Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat

Papou Poustache
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat

Dans la série les anciennes entreprises Auvergnates voici la chocolaterie de Royat.

De Rouzaud à Marquise de Sévigné

Lien du texte ci-dessous

http://www.chococlic.com/Pleins-feux-sur-la-chocolaterie-et-les-chocolats-Marquise-de-Sevigne_a101.html

En 1892, le couple reprend une minuscule fabrique locale, la petite chocolaterie de Royat. Après une période d'adaptation, l'objectif, très ambitieux se précise : produire un chocolat de la meilleure qualité possible et créer une industrie française d'excellence qui véhicule une image valorisante de l'Auvergne et permette le rayonnement de cette merveilleuse région.
Année après année, la fabrique s'agrandit pour se transformer en une usine modèle, vaste et performante.

L'affaire reste familiale jusqu'en 1967, date à laquelle le petit-fils, Claude Rouzaud se résout à examiner avec moins de réticence les propositions qui lui sont faites pour la reprise de la majorité de la société.

Dans le giron de la famille Burrus

Après quelques années de politique hasardeuse menée par les premiers acquéreurs de la marque, durant lesquelles l'usine de Royat et la presque totalité des magasins ont disparu, la marque change à nouveau de main et rejoint en 1973, de même que le dernier magasin encore ouvert, place Victor Hugo à Paris, La Compagnie Française de Chocolaterie et de Confiserie, une entreprise alsacienne, propriété d'une autre grande famille de chocolatiers, les Burrus.
Après le passage du couple fondateur, puis de leurs fils et petit-fils, la Marquise retrouve de dignes tuteurs avec Janine et Paul Burrus, Ils apportent un nouveau dynamisme tout en respectant l'identité et le prestigieux passé de la Marquise.

La Marquise aujourd'hui
Depuis 1985, leur fils, Jean Paul Burrus préside aux destinées de Marquise de Sévigné. Si les bonbons restent conformes à la haute tradition de raffinement de la maison, le nouveau dirigeant est amené à opérer des choix stratégiques en modernisant leur distribution.
Le point de vente ouvert en 1983, Place de la Madelein à Paris est rénové en 1998.
Renouant avec sa tradition internationale, la Marquise dispose ailleurs depuis 1986, de points de vente dans les Aéroports de Paris.
Plusieurs boutiques sont ouvertes à l'étranger, notamment dans les Pays du Golfe, aux Emirats Arabes Réunis et en Arabie Saoudite. Conséquence des nouvelles orientations commerciales, les produits Marquise de Sévigné sont vendus aux quatre coins du monde : dans toute l'Europe (Grèce, Italie, Suisse, Angleterre...) mais aussi en Asie, aux Etats Unis, en Amérique du Sud...
En 1997, la marque acquiert les 70 établissements des Comptoirs Coffea, où l'on y déguste des truffes, rochers, marrons glacés... accompagnés des plus grands crus de cafés du monde.
En novembre 2001, Marquise de Sévigné s'installe dans le prestigieux quartier du boulevard Saint Germain, au 62 rue de Seine et offre aux amateurs de chocolat un nouvel espace dédié à la gourmandise...

En septembre 2003, Marquise de Sévigné se lance dans un nouveau pari ambitieux avec la création de son musée, "Les Secrets du Chocolat", à Geispolsheim près de Strasbourg.
Unique au monde, ce musée interactif et ludique de 800m2, recrée à travers de somptueux décors et des personnages animés, les différentes scènes de l'histoire et de la fabrication du chocolat, de Christophe Colomb jusqu'à celle écrite de nos jours par Marquise de Sévigné.
Extraits du livre "La Marquise de sévigné, une légende chocolat" auteur : François Salanne (DP fournit par AP)

Texte ci-dessous wikipédia

La Marquise de Sévigné est un chocolatier français spécialisé dans la création et la vente de chocolats fins. Fondé en 1898 à Royat en Auvergne par Clémentine et Auguste Rouzaud cette compagnie s'est largement développée en France au début du XXe siècle puis dans le monde.

Historique

Fondée par Clémentine et Auguste Rouzaud, fille de chocolatier à Royat, l'entreprise prend définitivement son nom en 1900 après que Clémentine Rouzaud a envoyé un assortiment de sa production à Edmond Rostand alors présent a Vichy au Pavillon de Sévigné qui fut occupé par la Marquise de Sévigné au XVIIe siècle.

De 1900 à 1914, la marque se fait reconnaître en France au travers des nombreux magasins qu'elle ouvre, notamment avec ses principales boutiques boulevard de la Madeleine et place Victor-Hugo à Paris. La Marquise de Sévigné commence également à exporter sa production.

En 1952, après le décès de Clémentine Rouzaud, son petit-fils Claude-Auguste Rouzaud reprend la succession, perfectionne la production dans ses usines. Après l'échec du rachat par un grand groupe de distribution en 1970, l'entreprise est rachetée en 1973 par la famille Burrus, à la tête du groupe chocolatier Salpa, qui dès lors contrôle l'ensemble de la chaîne d'élaboration du chocolat de la production des fèves, en passant par la création et la distribution. Ils ouvrent une nouvelle boutique Place de la Madeleine à Paris, et collaborent avec des créateurs de mode comme Jean-Charles de Castelbajac, André Courrèges ou Anne Rosat.

La Marquise de Sévigné a ouvert un musée du chocolat à Strasbourg au sein de son usine de fabrication.

Elle possède actuellement une boutique à Paris au 11, place de la Madeleine.

Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Ancienne industrie auvergnate: La chocolaterie de Royat
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires