Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer.Vous y verrez les villages d'Auvergne,Les traditions et cuisine auvergnates,l'histoire et les légendes d'Auvergne,des photos du siècle dernier,les blogs et site qui parlent de notre région,les personnalités auvergnates,la littérature du terroir,des histoires drôles,des photos de votre jeunesse et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent.Bonne visite

Les villes du Cantal: Aurillac

Voici les photos de la ville d'Aurillac et des alentours.
Aurillac, est une ville de Auvergnate , dans le département du Cantal à 555 kilomètres au Sud-Sud-Est de Paris, au débouché de la vallée de la Jordanne.

Elle fait partie de la région Auvergne Rhône Alpes

Elle est bâtie en grande partie sur la rive droite de ce sous-affluent de la Dordogne Avec ses rues étroites et ses maisons à tuiles rondes, elle offre déjà l'aspect caractéristique des villes du midi de la France. Population : 30 600 habitants. 

Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac

LA VIEILLE VILLE

Place Saint-Géraud, face au portail de l'église, une façade romane à arcades et colonnettes appartint, sans doute, à un hospice sur la route des pèlerins de Compostelle. A côté, sur la gauche, maison coloniale de la fin du XVème siècle. Au milieu de la place on peut contempler une cuve en serpentine (roche sombre et jaspée) du XIIème siècle. Contourner l'église par le flanc nord pour rejoindre le chevet. Là, s'étendait une nécropole dont on peut encore voir quelques sarcophages.
Église Saint-Géraud, Ancienne abbatiale qui témoigne d'une évolution architecturale complexe. Elle fut fondée à la fin du IXème siècle par le comte Géraud et devint une étape du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.
Point de vue sur la Jordanne - Près du Pont Rouge et du Cours d'Angoulême, vue sur les vieilles maisons qui bordent la Jordanne. Sur la place se dresse la statue du pape Gerbert, par David d'Angers...

Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac

L’origine d’Aurillac (Aureliacum) remonte sûrement à l’époque gallo-romaine mais elle n’est réellement connue qu’à partir de 856, année de naissance du Comte Géraud. Ce dernier, patron de la cité, voit le jour au château d’Aurillac, dont son père est le seigneur. 

Vers 900, Géraud fonde une abbaye bénédictine qui plus tard portera son nom. C’est dans ce monastère qu’étudiera Gerbert, premier pape français sous le nom de Sylvestre II. La ville s’est d’abord constituée autour d’un noyau initial situé à proximité immédiate de l’abbaye. De forme circulaire, cette première unité urbaine est encore reconnaissable. Géraud meurt vers 910 mais son rayonnement est tel dans la population d’Aurillac et des environs qu’au fil des siècles et encore de nos jours, Géraud est un prénom de baptême répandu. 
C’est au treizième siècle que s’organisent des coutumes municipales, malgré l’opposition des abbés de l’époque. L’influence de ces derniers s’achèvera par la victoire des consuls et la prise du château de Saint-Étienne en 1255. Au treizième et quatorzième siècles, Aurillac soutient plusieurs sièges contre les Anglais et au seizième siècle, la ville continue de subir les guerres civiles et religieuses. En 1569, elle est livrée par trahison aux protestants et horriblement saccagée. Avant la Révolution, Aurillac abrite un 
présidial et porte le titre de capitale de la Haute-Auvergne. En 1790 à la création des départements , après une période d’alternance avec Saint Flour, Aurillac devient définitivement le chef-lieu du Cantal. C’est l’arrivée de la voie ferrée, en 1866, qui accélère le développement de la cité. Au premier recensement, en 1759, Aurillac comptait 6 268 habitants, elle en compte 25 954 au dernier recensement du 31/12/2016. Ville de foires et de marchés, Aurillac est toujours un lieu d’échanges et de commerce, une cité qui fait de l’accueil une priorité.

Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Les villes du Cantal: Aurillac
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jo 06/02/2015 09:20

Très belles photos!! Aurillac souvenir de ma scolarité! il y a bien longtemps.......