Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

Les personnalitès célèbres du village de St Jean des Ollières

Dans ce village il y a deux personnalités connues

Chraz et Michel Boudon

Un est un comique célèbre l'autre représente le paysan de l'Auvergne profonde.

Voici tout d'abord Chraz

Texte pris sur ce lien

http://www.youhumour.com/artiste/chraz/biographie

Jacques Louis Chraszez, dit Chraz, est un humoriste et auteur français. Chraz est né le 7 juillet 1950 en Auvergne. Chraz est auvergnat mais possède des origines slovène du côté de sa mère et polonaises du côté de son père. D'ailleurs, pour la petite histoire, son véritable nom n'est pas Chraszez mais Chrząszcz. En effet, lorsque son grand-père obtient ses papiers français, les employés de l'état civil ont changé le nom Chrząszcz en Chraszez. Chraz a commencé tardivement sa carrière d'humoriste. Il a exercé plusieurs boulots lors de sa "première vie" : disc-jockey, électromécanicien dans l'armée de l'air, menuisier, contrôleur laitier, marchand de frites, de gaufres, gérant de camping et également chômeur. En 1986, à Clermont-Ferrand, lors d'une Nuit du Théâtre, organisée par Frank Gibaud au Petit Vélo, Chraz, foule pour la première les planches d'une scène pour y jouer quelques sketches.................................

pour lire la suite cliquer sur le lien ci-dessus

michel Boudon

 

 

 

michel Boudon (1)

 

 

Les personnalitès célèbres du village de St Jean des Ollières
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article