Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire

Papou Poustache

Les cabanes de berger en pierre

 

Voici des cabanes de berger en pierres du Puy de Dome à St Saturnin et de la Haute-Loire dans la région du Puy en Velay.

"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire
"Cheiras"dans le Puy de Dome ,"chibottes" en Haute-Loire

Les chibottes

 

De nos jours, les cabanes en pierre sèche de la Haute-Loire, et surtout celles de la région du Puy-en-Velay, sont désignées dans la littérature touristique sous le vocable de chibotte, forme francisée du mot vellave tsibota (var. tsabota).

Chibottes

Cabane de berger dans la région du Puy en Velay photo du mois d'avril 2011

Chibotte : cette forme francisée de l'occitan chibota s'applique aujourd'hui aux cabanes en pierre sèche de l'ancien vignoble de Vals-près-le-Puy en Haute-Loire mais il semble bien que la vogue en soit due aux écrits de l'érudit Albert Boudon-Lashermes (6) dans la première moitié du XXe siècle;

L'originalité architecturale des chibottes vient de l'emploi de la technique dite « des deux peaux ». Prenons une construction circulaire.

Intérieurement, on a une voûte de plaquettes encorbelées et inclinées, c'est-à-dire une succession verticale d'anneaux, à diamètre dégressif, dont les éléments sont inclinés vers l'extérieur (selon un angle de l'ordre de 15°). Du fait de cette inclinaison, chaque assise est témoin d'un phénomène de contrebutement entre ses éléments, ces derniers agissant comme autant de claveaux. Ce phénomène entraîne la fermeture d'un polygone des forces : chaque assise est alors clavée horizontalement.

Extérieurement, on a, épousant la forme de la voûte, un parement de moellons disposés avec une inclinaison vers l'intérieur, le rôle de ces moellons étant de caler les lauses en les empêchant de glisser et de se disjoindre.

La construction de ce type de voûtement qui associe de façon complémentaire voûte intérieure et revêtement extérieur, se fait assise par assise, et non point en érigeant d'abord la voûte et ensuite le revêtement extérieur.

Pour en savoir plus cliquer sur le lien ci-dessous

Chibottes

Les cabanes en pierre sèche de la Haute-Loire, et surtout celles de la région du Puy-en-Velay, sont désignées dans la littérature touristique sous le vocable de chibotte,. Les chibottes ou tsabones étaient, au XIXe siècle, des habitations temporaires ou saisonnières dans les champs et les vignes. Ainsi des habitants du Puy-en-Velay qui possédaient une vigne à Vals-près-le-Puy, y avaient généralement une chibotte qu'ils occupaient le dimanche et pendant l'été, selon un schéma rencontré dans de nombreuses régions du Midi.

Les matériaux employés à la construction des chibottes sont des matériaux d'origine volcanique, trouvés sur le site, qui se trouve sur les plateaux volcaniques du Velay,.A Vals-près-le-Puy, il s'agit de dalles et de blocs de basalte, extraits sur place lors du dérochement nécessaire à l'établissement des parcelles de vigne.

Délaissées dans les années 30, ces chibottes ont été vouées à l'abandon et beaucoup ont disparu. A ce jour, sur le circuit de randonnée, cinq chibottes ont été reconstruites, sur la cinquantaine recensées dans la vallée du Dolaizon. Des muraillers sont intervenus. Des particuliers ont aussi remonté de leurs mains ces cabanes.

La municipalité de Vals a réussi, après bien des efforts, à convaincre d'autres collectivités qu'il fallait protéger et faire découvrir ce patrimoine exceptionnel. Un dossier de classement du site est en cours.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires