Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Papou Poustache

Voici ,au hasard d'une  promenade dans la châtaigneraie Cantalienne en 2015 ,un joli château j'ai eu la chance de rencontrer le jardinier qui m'a donné la permission de faire le tour de la demeure .

Il se situe sur la route de Casaniouze en sortant de Calvinet

Le château est précédé d’une cour délimitée, à gauche par la chapelle et l’écurie des chevaux, et à droite par un petit bâtiment surmonté d’une horloge et l’étable des vaches. La cour comporte, en son milieu, une élégante fontaine en pierre de Volvic qui servait autrefois d’abreuvoir pour les chevaux et les vaches ; la fontaine est alimentée par trois cygnes en plomb qui crachent l’eau dans une grande vasque circulaire.

Ce château n'est pas visitable il est en indivision auprès de plusieurs propriétaires de descendance .

Les festivités de mariages familiaux ont au lieu souvent au château et le grand escalier se prête au photos de famille .

 

L’histoire du château de Lamothe.

L’origine du château de Lamothe n’est pas aujourd’hui connue. Les premiers documents où apparaissent Lamothe datent du XIVème siècle, période de construction de certaines parties du château comme la tour du milieu coiffée d’un toit à l’impérial. Lamothe devait être à cette époque une grosse maison qui n’avait rien d’un édifice militaire, rôle que Lamothe n’a jamais eu à jouer, le château de Calvinet, tout proche, remplissant cette fonction.

Il a appartenu  à la famille de Roquefort qui l’a transmis au XVème siècle, par mariage à la famille de Gausserand. Enfin, la famille de Bonnafos arrive à Lamothe, toujours par mariage, en 1713. Cette famille en est toujours propriétaire aujourd’hui.

Le château de Lamothe possède donc cette caractéristique de n’avoir jamais été vendu et de toujours appartenir à la même famille, même si le nom du propriétaire a changé trois fois, la transmission s’étant toujours réalisée à la suite de mariage.

N’ayant pas eu de rôle militaire et la famille propriétaire n’ayant jamais été proche de la Cour Royale, le château de Lamothe n’a pas été le témoin de grands faits de l’histoire de France. Cependant, tous ces siècles ne se sont pas passé sans risques et difficultés que chaque génération s’est employée à surmonter pour faire vivre Lamothe et le transmettre à ses successeurs.

En particulier, en 1793, pendant la révolution française, les Arpajonnais, célèbres par leurs pillages et leurs excès, se présentèrent à Lamothe après avoir incendié les châteaux de Sènezergues et Labesserette. Joseph Timothée de Bonnafos, propriétaire à cette époque de Lamothe, revenait depuis peu de la guerre d’indépendance d’Amérique où il avait combattu avec Lafayette ; il avait même perdu une jambe au cours d’un combat. Il s’avança vers les révolutionnaires et leur proposa de boire à la santé de la République qu’il venait de créer et de la République qu’ils étaient en train de créer. Les révolutionnaires épargnèrent ainsi Lamothe, même si la tradition orale nous apprend que le contenu de la cave du château fut sacrifié à cette occasion.

Le château de Lamothe et ses dépendances ont été construits en plusieurs siècles, chaque génération apportant son évolution. Il n’y a donc pas de véritable unité dans la réalisation mais, de cette diversité « ordonnée », se dégage un charme et une intégration dans le paysage de la Châtaigneraie dont nous ne pouvons que remercier les artisans.

 

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Voici quelques photos des dépendances.

 

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet

La Chapelle du chateau

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Voici le grenier à grains du château

 

Le Chateau de Lamothe à Calvinet

Quelques cartes postales

Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Le Chateau de Lamothe à Calvinet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires