Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 L'Auvergne Vue par Papou Poustache

Une tuilerie d'un autre temps

28 Avril 2016, 03:37am

Publié par Papou Poustache

Une tuilerie d'un autre temps
Nous sommes allés visiter la tuilerie qui va fabriquer les tuiles de la collégiale d'Auzon.
Cette entreprise familiale appartient à la famille Perrin depuis plusieurs générations même s'il y a un semblant de modernisme celle- ci a su garder son savoir faire .
Une tuilerie d'un autre temps

Nous sommes à Brive Charensac petite ville de la banlieue du Puy en Velay c’est là que la famille Perrin réalise plusieurs produits en terre cuite.

Cela va de la tuile de différents modèles  à la tomette de sol en passant par les briques diverses et variées, nous avons même  vu des statues en terre cuite.

L’entreprise  familiale pour peu qu’il y ait un minimum de commande afin de rentabiliser l’outillage est capable de reproduire toutes sortes d’éléments de construction en terre cuite à partir du modèle d’origine.

Au travers de quelques photos et explications je vais vous faire revivre au mieux cette visite.

Sur la photos qui suit voici M et Mme Perrin en compagnie du couvreur qui oeuvrera sur la collégiale de l'entreprise Beaufils.

A la question :

Mr Perrin vous allez bientôt prendre votre retraite?

à 84 ans la réponse a été claire il me montre du doigt le ciel et me dit là haut j'aurai le temps .

Une tuilerie d'un autre temps

Processus d'élaboration d'une tuile creuse

 

La matière première

L'argile provient des collines qui sont derrière  sur notre photo.

Celle ci est extraite puis entreposée derrière la maison au pied de la trémie qui alimentera l'usine.

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Le malaxage

La matière est chargée dans une trémie qui alimente le broyeur

La terre est tout d'abord broyée on y rajoute de l'eau puis elle est  malaxée afin d'avoir une pâte lisse et homogène

Les photos ci jointes vous montrent les machines qui réalisent ces opérations.

 

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Le filage

 

La matière transformée en boudin sort de la malaxeuse et va dans une filière de forme suivant le modèle sélectionné (la filière donne la forme)ici ce sont les tuiles de notre collégiale qui sortent.

 La matière sort  en continu et réalise une sorte de gros tube à fond plat .

 

Des fils en acier actionnés par un système à came (cette dernière change en fonction de la production à réaliser) coupe la tuile à longueur et en hauteur.

Un poinçon pneumatique actionné par un vérin fait le trou de fixation

 

Un opérateur évacue à l’aide d’un outil qui maintien la tuile en forme sur des chariots de stockage.

En même temps il réalise les premiers contrôles et rebute celles qui sont non conformes en les reposants sur le tapis.

Sur ce même tapis on peut voir la partie inférieure des tuiles qui a servi à les maintenir pendant l’opération de filage .Ces déchets remontent vers la malaxeuse pour être réutilisés.

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Le séchage

Une fois stockées sur des chariots les tuiles sont emmenées dans des locaux de séchage

Le produit ayant maintenant sa forme définitive, il faut éliminer la presque totalité de l'eau (teneur en eau 15 à 30% par rapport à son poids sec) qui a permis le façonnage pour que celle-ci ne perturbe pas la cuisson. C’est l’opération de séchage, une opération de dessiccation extrêmement délicate. Cela demande un savoir faire particulier car on doit veiller à la bonne humidification et ventilation des produits.

Celui ci varie suivant le temps extérieur et va de 15 jours à 3 semaines.

Tout d'abord à l'air libre puis dans des séchoirs  alimentés avec les cheminées d'évacuation du four de cuisson

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

La cuisson

Un chariot  sur rail est rempli en optimisant la place de différentes productions .

Celui ci est poussé dans le four .

La cuisson se fait en trois phases :
- le préchauffage (montée progressive en température),
- la cuisson proprement dite (entre 900°C et 1200°C selon les matières premières
et les produits),
- le refroidissement.
La durée du cycle de cuisson de 17h peut varier selon les argiles utilisées, la température de cuisson. Le four utilisé est  alimenté au gaz naturel.

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Le stockage

Une fois controlée les tuiles sont prêtes à être utilisées, elles sont stockées à l'extérieur

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Ici pas d'internet les affaires se traitent à l'usine en direct puis on va conclure autour d'un verre dans la maison familiale attention Mme Perrin veille .

Sur les photos qui suivent vous verrez autour de la famille Perrin les différents intervenants sur le projet de la collégiale.

Le maitre d'Oeuvre Mr Jean Louis Legros,l'architecte Mr Caillaud,le repèsentant de la DRAC Mr Laurent,le couvreur Mr Beaufils.

Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps
Une tuilerie d'un autre temps

Commenter cet article

bondurri liliane 28/04/2016 07:10

beau reportage belles photos c'est bien de savoir d'ou viennent les tuiles merci papou bonne journée bizzz !!