Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Les villages du Cantal: Champagnac

26 Janvier 2017, 07:43am

Publié par Papou Poustache

 

 
Champagnac
 

Le Village de Champagnac

Voici les photos du village de Champagnac et des alentours de 2012.
Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Champagnac est situé dans le département du Cantal de la région de Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 28.01 km ² pour une population de 1 120 habitants. 

Il s'appeler avant Champagnac les mines

^Vous pourrez visiter le village,voir des cartes postales anciennes sur les mines.

 

 

 

Champagnac est un village du centre de la France. Le village de Champagnac appartient à l'arrondissement de Mauriac et au canton de Saignes. Le code postal du village de Champagnac est le 15350 et son code Insee est le 15037. Les habitants de Champagnac se nomment les Champagnacois et les Champagnacoises.

 

Les villages du Cantal: Champagnac

Histoire

Lien de la mairie

http://www.champagnac.fr/Historique.htm

D'après l'inventaire statistique du Cantal de "Monsieur De Ribier", on retrouve des éléments qui attestent de la présence des Romains sur la Commune, notamment au village de "moulergues où on a découvert des briques romaines et des conduits d'eau cimentés. Les origines de Champagnac se retrouvent également à travers l'église de style roman, construite au XII ème siècle. Elle est classée Monument Historique et dédiée à St Martin. Autour de l'église, le bourg de Champagnac est composé de belles Maisons bourgeoises comme par exemple celle de M. Emile de Ribier (aujourd'hui, le Château-Accueil) qui fut construit dans l'enclos d'un ancien prieuré de filles. Ce prieuré était un couvent de religieuses de l'ordre de St Benoit. L'époque de sa fondation n'est pas connue. Il subsista jusqu'au milieu du XVII ème siècle où il fut rattaché à l'abbaye de Bonnesaigne en Limousin. Les bâtiment furent détruits et il n'en reste aucune traces aujourd'hui. Il y eu également plusieurs "châteaux" ou grandes demeures seigneuriales comme : - Le Château de Lempret. Lempret était anciennement un fief qui appartenait avant 1543 à la maison d'Ussel - D'Anglard, puis à celle de Montfaucon en Languedoc... Au XIX ème il appartenait à la famille de Soualhat de Fontalard. - Le Château de Lavendès. Lavendès était un ancien fief. Le château à était reconstruit au XVIII ème siècle à l'emplacement d'un manoir plus ancien. La seigneurie de Lavendès à appartenu pendant plus de 400 ans à la même famille : La famille de Sartiges. En 1779, la propriété fut vendue à M. Milanges dont la petite fille l'a transmise par mariage à M. F. de Ribier qui en fut propriétaire jusqu'à la fin du XIX ème où il a restauré et embelli le château. (Source : Inventaire Statistiques du Cantal de M.De Ribier)

Le Passé Minier

L'activité minière s'est développée sur le territoire de Champagnac-Bois de Lempre à la fin du XIX éme avec le forage et l'exploitation de plusieurs puits : Puits de Prodelles, Puits de Chambelève, Puits Madeleine et Puits des Plates. La mine a employée jusqu'à 800 mineurs. Cette activité a contribué à l'essor de la Commune jusqu'en 1959, date de fermeture de la mine.

Aujourd'hui, Champagnac a su se reconvertir en se tournant vers le tourisme vert.

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Le monument aux morts à Champagnac(15)

 

 

 

 

 

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Les écoles a Champagnac(15)

 

 

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

L'Auvergne pittoresque : L'église de Champagnac les mines (Cantal)

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

 Coins de Village a Champagnac dans le Cantal

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Promenade dans le village de Champagnac dans le Cantal

 
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Le musée de la mine a Champagnac(15)

 

Musée de la mine Champagnac

Le Passé Minier

L'activité minière s'est développée sur le territoire de Champagnac-Bois de Lempre à la fin du XIX éme avec le forage et l'exploitation de plusieurs puits : Puits de Prodelles, Puits de Chambelève, Puits Madeleine et Puits des Plates. La mine a employée jusqu'à 800 mineurs. Cette activité a contribué à l'essor de la Commune jusqu'en 1959, date de fermeture de la mine.

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Les mines de Champagnac dans le Cantal

L'exploitation des mines du bassin de Saignes-Champagnac ne connut un caractère systématique et industriel qu'avec la constitution de la société anonyme des houillères de Champagnac (puis société des mines de Champagnac en 1895) et la mise en service de la ligne Eygurande-Largnac en 1884. L'essor de l'entreprise fut régulier jusqu'à la Seconde Guerre mondiale (700 salariés en 1936, dont de nombreux Polonais). Nationalisée en 1946, l'entreprise fut intégrée aux Houillères du bassin d'Auvergne (Charbonnages de France), mais devint régulièrement déficitaire dans les années 1950. Dès 1953 la mine de Vendes avait été fermée ; on passa de 576 salariés le 1er janvier 1955 à 344 en février 1959 ; l'exploitation cessa le 15 juillet 1959. Le filon allait être épuisé.

Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac
Les villages du Cantal: Champagnac

Généalogie

http://www.lagenealogie.com/histoire-ville-village-commune/champagnac-15037.html

 

MESTRE Champagnac-le-Vieux (Haute Loire, Auvergne, France) 1803 - 1850

DUMAZEAU Champagnac les Mines, 15037 (Cantal, Auvergne, France) 1876 - 1925

CRESPY Petit Champagnac-Fay sur Lignon,43430 (Haute Loire, Auvergne, France) 1883 - 1890

VIGNAL Champagnac (Cantal, Auvergne, France) 1728 - 1763

BROQUIN Champagnac-les-Mines,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1898 - 1963

CHABRIER Champagnac,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1803 - 1854

CHARBONNEL Champagnac,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1831 - 1860

DELOR Champagnac,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1825 - 1871

DELOR Champagnac-les-Mines,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1861 - 1945

DUBOIS Champagnac,15037 (Cantal, Auvergne, France) 1711 - 1862

Commenter cet article

accao 18/09/2017 01:18

j ai trouve des cartes postales de mon grand pere datant de 1932 il a du travaille dans les mines je dois visiter cette ville sans faute je n ai pas connu mon grand pere francisco accao il etait portugais

four jane 25/09/2015 18:32

je copie jean ;je copie ;merci bises

Isabelle 26/10/2013 21:09

Super. Bravo