Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Pionsat

PIONSAT est connue pour son « Trésor

La commune de Pionsat (Puy-de-Dôme) est située au Centre de l’Auvergne, au cœur des Combrailles à 520 m d’altitude. 

La commune de Pionsat est un bourg-centre important des Combrailles.

Les 1087 Habitants du village se nomment les Pionsatois, Pionsatoises

La commune de PIONSAT est connue pour son « Trésor » – un ensemble de pièces d’or gauloises à l’effigie de Vercingétorix – et son Château du XIVe siècle, embelli à la Renaissance. L’originalité de sa décoration lui donne un attrait majeur et fait de lui une étape sur la Route des Châteaux d’Auvergne. Il est classé monument historique et des visites sont organisées pendant l’été. À proximité, la maison de la famille Pradon affiche son ferme caractère dans son imposante façade en pierre de Volvic. Construite vers le XVIe siècle, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
église Saint-Bravy de Pionsat

 

L’actuelle église Saint-Bravy de Pionsat est assez récente. Une église plus ancienne existait à l’autre bout de la place de l’église. Cette église romane de Pionsat ne nous est connue que par deux lithographies. Comme au milieu du XIXe siècle sa solidité était très sérieusement mise en doute il fut décidé d’en construite une nouvelle sur un terrain que la municipalité avait acquis en août 1859. On utilisa les pierres de l’ancienne église pour construire l’actuelle dans un style néo-roman et où fut installée la cloche « Anne de Chazeron » offerte en 1569 par Gilbert de Chazeron, seigneur de Pionsat et à qui on prête la vertu d’éloigner les orages. L’église Saint-Bravy fut consacrée en août 1888.

Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat

Au hasard dans le village

Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Pionsat
Fontaine Saint Bravy
La légende veut que Bracchio, devenu Bravy, meurt en 576

 

Dans ses écrits, Grégoire de Tours (décédé en 494) raconte comment : « Bracchio de la cour de Sigivald, gouverneur d’Avernie pour le compte de Thierry 1er roi d’Austrasie, poursuit un jour un sanglier dans la forêt de Pionsat. L’animal se réfugie dans la cellule de l’ermite Emilio qui convertit Bracchio à la vie monastique. À son tour, Bracchio réforme le monastère de Menat et en fonde de nombreux autres». La légende veut que Bracchio, devenu Bravy, meurt en 576 « saintement au lieu-dit Les Eylauds près du bourg de Pionsat, au Pied d’un chêne et d’un rocher d’où coule désormais une source que l’on n’y avait jamais vue auparavant ». Les ossements de Saint-Bravy sont détenus dans une châsse dans l’église de Pionsat qui lui est dédiée.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article