Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auvergne Vue par Papou Poustache Auvergne une région magnifique à explorer.

Sauvessanges

Papou Poustache

Voici les photos du village de Sauvessanges et des alentours. Pour rappel, et pour situer ces images dans leur contexte, Sauvessanges est situé dans le département du Puy-de-Dôme de la région Auvergne Rhône Alpes et a une surface de 33.19 km ² pour une population de 541 habitants. La carte de France du village de Sauvessanges est présente en bas de page

Sauvessanges est un petit village du centre de la France.

Le village de Sauvessanges appartient à l'arrondissement d'Ambert et au canton de Viverols.

Le code postal du village de Sauvessanges est le 63840 et son code Insee est le 63412. Les habitants de Sauvessanges se nomment les Sauvessangeois et les Sauvessangeoises.

Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Sauvessanges
Histoire

 

Nous avons pour cette année là, aux archives nationales, un document d'une valeur  considérable, qui nous donne un tableau précis des quatre châtelleries du Livradois.

Celles-ci appartenaient alors à la comtesse d'Auvergne, Jeanne de Boulogne, qui était aussi reine de France : veuve à vingt ans du duc de Bourgogne, elle avait épousé en

secondes noces le roi Jean le Bon. Grand honneur pour notre région !

Cela n'empêche pas la jeune souveraine (elle avait alors vingt-six ans) de lever en 1352  une taille exceptionnelle sur ses domaines auvergnats, pour armer chevalier son fils du

premier lit. Nous avons encore le relevé de cette taille ; il nous révèle avec  précision  l'étendue des quatre châtellenies, les noms des villages avec le nombre de feux, et même  le nom des chefs de famille.

La châtellenie de Viverols couvrait les actuelles paroisses de Viverols, Sauvessanges et  Médeyrolles en totalité, ainsi que la plus grande partie de celle d'Eglisolles (vallée de la

Ligonne).

Elle englobait quelques hameaux de Saint-Romain, et Laffix de Saillant ; au sud elle débordait sur les communes de Saint-Jean (Marhus, Chanteloube) et Craponne (Ollias,

La Monatte, Meyrac, Le Monteil de Soulages) ; à l'est enfin, elle comprenait la moitié  occidentale de la commune d'Usson avec Salayes, La Breure, Le Trémolet, Fraisse-

Rival, Lissac, Le Monteillet, et une partie du bourg.

Cette dernière limite, qui coupait en deux la paroisse d'Usson, séparait aussi l'Auvergne et le Forez. Entre 1340 et 1346, la comtesse Jeanne d'Auvergne et le comte Guy VII de Forez l'avaient adopté d'un commun accord.

C'est elle encore qu'invoquait, quatre siècles plus tard, l'intendant d'Auvergne : celui-ci rappelait, en 1759, l'existence d'anciennes bornes à Félines, au Trémolet, à la Grange Neuve, et à Notre Dame de Chambriac. " Et l'on a toujours regardé, disait-il, comme Forez, ce qui est à gauche et au-delà, et comme Auvergne ce qui est à droite ". (En se plaçant le dos au nord !).

Pour en revenir à notre paroisse, on y comptait en 1352 une centaine de feux, ce qui pouvait faire une population totale de 400 personnes environ. Le bourg, " Chalvasang ",

en avait 15 contre 61 à Viverols, et 12 à Médeyrolles.

Les plus gros hameaux étaient Sermoulis, " Chalvassaneles ", et le Pinet, qui avaient 10 feux. Venaient ensuite " Val Ribere " et Polagnier (8), la Valette (6), Grenier (5), Amour

et Cottes (4), Bessette, Sarras, Touris, la Montgie et Saint-

Flour (3), Bleyrat (2), Besse, la Varenne et le Crozet (1).

La grande majorité des chefs de famille cités dans le document n'ont encore qu'un nom de baptême. Les noms de famille héréditaires (des sobriquets, à l'origine), qui  apparaissent en France à partir du 11ème siècle , semblent rares dans notre région en1352.

On peut relever dans ce document deux Antoine Morel et Johanès Roure, du bourg, de Vital Bordet, du Pinet, Géraud Bordet, de Sauvessanelles. Une femme de Sermoulis est

dite " la Penelle »


 

Généalogie

Extrait de

http://www.geneanet.org/histoire-ville-village-commune/sauvessanges-63412.html

CLOUVET Sauvessanges, 63840 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1793 - 1920

FOUGEROUSE Sauvessanges, 63840 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1795 - 1868

VARAGNAT Sauvessanges, 63840 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1863 - 1920

GORCE Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1804 - 1808

BAYLE Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1678 - 1684

BERNARD Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1661 - 1733

BONNEFOUX Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1678 - 1692

CHATAIN Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1685 - 1685

DAURAT Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1656 - 1772

FAYE Sauvessanges, 63412 (Puy de Dôme, Auvergne, France) 1723 - 1754

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

DAURAT BERNARD 31/12/2019 17:57

BONJOUR ,en faisant des recherches sur mon patronyme par généanet je tombe sur la lignée du célèbre Didier Daurat en ces lieux jusqu'en 1867 par un de ses ancètres Claude Daurat mort aux environ de 1671 hameau de touris à Sauvessanges 63412 (insee) puy de dômes ayant pour témoins " Messire (haute noblesse) Jacques Daurat prêtre et curé "...?! l'autre témoins se nommant "démon" ...amusant ! Auriez vous quelques traces de ce curé de noble famille Jacques Daurat ? une autre famille Dorat de chatelus non loin de "le breuil" églisotte ( vallée de la ligonne ) puy de dôme (D"au" rat serait l'orthogaphe occitane apparut vers 1750 env. merci a vous et tous mes voeux pour 2020 ! Bernard Daurat mimizan 40200 port.0609135183

trzcinski 12/01/2019 04:38

bonjour auriez vous des vues et articles concernant st ferreol des côtes .superbe village merci

Papou Poustache 17/01/2019 08:15

oui bien sur j'ai fait un article dessus