Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Le château de Chavaniac Lafayette

Je vous propose un peu d'histoire locale avec la visite du château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Ce château situé entre Brioude et le Puy non loin de Langeac.
Cet édifice a servi depuis le début du siècle dernier et jusqu'au année 70 de préventorium.
Aujourd'hui la région en a fait acquisition et le fait visiter.
Nous pouvons également visiter le parc 
Voici quelques images de cette visite
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette

HISTOIRE

 

■ Au XIVème siècle Chavaniac, localité d’origine gallo-romaine devenue seigneurie, appartenait à des bourgeois de Langeac : les Suat. C’est à cette époque que remonte la construction du manoir qui n’était à l’origine qu’une "Maison Forte". Le manoir de Chavaniac entra dans la famille Lafayette par le mariage, en 1708 , d’Édouard Motier de La Fayette et de Marie Catherine Suat de Chavaniac. A la fin du XVIIème siècle, la "Maison Forte" des Suat fut détruite par un incendie. Reconstruite en 1701, la nouvelle bâtisse fut agrandie, pour devenir le château ou naquit, le 6 septembre 1757, le marquis de Lafayette. Dés 1791, Lafayette fit moderniser le bâtiment par l’architecte Ambroise Laurent Vaudoyer aidé du peintre Albert Ancica. Les transformations les plus marquantes eurent lieu par la suite en 1917 puis de 1920 à 1925 (élévation d’une tour carrée) à l’initiative du French Heroes Lafayette Mémorial Fund et du Mémorial Lafayette dont John Moffat fut respectivement le chairman puis le président. L’architecte ordinaire des monuments historiques de Haute-Loire, Achille Proy assura la conduite de ces dernières transformations.

 

Une description détaillée du château en 1883 présente le bâtiment comme un vaste parallélogramme, dont chaque coté a une longueur moyenne de 23 mètres sur environ 12 mètres de hauteur. La façade principale orientée au nord est flanquée de deux tours de 15 mètres de hauteur et de 20 mètres de circonférence, coiffées de campaniles.

 

Lafayette fit planter une allée de tilleuls, d’ormes, de frênes et de peupliers, longue d’un kilomètre. A partir de 1917 le Mémorial engagea une longue série de travaux tant de restauration que pour de nouveaux aménagements. La toiture fut refaite, les fondations assainies, une tour reconstruite, l’aile arrière sud fut reconstruite avec le rehaussement d’un étage et d’une tour carrée. L’aménagement intérieur se modèle autour du grand salon, des pièces nouvelles furent également aménagées, l’électricité est amenée de Brioude (1921), une station de pompage assura la distribution de l’eau, chauffage central et téléphone équipèrent le château. En plus de commodités nouvelles l’aile sud fut équipée de nombreuses chambres à coucher dotées de salles-de-bain. Un architecte de jardin dessina les perspectives: une roseraie, un jardin anglais et planta les essences qui font du parc actuel, une rareté.

 

Le château de Chavaniac remanié trois fois depuis l’incendie qui le détruisit à la fin du XVIIème siècle, témoigne des aménagements conçus par les Suat en 1701, les Lafayette en 1790 et le mémorial, dont J. Moffat à partir de 1920.

Quelques photos des intérieurs
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette

GILBERT MOTIER MARQUIS DE LA FAYETTE (1757 - 1834)

Né au château de Chavaniac le 6 septembre 1757, mort à Paris le 20 mai 1834. Orphelin de père en 1759, suite à la bataille de Minden, Gilbert obtint en 1771 la charge de lieutenant des mousquetaires noirs. Il épousa à Paris, en 1774, Adrienne de NOAILLES. En 1777, il embarqua une première fois pour le nouveau monde. Avec ROCHAMBEAU, il repartit en 1780 sur l'Hermione et joua un rôle important dans la victoire des Insurgents à Yorktown (18 octobre 1781). Le 11 juillet 1789, il s'inspira du modèle américain pour rédiger la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et devint, après la prise de la Bastille, commandant général de la Garde nationale. Mais il se découragea devant la progression de la Révolution. En 1792, à la tête d'une armée, il fut arrêté par les autrichiens et interné à Olmutz (1792-97). Sa femme le rejoint courageusement. Puis le couple rentra en France en 1799. Il fut élu en 1827 député de Meaux et joua un dernier rôle en 1830 en présentant Louis-Philippe, roi des Français, au peuple de Paris, au balcon de l'Hôtel de ville.

Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Le château de Chavaniac Lafayette
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 26/08/2018 07:27

C'est marrant que tu en parles aujourd'hui car je l'ai justement visité cet été avec mes petits-enfants ! Je ferai aussi un article à son sujet quand j'aurais un peu de temps devant moi pour trier mes photos, car me voilà revenue en Provence et je suis dans les travaux...J'ai aussi beaucoup apprécié le parc même si je me doute qu'à d'autres saisons il est encore plus beau, et l'expo temporaire valait également la visite. Bon dimanche