à six heures, afin de procéder à une enquête.

Il résulte de ses constatations et des renseignements recueillis que, à 2 h. 8 du matin, dans l'axe de la gare, dans le hall des voyageurs, le train de marchandises B. O. 3436, venant d'Ussel, composé de 12 wagons, et des wagons réglementaires, à tamponné sur la voie principale E une rame de wagons de voyageurs et de wagons à bestiaux avec fourgons en station.

Le chaleur Sonnât et le mécanicien Vincent, du train tamponneur, ont été tués, ainsi que l'homme d'équipe Barley, en service sur la voie.

Le chef du même train, M. Dumiousset, a té légèrement blessé. La machine et le tender ait été fortement endommagés ; le fourgon de tête et SlX

wagons ont été complètement détruits. La vole a éte obstruée jusqu'à cinq heures du soir.

Quatre wagons de la raftie tamponnée ont été réduits en miettes.

Le train tamponneur était parti a 1 h. 47 de Volvic, en retard de 3 minutes sur l'heure réglementaire. 11 est arrivé à Clermont à 2 h. 8, en avance de 18 minutes sur l'heure prévue, ayant franchi les 20 kilomètres qui séparent, les deux gares sans s'arrêter au poste de la bifurcation situé en avant defiiermont, et où tous les trains B. 0. doivent marquer un arrêt.

Il est vraisemblable que le mécanicien n'était plus maître de sa vitesse : c'est là la cause de l'accident. Mais une. enquête complémentaire du service du contrôle approfondira sans doute ces pruniers détails. ,

M. Aubèrt, ingénieur en chef des mines, a été chargé par le Parquet d'examiner la machine du

train tamponneur et ses organes.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article