Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

La cuisine traditionnelle auvergnate:Le Bourriol

Voici une tortillas Auvergnate rien à voir avec la pub "El Passo" celle ci respire le terroir voici le Bourriol

Le bourriol (bourriól, bourrioū) est un mets originaire des ségalas

de Haute-Auvergne (Cantal) et du Rouergue (Aveyron) consistant

en une crêpe de blé noir (sarrasin). Il constituait la base du

panier-repas du travailleur.

Mais il pouvait s’appeler :

pascachou, parèou, gougnéto, mougnéto

Les recettes sont variées :

  • Bourriol sucrée : au beurre fondu, à la crème de lait et aux airelles ;
  • Bourriol au jambon sec et au laguiole ou au cantal ;
  • Bourriol aux pommes de terre et au SAINT-NECTAIRE : servir chaud avec du Saint-Nectaire fermier fondu dessus, ou avec de la crème de Saint-Nectaire (100 g de Saint-Nectaire râpé fondu dans 50 g de crème fraiche liquide bouillante).
  • Bourriol aux pommes de terre et au bleu de l'Aveyron ou au bleu d'Auvergne : même principe que précédemment, le bleu étant écrasé et mélangé à de la crème fraiche.

La recette

 

Pour 5 à 6 bourriols (en fonction de la taille de la poêle), il nous faut :

  • 150 g de farine de blé type 65
  • 150 g de farine de blé noir (sarrasin)
  • 1 pincée de sel
  • 12 g de levure fraîche de boulanger
  • 25 cl de lait
  • 25 cl d’eau
  • 1 cuillère à café de sucre
  • De l’huile pour la poêle

Le mieux serait de préparer la pâte la veille.

Délayer la levure avec un peu de lait tiède et le sucre. Laisser reposer 15 min.

Mélanger la levure délayée avec les farines dans un haut saladier (car la pâte gonflera plus tard et il ne faudrait pas qu’elle ne déborde)

Ajouter l’eau et le lait petit à petit. On obtient une pâte lisse et un peu épaisse. Laisser reposer 3 heures au minimum. La pâte va gonfler et fermenter en faisant des bulles, sous l’effet de la levure.

Remuer la pâte, ajouter la pincée de sel. Elle est prête. Huiler une poêle et y faire cuire les bourriols comme des crêpes, mais plus épaisses.

Quand un côté est bien doré, retourner la galette.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je tombe sur cette recette, bravo, 31 ans auvergnat et ignorant de l'existence du bourriol.
Donc merci à vous, et je découvre votre blog, très sympa
Répondre
M
Cette recette tombe à pic car j'ai acheté chez un producteur de Haute-Loire de la farine de sarrasin et justement il m'a parlé du bourriol :) Je ne connaissais pas la recette que tu proposes à base de pommes-de-terre :) Merci
Répondre
D
Nous aimerions que vous respectiez les droits d’auteur sur les textes et images.
Ici 2 images et 2 textes de recettes dont vous n’avez pas les droits
ÉDITIONS DEBAISIEUX
Répondre
P
Bonjour,,désolé ce sont des cartes que j'ai acheté car j'ai la collection cartes postales Debaisieux que je trouve très belle.Je les retire.
Bonne journée