Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auvergne une région magnifique à explorer. Vous y verrez les villages d'Auvergne. Les traditions et cuisine auvergnates. L'histoire et les légendes d'Auvergne, Des photos du siècle dernier. Les blogs et site qui parlent de notre région. Les personnalités auvergnates. La littérature du terroir. Des histoires drôles. Des photos de votre jeunesse . Et enfin une impression de faire partie de ce site tant les situations et évènements vous ressemblent. Bonne visite Vous pourrez également me soumettre des articles concernant votre village ou hameaux . Me parler des histoires locales M'envoyer des photos de familles anciennes en précisant bien le lieu ou la situation Voici mon adresse émail. retrauzon43@gmail.com

Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon

Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon

L'église Saint-Laurent d'Auzon en Haute-Loire est une ancienne collégiale bénédictine entièrement d'architecture romane d'influence languedocienne construite à l'apogée de l'art roman auvergnat à Auzon (Haute-Loire). Elle possède, comme la basilique Saint-Julien de Brioude, un porche sud que l'on appelle ganivelle dans l'architecture romane auvergnate.

L'église d'Auzon fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 11 août 19061.

Cet édifice roman du 12 e siècle est bâtie sur un plan très simple. Il se compose de quatre travées sans bas-côtés. Le chœur, voûté en cul-de-four reposant sur un mur avec trois absidioles intégrant les chapelles non-rayonnantes, circulaire à l'intérieur, il présente cependant à l'extérieur par un chevet à cinq pans.
D'une architecture caractéristique de la région, les archivoltes des arcatures qui décorent chacune des faces sont ornées de sculptures ainsi que de modillons sur la corniche. Un porche ouvert est bâti contre l'entrée latérale. Il est élevé sur piliers et colonnes avec des chapiteaux portant des sculptures d'animaux, des devises et des scènes de la vie du Christ (Annonciation et Nativité). Des inscriptions sont gravées sur les marches de la porte d'entrée byzantine. Cette porte est garnie de ferrures du XIe ou XIIe siècle, en fer forgé et ciselé, elle est encore partiellement couverte de cuir. L'édifice a été agrandi au nord par trois chapelles bâties au XVe siècle. Le clocher, élevé sur la troisième travée, est également du XIIe siècle. L'ensemble de l'édifice repose sur une excroissance rocheuse qui domine la place environnante. Les matériaux utilisés sont l'arkose, le grès houiller, et la leptinite.

  • Les deux chapelles superposées, ajoutées à l'époque gothique, sont ornées de peinture dont l'iconographie complexe est très intéressante : Association des thèmes du Jugement Dernier, du Triomphe de la Croix, le cycle de l'Enfance et la passion de Christ. Au-dessus, la chapelle dédiée à Saint-Michel que l'on retrouve souvent sur les sites castraux, conserve aussi son histoire.
  • Cette église possède une acoustique remarquable et de nombreuses ressemblances avec l'église de Mailhat.
    • Au 15e siècle, La famille Montmorin St Hérent fit don d'un orgue à l'église.

L’origine du chapitre et la fondation de l'église Saint-Laurent d'Auzon sont des évènements qui restent encore obscures aujourd’hui. Il est tout de même envisagé qu'une communauté cléricale antérieure occupa les murailles du vieux castrum, avant que les moines de la maison casadéenne desservirent le sanctuaire Saint-Laurent. Cette communauté devait primitivement être dépendante du chapitre de Saint Julien de Brioude.

Le 20 décembre 1091, Bernard d'Auzon, donne le jour de sa mort, la dîme de toutes ses terres à l'abbaye de la Chaise-Dieu. Cet acte de donation marque peut être le début d'un conflit.
En date du 1er septembre 1117, Aimeric évêque d'Auvergne (1111-1151) confiât l'église et le chapitre Saint-Laurent à Étienne Ier de Mercœur abbé de La Chaise-Dieu (1111-1146)2. Il n'est alors pas impossible qu'il faille rapprocher cette donation avec une tentative d'installation d'un monastère conduit sous la pression des moines de la Chaise-Dieu3.

En raison certainement des nombreux démêlés avec l’aristocratie locale il faudra attendre la 1ere partie du XIIIe siècle et l’érection du nouveau diocèse de Saint-Flour pour que la communauté de chanoines soit transformée en collegium. Après la bulle d’Alexandre III, où sont incriminé des chevaliers prétendant détenir l'église par droit héréditaire4, nous voyons encore en 1184, le pape Lucius III ordonner l’évêque de Clermont de promulguer une sentence d’excommunication contre les agresseurs du chapitre5. Un collège, composé de six prêtres et de sept chanoines, sera cité en 1345 après que la famille de Montmorin ait pris possession de la forteresse.

Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Patrimoine Auvergnat: Eglise St Laurent à Auzon
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bondurri 03/03/2015 20:33

tj de trés photos merci papou !!

bondurri 03/03/2015 20:19

tj de trés belle photos merci papou !!