Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Pompidou à Saint-Flour et alentours

Georges Pompidou à St Flour en tant que premier ministre de De Gaule et en tant que président de la république

Voyage de Georges POMPIDOU, Président de la République, dans son Cantal natal : à Montboudif puis à Saint Flour. Discours sur la décentralisation et la politique agricole.

  • Production

  • producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française

  • Générique

  • journaliste Walter, Georges ; Ollivier, Bernard

  • participant Pompidou, Georges

Cérémonie organisée à Saint Flour pour le 50ème anniversaire de l'armistice de 1918, en présence du député du Cantal Georges POMPIDOU. Interview de POMPIDOU sur sa venue à Saint Flour, sur l'avenir du Cantal, et sur la régionalisation, c'est à dire, une réforme décentralisatrice. Georges POMPIDOU remet à Pierre RAYNAL, suppléant et maire de Chaudes Aigues la Légion d'Honneur.

03 juil. 1966

Voyage du Premier ministre, Georges POMPIDOU, à Saint Flour pour commémorer le 5ème centenaire de la cathédrale.

  • Emission
  • JT 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française
  • Générique
  • journaliste Marquet, Jean

Pompidou à Saint-Flour et alentours
Pompidou à Saint-Flour et alentours
Pompidou à Saint-Flour et alentours
Pompidou à Saint-Flour et alentours
Pompidou à Saint-Flour et alentours
Pompidou à Saint-Flour et alentours

 

Texte extrait de mon ancien blog.

 

L'autodidacte...

Issu d'une modeste famille du Cantal, Georges Pompidou naquit, de parents enseignants à Murat, le 5 juillet 1911 à Montboudif petite bourgade du Cantal. Il atteignit le sommet de la République en 1969, après le départ du Général De Gaulle. Il fut dès lors lié au destin de la France... Très vite il se distingua par ses facultés intellectuelles : en effet, il commença à lire à l'âge de trois ans, et plus tard, au lycée d'Albi (Tarn), il accumula les premiers prix même s'il n'obtint aucun mention au bac. Profondément attaché à la vie rurale, proche des paysans et plus particulièrement de l'Auvergne, c'est dans le domaine de l'avancée technologique et économique qu'il voulut laisser une trace.

En 1967, il lui faudra choisir sa circonscription pour se présenter à la députation et il optera pour Saint-Flour. Il obtint son agrégation à Normale Sup. Officier de l'armée, il choisit Clermont-Ferrand où il se fiança avec Claude Cahour originaire de Château-Gontier qu'il rencontra à Paris lors d'une réunion d'amis. Tous deux partageaient la passion pour la poésie. Son premier poste d'enseignant, il l'obtint à Marseille, au lycée Saint Charles, puis revint à Paris au lycée Henri IV. La deuxième guerre mondiale déclarée et Pompidou est de cœur avec les gaullistes mais néanmoins respectueux du gouvernement de son pays. Il attendit la libération pour déclarer son intention de participer à la reconstruction de la France. Après en avoir fait la demande par l'intermédiaire d'un ami, il entra au cabinet du Général De Gaulle en qualité de chargé de mission. A trente-quatre ans, bien qu'agrégé, il n'a aucun passé politique et aucun passé de résistant. Au Conseil d'État puis chef de cabinet de l'homme du 18 juin, Pompidou apprend l'État. Le socialiste Guy Mollet vit en lui l'une des têtes les mieux faites du gaullisme. Après un passage dans le privé (à la banque de Rothschild), il fait son retour en politique en 1958, nommé à un poste clé : directeur de cabinet du Général De Gaulle. Avec lui il compose un premier gouvernement, crois Antoine Pinay, puis repart chez Rothschild. En 1961, un autre auvergnat, Valéry Giscard d'Estaing, prend le Ministère des Finances, l'année suivante, en 1962, Pompidou devient Premier Ministre. En 1967, il est élu député UDR du Cantal puis accède à la présidence de la République en 1969. Au cours de son mandat de président, il se rendra dans le Cantal à quatre reprises, alors qu'il s'y rendit quatorze fois en tant que premier Ministre. Les habitants de la Haute-Auvergne lui portèrent toujours une grande admiration.

Il mourut d'une leucémie en 1974. Vingt ans après, la municipalité, aidée du département de la Région et de l'État réalisa un musée près de sa maison natale. Ce musée renferme une multitude de photos de Georges Pompidou, quelques objets et un film rétrospectif plein d'émotion en hommage à l'enfant du pays.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Il est de Monboudif, Pompidou, près de Condat.
Répondre