Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery

La source Renlaigue

Cette source se trouve sur la commune de Saint Diery dans le Puy de Dôme.

Eau Minérale Naturellement Gazeuse des Volcans d’Auvergne Saint Diery

Histoire du produit

:

Société détentrice des deux entités la Société des Eaux de Mont Roucous et la Société des Eaux de Renlaigue, VMC Participation est créée en 1974 par la famille Combes.

Rachetée par le groupe Danone en 2002, l’entreprise est revendue en 2006 à Jean Claude Lacaze, pour son entreprise VMC Participation.

1974 : Création de l’entreprise par la famille Combes.

1869 : Découverte de la source de Renlaigue.

1872 : Lancement de l’Eau Minérale Naturelle de Renlaigue.

1914 : Commercialisation de l’Eau Minérale Naturelle de Renlaigue en Afrique.

2001 : Rachat de l’entreprise par le groupe Danone.

2002 : Acquisition de la Société des Eaux Minérales de Renlaigue par le groupe Danone.

2006 : Vente de la structure par Danone.

2007 : Rachat de la totalité des parts de la société par Jean-Claude Lacaze, sous le nom de son entreprise VMC Participation.

  • Dates clés :

Présentation du produit

Issue de la source de Renlaigue située à Saint Diéry, l’eau minérale naturellement gazeuse des volcans d’Auvergne Saint Diery est découverte en 1869 par Maurice Artel.

Cette eau facilite la digestion, favorise la fixation du calcium sur les eaux et se caractérise par sa teneur en minéraux et en oligo-éléments et par sa pureté.

Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery
Les sources d'Auvergne: Renlaigue -Saint Diery

Quelques extrait du livre ci-dessus

l'Eau minérale ferrugineuse, acidulé, gazeuse et chlorurée L'Eau minérale ferrugineuse et galeuse de RENLAIGUE mérite d'être signalée à la sérieuse attention de MM. les Membres du Corps médical à. raison de sa composition exceptionnelle, de ses qualités curatives constatées, enfin de son abondance qui assure à la consommation un approvisionnement régulier et à un prix modéré. Ce qui caractérise l'EAU DE RENLAIGUE et constitue sa supériorité sur les eaux similaires, c'est l'association du fer à dose élevée avec .une notable proportion de chlorures et de bicarbonates alcalins, et une grande richesse en acide carbonique libre, ainsi que le constatent les analyses rapportées ci-après. Toujours limpide et d'un goût agréable, cette Eau n'altère pas le vin, dont elle relève au contraire les qualités par son principe gazeux et acidulé? Grâce à cet ensemble de propriétés, l'EAU DE RENLAIGUE convient spécialement au traitement des maladies suivantes : Anémie, Chlorose, Aménorrhée, Leucorrhée, Engorgement et Atonie des Viscères abdominaux, Gastralgie, Dyspepsie, et en général de toutes les affections qui se rattachent à la dépression des forces vitales. Elle est éminemment propre à reconstituer les organisations affaiblies par les suites de couches, les excès de travail ou d'autres genres, le séjour trop prolongé des grandes villes, et à favoriser la convalescence des maladies aiguës on chroniques. Elle peut être également recommandée aux enfants débiles, rachitiques ou scrofuleux. La source de RENLAIGUE est située dans Tune des vallées qui descendent du massif des Monts-Dore vers l'Allier. Elle jaillit d'une coulée de laves rejetée jadis par le volcan dont le cratère est devenu le lac Pavin. L'Eau minérale est agitée à son émergence par un bouillonnement continu dû à la surabondance d'acide carbonique libre qui se dégage avec elle. Sa température constante est de 14 degrés centigrades. Elle forme dans les canaux d'écoulement un dépôt rougeâtre, qui révèle sa nature éminemment ferrugineuse. Elle pétille dans le verre et dégage de nombreuses bulles de gaz. Sa saveur est fraîche, acidulé et piquante. Cette source avait été remarquée depuis des siècles, comme l'atteste le nom de RENLAIGUE donné au terrain rocheux d'où elle sort, et qui signifie dans l'ancienne langue romane de l'Auvergne, le rocher qui rend l'eau [Renn l'a'iguo, reddit aquam); mais longtemps privée de moyens de communication, elle n'était fréquentée que par les gens du pays, qui appréciaient ses qualités agréables non moins que ses propriétés curatives. Le débit de la source mesurée à son niveau d'écoulement naturel est de 57 litres par minute, soit 82,000 litres par 24 heures.'Il est encore de 40 litres par minute, soit 57,000 litres par jour, lorsqu'on fait monter le niveau de 0m60° dans la margelle de captage pour* augmenter la pression sur les robi- nets. La source peut donc suffire et au-delà à tous les besoins. L'Eau minérale de Renlaigue a été l'objet de deux analyses faites avec le plus grand soin. La première en date a été exécutée en 1869 par M. Marchand, pharmacien-chimiste à Saint-Germain- en-Laye, connu par de nombreux travaux de ce genre, notamment par les analyses des eaux de source des environs de Saint-Germain, qui ont servi de base à l'établissement du service hydraulique de cette ville. C'est cette analyse qui, par ses résultats favorables , a déterminé l'exécution des travaux de captage, de viabilité et de constructions nécessaires à la mise en valeur de la source. La seconde étude scientifique de l'Eau de Renlaigue est l'ana- lyse officielle exécutée par M. BOUIS, professeur de chimie et essayeur de la Monnaie de Paris, à la demande de M. le Ministre de l'agriculture et du commerce, analyse qui a servi de base au rapport favorable présenté par M. MIALHE à l'Académie de Médecine, dans sa séance du 9 avril 1872. Nous ne pouvons mieux faire que de reproduire ici les termes du savant rapporteur. « Cette source, dit M. MIALHE, jaillit d'un terrain basal- « tique et granitique, à la température de 12 à 15 degrés, avec « un abondant dégagement d'acide carbonique, sur le territoire « du village de Lains, commune de Saint-Diéry (Puy-de-Dôme). « Le débit de la source est de 40 litres par minute. Le

C« captage est suffisant pour assurer la pureté de l'eau minérale

Vous pourrez en savoir plus sur le lien ci-dessous

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61010831/f6.texte.r=renlaigue%20source.langFR

Hygiène et thérapeutique thermales / par G. Delfau,... Delfau, Gérard ...

Hygiène et thérapeutique thermales / par G. Delfau,... Delfau, Gérard ...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ratai 20/06/2018 04:48

Merci de linfo detaillee