Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

La taillerie de pièrres précieuses à Royat

Royat

Cette taillerie existerait depuis 1837

La Taillerie de Royat a été créée en 1899 par Joseph Demarty. Il s'agissait d'ateliers de taille de pierres fines (améthystes, fluorines, quartz divers…). L'activité de taille a cessé durant le XXe siècle et il n'y a plus aucune activité commerciale depuis 2003.

 

Entre bijouterie, atelier et taillerie, la famille Fleury, riche de son passé, reste tournée vers l’avenir

Les pierres fines et précieuses, une affaire de famille.? - Photo fred marquet

Les pierres sont à la famille Fleury ce que l’eau est à la station thermale. Une raison de vivre.

175 ans. Un âge vénérable pour le fort respectable magasin Aux pierres fines. La plus ancienne maison de Royat, est-il noté sur la carte de l'établissement. Fondée en 1837.

« La taillerie : un écrin pour des ambiances très particulières »

Aujourd'hui c'est Eliette Ballot – Fleury qui préside aux destinées de la bijouterie. Cheveux couleur ambre, longs et bouclés, teint d'albâtre, voix douce et cristalline, la trentenaire a les gemmes dans les gènes. Elle prend la succession de sa mère, Anne-Marie, au milieu des années 1980 qui elle-même « avait succédé à mon oncle à la fin des années 1970. Ce dernier reprenait l'activité alors assurée par Mademoiselle Jeanne, une vendeuse qui dirigea le magasin des années 50 à 70 » avant que le commerce ne revienne dans le « giron familial ». Une famille qui grave son nom en lettres de pierres fines et précieuses, sur le grand livre minéral de l'histoire de Royat. « C'est l'un de mes grands-oncles qui assurait l'exploitation des Grottes rouges, dont l'entrée principale se situait à la place de l'actuel Cintra. » Une curiosité géologique qui témoignait du passé volcanique de la région et d'où s'exhalaient des gaz sulfuriques.

« Mon grand-père, Honoré Fleury rachète la taillerie à Monsieur Demarty dans les années 1940. » De cette institution Eliette garde bien entendu de nombreux souvenirs : « le bruit des machines et de la Tiretaine, les odeurs d'ateliers, les hauts plafonds majestueux, le bruit des portes, les marches usées, les pièces où l'on avait interdiction de pénétrer. C'était un écrin pour des ambiances très particulières. » Mais ses yeux d'enfants étaient tout aussi impressionnés par « une dame qui faisait des paquets cadeaux sans utiliser de scotch » ou par la personnalité de Blanche Noir, la tante de sa mère, la dernière personne à la tête de la taillerie avant sa fermeture en 2001.

Dès l'adolescence Eliette a travaillé dans l'entreprise familiale. « Quand vous êtes fils d'artisans ou de commerçants, vous ne faites pas les maïs. » Le job d'été est tout trouvé. « Mais rien n' a été imposé » s'empresse de préciser Eliette. « Il faut que ça plaise et non pas que ce soit une obligation. Les choses se sont faites naturellement. » Aujourd'hui, certaines techniques ont évolué.

« Ma formation aux Beaux Arts me permet d'élargir le champ des possibles »

« Je pars toujours d'un dessin crayonné mais la conception en 3D a révolutionné le travail. Que le client soit dans le magasin de Royat ou à New York, je peux lui présenter une simulation du résultat. J'aime parler, souvent longuement, du bijou qu'il souhaite. Le fait d'avoir travaillé en atelier associé à ma formation de cinq ans aux Beaux arts me permet d'élargir le champ des possibles. Toutes les demandes sont respectables. » Même si certaines sont discutables. « L'une des plus insolites est celle d'un homme qui souhaitait un piercing de nombril. Ce n'était pas la plus compliquée à réaliser ni ma préférée. Il voulait une très grosse boule d''il de tigre avec une tige en or. J'ai exécuté le travail. » La beauté d'un bijou peut paraître subjective pour certains mais pour Eliette elle se mesure « en fonction du travail qu'il va nécessiter. Le plaisir de la création est particulièrement important y compris dans la transformation de certains bijoux. En revanche, fondre de l'or, détruire un bijou m'est insupportable. » Et comme dans les vêtements, il y a une mode lapidaire « tributaire de la médiatisation. Dernièrement j'ai reçu trois commandes de bijoux incluant de la tanzanite », une pierre dont la couleur oscille entre le bleu et le violet.

Transmission « Depuis des générations on assure la passation des pouvoirs et des savoir-faire. Aussi la ligne directrice de notre travail ce n'est pas de livrer des bijoux qui n'existeront plus dans deux ans mais au contraire d'assurer la qualité pour permettre leur transmission. » Ne dit-on pas que les diamants sont éternels !

La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
La taillerie de pièrres précieuses à Royat
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Renée VILLEBOEUF 24/03/2021 09:07

votre article sur la taillerie m'a intéressé, je ne connaissais pas; d'après les photos, les employés étaient jeunes !